La France reste le premier pays céréalier de l'UE

 |   |  259  mots
DR
DR (Crédits : latribune)
Une étude rappelle le rôle dominant de la France dans l'agriculture européenne. A elle seule, elle produit 23% des céréales, 12% du lait et 19% de la viande bovine.

Entre 2008 et 2010, l'UE a produit environ 300 millions de tonnes de céréales par an, dont 23% en France. C'est ce qui ressort du ttravail d'Eurostat sur l'agriculture européenne.

 

Fromage allemand

Sur cette même période les résultats démontrent que la France reste indéniablement une puissance agricole avec l'Allemagne (16% des céréales) et la Pologne (10%). Même chose pour la viande bovine et la volaille, où l'Hexagone est en tête avec respectivement 19 et 14% de la production.

Dans d'autres secteurs, sans être en tête, la France se place très souvent dans le peloton. Avec 3,7 millions de tonnes de lait, elle est troisième derrière le Royaume-Uni (6,9) et l'Allemagne (5,3%). Cette dernière produit d'ailleurs 200 000 tonnes de fromage de plus que la France (2,1 contre 1,9).

Population en augmentation

Le vignoble français représente 25% de l'exploitation européenne. Le chiffre peut paraître impressionnant mais le pays n'est pas le premier. L'Espagne le devance de peu avec 28%. L'Italie occupe la troisième place avec 23%.

L'étude traite aussi de la population en milieu rural. Entre 2006 et 2009, elle a augmenté de 0,1% alors que la population de l'ensemble de l'UE s'est accrue de 0,4%. En France, les deux chiffres sont identiques: +0,6%.

41,9% du territoire est consacré à l'agriculture dans les Vingt-Sept, ce qui est légèrement inférieure à la situation française qui se situe à 46,6%. Ce chiffre grimpe à 65% au Royaume-Uni et n'est que de 7,4% au Finlande.

Lire la suite de l'article La France reste le premier pays céréalier de l'UE
 

 Retrouvez toute l'actualité européenne, avec...

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 14/11/2011 à 10:09 :
Et toc, Angela ! Si tu crois nous impressionner avec ton excedent budgetaire, tes exportations et ton chomage qui diminue, c'est rate.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :