L'Eurogroupe hésite sur Chypre, verse 39,5 milliards d'euros à Madrid

 |   |  256  mots
Copyright Reuters
Les ministres des finances de la zone euro ont donné leur feu vert au versement de 39,5 milliards d'euros à l'Espagne. Une réunion est prévue le 13 décembre pour verser l'aide à la Grèce.

Les ministres des finances de l?Eurogroupe se sont réunis hier à Bruxelles. Au menu de cette quatrième réunion en un mois: la Grèce, Chypre et l?Espagne. Jean-Claude Juncker a également indiqué qu?il quitterait la présidence de l?Eurogroupe avant la fin janvier, sommant les pays-membres de lui trouver un successeur.

Les ministres des finances ont donné leur feu vert pour le versement par le MES de l?aide à l?Espagne. D?un montant de 39,5 milliards d?euros cette aide sera essentiellement consacrée à la recapitalisation de son secteur bancaire (37 milliards d?euros).

Le cas grec a également été évoqué. L?Eurogroupe s?est dit confiant dans l?opération de rachat de dettes commencée dans la matinée par Athènes. Cette opération doit permettre à l?Eurogroupe de donner son accord formel au versement de l?aide promise de 44 milliards d?euros (dont 10 milliards en janvier). Les ministres des finances de la zone euro se réuniront le 13 décembre pour prendre leur décision.

De son côté, Chypre plaide pour une aide de 17,5 milliards d?euros dont 10 milliards d?euros pour recapitaliser le secteur bancaire. Pierre Moscovici souhaite que la Russie soit partie prenante d?un plan de sauvetage de l?île, comme il l?avait promis. En outre, les Européens veulent plus de clarté sur le système bancaire chypriote accusé de grande opacité. Un audit commandé à Pimco est attendu par l?Eurogroupe, mais également le FMI et la Banque centrale européenne.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :