Les Grecs travaillent-ils trop ?

La question peut surprendre mais, contrairement aux idées reçues, les Grecs travaillent presque deux fois plus que les Allemands. Un bon argument pour les Grecs de se défendre d'être les "cigales" de l'Europe. De là à s'en vanter...

3 mn

Des travailleurs grecs s'enchaînent lors d'une manifestation à Athènes (Reuters)
Des travailleurs grecs s'enchaînent lors d'une manifestation à Athènes (Reuters) (Crédits : Reuters)

Comme l'a noté le célèbre blogueur Matthew Yglesias sur le magazine Slate, les Grecs sont loin d'être des "flemmards", et pour cause : ils travaillent en réalité plus que beaucoup d'entre nous. "Après avoir étudié les chiffres, vous pourrez réviser votre jugement" affirme Yglesias, qui s'appuye sur les chiffres de l'OCDE de 2008, selon lesquels les travailleurs grecs travaillent en moyenne 2.120 heures par an, tandis que les travailleurs allemands ne travaillent que 1.429 heures.

Les données de l'OCDE, fondées sur des enquêtes auprès des travailleurs, ne laissent guère de place à l'interprétation, comme le montre ce graphique :

Le pays le plus en difficulté de l'Union Européenne serait-il celui qui travaille le plus ?

A y regarder de près, pourtant, les choses sont plus nuancées.

D'abord, il faut tenir compte du fait que le taux d'emploi de la Grèce (61%) est plus faible que dans le reste de l'Europe, l'Allemagne ayant par exemple un taux d'emploi de 68%. Autrement dit, en proportion de la population, moins de grecs travaillent... plus longtemps. Pas de quoi se réjouir puisque cela signifie globalement plus d'inégalités de revenus.

Ensuite, toujours selon les données de l'OCDE, environ 36% des Grecs travaillent pour leur propre entreprise. Ce chiffre est le plus élevé d'Europe, et de loin : la moyenne de l'Union Européenne est à 16,5%. Or, c'est bien connu, on travaille en général plus longtemps lorsque l'on est son propre patron.

Pendant longtemps, l'auto-emploi en grèce a été perçu comme "l'épine dorsale de l'économie grecque", explique Kostas Kallergis, journaliste indépendant et blogueur d'Athènes. "Toutefois, l'auto-emploi peut potentiellement représenter toute personne qui n'est pas salariée" ajoute-t-il. Selon lui, il faut également prendre en compte le fait que pour certains métiers, le temps de travail est difficile à estimer : "Le gérant d'un magasin par exemple, passe facilement toute la journée dans sa boutique. Mais son temps de travail est-il comparable à celui d'un juriste indépendant qui ne compte pas ses heures ? De plus, comment estimer le temps de travail d'un fermier ?" s'interroge-t-il face à ses statistiques.

Des statistiques qui révèlent surtout un manque de productivité

Enfin et surtout, en faisant valoir qu'ils travaillent plus que leurs voisins, ils pointent en réalité du doigt la plus grande lacune de leur économie : le manque de productivité. Travailler plus pour produire moins, en quelque sorte. Les chiffres parlent d'eux-mêmes : l'économie héllènique est l'un des pays développés le moins productif, avec seulement 32 dollars de PIB créé pour une heure de travail. A titre de comparaison, la France et l'Allemagne se situent aux alentours de 50 dollars par heure, soit plus que la moyenne de la zone euro (46,5).

Et le problème n'est pas nouveau, loin de là. Depuis 1983, les grecs travaillent toujours autant, à l'inverse de l'ensemble des pays développés. Par exemple, les Français travaillent 200 heures de moins par an qu'il y a 30 ans, et les Allemands 136 heures (depuis la réunification).

Et vous qu'en pensez-vous ? Peut-on juger une économie en rapportant le nombre d'heures travaillées au PIB ? Les chiffres de la Grèce sont-ils fiables ? Les Français et les Allemands travaillent-ils réellement moins que leurs voisins ? Donnez votre avis dans l'espace "Commentaires" ci-dessous.

3 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 79
à écrit le 09/11/2012 à 22:26
Signaler
Consternant de voir comment "ceux à qui cela profite vraiment" ont réussi leur taff. Les idées toutes faites sont bien enfoncées, certains se permettent de juger tout un peuple sur le fait de quelques images stéréotypées. Oubliant les grand fraudeur...

à écrit le 08/01/2012 à 10:52
Signaler
Vu les commentaires qui ont suivit celui de xavier-marc (tout en bas ), j'en conclue que certains commentent sans lire ceux qui les précèdent (impolis).D'autres ne comprennent rien (ne font pas l'effort de se concentrer ) ! Le commentaire de xavier-...

à écrit le 01/01/2012 à 9:33
Signaler
ce qu'il faut prendre en compte egalement c'est la fraude fiscale à grande echelle,l'économie souterraine serait de 30 °/°,au moins,;comment mesurer le PIB quand on n'a pas de données fiables?

à écrit le 31/12/2011 à 18:12
Signaler
Mr Sarkozy devrait être ravi. Enfin un pays qui partage et applique Sa Grande Vision : travailler plus pour gagner moins. Dans le cas (très improbable) ou les Français ne la partageraient pas tout à fait et le sommeraient à déguerpir du Palais Impéri...

à écrit le 31/12/2011 à 9:34
Signaler
Ces données sont calculées sur des bases qui ne tiennent pas compte du temps partiel et de plus elles ne datent pas de 2011. Si vous calculez sur le temps travaillé en journée complète, nous somme bon dernier à la semaine, au mois, à l?année, sur la...

à écrit le 31/12/2011 à 8:51
Signaler
Sans esprit de critique, il me semble avoir lu au début de la crise, comme explication des problèmes de ce pays, qu'en Grèce, qu'outre les impôts non payés,dans les grandes entreprises et surtout l'administration il y avait un décalage entre le temps...

à écrit le 31/12/2011 à 0:17
Signaler
Chacun de vous a raison, de son point de vue chaque fois. La grande difference se trouve sur les salaires qui existent en Grece d'un cote ,et dans la plupart des autres pays de la C.E.de l'autre. C'est la raison pour laquelle les Grecs sont obliges d...

à écrit le 30/12/2011 à 22:07
Signaler
Il y a longtemps qu'on utilise des chiffres, des graphiques et autres statistiques pour en tirer les conclusions qui nous arrangent. Quand les Twin Towers se sont effondrées nous étions tous américains. La Grèce s'effondre mais nous ne sommes pas ...

le 30/12/2011 à 23:44
Signaler
@Voltaire: c'est la nature humaine. On ne prête qu'aux riches, non :-)

le 31/12/2011 à 4:01
Signaler
bizarre pseudo.... il me semble que l'original avait plus de consistance dans les idées, et davantage d'élégance dans l'expression

à écrit le 30/12/2011 à 20:52
Signaler
Imaginez le rendement d'un grec qui travaille en fumant et en buvant un nescafé frappé et cela toute la journée....

le 31/12/2011 à 5:16
Signaler
et si vous changiez le mot "grec" par "allemand" ou "français"? Juste pour essayer s'il y a une difference!

à écrit le 30/12/2011 à 20:25
Signaler
Depuis la nuit des temps, il ne s'agit pas de travailler mais de faire quelque chose : de la meilleure qualité, de la meilleure technologie, au meilleur prix.

à écrit le 30/12/2011 à 15:59
Signaler
Pour répondre à la question posée sur la Grèce et la fiabilité de ses chiffres : surement pas pour ce qui est de son PIB, largement sous-estimé d?une partie de son économie non déclarée (ou très peu). Exemple entre autres le tourisme mais plus global...

à écrit le 30/12/2011 à 15:02
Signaler
Mince. Les grec étaient des dingues du boulot et on nous cachais ça !

à écrit le 30/12/2011 à 14:57
Signaler
" De plus, comment estimer le temps de travail d'un fermier ?"=>la comparaison n'est pas subtile. Qu'on soit fermier en Grèce, en France ou en Italie, le métier est le même.

le 31/12/2011 à 14:25
Signaler
non ca n est pas le meme...le climat est different,la terre est differente la maniere de cultiver est differente liee a la geographie du pays...travailler les olives ou des has de ble avec une machine n est pas la meme chose !

à écrit le 30/12/2011 à 13:48
Signaler
Les statistiques, c'est comme un string : ça donne des idées, mais ça cache l'essentiel.

le 30/12/2011 à 23:46
Signaler
@cendu: oui, mais il y a suffisamment de béotiens qui croient qu'à partir où ils l'ont lu ou vu à la télé, cela ne peut être que vrai :-)

à écrit le 30/12/2011 à 13:32
Signaler
C'est normal, il y a deux emplois en Grèce. Le premier classique, le deuxième après 17h. Un normal et un second au noir. C'est bien connu et évoqué en Grèce. Ne nous voilons pas la face !!

à écrit le 30/12/2011 à 13:28
Signaler
La Tribune était connue pour etre un journal un peu plus sérieux... tout d'abord cet article me semble ridicule et dénué de toute réalité si on ne compare les heures travaillées de la Grèce, de l'Allemagne et de la France. Il ne fait qu'entrainer des...

à écrit le 30/12/2011 à 11:47
Signaler
Ils travaillent meme en dormant, en prenant le café, en pensant evasion fiscale...et par Zeus il fait trop chaud....Ils me font penser à....oui à certains fonctionnaires....

le 30/12/2011 à 18:27
Signaler
vous m'avez devancé, la sieste est comptée comme temps de travail: dixit un ancien collégue de SALONIQUE. En plus on sait ce que leurs stats ne valent pas grand chose!

à écrit le 30/12/2011 à 10:54
Signaler
bon ben pas si dur pourtant. Si c'est pas le nombre d'heures qui compte, c'est effectivement sans doute la façon de travailler et.... de travailler dans le même sens. Et çà, çà commence en général... par la façon de se metttre d'accord sur les object...

à écrit le 30/12/2011 à 10:18
Signaler
Rien de vraiment nouveau, mais enfin un article qui ne reprend pas les donnés d'une statistique telle quelles, mais met en lumière les aspets sousjacents d'interprétation. Si vous vouliez suivre en plus l'exemple sur d'autres journaux économiques sé...

à écrit le 30/12/2011 à 10:03
Signaler
C'est le nombre d'heures travaillées multiplié par la production horaire qui compte. Soit 50 fois 1400 pour les allemands ou fois 1550 pour les français. Pour les grecs on multiplira 32 par 2120. Les résultats sont intéressants et relativise certaine...

à écrit le 30/12/2011 à 9:36
Signaler
Les statistiques révèlent surtout un manque de productivité des grecs : travailler plus des heures pour produire moins ! Évidement on ne tient pas compte de l'intensité du travail : ça ne sert à rien de venir au travail pour glander. Ou pour effectue...

à écrit le 30/12/2011 à 8:30
Signaler
Outre les approximations développées dans le forum (36 % de travailleurs donnent leur propre durée du travail...), si les chiffres sont aussi juste que le budget du pays lors de l'entrée dans l'Euro, puis les années suivantes, on n'a pas être surpris...

à écrit le 30/12/2011 à 8:23
Signaler
Et si ils instauraient les 35h?...

le 30/12/2011 à 12:05
Signaler
Impossible! Cela augmenterait leur temps de travaille "effectif" actuelle... ;-)

à écrit le 30/12/2011 à 8:13
Signaler
Pourquoi stigmatiser le " boutiquier" qui glande devant sa porte en attendant le chaland? Plus près de nous, voyez les fumeurs de cigarettes sur les trottoirs parisiens et demandez vous si cela est une partie de la semaine de 35 heures?

le 30/12/2011 à 12:14
Signaler
Et quand vous allez aux toilettes ? Demandez vous si ça a fait partie de vos 35 heures...

le 30/12/2011 à 13:03
Signaler
je suis d'accord avec nonfumeurmaisreac

le 30/12/2011 à 16:19
Signaler
En principe (en principe seulement), d'après la loi les 35h sont calculées sur le "temps de travail effectif", c'est à dire pauses déduites. L'application est très variable suivant les entreprises.

à écrit le 30/12/2011 à 1:13
Signaler
Pourquoi donc:travailler serait il une honte? Probablement que ceux qui n'en ont plus aimeraient bien pouvoir en avoir...encore que certains y vont "à reculons"?

le 30/12/2011 à 9:13
Signaler
Oui assurément ! Parce que tout bon travailleur est conscient que tout va bien, qu'il a un salaire décent, qu'il n'est pas matraqué fiscalement pour financer le train de vie de la nomenklatura française et financer les prestations de certaines person...

le 30/12/2011 à 10:14
Signaler
Fifi, qu'attendez vous pour agir au lieu de râler? Inscrivez vous dans un parti, allez aux réunions, exprimez vous, soyez convaincant, infléchissez les propositions du parti, présentez vosu aux élections, participez à l'élaboration des textes qui cha...

le 30/12/2011 à 11:42
Signaler
Parce que d?après vous ce n?est pas trop facile et inutile de jeter la pierre à ces travailleurs qui n?ont d?autre choix aujourd?hui que d?y aller avec des chaussures de plomb ? Et je veux dire par là le fait d?avoir une famille à nourrir, une maison...

à écrit le 29/12/2011 à 21:17
Signaler
Parce que les statistiques sont fiables maintenant en Grèce ?

le 30/12/2011 à 0:31
Signaler
comment savoir ? En attendant, si on suivait votre principe, on ne ferait rien du tout.

à écrit le 29/12/2011 à 18:12
Signaler
Pour synthétiser les réponses à vos trois questions, il me semble évident qu'il vaut mieux être rentier que travailleur. Et salarié, c'est encore pire. La crise actuelle vient de là, d'ailleurs...

le 30/12/2011 à 9:05
Signaler
Sauf qu'à ce rythme, nous serons tous bientôt salariés européens de rentiers asiatiques...

à écrit le 29/12/2011 à 18:03
Signaler
La Grèce de l'antiquité était connue pour être un peuple "d'homosexuels". Celui du 21e siècle sera connus pour être un peuple de "branleurs".

le 30/12/2011 à 9:27
Signaler
mdr

le 30/12/2011 à 11:04
Signaler
@JP Pas élégant et pas vrai non plus

le 30/12/2011 à 12:03
Signaler
@Nina: Vous êtes grecques Nina? Vous sentez-vous concerné?

le 30/12/2011 à 12:46
Signaler
JP et cjesus, si tout le monde avait une vision aussi reductrice du peuple grec... mais que pourrait-on bien dire des francais ??? Cherchez bien... moi j'ai deja trouve et je serai alors fier d'etre grec....

à écrit le 29/12/2011 à 18:03
Signaler
le seul truc interessant en economie, c'est l'OUTPUT ! ca sert a rien de travailler 15 heures par jour pour un resultat equivalent a 3 heures de travail par jour....... les allemands bossent 1500 heures, mais ont tendance a etre ' au taquet'

le 29/12/2011 à 18:50
Signaler
parfaitement exact, ce titre et cet article sont du style racoleur. Il est de coutume de faire sa petite sieste en Grèce et pendant longtemps cela était même parfaitement autorisé dans la fonction publique. Rester en effet pendant des heures devant s...

le 29/12/2011 à 19:58
Signaler
@européen: attendre devant sa boutique, c'est déjà mieux que de pas avoir de boutique du tout et d'attendre l'assistanat de l'État (c'est-à-dire le contribuable). Essaie un peu d'avoir ta propre entreprise et tu verras si on passe son temps devant la...

le 30/12/2011 à 11:08
Signaler
@européen Parce qu'en France on n'attend pas le client dans la boutique...! Première nouvelle. Quant à la sieste, elle revient, pour ses bienfaits, dans les usages dans pays comme le Japon.

le 31/12/2011 à 12:44
Signaler
vous me faites doucement rigoler, j?ai été tant de fois en Grèce que je ne les compte plus. Oui, les vendeurs se contentent bien souvent d?être assis et de siroter un café et d?attendre que l?acheteur daigne venir questionner. Quant à la Grèce du Nor...

à écrit le 29/12/2011 à 18:02
Signaler
Enfin quelqu'un qui reconnait oficiellement que 1) Le temps de travail est supérieur en Grèce qu'en Allemagne, contrairement aux idées reçues et aux rumeurs infondées; 2) Le travail de certains n'est qu'une façade, en particulier celui des commerçant...

le 30/12/2011 à 8:46
Signaler
Encore un nanti qui va nous resservir l?éternelle sauce selon laquelle une heure de cours c?est 3 heures de travail?Assez?Essayez donc de monter votre entreprise avec toutes les difficultés que cela comporte : lourdeurs administratives, pression de l...

le 30/12/2011 à 8:46
Signaler
Encore un nanti qui va nous resservir l?éternelle sauce selon laquelle une heure de cours c?est 3 heures de travail?Assez?Essayez donc de monter votre entreprise avec toutes les difficultés que cela comporte : lourdeurs administratives, pression de l...

le 30/12/2011 à 11:10
Signaler
Apparemment, vous ne savez pas ce qu'implique une heure de cours...

le 30/12/2011 à 11:47
Signaler
De toute façon, il n'est pas question de savoir qui est mieux loti que l'autre, je veux juste dire que c'est trop facile de stigmatiser. A la SNCF ce sont des branleurs, les garages sont des voleurs, les chinois sont responsables de toute la misère e...

à écrit le 29/12/2011 à 17:33
Signaler
Ce qu'il faut voir c'est l'efficacité au travail. Le nombre d'heures ne veut rien dire. Il suffit d'aller en Grèce et de tester l'administration du pays pour voir l'efficacité à l'heure. Inutile d'écrire de tels articles, n'importe quel touriste sera...

à écrit le 29/12/2011 à 16:43
Signaler
En prenant un exemple par l'absurde, on peut démontrer la non-pertinence de ce genre de statistiques. Prenons un pays où tout le monde travaille à la ferme, tout le monde bosse donc 15 heures par jour tous les jours de l'année, et comme les produits ...

le 30/12/2011 à 1:16
Signaler
Analyse très pertinente...

le 30/12/2011 à 9:00
Signaler
+1

à écrit le 29/12/2011 à 16:37
Signaler
Travailler est une chose ,payer ses impôts ou taxes est autre chose

à écrit le 29/12/2011 à 16:05
Signaler
Tiens et comme par magie c'est une statistique de 2008 que l'on découvre ??? Comme quoi on peu rester des heures aux bureaux et ne rien produire sinon pour quelles raisons seraient ils dans une telle situation ???!!!!

le 29/12/2011 à 16:17
Signaler
@decouverte: la plupart des employés des entreprises sont des végétaux incapables de faire autre chose de leur vie. Si tu leur demandes de balayer avec le manche, c'est ce qu'ils vont faire sans se poser de questions :-) cela met donc en évidence l'i...

le 30/12/2011 à 5:21
Signaler
Ah les dirigeants sont des etres superieurs et les salaries des debiles ?

le 30/12/2011 à 9:03
Signaler
Parce qu'il vaut peut être mieux aussi balayer avec le manche et avoir un salaire à la fin du mois...Sauf qu'à trop tirer sur la corde, au bout d'un moment...

à écrit le 29/12/2011 à 15:56
Signaler
Dans ce cas, ces Grecs sont soit de grands incompétents, soit de grands fraudeurs qui ne paye pas de taxe. Moi j'opterais pour les deux!

le 29/12/2011 à 16:21
Signaler
@cjesus: encore faudrait-il se poser la question sur l'utilisation des taxes et impôts. On a jamais d'argent pour la santé, l'éducation, les retraites, etc., mais on en trouve toujours pour guerroyer, pour aller se promener avec les copains dans le m...

le 29/12/2011 à 17:21
Signaler
C'est surtout un maillage de commerces de proximité, peu rentable, du système D, etc.

le 30/12/2011 à 11:13
Signaler
@cjesus Vous connaissez quoi à la Grèce pour dire cela ?

le 30/12/2011 à 11:40
Signaler
@Nina: L?actualité parle d'elle même. Par quoi commencerais-je...?

le 30/12/2011 à 12:04
Signaler
@cjesus : Des grands incompétents tout de même !! On va pas aller jusque là !! Bon après, c'est sur que si vous comptez sur les Grecs pour produire vos voitures, vos PC, vos TGV etc... ;)

le 16/06/2016 à 9:44
Signaler
Les propos tenus portent atteinte à l’honneur d’un groupe (en l'occurence les grecs) en raison notamment de leur origine. Diffamation raciste publique : son auteur encourt jusqu'à un an de prison et/ou 45 000 € d'amende (articles 29 alinéa 1 et...

à écrit le 29/12/2011 à 15:05
Signaler
il y a travail et travail, fabriquer un jouet en bois peut prendre autant de temps de travail que de fabriquer un ordinateur mais la valeur ajoutée n'est pas la même. Toute la différence est là

le 30/12/2011 à 12:05
Signaler
La différence, c'est qu'aujourd'hui, les jouets et les ordinateurs, ont les produit pas, on les importe ...

à écrit le 29/12/2011 à 15:05
Signaler
Plutôt bon article, mettant en relief plusieurs données qu'on a pas l'habitude de nous montrer. Après, je pense personnellement que le problème est plus compliqué et qu'il ne peut simplement être rapporté au PIB par rapport aux nombres d'heures trava...

le 29/12/2011 à 15:41
Signaler
Merci

à écrit le 29/12/2011 à 14:56
Signaler
De quelle Grèce parle-t-on ? De celle de Périclès ! Où l'épicurien, considéré comme un parasite était sanctionné pour sa fainéantise...

le 30/12/2011 à 12:53
Signaler
Non, on parle de ta graisse a toi... ton p'tit bout d'gras... Allez va faire un peu d'exercice parce que la, tu ne produis rien. Laisse parler enfin ceux qui savent au lieu de poster des commentaires stupides !!!

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.