Washington appelle à calmer le jeu entre Athènes et l'Europe

 |   |  289  mots
Les Etats-Unis ont appelé vendredi Grecs et Européens à calmer le jeu et à trouver un compromis à l'heure où Athènes tente de s'affranchir de son programme d'aide international
Les Etats-Unis ont appelé vendredi Grecs et Européens à "calmer le jeu" et à trouver un compromis à l'heure où Athènes tente de s'affranchir de son programme d'aide international (Crédits : Reuters)
Au cours d'une discussion téléphonique avec le Premier ministre grec Alexis Tsipras, le secrétaire au Trésor Jacob Lew a "exhorté toutes les parties à calmer le jeu et à concentrer leurs efforts sur un moyen pragmatique d'aller de l'avant".

Les Etats-Unis ont appelé vendredi Grecs et Européens à "calmer le jeu" et à trouver un compromis à l'heure où Athènes tente de s'affranchir de son programme d'aide international, a indiqué le Trésor américain. Au cours d'une discussion téléphonique avec le Premier ministre grec Alexis Tsipras, le secrétaire au Trésor Jacob Lew a "exhorté toutes les parties à calmer le jeu et à concentrer leurs efforts sur un moyen pragmatique d'aller de l'avant", a indiqué un porte-parole dans un communiqué.

Après un sommet qui a permis de renouer le dialogue entre Athènes et ses partenaires européens jeudi, tous les acteurs doivent se retrouver lundi pour un Eurogroupe à haut risque sur fond de craintes d'une sortie de la Grèce de la zone euro ("Grexit"). Le sommet de lundi offre une "opportunité importante" de parvenir à des "résultats concrets", a commenté la porte-parole du Trésor.

Les Etats-Unis prêts à travailler avec la Grèce

Emmené par le parti de gauche radicale Syriza, le nouveau gouvernement à Athènes veut mettre un terme au plan d'aide international massif qui lui a été accordé en échange d'une cure d'austérité drastique et souhaite son remplacement par un mode d'assistance moins contraignant.

Au cours de sa discussion avec Alexis Tsipras, Jacob Lew s'est dit "prêt à travailler" avec les autorités grecques au moment où elles sont engagées dans l'élaboration d'un programme de réformes "concrètes et généralisées". Début février, le président Barack Obama avait donné du poids au credo anti-austérité de Syriza en affirmant que la Grèce ne pouvait plus continuer à "être pressurée" vu la dégradation du niveau de vie de la population.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 16/02/2015 à 15:58 :
Les gens qui disaient que l'euro était une création des États-Unis été vu comme des complotistes à l'époque.Comme disait le père Coluche ,je me marre.
a écrit le 16/02/2015 à 7:51 :
L europe devrait elire des politique au congres US...ils font et defont l europe...à leur profit...et nous on obeit
a écrit le 15/02/2015 à 16:25 :
Voilà un plan intéressant: les US remboursent la dette de la Grèce et leur verse tous les mois des allocations en tous genres :-)
a écrit le 15/02/2015 à 12:47 :
Tiens, revoilà la cohorte des commentaires enjoignant les Américains à s'occuper d'eux avant d'aller voir chez les autres...pire que le PCF des années 50, je suis mort de rire.

Les idées foireuses de l'Ecole de Chicago, les américains sont tout à fait d'accord pour qu'elles s'appliquent chez les autres...le Président des USA garde la main sur la finance en ayant la main sur le Trésor, comme les anglais d'ailleurs, il n'y a que les libéraux français à trouver du génie pour cette BCE indépendante.
a écrit le 15/02/2015 à 9:26 :
De quoi cela regarde les américain, s'est eux qui paie les dette..... Non alors ils s'occupe de leur etat.
a écrit le 15/02/2015 à 9:00 :
De quoi je me mêle ?
Les impérialistes américains se croient les rois du monde, et se permettent de donner des leçons à tout le monde. Et pourtant...
Ne pas oublier que la crise des subprimes est une énorme escroquerie mondiale montée aux USA, par les USA, et qui a enrichi les USA, tout en appauvrissant le reste du Monde. Et les coupables américains coulent des jours paisibles aux USA.
a écrit le 15/02/2015 à 0:04 :
Je partage tous les commentaires précédents , mais pour les USA , il faut qu'ils remboursent les pays de EU , puis le FMI et après ils viennent cajoler les Grecs
C'est comme pour les pénalités , si c'est Alstom faut payer si c'est GE c'est gratuit
Une drôle de démocratie
a écrit le 14/02/2015 à 23:35 :
on exhorte le tresor americaina preter les 60 milliards dont les grecs ont besoin a court terme, et pour le reste on en reparle quand les grecs viendront avec une nouvelle demande de pret non remboursable
a écrit le 14/02/2015 à 23:08 :
Enfin... nous savons qu'il existe un gouvernement européen......il siège quelque part du cote de Washington .LOL
a écrit le 14/02/2015 à 20:14 :
Ont-ils peur que leurs spéculateurs ne soient pas remboursés? Manquent pas d'air ceux la...
a écrit le 14/02/2015 à 19:13 :
Houtch... les patrons ont parlé... Y'a plus qu'à...
a écrit le 14/02/2015 à 17:27 :
c'est jacob qui décide pour l'Europe apres la France casher c'est l'euroe casher
Réponse de le 15/02/2015 à 0:57 :
Et sinon, en français ça donne quoi ?
a écrit le 14/02/2015 à 17:04 :
et bien que les USA paient la dette de la gréce et de facto paient tous les créanciers c'est a dir epays européens avec leur roi dollar ils se croient tout permis . un bon conseil proposez aux européens de sortir otan et de dissoudre cette organe crée au lendemain d ela guerrre par les américains qui est le valet de washington ça suffit de cette soumission aux usa
Réponse de le 14/02/2015 à 18:51 :
C'est plutôt bien rapporté ce qu' il convient de faire pour que tout s'arrange, virer les boys et l'otan..
a écrit le 14/02/2015 à 16:58 :
On comprend la réaction des USA(OTAN) qui ont le plus a perdre dans l'affaire!
Réponse de le 14/02/2015 à 18:38 :
Exact, la Grèce est le plus gros importateur d'armes de l' UE, et le cinquième au monde, c'est un poids lourd de l' OTAN.
a écrit le 14/02/2015 à 16:44 :
L'europe est officiellement une colonie américaine soumise et résignée.
a écrit le 14/02/2015 à 16:35 :
"Je suis celui qui n'a pas envie d'être repéré, chassé et traité"
"Je suis celui qui aimerait croiser celle qui a fait peur à ma mère"
"Je suis celui qui ne regarde pas continuellement les experts a Miami"
"Je suis celui qui ne croit pas que la vérité se trouve dans le 20h"
"Je suis en quête de vérité, que la vérité et rien que la vérité"
"Je suis de ceux qui S'INFORMENT en comparant"
"Je suis de ceux qui demandent des comptes"
"Je suis celui qui enrage d'être baladé"
"Je suis de ceux qui ne comprennent plus dans quel monde on vit"
"Je suis celui qui a beaucoup aimé l'Amérique et qui l'aime beaucoup moins"
"Je suis tout le monde car J'AIME tout le monde"
"Je suis sur de ne pas être seul"
"Je suis ce que je suis"
"Je suis digne mais inquiet"

Vous êtes aussi ce que je suis, préférons le nous !
Réponse de le 15/02/2015 à 12:23 :
bravo ! pour une fois que je lis un truc de sensé...j'espère qu'on est des millions comme cà...y a plus qu'à se faire entendre ...
Réponse de le 15/02/2015 à 14:05 :
@ qui ne saute pas ...

Merci ! Je me sens moins seule !
a écrit le 14/02/2015 à 15:33 :
Rien n empeche les USA de rembourser les dettes de la Grece et de la faire passer au Dollar !
a écrit le 14/02/2015 à 13:01 :
La peur des US est surtout que la Grece se tourne vers les Russes pour solder leurs problèmes. Ce qui abimerait le bébé des US, l'UE
Réponse de le 14/02/2015 à 13:16 :
Je suis quasiment certain que vous avez raison sur ce point, compte tenu des infos dont nous disposons en Europe. Le plus incroyable est l'attitude des USA, qui se sont finalement emparés de l'Europe, politiquement, économiquement, militairement. Le refus de suivre leur promesse de dissolution de l'OTAN pour en faire un atout très agressif contre la Russie est un fait. Ils participent fortement à la brisure de l'Europe, concurrent politique et économique. Incroyable de voir la France et l'Allemagne, 2 grands pays industriels parfaitement capables de créer une armée européenne, se soumettre aux USA. Seule une petite minorité au pouvoir (énarques en France) est atlantiste au point de trahir leur pays. A quand le changement ?
Réponse de le 14/02/2015 à 16:38 :
Sauf a vouloir couler l'UE...et s'en emparer pour beaucoup moins cher.
a écrit le 14/02/2015 à 12:40 :
Elle est bien belle cette europe soumise et minable face aux usa ...
a écrit le 14/02/2015 à 10:47 :
Non mais qui commande en Europe et en Grèce? Les USA?
C'est quoi l'Europe ? Un paillasson des USA?
Vraiment n'importe quoi ce pseudo système démocratique!
Réponse de le 14/02/2015 à 12:10 :
Les USA ont conquis l'Europe de l'Ouest en 1945. Les Russes ont pris l'Europe de l'Est. Ceci explique cela.
a écrit le 14/02/2015 à 10:44 :
Beaucoup de $ ont été créé. Un peu pour la Graisse? Why not? Nous avons eu droit à la crise des subprimes (provenance US et de ses conséquences, mais Lew a plusieurs cartes de crédit: NO PROBLEM, okay?
Réponse de le 14/02/2015 à 16:23 :
Les USA n ont absolument pas leur mot à dire sur la situation grecque Ou alors qu ils prennent à leur charge la dette Grecque...

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :