Ebola : des centaines de milliers de vaccins prévus début 2015 en Afrique (OMS)

 |   |  236  mots
Des tests sont actuellement en cours aux États-Unis, en Grande-Bretagne et au Mali et d'autres devraient commencer prochainement notamment en Suisse et en Allemagne.
Des tests sont actuellement en cours aux États-Unis, en Grande-Bretagne et au Mali et d'autres devraient commencer prochainement notamment en Suisse et en Allemagne. (Crédits : reuters.com)
Avant cela, des tests sur des vaccins contre la maladie Ebola seront menés, si possible en décembre prochain, sur le continent, a déclaré vendredi à Genève le Dr Marie-Paule Kieny, directrice-générale adjointe de l'Organisation mondiale de la santé.

Un arsenal de 200.000 doses de vaccins pour lutter contre Ebola. Voilà ce que prévoit l'Organisation mondiale de la santé (OMS) vendredi 24 octobre, d'ici à la fin du 1er semestre 2015 en Afrique. Elle espère en outre 1 million de vaccins disponibles d'ici à la fin 2015 dans la même région.

Au cours d'une conférence de presse virtuelle, le Dr Marie-Paule Kieny, directrice-générale adjointe de l'organisation a expliqué que des tests sur des vaccins contre la maladie seront menés, si possible, en amont en décembre prochain en Afrique.

    Lire aussi >> Ebola : un test rapide validé à Lyon

Recherches toujours en cours

Des déclarations symboles de progression à grand pas des recherches? Des tests sont actuellement en cours aux États-Unis, en Grande-Bretagne et au Mali, a ajouté la scientifique française, et d'autres devraient commencer prochainement, notamment en Suisse et en Allemagne. La Russie avait également annoncé trois vaccins contre le virus  mis au point d'ici au mois d'avril 2015.

L'Afrique occidentale est la région du monde la plus touchée par Ebola, notamment le Sierra Leone, la Guinée et le Liberia, qui concentrent la quasi majorité des quelque 10.000 cas répertoriés et des quelque 4.900 décès.

L'épidémie d'Ebola "continue à progresser de façon exponentielle" au Liberia, en Sierra Leone et en Guinée, selon l'OMS.

    Lire aussi >> La bataille contre Ebola est-elle déjà perdue ?

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 27/10/2014 à 21:19 :
c bien!

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :