Les fonds européens pour les Roms mal utilisés

 |   |  383  mots
(Crédits : latribune)
Selon des travaux révélés par la Commission, des goulets d'étranglement aux niveaux national, régional et local, limitent l'utilisation efficace des fonds européens à destination des Roms.

La Commission européenne a présenté, mardi 21 décembre, les premières conclusions de son groupe de travail sur les Roms, créé en septembre et un rapport sur leur intégration sociale dans dix-huit pays de l?UE.

Les résultats préliminaires du groupe de travail précisent que les Etats membres n?utilisent pas correctement les fonds européens dégagés pour améliorer la situation des Roms. Cet argent peut provenir du Fonds social européen (FSE), du Fonds européen de développement régional (Feder) et, dans une moindre mesure, du Fonds européen agricole pour le développement rural (Feader).

Des faiblesses existent dans le développement de stratégies appropriées pour remédier aux problèmes rencontrés par les Roms. Leur mise en ?uvre au niveau national est problématique en raison du manque, à la fois de savoir faire, mais également de capacités administratives pour absorber les fonds.

Le rapport met aussi en avant les lacunes concernant le cofinancement national mais aussi le manque d'implication de la société civile et des communautés roms elles-mêmes.

Mais ces résultats ne sont que partiels car la Commission n?a pas eu assez d?informations pour tirer des conclusions générales. Elle s?est fondée sur des questionnaires envoyés aux vingt-sept Etats-membres. Leurs réponses comportaient soit des données très diverses, soit très limitées, voire même aucune données, selon l'exécutif européen.

Développer des stratégies intégrées

La Commission a également publié un rapport sur les projets de dix-huit Etats membres pour inclure les Roms. Selon l?étude, les stratégies intégrées s?attaquant aux causes multiples de l?exclusion sociale des Roms sont les plus efficaces. Une forte volonté politique est aussi nécessaire.

La réussite de ces stratégies dépend de la coordination des politiques, de programmes durables avec des budgets pluriannuels fiables pour garantir la continuité des résultats. La participation et la consultation des Roms et enfin des données fiables et l?évaluation des bilans sont aussi importantes.


Lire la suite de l'article Les fonds européens pour les Roms mal utilisés
 

Retrouvez toute l'actualité européenne, avec...

Euractiv

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :