Ebola : l'Organisation mondiale de la santé dresse un nouveau bilan

Selon le dernier bilan actualisé de l'OMS, l'épidémie a fait plus de 7.300. Trois pays sont principalement touchés : la Sierre Leone, le Libéria et la Guinée
La Guinée fait partie des pays les plus touchés par l'épidémie.
La Guinée fait partie des pays les plus touchés par l'épidémie. (Crédits : reuters.com)

Le nombre des morts dues à l'épidémie de fièvre hémorragique Ebola en Afrique de l'Ouest s'élève à 7.373 sur un total de 19.031 cas enregistrés dans les trois pays les plus touchés, selon le dernier bilan actualisé samedi de l'Organisation mondiale de la santé avec des données fournies jusqu'au 16 décembre.

Depuis le 17 décembre, date de la publication du précédent bilan de l'OMS, le nombre des morts a augmenté de 458 et celui des cas de 428.

- Sierra Leone -

La Sierra Leone, qui comptabilise le plus grand nombre de cas, a fait état au 17 décembre de 8.759 cas (contre 8.356 précédemment) et 2.477 morts (contre 2.085).

- Liberia -

Le Liberia, longtemps resté le pays le plus touché, a connu de son côté un ralentissement de la propagation du virus. Au 14 décembre, le Liberia avait comptabilisé 7.819 cas (7.797 précédemment)  dont 3.346 mortels (3.290 précédemment).

- Guinée -

En Guinée, où l'épidémie a éclaté il y a près d'un an, 2.453 cas (2.416 précédemment) ont été enregistrés au 16 décembre, dont 1.550 mortels (contre 1.525).

- Les autres pays touchés -

En dehors des trois pays les plus touchés, le bilan des cas mortels est inchangé : six au Mali où le dernier patient a été testé négatif le 6 décembre, un aux Etats-Unis et huit au Nigeria.

L'Espagne et le Sénégal, qui ont été déclarés exempts de virus Ebola, ont compté chacun un cas, aucun n'a été mortel.

Ebola, l'un des virus les plus dangereux pour l'homme à ce jour, a également touché le personnel médical. Au 14 décembre, 649 membres de ce personnel avaient été contaminés, et 365 en sont morts, selon l'OMS.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 4
à écrit le 22/12/2014 à 13:58
Signaler
Bonjour Je veux vous parler de mon cas pour vous montrer avec quelle insouciance on s'occupe du problème en Europe. Je suis parti pour un séjour de 15 jours en Ouganda à partir de Francfort jusqu'à Addis Abéba puis Entebbe. Très sérieux contrôle à ...

à écrit le 21/12/2014 à 21:24
Signaler
A partager avec la CAF

à écrit le 21/12/2014 à 19:18
Signaler
Un bilan mais aucune prévision sur l'expansion ou la contraction de l'épidémie, c'est bien dommage...une reprise de communiqué de presse avec zéro rédactionnel derrière c'est un peu triste.

à écrit le 21/12/2014 à 18:27
Signaler
Trajique.

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.