Ce blogueur devenu star de la politique italienne veut traverser à la nage le détroit de Messine

 |   |  329  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters
Le leader du "mouvement 5 Etoiles", Beppe Grillo,qui a le vent en poupe dans les sondages, va tenter de traverser le détroit qui sépare la Sicile de la Calabre ce mercredi pour lancer sa campagne

Le blogueur italien Beppe Grillo, dont le parti politique, le Mouvement 5 Etoiles (M5S), est actuellement en deuxième position dans les sondages, veut traverser aujourd?hui les 3,2 km du détroit de Messine entre la Calabre et la Sicile. L?ambition de cet ex-comique devenu le porte-parole de l?opposition à la politique d?austérité de Mario Monti est de lancer la campagne de son mouvement pour les élections régionales siciliennes. Cet « exploit » sera ainsi suivi d?un tour de l?île en camping car. Un carnet de voyage sera tenu sur son blog, qui est aussi le site de son parti.

Doutes

Génois de 62 ans, l?homme affirme s?être entraîné tout l?été en Sardaigne, mais l?entreprise fait douter les bookmakers britanniques, comme le remarque le Corriere della Sera, le quotidien milanais. Sur Stanleybet, un pari sur la réussite de cette entreprise rapporte 4,5 contre un. D?autres s?interrogent sur le trajet « anormal » choisi par Beppe Grillo. Certains, enfin, ironisent sur cette performance sportive à objet politique. Sur twitter, on peut lire ainsi ce commentaire : « Ces Génois, que ne vont-ils pas inventer pour ne pas payer le ferry ! »

Provocateur mégalomane ?

Evidemment, Beppe Grillo veut surtout faire parler de lui et de son mouvement. Très anti-européen, se présentant comme un « adversaire du système politique et de sa corruption », le « M5S » est actuellement donné par les sondages au coude à coude avec l?ancien parti de Silvio Berlusconi, entre 16 et 18 %, soit une dizaine de points derrière le centre-gauche, en tête pour le moment. Au printemps, il avait fait sensation en prenant la mairie de Parme. Il risque de bouleverser considérablement le jeu politique italien. Tout dépendra de la future loi électorale. Mais les critiques sont également vives à l?encontre de ce blogueur qui serait surtout doué pour la provocation, mais n?aurait que peu de propositions et serait très autoritaire, voire mégalomane.
 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 10/10/2012 à 21:28 :
Beaucoup de points communs entre les politiques italiens et français, je vous laisse deviner lesquels...
a écrit le 10/10/2012 à 10:55 :
Cet article oublie de dire que le parti 5 étoiles a gagné les élections municipales de Parme. Ce parti a également réussi un tour de force politique puisqu'il s'est imposé par INTERNET et sans le soutien des médias de masse, actuellement en grande perte d'audience dans tous les pays touchés par la crise; ce qui est probablement dû à au ras-le-bol général envers des ces médias dits dominants qui sont tous contrôlés par des multinationales et autres groupes financiers. Quel est leur intérêt à gérer les entreprises de médias pourtant tous en quasi-faillite ?

C'est un modèle de démocratie participative extrêmement intéressant puisque les citoyens sont invités à faire des propositions, à échanger et à débattre. Il n'y a aucun autoritarisme au sein de ce parti, mais de la collaboration participative. Il me semble que cela rejoint le modèle que la fameuse génération Y attend.

Internet ou la clef de la révolution politico-culturelle du 21ème siècle ? :-)
a écrit le 10/10/2012 à 10:36 :
je suis d'origine italienne et je suis dépité par le niveau de notre classe politique après les actrices X, les stars de la TV maintenant les bloggueurs... c'est assez effrayant. On a la politique qu'on mérite mais elle se rapproche de plus en plus de la qualité de nos programmes TV...
a écrit le 10/10/2012 à 10:28 :
chacun son Jean Louis

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :