Le chômage s'envole à un niveau record dans la zone euro

 |   |  308  mots
Copyright Reuters
En septembre, le taux de chômage a atteint 11,6% dans la zone euro. Un niveau record qui se traduit par 18,49 millions de chômeurs! La fracture est nette entre les pays du nord de l'Europe où le taux de chômage reste contenu, et ceux du sud, où il s'envole.

Il monte, il monte le chômage. Et la France est loin d'être une exception. Le taux de chômage de la zone euro s'est établi à 11,6% en septembre, contre 11,5% le mois précédent pour lequel le chiffre a été révisé à la hausse, selon des données de l'office européen de statistiques, Eurostat, publiées ce mercredi 31 octobre.

18,49 millions de chômeurs dans la zone euro, un record!

Il s'agit, hélas, d'un niveau record, qui se traduit par 18,49 millions de personnes au chômage en septembre dans les 17 pays de l'Union monétaire! En un mois seulement, 146.000 personnes sont venues grossir les rangs de chômeurs au sein de la zone euro et ce nombre monte à  2,17 millions en un an. La situation est particulièrement critique dans les deux pays les plus touchés par la crise: en Espagne et en Grèce où le chômage touche maintenant plus d'un actif sur quatre. Le taux de chômage est monté à 25,8% en septembre en Espagne. En Grèce, où les dernières données disponibles datent de juillet, il s'est élevé à 25,1%.

Mais c'est sur un an que l'on peut mesurer la violence de la crise. Le taux de chômage a ainsi bondi de 17,8% à 25,1% entre juillet 2011 et juillet 2012 en Grèce. Il est passé de 8,5% à 12,2% à Chypre, de 22,4% à 25,8% en Espagne et de 13,1% à 15,7% au Portugal.

Fracture nord/sud

En revanche, les taux de chômage les plus bas ont été enregistrés en septembre en Autriche (4,4%), au Luxembourg (5,2%), en Allemagne ainsi qu'aux Pays-Bas (5,4% chacun)... Où l'on mesure la ligne de fracture entre le nord et le sud de l'Europe. Dans l'ensemble des 27 pays de l'Union européenne, le taux de chômage s'est établi à 10,6% en septembre, stable par rapport à août, tandis qu'il s'est inscrit à 7,8% aux Etats-Unis et à 4,2% au Japon sur la même période.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 28/11/2012 à 0:11 :
Avec une montagnes d'impôts qui tombent sur les entrepreneurs, le chômage a de beaux jours devant lui. La France est experte en la matière. Avec l'ISF comme impôt punition de la réussite. Les pays qui ont supprimer cet impôt s'en sortent bien mieux (Allemagne en tête). Quitter la France est impératif pour les jeunes qui refusent l'avenir des restos du coeur.
a écrit le 06/11/2012 à 2:22 :
Voyez le paradoxe: la mairie paye des fêtes à 500 000 euros et des études sur les libellules et nous avons 6 millions de chômeurs... dans quel monde on vit?
a écrit le 01/11/2012 à 16:27 :
Il faudrait maintenant demander à Mme Merkel si c'est bien cela qu'elle voulait ave son austérité et sa règle d'or. Règle d'or qui ne concerne pas les ventes d'armes à la Grèce, cela pourrait faire augmenter le chômage en Allemagne, nicht wahr Frau Merkel?
J'aimerai qu l'on m'explique comment les choses pourraient aller mieux si moins de personnes travaillent!

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :