La Pologne et la Lituanie nomment deux nouveaux commissaires

 |   |  735  mots
En remplacement des commissaires élus au parlement européen ou à des fonctions nationales dans leur pays, la Pologne et la Lituanie ont désigné Pawel Samecki et Algirdas Semeta pour rejoindre la Commission européenne.

Pawe? Samecki a été désigné par le gouvernement polonais pour remplacer la commissaire à la Politique régionale Danuta Hübner, qui a démissionné le 23 juin après avoir été élue au parlement européen le 7 juin (

EurActiv.pl 24/06/09

).

Mais Pawel Samecki devrait uniquement assurer l?intérim. Le ministre polonais des Affaires européennes, Mikolai Dowgielewicz, a déclaré après les élections européennes que Janusz Lewandowski, député européen (PPE) sortant réélu, avait été choisi par le Premier ministre Donald Tusk pour remplacer Danuta Hübner dans le prochain collège (EurActiv.com 17/06/09).

Mais Varsovie cherche à obtenir un autre portefeuille (peut-être les affaires économiques et monétaires, le marché intérieur ou les entreprises et l?industrie), laissant M. Samecki assurer l?intérim. "Pawel Samecki sera commissaire pour six mois", a confirmé une personne en charge des relations avec la presse du PPE-DE.

Selon des sources au sein du parlement, Danuta Hübner a hésité avant de démissionner de la Commission. Elle avait espéré être reconduite par son gouvernement, ayant accepté de se lancer dans la course des européennes et obtenu un siège pour le parti Plate-forme civique dont elle n?est pas membre.

Selon ces mêmes sources, Danuta Hübner a de très grandes chances d?être nommée présidente de la commission politique régionale du parlement européen. Ce qui priverait Jacek Saryusz-Wolski de la présidence de la commission des affaires étrangères, Varsovie n?ayant pas la possibilité d?occuper plus de deux mandats parlementaires-clefs au même moment. Le polonais Jerzy Buzek (PPE) devrait en effet devenir le prochain président de l?assemblée européenne (EurActiv.com 19/06/09).

Par ailleurs, le ministre des Finances lituanien Algirdas ?emeta (EurActiv.com 19/06/09) remplacera Dalia Grybauskaité au sein de l?exécutif européen. Dalia Grybauskaité a été élue présidente de Lituanie en mai (EurActiv.com 18/05/09), et commencera son mandat le 12 juillet. Algirdas ?emeta aura la charge du portefeuille budget et programmation financière. Avant de devenir ministre des finances, il a été directeur général du département statistique du gouvernement (2001-2008) et secrétaire du gouvernement au Bureau du gouvernement (1999-2001).

D?autres commissaires, qui ont été élus au parlement européen, doivent décider s?ils restent au sein de l?exécutif européen ou s?ils démissionnent et assument leur nouveau rôle d?eurodéputé. La commissaire bulgare Meglena Kuneva (protection des consommateurs) devra prendre sa décision avant le 7 juillet, comme le prévoit le droit bulgare.

Une autre élue, la commissaire luxembourgeoise Viviane Reding, a déjà annoncé de manière officieuse qu?elle resterait à la Commission pour un troisième mandat consécutif. Elle est déjà en train de planifier ses cinq prochaines années (EurActiv.com 23/06/09).

Le commissaire belge Louis Michel est certain de siéger au parlement, bien qu?il n?ait pas encore officiellement démissionné de son poste actuel de député européen. L?identité de son successeur n?est pas encore révélée.

A l?automne, un nouveau collège de commissaires européens sera nommé pour un mandat de cinq ans. Comme EurActiv.com l?avait annoncé en janvier, la plupart des commissaires ne seront pas reconduits pour le prochain mandat (EurActiv.com 28/01/09).

José Manuel Barroso a gagné le soutien unanime des Etats membres pour un second mandat en tant que président de la Commission européenne. Il doit maintenant convaincre le parlement européen, qui devrait voter sur sa nomination vers la mi-juillet.

Si José Manuel Barroso est confirmé à son poste en juillet, les Etats membres désigneront leurs candidats au cours de l?été. Mais les auditions d?approbation du nouveau collège devront attendre le résultat du second référendum irlandais sur le traité de Lisbonne, début octobre. Le 9 juillet, la conférence des présidents du parlement doit décider de la date des auditions des nouveaux commissaires. S?ils sont entendus après la coupure estivale, ils ne resteront que trois mois en place. L?adoption du traité de Lisbonne engagerait en effet une nouvelle procédure formelle.

Le calendrier
Du 14 au 16 juillet 2009 : première session plénière du nouveau parlement européen
Automne 2009 : nomination de la nouvelle Commission européenne

 

Site d'EurActiv.fr

 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :