Le FMI va mener une évaluation du secteur financier italien

Pour l'institution dirigée par Christine Lagarde, cette évaluation doit permettre d'identifier les principaux risques qui pèsent sur la stabilité financière du pays. Mais également de jauger "la capacité" de réponse des autorités à une éventuelle crise.
Copyright Reuters

Mieux vaut prévenir... Le FMI va procéder à une évaluation du secteur financier en Italie en 2013. Et ce, dans le cadre d'un programme de surveillance de 25 pays dont l'importance est jugée "systémique", a indiqué lundi à l'AFP une porte-parole de l'institution. Selon le site du FMI, cette enquête doit permettre d'identifier les principaux risques qui pèsent sur la stabilité financière d'un pays mais également de jauger "la capacité" de réponse des autorités à une éventuelle crise. Depuis 2010, 25 pays choisis par le Fonds sont effectivement obligés de se soumettre tous les cinq ans à "un examen en profondeur" de leur secteur financier, précise la porte-parole.

Méfiance des marchés

Ce n'est pas la première fois que l'Italie subit une telle enquête. Rome avait déjà vu son secteur financier évalué en 2006. Mais depuis, le pays a été durement frappé par la crise de la dette dans la zone euro et fait face à la méfiance des marchés, qui lui imposent une prime de risque très élevée.

De fait, la semaine dernière, l'agence d'évaluation financière Moody's a estimé que les perspectives du secteur bancaire en Italie restaient "négatives" en raison notamment de la récession qui frappe le pays. Mi-juillet, l'agence de notation avait déjà abaissé la note de 13 banques italiennes, dont UniCredit et Intesa Sanpaolo, quelques jours après avoir revu à la baisse la notation de la dette de l'Etat.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 1
à écrit le 27/11/2012 à 12:12
Signaler
Oui, en effet. Est-ce bien prudent...? ;-) Ou alors, le FMI veut placer sa dette de façon plus large, éventuellement.

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.