Jacques Delors pour un changement de traité européen

L'ex-président de la Commission européenne estime qu'un changement de traité européen serait à la fois nécessaire et favorable aux « intérêts français. »

1 mn

Jacques Delors. Copyright AFP
Jacques Delors. Copyright AFP (Crédits : AFP)

L'ex-président de la Commission européenne, le socialiste Jacques Delors, estime qu'un changement de traité européen est à la fois nécessaire et favorable aux « intérêts français », a-t-il déclaré dimanche lors de l'émission BFMTV/Le Point/RMC. « La solidarité, ça passe par un abandon de souveraineté, en ce qui concerne la gestion de la monnaie commune, l'harmonisation progressive des fiscalités, l'effort de cohésion à l'intérieur de la zone euro » a-t-il ajouté.


La survie ou le déclin
Plus précisément, le père de Martine Aubry a jugé « qu'un changement de traité, même du point de vue des intérêts français, est meilleur que son report. » Pour l?homme politique, « aujourd'hui, c'est simple: les Européens ont le choix entre la survie ou le déclin. » Il faut selon lui « consolider l'euro, trouver un bon accord avec la Grande-Bretagne » sinon « nous irons vers une zone de libre-échange. Une zone de libre-échange sans pouvoir politique, sans aller de l'avant, sans politique de solidarité, c'est une Europe qui disparaîtra » a-t-il pronostiqué.
 

1 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 76
à écrit le 23/10/2013 à 8:55
Signaler
L EUROPE RESTE UNE GRANDE IDEE POUR LES PAYS DANS LE MONDE? EN TANT QUE BLOQUE ECONOMIQUE? ELLE A BEAUCOUP DE PROGRES A FAIRE EN PRENNENT DES DESITIONS DEMOGRATIQUEMENT AVEC SINPLEMENT LA MAJORITE DES VOTANTS SUR CHAQUE LOIES EUROPEENNE ??? IL EST ...

à écrit le 22/10/2013 à 6:32
Signaler
UN NOUVEAU TRAITE EUROPEEN, POURQUOI ? Les bases de l'Union européenne ont été jetées, dès le départ, sur des sables mouvants : communauté économique européenne (C.E.E.), c'est à dire non sur des peuples, mais sur des marchandises et des marchands. ...

à écrit le 21/10/2013 à 21:50
Signaler
Quel crédit apporter à un homme qui a participé au plus gros mensonge de l'histoire et à la mise sous tutelle des démocraties européennes, maintenant inféodées, grâce notamment à lui, et aux US et à l'Allemagne, par l'entremise d'une bureaucratie tot...

à écrit le 21/10/2013 à 21:35
Signaler
dommage pour monsieur delors mais c'est une chimère, aucun état ne voudra renégocier , surtout ceux qui aujourd'hui tirent les marrons du feu et profitent des traités existant , trop tard pour dire :' on c'est trompé , il faut faire autrement . il fa...

à écrit le 21/10/2013 à 20:24
Signaler
Ce qu'il préconise existe déjà, ou plutôt a existé, c'est la défunte URSS. Par bien des égards, cette vision pousserait l'intégration européenne encore plus loin que la fédérations des Etats-Unis, où seule la monnaie, l'armée et la diplomatie sont co...

à écrit le 26/03/2013 à 16:46
Signaler
Il nous prend encore pour des lapins de six semaines? Non mais, avec juste un peu de bon sens, Mr Delors, on peut faire de la France et de l'Europe de belles regions avec leurs diversites. Arretez de tout bousiller. Il suffit de reduire les impots et...

à écrit le 26/12/2012 à 14:54
Signaler
Le probleme majeur de l europe a l heure actuelle c est que pour prendre une decision il faut L UNANIMITE resultat un pays peut bloquer tout le procecus. Il faut en venir a un systeme de majorite qualifiee.

à écrit le 25/12/2012 à 17:49
Signaler
Les États Unis sont une fédérations et ils ont une agence fédérale, le "Internal Revenue Service" et un " budget fédéral " C'est ce qu'il aurait fallu créer lors de l'introduction de l'Euro. L'Internal Revenue Service (IRS) est l'agence du gouvernem...

le 26/12/2012 à 11:05
Signaler
Le modèle est intransposable à l'échelon européen. C'est bien de lire Wikipedia, c'est encore mieux d'analyser la faisabilité ou pas des choses. Comment ferez vous payer 8 à 12 % de PIB aux pays "riches" pour les pays "pauvres" via des transferts fin...

le 26/12/2012 à 21:58
Signaler
+100 à Clyde ... Hélas, trop de gens cherchent midi à 14h au lieu de regarder des choses simples comme la barrière de la langue qui rend très difficile aux citoyens d'un pays en difficulté d'aller travailler dans un autre qui va bien, mais aussi que ...

le 31/12/2012 à 11:27
Signaler
Pour les vieux oui ! Les jeunes eux parlent d'autres langues et bougent. Avant la crise deja et maintenant apres la crise nombre de grecs espagnols portugais vont en allemagne suisse voir meme scandinavie. Les francais sont nuls en langue mais les au...

à écrit le 25/12/2012 à 10:08
Signaler
la visionde jacques delors sur l'euro et la grande bretagne, est extremement dangereuse, pour les etats qui composent l'europe,et pour leurs populations, sans sortir de l'union européenne, il faudrait former une "communauté européenne" de 5 MEMBRES, ...

le 25/12/2012 à 22:14
Signaler
Pourquoi pas 2 membres ?

le 26/12/2012 à 7:12
Signaler
@ à auteur anonyme, et vos deux membres qui feraient l'Europe ce serait lequels?

à écrit le 25/12/2012 à 6:44
Signaler
Il n'y a donc personne de garde au centre de gérontologie ?

à écrit le 24/12/2012 à 17:39
Signaler
ce qui est sur c'est que ces euro-ploutocrates vont continuer à se prendre les pieds dans le tapis Pour le spectacle, admirez tous ces belles gamelles et sortez vos appareils photo

à écrit le 24/12/2012 à 15:08
Signaler
ça fait un moment que l'on n'avait plus entendu ce chantre de l'Europe fédérale..... et toujours le méme couplet.... Monsieur DELORS , nos élus , ne servent plus à grand chose puisque des technocrates non élus nous imposent leurs lois et que notre pa...

à écrit le 24/12/2012 à 12:31
Signaler
"le père de Martine Aubry " Vu son parcours, il existe sans sa fille et réciproquement! Une panne d'écriture?

à écrit le 24/12/2012 à 12:16
Signaler
Le retrait de Delors de la présidentielle de 95 était ébonnant. Cela pouvait être le fait d'un hônnète homme. Au vu de ce qu'est devenu l'Europe qu'il a tant contribué à faire, et au vu des positions de sa fille (beau leg...), je pense qu'il devait s...

le 24/12/2012 à 16:48
Signaler
Depuis trente ans ils nous mentent tous, ils savent très bien comment l'histoire va finir, marche ou crève. Je suis pour une cour martiale de tous les fêlons

à écrit le 24/12/2012 à 11:42
Signaler
ben voyons, le magicien de gauche est de retour, enfin derrière une vitre ou sous la contrainte si on observe la photo, alors au lieu de nous faire croire qu'il suffit de tirer la couverture à soit, il serait urgent de se lancer dans une Europe fédér...

le 24/12/2012 à 13:04
Signaler
Et c'est reparti avec les lunes fédérales, bien qu'elle se heurte aux réalités.

à écrit le 24/12/2012 à 11:34
Signaler
La vraie option est que ce soit favorable aux intérêts européens. Les intérêts français ne feront que suivre. Je suis étonné que Delors ne soit pas dans le sens de cette démarche. Mais l'important c'est le résultat.

le 24/12/2012 à 13:59
Signaler
Ah bon ? Parce ques les intérêts allemands sont les intérêts français, portuguais ou luxembourgeois ?

le 24/12/2012 à 16:26
Signaler
Mais bien sûr, L'Europe a intérêt à ce que tous les pays qu'elle regroupe marchent bien. C'e'st l'intérêt bien compris de la France.

le 29/12/2012 à 22:29
Signaler
Mais vous êtes abreuvé de la propagande européiste: les intérêts de la France sont liés à son histoire, à ses relations avec les pays avec lesquels elle a le plus d'affinité et les intérêts de la France divergent de ceux de l'Allemagne, du RU ou de l...

à écrit le 24/12/2012 à 11:05
Signaler
On se demande pourquoi un type qui nous a mis dans une telle panade a encore droit de cité. Qu'a-t-il donc réussi de si brillant pour qu'on prenne encore en compte son opinion? Au mieux c'est un nul pour n'avoir anticipé aucune des conséquences évid...

à écrit le 24/12/2012 à 11:05
Signaler
Ce monsieur est le le premier qui pourrait expliquer la situation de crise ou nous nous trouvons , et non pas de rejeter sur d'autres Etats les erreurs ou omissions qu'il a lui-même commises ! N'a-t-il pas avoué -il n'y a pas si longtemps...

à écrit le 24/12/2012 à 10:34
Signaler
Ah oui, parce qu'on nous demande notre avis de toutes facons? Dernier traité négocié entre chefs d'etats et approuvés par des parlements godillots?

à écrit le 24/12/2012 à 10:20
Signaler
Ca fait 30 ans qu'on nous dit qu'il faut changer l'Europe. Je n'y crois plus. Un seule solution possible pour l'avenir de notre pays et de nos enfants : sortir de l'UE et de l'euro. M. Delors a participé à vendre aux français ce qui est mes yeux la ...

à écrit le 24/12/2012 à 10:07
Signaler
C'est dur de viellir ; il radote grave

à écrit le 24/12/2012 à 9:49
Signaler
Mais pourquoi n'a-t-il pas fait l'union politique avant l'union monétaire ? jamais de leur faute !

à écrit le 24/12/2012 à 9:49
Signaler
Mr Delors n'a rien compris! Il faut arrêter avec ces traités successifs qui se remplacent et se superposent! ce dont nous avons besoin, c'est d'un traité fondateur et à essence fédérale....L'UE est une maison divisée alors au lien d'essayer de garder...

le 24/12/2012 à 10:12
Signaler
C'est nase ce que vous dites car votre version c'est aussi favoriser les plus riche(le capitalisme et créer plus de précarité et de pauvreté.On a vu ce que ça a donné sous l'ère sarko...

le 24/12/2012 à 12:03
Signaler
Sacré eurofederal. Dîtes, c'est quand que vous répondez à ma question, celle que je vous pose régulièrement ? Union fédérale signifie union de transfert. Donc je repose la question: comment l'Allemagne fait-elle pour transférer entre 8 à 12 % de son ...

le 24/12/2012 à 13:48
Signaler
a) soit nous revenons à la CEE voire à l'Europe fragmentée d'avant 1956. b) soit on avance vers le fédéralisme.... c) on paie bien pour Mayotte, la réunion etc.....et j'avoue ne pas avoir de liens particuliers avec ces régions... d) Oui, union de tra...

le 24/12/2012 à 14:19
Signaler
Vous faîtes encore diversion et ne répondez pas à une question pourtant simple: comment les pays dit "riches" peuvent transférer 8 à 12 % de leur PIB aux pays "dits pauvres" alors qu'ils sont eux même juste à l'équilibre budgétaire ? Et au delà de ça...

à écrit le 24/12/2012 à 9:20
Signaler
Il faut arrêter avec cette Europe du fric et des arrangements entre amis et redonner la parole au peuple européen qui j?en suis sûr saura tout aussi bien décider de son avenir, que tout les technocrates qui aujourd?hui la conduise l?Europe dans le mu...

à écrit le 24/12/2012 à 8:36
Signaler
Vous avez parfaitement raison.Le monde est grand.J aurais 20 ans je bouclerais immediatement mes valises pour la birmanie.Ca ce sont les nouveaux eldorado

à écrit le 24/12/2012 à 8:19
Signaler
C'est l'exode en France et même en Europe. Pas seulement pour les riches mais aussi pour les ingénieurs, les chercheurs, les diplômés. La jeunesse n'a aucun avenir ici et fuir l'Europe vers d'autres cieux (Asie par exemple, mais aussi Australie, Cana...

le 24/12/2012 à 11:10
Signaler
Vous connaissez la mauvaise réputation qu'on les Français ? "corps indécents" l'auteur parle d'arabisation massive et est aimé du FN.

le 24/12/2012 à 15:51
Signaler
Arlette Grosskost, députée UMP, dans un interview en février 2011 paru dans "les dernières nouvelles d'Alsace" parle de 60 % de musulmans à Mulhouse. Que vous le vouliez ou non il y a depuis quelques vingt-cinq ans bien du changement concernant la p...

à écrit le 24/12/2012 à 7:29
Signaler
"l'harmonisation progressive des fiscalités" il y bien longtemps que cela aurait du être fait!

à écrit le 24/12/2012 à 7:18
Signaler
Il peut pas prendre sa retraite et nous foutre la paix celui-là! Delors nous ressort son credo (sic le catho) bien rôdé:un traité en remplace aussitôt un autre/ 1985,le livre blanc puis Maastricht puis Amsterdam, Nice, Le TCE, Lisbonne, et je dois e...

le 24/12/2012 à 7:49
Signaler
Tout à fait d'accord avec vous.

le 24/12/2012 à 7:53
Signaler
Tout à fait d'accord

le 24/12/2012 à 11:54
Signaler
L'analyse de Saint-Just est... juste lucide. Delors, qui promettaient monts et merveille de l'UE et de l'? et promet le chaos si on ne le suit plus. Qu'on ne l'entende plus à défaut de le voir assumer ses responsabilités sur le merdier actuel.

le 21/10/2013 à 21:42
Signaler
en matière de baratins j'en ai entendu a cette période de 1981-1984 , le plus incroyable c'était françois mitterrand , l'Europe allait créer en france 3 millions d'emplois , donc a l'époque avec 2 millions de chômeurs .. en 2013 non seulement la démo...

à écrit le 24/12/2012 à 6:37
Signaler
une zone de libre échange, ce serait déjà bien !! qu'avons-nous besoin de politique ? pourquoi faire ?? pour nous piquer nos sous ??? la VRAIE solidarité c'est le libre échange : quand j'achète le produit d'un grec, je lui permet de vivre !!! la pol...

à écrit le 23/12/2012 à 22:56
Signaler
delors dehors bon a rien vite marine

le 23/12/2012 à 23:26
Signaler
Votre pseudo correspond bien à vos orientations politiques !

le 24/12/2012 à 10:25
Signaler
Faut arrêter les amalgames sortie de l'UE = extreme doite. Vouloir sortir de l'UE/euro n'est pas lié à une conviction politique. C'est juste du bons économique. Je vous invite à parcourir le site de l'u-p-r.fr, site qu'un de mes collègues m' fait dé...

le 24/12/2012 à 12:48
Signaler
Revenir au franc, c'est la fin de la puissance de la France, car un pays seul ne peut rien réussir aujourd'hui, dans un monde mondialisé. Assolineau se trompe. La mondialisation est irréversible et soit on s'adapte, soit on rate tout, comme ces fanat...

le 24/12/2012 à 15:07
Signaler
Assolineau ne dit pas qu'il faut sortir de la mondialisation ou alors vous n'avez rien compris. Il dit juste qu'il faut sortir de l'UE et de l'euro (et de l'otan accessoirement). On peut très bien s'adapter à la mondialisation en retrouvant notre sou...

le 24/12/2012 à 16:44
Signaler
Bien dit Chantal ; les Islandais ne sont pas dans l'UE et n'ont pas l'Euro comme monnaie, et pourtant ils existe et d'après leur premier ministre tourner le dos au système capitaliste ne leur a pas été fatal, coir leur taux de croissance.

le 21/10/2013 à 21:23
Signaler
Je suis adhérent UPR depuis 12 mois, après 30 ans de convictions socialistes hier fortement assumées, l'UPR représente le meilleur de mon temps politique. Les analyses d'ASSELIENAU font mouche à tout coup, sortir de l'Europe, de l'euro de l'Otan est ...

à écrit le 23/12/2012 à 21:59
Signaler
Ce cher monsieur nous a planté avec l'euro. Ne l'écoutons donc pas !

à écrit le 23/12/2012 à 21:56
Signaler
l'épouvantail du libre échange...c'est comique, dans une Europe qui laisse depuis longtemps perforée son industrie par les dictatures de Chine et d'ailleurs, au nom du libre échange; ce qu'il faut changer urgemment, ce sont ces ploutovrates européen...

à écrit le 23/12/2012 à 21:33
Signaler
1 pays. 1 monnaie. Une autre idée? Pour les esclavagistes..

à écrit le 23/12/2012 à 21:18
Signaler
moi je dis cassons nous de l'europe cela ne peut pas etre pire , tous nos politiciens seraient aux chomages , ils ont de la marge en banque , à 12000 par mois , ils peuvent attendre un avant de reprendre le boulot

à écrit le 23/12/2012 à 20:28
Signaler
si ça peut obliger ce gouvernement a se rapprocher des taux de taxes de nos voisins... je vote POUR à 150% !!!

à écrit le 23/12/2012 à 20:08
Signaler
L'erreur a été de miser sur la régionalisation pour affaiblir les Etats, d'utiliser la notion du chaos pour imposer son dogmatisme, de se dispenser des peuples pour avancer dans une union en les confrontant pour qu'il s'uniformise!

le 24/12/2012 à 6:38
Signaler
et à quoi sert l'Etat ?? à nous piquer nos sous !!!

à écrit le 23/12/2012 à 20:05
Signaler
Vu où l'Europe nous a mené, vu sa philosophie et son entière adhésion à l'Europe libérale , je ne vois pas pourquoi nous devrions écouter ce type. il devrait nous présenter ses excuses pour la merde dans laquelle l'Europe nous a foutu .

à écrit le 23/12/2012 à 20:01
Signaler
Quand on veut rentrer dans l'histoire, surtout si sa création est en phase terminale, on préfère dire que cela était prévu afin d'en rendre d'autre responsable!

à écrit le 23/12/2012 à 19:49
Signaler
Il ne faut écouter les anneries de Delors, car c'est lui qui nous a mis dans cette situation. Il n'est pas question d'abandonner encore de la souveraineté car ce sera la déchéance assurée du pays. Il faut sortir de cet euro, et arreter de tiers-mondi...

le 24/12/2012 à 6:42
Signaler
il est vrai qu'un franc n'ayant aucune valeur nous serait beaucoup plus utile !! la souveraineté, quelle souveraineté ??? cela ne sert qu'à faire payer les autres qui en ont marre de payer et qui se tire. qui reste ?? les incapables qui n'ont plus q...

le 24/12/2012 à 11:54
Signaler
Le franc a existé pendant des décennies et cela allait très bien. Depuis l'euro, monnaie unique, nous ne cessons de regresser. Il faut que cela s'arrete et passer à l'euro2, une vraie monnaie commune avec la possibilité pour les pays membres d'ajuste...

le 24/12/2012 à 15:33
Signaler
"un franc n'ayant aucune valeur", vous pouvez développer votre argumentation ?

à écrit le 23/12/2012 à 19:28
Signaler
Déclin ou survie,et il ne se reconnait aucune responsabilité.

le 24/12/2012 à 6:43
Signaler
autant responsable que TOUS les autres politiques !!!

à écrit le 23/12/2012 à 19:01
Signaler
Il n'est pas encore à la retraite lui? Qu'est-ce qu'il vient nous embêter encore avec ces traités de malheurs? C'est de l'asphyxie bureaucratique pure et simple.

à écrit le 23/12/2012 à 18:58
Signaler
vite, 'eurobonds', vue que la france ne vaut faire aucune reforme, et qu'elle verrait bien les allemands payer la CMU offerte a toute la planete ( avec les 500 000 nouveaux, et les 3 ou 4 millions qui vont suivre, il faut ' un plan B', et fabius n'a ...

le 23/12/2012 à 20:58
Signaler
@ churchill Mr Churchill. L'Allemagne a lui aussi un systeme qui s'appelle HARTZ IV pour les personnes sans indemnités de chomage qui pourrait s'assimiler à notre RSA et la CMU. L'Allemagne paient avec ses deniers, et ne va pas payer l'aide sociale à...

le 21/10/2013 à 21:51
Signaler
a churchill , les allemands ne veulent pas des eurobonds , la monnaie de singe ils ont donné dans les années 20 a 30 , une dette colossale , une monétisation puis une déflation et enfin hyper-inflation , dépression .. ils tiennent a leur constitution...

à écrit le 23/12/2012 à 18:52
Signaler
Après le communisme qui ne fonctionnait pas faute de manque de communisme, voici Delors et son Union européenne qui ne fonctionne pas faute de fédéralisme. Le genre de type qui, nous voyant tous allongés morts dans le trou par millions, serait encore...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.