En Espagne, même la Maison Royale est touchée par la crise

 |  | 366 mots
Lecture 2 min.
La famille royale espagnole, Juan Carlos à gauche - Copyright AFP
La famille royale espagnole, Juan Carlos à gauche - Copyright AFP (Crédits : AFP)
Crise oblige, le gouvernement espagnol s'attaque au budget de la Maison Royale. Mais les économies seront modestes : seulement 2%, soit 170.000 euros, pour un budget de 8,2 millions d'euros alloué aux services du chef de l'Etat, le roi Juan Carlos.

En Espagne, la crise touche tout le monde, y compris la Maison Royale. Tel est le message que veut faire passer le gouvernement conservateur de Mariano Rajoy. Néanmoins, que le roi Juan Carlos se rassure : si la Maison Royale n'échappe pas à la rigueur, son budget ne sera amputé que de 2%, soit 170.000 euros. Une broutille sur un total ramené à 8,264 millions d'euros en 2012. Une aiguille dans la botte de foin de l'austérité imposée par le gouvernement. Le budget 2012, d'une rigueur historique, prévoit en effet 27,3 milliards d'euros d'économies. Le pays espère ainsi ramener de 8,51% du PIB à 5,3% son déficit public à la fin de l'année.

Les salaires des hauts cadres et les frais de protocoles sont visés

A la Maison Royale, les coupes porteront sur les salaires des hauts cadres et les frais de protocole ou de représentation. Les salaires visés seraient principalement ceux des onze fonctionnaires de haut rang que compte cette institution, selon un responsable de la Maison Royale. "L'objectif est de répartir les coupes de manière juste, c'est-à-dire que les plus touchés soient les cadres de haut niveau, pour essayer de ne pas toucher aux salaires moins élevés", ajoute ce responsable.

Parmi les activités protocolaires frappées par ces économies, figure la réception officielle à l'occasion de la fête nationale du 12 octobre. Parallèlement, la Maison Royale étudie avec plusieurs ministères, notamment ceux de l'Intérieur et de la Défense qui assurent sa sécurité, d'éventuelles coupes qui seraient imputées aux budgets de ces ministères.

Le salaire du roi était de 292.752 euros en 2011

En décembre 2011, la Maison Royale avait pour la première fois publié ses comptes. Sur un budget de 8,434 millions d'euros versés par le gouvernement espagnol l'an dernier, le roi a perçu une rémunération de 292.752 euros, partagée entre salaire et frais, et le prince héritier Felipe 146.375 euros. Tous les salaires de la Famille royale avaient été réduits de 15% en 2010, puis gelés en 2011. Pour 2012, ils ne devraient pas être touchés. Même si cette possibilité n'a pas encore été complètement écartée.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 12/04/2012 à 21:30 :
et chez nous, en pleine crise, les députés votent leur propre augmentation, les communistes compris !!!!! c'est à désespérer ! cela montre bien à quel point notre société est en plein déclin moral et que c'est la cupidité qui a remplacé toutes les valeurs morales .
a écrit le 12/04/2012 à 16:48 :
Eh oui on fait ecran de fumee,mais meme la ca ne marche plus.La blague,les espagnols sont saignees et les monarques,pour essayer de faire passer la pillule et eviter des millions de gens qui debarqueraient au milieu de leur cour,essayent un coup de bluff....C a se pisser dessus

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :