Le marché immobilier allemand en pleine expansion

 |   |  227  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : Reuters)
Selon la Bundesbank, les prix des logements ont, pour la première fois depuis la réunification réagit à la croissance économique. Une situation qui n'est pas sans danger...

L?Allemagne va-t-elle connaître une bulle immobilière ? C?est la question que pose la banque centrale allemande, dans son rapport mensuel publié ce lundi. Pour le moment, la "Buba" ne se montre pas alarmée outre mesure, mais elle remarque que, pour la première fois depuis la réunification, "la croissance économique s?est accompagnée d?une hausse notable sur le marché du logement". Dans les grandes villes de plus de 500.000 habitants, les prix de vente ont ainsi progressé de 7 % en 2011, soit un rythme deux fois plus important qu?en 2010.

Perspectives positives

La banque centrale y voit le fruit de l?amélioration constante du marché de l?emploi et des perspectives favorables concernant l?évolution des revenus. Deux éléments qui devraient perdurer, malgré le ralentissement actuel. Du coup, la Buba ne voit pas le mouvement de hausse des prix ralentir dans l?immédiat. D?autant que le marché apparaît comme relativement déséquilibré, la demande dépassant "malgré une activité de construction soutenue" l?offre "de façon considérable".

Risque à long terme

A long terme, la Buba met cependant en garde contre le fait que les perspectives du marché sont immanquablement liées aux "développements démographiques qui apparaissent actuellement comme défavorables". Mais la hausse actuelle apparaît néanmoins aux banquiers centraux comme "normale".
 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 21/02/2012 à 12:19 :
Il est toujours intéressant de constater que malgré des prix (rapportés aux revenus des ménages) beaucoup moins importants qu'en France, on n'a pas peur d'employer le terme de bulle immobilière. Sur le cas français, les médias utilisent toujours des périphrases et noient le poisson. A quand des articles sans langue de bois sur l'immobilier français ?
Réponse de le 24/02/2012 à 18:20 :
Après avoir stagné pendant 10 ans, les prix de l'immobilier en Allemagne ont fortement augmenté ces 4-5 dernières années. Et aujourd'hui, ils sont globalement bien plus élevés qu'en France, contrairement à ce qui se dit souvent dans la presse francaise (qui se réfère peut-être aux prix de 2000 ou 2002...). En tout cas à l'achat - et Berlin et l'ex-RDA étant des exceptions.
Les loyers sont bien plus modérés, en tout cas par rapport aux prix d'achat. Donc d'une manière générale, la plupart des gens préfèrent louer qu'acheter.
a écrit le 20/02/2012 à 21:39 :
taux d'intérets faibles, rendement de l'argent faible (en Allemagne, les gens placaient volontiers leurs liquidités sur de comptes rémunérés a terme où sur des comptes "libres"), marché boursier auprès des particuliers peu appréciés,... voilà pourquoi on investit dans la pierre Cependant la démographie et surtout pour certaines régions une insolvabilité à venir des locataires expliquent que, dés maintenant, de nombreux investisseurs, il est vrai déja pourvus, réfléchissent avant d'y "retourner......"
L'insolvabilité étant le résultat de la politique de salaires bas, voir indécents, pratiquée lors du changement de génération.
LÀllemagne découvre depuis 2 ans les CDD, les stages à répétition de ses jeunes diplômés qui d'ailleurs ne s'investissent plus autant que leurs aînés pour leurs employeurs, l'un expliquant l'autre.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :