Ebola : Hollande veut étendre les contrôles à "tous les modes de transports"

 |   |  287  mots
Selon le dernier bilan de l'Organisation mondiale de la santé (OMS), la fièvre hémorragique virale a fait 4.877 morts sur 9.936 cas enregistrés dans sept pays. (Photo: hier, 23 octobre 2014, à l'aéroport chinois de Guangzhou (Canton), le contrôle sanitaire des arrivants qui se rendent à la Foire de Canton, laquelle accueille chaque année 200.000 visiteurs dont 20.000 viennent d'Afrique.
Selon le dernier bilan de l'Organisation mondiale de la santé (OMS), la fièvre hémorragique virale a fait 4.877 morts sur 9.936 cas enregistrés dans sept pays. (Photo: hier, 23 octobre 2014, à l'aéroport chinois de Guangzhou (Canton), le contrôle sanitaire des arrivants qui se rendent à la Foire de Canton, laquelle accueille chaque année 200.000 visiteurs dont 20.000 viennent d'Afrique. (Crédits : Reuters)
Le président de la République François Hollande estime que les contrôles aériens ne sont pas suffisants. Un premier cas a été recensé au Mali, ainsi qu'un neuvième aux États-Unis, dans la ville de New York.

Contrôler plus que les aéroports. Le président François Hollande a annoncé vendredi 24 octobre lors d'une conférence de presse au sommet européen à Bruxelles l'extension des contrôles à "tous les modes de transports" en France pour parer les risques de propagation de la fièvre Ebola.

"La France doit avoir des systèmes de contrôle qui ne doivent pas être simplement des contrôles aériens mais aussi des contrôles sur tous les modes de transports même maritimes. C'est ce que nous allons mettre en place."

Selon l'Institut français de veille sanitaire (InVS), sur un total de 480 "signalements" pour Ebola répertoriés depuis juin en France, 17 cas ont été classés comme "cas possibles", mais aucun d'entre eux ne s'est avéré positif.

Premier cas à New York et au Mali

La veille, le maire de New York Bill de Blasio a confirmé lors d'une conférence de presse que le médecin de MSF, récemment rentré de Guinée, a été placé en quarantaine jeudi 23 octobre a contracté le virus Ebola. Neufs cas ont été recensés aux États-Unis depuis début août.

C'est également de ce pays, l'un des trois pays d'Afrique de l'Ouest les plus touchés par le virus, que vient une fillette de 2 ans, premier cas confirmé d'Ebola au Mali, a annoncé le 23 octobre au soir le ministère malien de la Santé dans un communiqué. En avril, le Mali avait enregistré quelques cas suspects, mais les analyses avaient exclu la contagion au virus Ebola.

Selon le dernier bilan de l'Organisation mondiale de la santé (OMS), la fièvre hémorragique virale a fait 4.877 morts sur 9.936 cas enregistrés dans sept pays.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 27/10/2014 à 9:30 :
contrôles aussi pour les scooters ?
a écrit le 24/10/2014 à 20:23 :
Ca y est ils ont trouvé une utilité aux portique de l'écotaxe!!!
a écrit le 24/10/2014 à 18:14 :
Et ceux qui arrivent à Calais sont-ils controlés ???
a écrit le 24/10/2014 à 18:11 :
je viens de voir un extrait avec la Ministre de la santé de l'opération grandeur nature contre ébola, et il y a des failles. Il faut enlever tous les bijoux ce qui n'a pas été fait les gants peuvent se trouer donc opération à renouveler

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :