L'éviction de Farouk Hosni porte un coup supplémentaire à l'Union pour la Méditerranée

 |  | 659 mots
Le ministre de la Culture égyptien, que tout destinait à devenir le prochain secrétaire général de l'Unesco, a finalement été évincé. Un événement qui n'arrangera pas le développement de l'Union pour la Méditerranée.

Un coup de plus dans l?aile de l?Union pour la Méditerranée (UPM). Le projet de Nicolas Sarkozy, qui commençait à peine à se remettre des événements survenus en janvier dans la bande de Gaza, risque d?être à nouveau ralenti par l?éviction de Farouk Hosni de la tête de l?Unesco. Depuis son lancement, l?Egypte continue en effet de co-présider l?UPM avec la France (

EurActiv.fr, 02/07/2009

).

Le ministre de la culture égyptien, que tout désignait pour devenir secrétaire général de l?Unesco, a finalement été battu, mardi 22 septembre, par la candidate bulgare Irina Bokova. Pendant quatre mois, il a été au centre d?une violente controverse sur des propos tenus en 2008. "Je brûlerais moi-même les livres israéliens s?il s?en trouvait dans les bibliothèques égyptiennes", avait-il déclaré, en répondant à la question d?un député islamiste.

Mais cette éviction n?arrange pas l?image que les pays du Nord envoient à ceux du Sud. "C?est un assez mauvais message envoyé au monde arabo-musulman", analyse Didier Billion, directeur adjoint de l?Institut des relations internationales et stratégiques (Iris). Pour le chercheur, la campagne menée contre le ministre de la Culture égyptien sera exploitée comme "une énième couleuvre à avaler" par les pays du Sud. "Il y a un fossé incontestable qui s?est creusé entre la rive et nord et la rive sud de la Méditerranée", poursuit-il.

De fait, Farouk Hosni était le premier candidat musulman au secrétariat général de l?Unesco soutenu par des organisations régionales comme la Ligue arabe ou l?Organisation de la conférence islamique. Une place qui n?a jamais été occupée par une personnalité provenant du monde arabe. En pleine polémique, le chef de la mission UPM, Henri Guaino, a tenté de peser de tout son poids dans ce dossier, allant jusqu?à suggérer à Farouk Hosni de publier une tribune le 28 mai dans le journal Le Monde. Récusant l?avoir écrite lui-même, le chef de la mission de l?Union pour la Méditerranée admet avoir relu le texte avant publication. Des efforts qui n?auront pas suffi à sauver le candidat égyptien.

"Cette campagne très hostile contre Farouk Hosni peut être assimilée à une forme d?agression de la part de l?Europe et des Etats-Unis", estime pour sa part un fin connaisseur du dossier. Il souligne que l?Union pour la Méditerranée risque de pâtir d?un "climat de confiance" ébréché. "C?est un petit accident de parcours pour l?UPM", poursuit la même source.

"L?Union pour la Méditerranée n?a pas besoin de cela pour être mal en point", relativise le chercheur de l?Iris. Pourtant, depuis le début de l?été, la France tente de relancer l?UPM à grands renforts de réunions ministérielles. Début juillet, Jean-Louis Borloo avait par exemple réuni à Paris ses homologues du pourtour méditerranéen (EurActiv.fr, 26/06/2009). "Mais depuis juillet, il ne s?est rien passé", tranche Didier Billon.

Côté institutionnel, le secrétaire général de l?institution n?est toujours pas désigné. L?attribution des six postes de secrétaires généraux adjoints bloque également. Alors que la Turquie brigue une de ces places, la Grèce tente de peser de tout son poids pour empêcher cette nomination.

En France, les espoirs placés dans l?Union pour la Méditerranée ne faiblissent pas. Le secrétaire d?Etat aux Affaires européennes, Pierre Lellouche, dit, à qui veut l?entendre qu?il a, pour la première fois dans l?histoire du Quai d?Orsay, chargé l?un des membres de son cabinet de suivre tout spécialement ce dossier (EurActiv.fr, 24/09/2009).

Retrouvez toute l'actualité européenne, avec notre partenaire EurActiv.fr

 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Ah, on avait même oublié l'existence de cette UPM ...
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Pour faire plaisir à Henri Guaino, le créateur du rêve Sarkozyen pour la mise en place de l'UPM on aurait dû voter pour un "raciste antisémite".? Mais c'est à rêver!!! Renier ses propres valeurs pour une action politique et par des moyens plus que "pourris" mais où va-t-on.!!!
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Je suis d?accord avec l?auteur de cet article. C?était le tour des pays arabes pour succèder le Directeur Général japonais sortant. Mais L?Occident et les Israéliens ont fait une camapgne contre le candidat egyptien malgré ses excuses officielles.
Bien que l'esprit et la pratique de rotation régionale en matière de direction de l'UNESCO existe et que la covention sur la diversité culturelle a été signée,l'Occident les a ignorés et a envoyé au monde entier un message que le riche qui paye prend le pouvoir. Depuis 1946 l'Occident a pris la direction de l'UNESCO pendant 37 ans contre 27 ans. Si cela s'applique dèsormais,l'Asie émergente poura prendre constament la direction de l'UNESCO d'ici 25 ans. Il faut mieux que l'Occident réfléchisse bien.
Nicolas
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Michel tu as en France des ministres racistes sans compter ceux qui sont dans la rue. Je sais que tu es limité en politique je comprends mais quand on ne sait pas parler on écoute les autres pour apprendre. Sinon tu resteras ainsi toute ta vie.
La politique c'est travailler et partager avec les autres : coopérer.
Le souci dès qu'on parle d'Israel, on est anti-sémite. Les rabes sont aussi des sémites... je crois que vous êtes en train de faire comme a fait H en 1939 mais d'une autre façon et moderne.
Ces pays occidentaux pillent l'afrique, dominent et controilent toutes les structures internationales.. colonisent le pays qui les intéressent et vous trouvez que c'est normal... un peu de Honte s'il plait et surtout soit sage... C'est facile de parler derrière un clavier... Ah j'oubliais la raison du plus fort est toujours la meilleure... a bon entendeur salut....
jene sais pas si le modérateur publiera ce message sinon je na reviendrai jamais sur la tribune...
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
La présidence de l'UPM vaudrait-elle plus que celle de l'UMP ou mieux encore que celle du PMU, que nenni, je briguerais donc celle du MPU (Mouvement Pour l'Unité) à créer de toute pièce. Face à la situation, se goberger est une façon d'éviter de parler du principal et de nos intérêts.
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Les Egyptiens doivent prendrent leurs responsabilités et agir en adultes et surtout les officiels . Ils ont signés la paix avec l' Etat d'Israel et c'est logigue et sérieux que le secrétaire de l'Unesco soit un homme ou une femme capable d'etre un exemple pour son peuple .
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
"Une forme d'agression de la part de l"europe et des etats unis", paroles d'un fin connaisseur du dossier? ce qui soulève des points d'interrogation: Qui controle ce monde et pour le profit de quel partie? il est temps de recourir aux moralités et à cette demande acharnée de démocratie mondiale, si ce sont les intérêts de certains pays au profit des autres, donc...
si ce sont les vanités des pays du Nord, donc...
si c'est le fameux slogan de l'anti-sémisme, donc...

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :