250 milliards de dollars, les promesses d'investissements chinois en Amérique latine

 |   |  235  mots
De nombreux États de la région conservent des relations diplomatiques avec la République de Chine (Taiwan).
De nombreux États de la région conservent des relations diplomatiques avec la République de Chine (Taiwan). (Crédits : REUTERS/Kim Kyung-Hoon)
Mercredi, le président vénézuélien, le socialiste Nicolas Maduro, a annoncé avoir obtenu la promesse de plus de 20 milliards de dollars d'investissements de la part de la Chine. L'Équateur, présidé par le président de gauche Rafael Correa, a dit avoir obtenu un total de 7,53 milliards de dollars en prêts et ouvertures de lignes de crédit.

La Chine cherchant à accroître son influence dans une région traditionnellement tournée vers les États-Unis. Le président chinois Xi Jinping a annoncé jeudi 8 janvier des investissements totalisant 250 milliards de dollars (210 milliards d'euros) en Amérique latine sur les dix prochaines années.

Mercredi, le président vénézuélien, le socialiste Nicolas Maduro, a annoncé avoir obtenu la promesse de plus de 20 milliards de dollars d'investissements de la part de la Chine. L'Équateur, présidé par le président de gauche Rafael Correa, a dit avoir obtenu un total de 7,53 milliards de dollars en prêts et ouvertures de lignes de crédit.

500 milliards de dollars d'échanges d'ici 2024

En ouvrant une réunion avec la Communauté des Etats latino-américains et des Caraïbes (Celac), le numéro un chinois a également souhaité que le commerce entre la Chine et le bloc des 33 pays de la Celac atteigne 500 milliards de dollars dans la décennie qui s'ouvre.

La Chine, achète notamment du pétrole au Venezuela, du cuivre au Pérou et au Chili et du soja à l'Argentine et au Brésil. Elle investit en retour plusieurs milliards de dollars dans la région. De nombreux États de la région conservent des relations diplomatiques avec la République de Chine (Taiwan). Sur les 22 États qui reconnaissent toujours Taiwan, 12 sont en Amérique latine et dans les Antilles.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 09/01/2015 à 8:46 :
Super fort les Chinois, ils vont la ou il faut quand il faut ! En plus ils protègent une fois sur place les ricains et leur petit coup d'Etat bidon tout les 3 jours ne font pas le poids ! Pour ce qui est de la France c'est fait, Peugeot (qui cartonne en Chine évidement) Toulouse pour livrer et espionner Airbus (la classe) et surement d'autres bricoles comme des doamaibnes vinicoles mais c'est tout.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :