Bientôt des quotas de femmes administratrices dans toute l'UE ?

Bruxelles s'apprêterait à proposer une directive imposant que les conseils d'administration des grandes entreprises soient composés d'au moins 40% de femmes. La Commission prendrait ainsi exemple sur la France qui impose cette législation depuis 2011.
Copyright AFP
Copyright AFP (Crédits : AFP)

Des quotas femmes dans les conseils d'administration, la France en impose déjà. L'Union européenne voudrait faire de même. Le quotidien Financial Times indique ce mardi s'être procuré un projet de directive en ce sens qui doit être dévoilé officiellement le mois prochain par la Commissaire à la Justice Viviane Reding.

Lutter contre le "plafond de verre"

Dans ce document, il est question d'imposer aux plus grandes entreprises de recruter au moins 40% de femmes dans leurs conseils d'entreprises. Celles de plus de de 250 salariés ou qui génèrent plus de 50 millions d?euros de chiffre d?affaires devront produire un rapport annuel sur leurs équipes dirigeantes. En cas de non-conformité, des amendes ou bien des suppressions de subvention sont prévues dont les montant ne sont pas indiqués. Objectif: tenter de briser le "plafond de verre" qui empêche les femmes d'accéder aux plus hautes instances administratives des entreprises. Selon le projet de directive cité par le FT,  les femmes ne représentent actuellement que 13,7% des effectifs des administrateurs au sein des vingt-sept pays membres de l?UE. Et "les progrès" dans ce domaine "sont très lents avec une augmentation moyenne de seulement 0,6 points de pourcentage ces dernières années", notent ses rédacteurs. A noter: ces éventuels quotas n'évoquent pas le cas des conseils exécutifs où les femmes sont encore très peu présentes. 

"Modèle" français

En France, une législation visant à imposant 40% de femmes dans les conseils d'administation d'ici cinq ans existe depuis janvier 2011. Elle-même s'inspire d'une loi norvégienne. Et la mesure porte ses fruits puisque le pourcentage est passé à plus de 20% fin 2011 contre seulement 10% un an plus tôt comme l'indique une étude du cabinet Deloitte publiée en février. Italie, Espagne et Pays-Bas se sont dotés de règlementations similaires et les parlementaires européens soutiennent cette idée

Des résistances

La Commission européenne tente depuis plusieurs années de mettre en place des règlementations visant à améliorer la parité dans les entreprises. Or, celles-ci ne font pas l'unanimité en Europe. La Suède et la Grande-Bretagne, notamment, y résistent tout comme certaines grandes entreprises. "Imposer des quotas comme ceux-ci en pleine crise de la zone euro est inapproprié cela interfère "de façon disproportionnée avec la liberté des entrerpises et des actionnaires d?organiser leur propres affaires" a argué Pedro Oliveria, conseiller juridique chez Business Europe, la plus importante association d'employeurs européenne, dans les colonnes du Financial Times.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 25
à écrit le 06/09/2012 à 10:13
Signaler
Simple Citoyen: Je ne devrais pas vous répondre vous êtes un archétype de l embobinage des filles comme moi, c est vrai que mes connaissances et mon expression sont très limitées et vous avez raison je n ai pas de jugeote et je suis dans l obsession,...

le 06/09/2012 à 13:34
Signaler
Je vais en rajouter et me valoriser un peu, j ai tout de même compris votre propos sur le processus décisionnel, je suis d accord avec vous il existe même une loi économique qui dit qu il ne faut jamais nommer quelqu un de trop compétent (qui sait...

à écrit le 04/09/2012 à 17:49
Signaler
Quand l'élite dirige par décrets autoritaires sur de tels sujet, c'est qu'elle sait au fond qu'elle ne doit pas sa place à sa compétence. Du coup, il lui semble logique d'imposer des quotats, sachant que c'est la seule solution pour faire perdurer ce...

le 04/09/2012 à 18:30
Signaler
Votre propos na aucun sens car il est tout a fait contradictoire. Vous denoncez le conservatisme et elitisme alors que les quotas sont la pour initier le progrés par la mixité, et l'entrée dans la gouvernance des talents feminins. C'est un esprit d'o...

le 04/09/2012 à 19:19
Signaler
Euhhhh... Je ne dénonce ni le conservatisme ni l'élitisme. Par ailleurs "initier le progrès par la mixité" et "l'entrée dans la gouvernance des talents féminins" sont des expressions toutes faites et totalement creuses. Vous voulez dire quoi? Si les ...

le 05/09/2012 à 13:11
Signaler
C est vos qui êtes dans l absurde en séparant la vie civile de la vie professionnelle, l entreprise fait partie de la société, demandez donc aux patrons qui paient leurs cotisations sociales Vous êtes dans le déni de la discrimination en raisonnant ...

le 06/09/2012 à 2:08
Signaler
Hahahahahaha! lol de lol raisonnements de petits bourgeois! Voilà qui me rafraîchis! Non, je me contenterai de raisonnement, car c'est me semble-t-il ce dont vous manquez. Je ne fais aucun distingo entre vie personnelle ou professionnelle et me cont...

à écrit le 04/09/2012 à 14:47
Signaler
absurde vu que le systeme est en cours d implosion.la preocupation principale d une partie de plus en plus importante des européens est de bouffer tout simplement.

à écrit le 04/09/2012 à 14:05
Signaler
Les phallocrates n ont pas tardé à s ériger:les femmes ne sont pas une « minorité »mais simplement l autre moitié de l humanité, ne vous en déplaise la nature a fait l être humain sexué. Pour vous la liberté c est la continuation de la discriminati...

le 04/09/2012 à 14:58
Signaler
wouah, quel discours! A titre personnel (côté masculin), la question m'indiffère! Pour info, les quotas dans les conseils d'administration, c'est pas pour tout le monde, alors ne fantasmez pas trop... J'imagine que la féminisation de l'encadrement es...

le 04/09/2012 à 16:56
Signaler
Vous ne connaissez manifestement rien aux luttes pour l?égalité et la dignité. Ce n'est pas en rien faisant que les choses bougent. Avec votre raisonnement l'esclavage serait encore la normalité dans le monde.Les droits s?acquièrent et ils faut les g...

le 04/09/2012 à 19:25
Signaler
Je dois bien avouer que je suis peu actif dans les luttes pour l'égalité et la dignité. J'aime bien l'Histoire en revanche, et j'ai beaucoup d'estime pour Alexis de Tocqueville. Prenez par exemple, "de la démocratie en Amérique" quand l'auteur exprim...

le 04/09/2012 à 19:52
Signaler
Si je puis me permettre taranis, quand vous écrivez "Les droits s?acquièrent et ils faut les graver pour ne pas les perdre", je crois que vous avez tort. Les droits n'existent que si ceux qui sont en position de les accorder le veulent bien. C'est un...

le 05/09/2012 à 13:47
Signaler
Manifestement les droits de l homme ne vous intéressent pas. Vous n avez jamais du vous battre dans la vie. J ai moi un vécu d esclave mais je suis restée debout. Votre discours est stupide et prétentieux, je suis nulle intellectuellement mais vos be...

le 06/09/2012 à 2:15
Signaler
Sans voloir vous offenser, vous maniez parfaitement la dialectique, à ceci près qu'elle ne vous sert qu'à éviter de répondre aux objections qui vous sont faites. Prendre quelques minutes pour effectivement lire ce qui est écrit n'est pas toujours pac...

à écrit le 04/09/2012 à 13:37
Signaler
Bonjour, vous venez pour l'offre d'emploi : Oui effectivement vous répondez à tous les critères..vous êtes compétent, dynamique, motivé... vous avez l'expérience : bref, vous êtes le candidat parfait ! ah, heu ben ça va pas le faire : vous ne rentr...

à écrit le 04/09/2012 à 13:31
Signaler
Préambule de la déclaration des droits de l'homme - Article 6: "...Tous les Citoyens étant égaux à ses yeux, sont également admissibles à toutes dignités, places et emplois publics, selon leur capacité, et sans autre distinction que celle de leurs ve...

le 04/09/2012 à 14:19
Signaler
Quand ont parle de citoyens c'est hommes et femmes confondus La discrimination faite aux femmes à travers le monde à rendu nécessaire de préciser le principe d égalité des sexes . L?article 2 consacre le principe de non discrimination notamment à rai...

le 04/09/2012 à 15:13
Signaler
Vous démontrez donc que cette loi est discriminatoire. En effet, si une entreprise a dans son conseil d'administration 4 femmes et 6 hommes, veut recruter un nouveau membre, et qu'un homme et une femme de compétences égales sont pressentis pour le po...

le 04/09/2012 à 16:45
Signaler
Actuellement c?est ce qu'il arrive aux femmes non par quota mais par tradition et vous ne trouvez pas cela discriminatoire.C'est le raisonnement de l'absurde. Lorsque les femmes n'auront plus ces barrières devant elles et que les probabilités d'offre...

le 05/09/2012 à 14:16
Signaler
Je ne dis pas que cette loi est une mauvaise chose, je pense même le contraire. Je dis juste qu'à vouloir vous appuyer sur des textes dont vous ne saisissez manifestement pas l'étendue, vous finissez par démontrer le contraire de ce que vous avancez,...

le 05/09/2012 à 18:26
Signaler
c est en effet à ni rien comprendre, alors nous serions d'accord sauf que la constitution à evoluée pour y integrer le quotas et la contradiction est bien de votre fait mais je vous aime si vous nous aimez.40% ce n'est pas encore la parité, mais nos ...

à écrit le 04/09/2012 à 13:16
Signaler
Je trouve cette idée de quota absurde : la seule compétence des femmes tiendrait dans les quotas ??? Et pourquoi pas un quota de noirs, de beurs, d'homosexuels, de blonds, de rouquins, de bouddistes, etc ...!!! Et la liberté dans tout ça ??!!

à écrit le 04/09/2012 à 9:55
Signaler
Très bon choix de photo...

le 04/09/2012 à 10:15
Signaler
Les cumulards invétérés des conseils d'administrations adeptes de la co-sanguinité (Banques, Renault, groupes industriels du CAC 40 etc ..) sont capables de se faire opérer pour changer de sexe !!! rien ne les arrêtera

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.