Delors stigmatise l'obstination de l'Allemagne et le manque de vision des autres Etats

Les erreurs commises lors de la création de la zone euro sont en partie responsables de la crise de la dette, estime Jacques Delors dans un entretien publié vendredi par le Daily Telegraph.
Copyright Reuters
Copyright Reuters

L'ancien président de la Commission européenne, qui est l'un des pères de la monnaie unique, juge en outre insuffisantes et trop tardives les initiatives des dirigeants européens actuels pour la soutenir.

La crise actuelle, dit-il, est imputable à "une erreur d'exécution" commise par les responsables qui ont supervisé l'introduction de l'euro. Ils ont délibérément fermé les yeux sur les faiblesses de certains Etats membres et sur les déséquilibres qui en découlaient, poursuit Jacques Delors, qui fut aux commandes de l'exécutif européen de 1985 à 1995.

"Les ministres des Finances refusaient de voir tout ce qui était désagréable et qu'ils auraient été contraints de régler.

"Chacun doit procéder à un examen de conscience", poursuit l'ancien ministre socialiste, âgé de 86 ans, selon lequel tous les Etats membres partagent les torts.

Il pointe toutefois l'Allemagne pour son hostilité à toute intervention de la Banque centrale européenne en faveur des pays les plus endettés.

La crise de la zone euro tient, selon lui, à "une combinaison de l'obstination allemande en matière de contrôle monétaire et d'absence de projet clair de la part des autres Etats".

L'ex-président de la Commission européenne dit en outre partager les réserves exprimées en Grande-Bretagne avant même le lancement de l'euro. Lorsque les "Anglo-saxons" disaient qu'une banque et une monnaie uniques sans gouvernement central seraient instables par nature "ils n'avaient pas tort", ajoute-t-il.

Dans un entretien accordé au Monde en octobre, Jacques Delors plaidait pour une réforme des traités européens qui permette d'exclure des Etats membres de l'Eurogroupe.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 97
à écrit le 06/12/2011 à 10:01
Signaler
le mal était dans la place dès le début, y compris la période delors...on a voulu faire le mariage de la carpe et du lapiin, d'un côté des états dépensiers qui depuis 30 ans dépensent sans compter pour poursuivre leurs avantages et carrière,dont la F...

à écrit le 05/12/2011 à 16:21
Signaler
Lui, au moins a l?honnêteté de reconnaître ses erreurs, ce qui n'est pas le cas de tous ceux:politiques, banquiers centraux(Mr.Trichet en particulier) qui encore aujourd'hui prétendent dire qu'il n'y a pas de hiatus quand on veut faire fonctionner la...

à écrit le 05/12/2011 à 16:01
Signaler
Bien vu Monsieur Delors. Il est par contre bien dommage que vous n'ayez pas cru devoir faire graver dans le marbre ces mesures pourtant de bon sens quand vous étiez aux affaires Il est aussi juste de vous rappeler que vous êtes en quelque sorte, et ...

à écrit le 05/12/2011 à 13:53
Signaler
il faut remettre au vite (des seuls parlements européens, et surtout pas des peuples) le traité élaboré par VGE !

à écrit le 05/12/2011 à 12:45
Signaler
On rigole, Delors (père de Aubry martine) de a fait supprimer la loi sur la séparation de la banque de dépôts et d'investissement, la gauche au service de l'argent et des nantis, sans parler de giscard avec la loi de 1973 qui donne le pouvoir aux ba...

à écrit le 05/12/2011 à 11:10
Signaler
couché ! le donneur de leçons qui a peur de prendre des responsabilités.

à écrit le 05/12/2011 à 10:05
Signaler
un choix; ou bien on abandonne la zone euro ou bien on met une croix sur notre souverainete nationale en matiere budgetaire une monnaie une avec 17 politiques differentes ne marchera jamais.on parle de l'intervention des banques centrales aux usa et ...

à écrit le 05/12/2011 à 3:34
Signaler
Je trouve éclairants les propos de M. Delors. Par contre plusieurs des commentaires faits en marge de cet article me déçoivent beaucoup. N'est-il pas possible de juger d'un argument pour sa valeur, peu importe les allégeances politiques de l'auteur...

le 05/12/2011 à 7:02
Signaler
On ne pouvait pas faire mieux que Delors à l'époque: il fallait démarrer l'action puis l'améliorer en chemin. Exiger la perfection collective revient à ne rien faire. J'espère que les Allemands vont tenir le cap de la rigueur. L'irresponsabilité d...

à écrit le 04/12/2011 à 19:09
Signaler
C'est le comble !! Lui le premier a voulu ce fourbis européen au détriment des individus, le tout enrobé de belles pensées collectivistes, c'est à dire mensongères et manipulatrices. Delors est un des principaux responsables de la chienlit actuelle, ...

à écrit le 04/12/2011 à 18:09
Signaler
A propos de l'Allemagne, les socialistes de 27 à 87 ans montrent une face cachée de leurs sentiments vraiment indigne, disqualifiante pour des candidats à des maroquins....

le 04/12/2011 à 18:56
Signaler
je ne vois pas en quoi les sentiments des Socialistes sont indignes et les disqualifient .Il s'agit ici de la position rigide de la droite Allemande et de sa volonté de s'immiscer dans les affaires de ses partenaires en ne voulant pas intervenir dans...

le 04/12/2011 à 19:13
Signaler
S'immiscer dans les affaires des autres pays européens vous dites ? En somme vous voulez que les allemands paient pour tous les autres qui nous jamais eu le courage faire autant d'efforts et d'avoir autant de rigeur que ce pays, et ce peuple. Donc po...

le 04/12/2011 à 20:44
Signaler
J'aime les pays du club med ou viennent se reposer nos chers voisins de la droite Allemande et leur grosses limousines et je nepense pas qu'il fassent beaucoup plus d'efforts pour travailler car malgré nos 35h et nos grèves ,le constat est là : nous ...

le 05/12/2011 à 10:18
Signaler
Plus productif, oui obligé , le peu qui travaille doit le faire vite pour compenser tous ceux qui ne produisent pas beaucoup , une moitié de la France tire l'autre moitié qui se met en grève sur un caprice !

le 05/12/2011 à 16:31
Signaler
@ Libre et Jedi64 : révisez vos connaissances en économie: les allemands travaillent en moyenne 32 heurs par semaine et les français 36 heures(derniers chiffres de l'OCDE), contrairement à la légende entretenue depuis quelques années en France. Derni...

à écrit le 04/12/2011 à 17:21
Signaler
Pourquoi continuer a faire confiance a des responsables politiques comme Delors et ses descendants qui se sont lourdement trompés depuis 25 ans et qui prétendent toujours et encore detenir le bon logiciel intellectuel ? Notez quand meme que Jacques...

à écrit le 04/12/2011 à 14:58
Signaler
pourquoi pas jacques delors comme ministre des finances dans le prochain gouvernement de mai 2012 !!!!

le 04/12/2011 à 15:24
Signaler
ont en a rien a foute de ce type quand il a eu l'occasion de devenir président il c'est débiner alors aujourd'ui qu'il la ferme

le 04/12/2011 à 16:27
Signaler
dommage qu'il ait 86 ans ! il fait un bon commentaire ! on peut regretter qu'il soit parti trop tôt de la vie politique - mais aurait il pu gouverné dans une europe très ultra libérale avec Barroso l

à écrit le 04/12/2011 à 11:19
Signaler
Tout à fait d'accord avec M. Delors, la crise actuelle n'est pas la crise des dettes souveraines (qui n'est qu'une conséquence), mais la crise de l'Euro et du fonctionnement de la BCE, qui a été incapable de relever ses taux au bon moment pour contre...

le 04/12/2011 à 12:58
Signaler
Ce n'est pas la BCE qui a endetté les Etats européens, voyons ! Ce sont les charlatans comme Sylvio Berlusconi et Consorts. Et qui élit les charlatans ? C'est nous ! Et qui est donc responsable de la crise de l'euro ? C'est encore nous ! Ne cherchons...

le 04/12/2011 à 14:15
Signaler
La crise actuelle n'est que la conséquence de la crise de 2008. Mais, vous étiez peut-être sur une autre planète à cette époque ! La crise de 2008 est une crise bancaire, avec une explosion du crédit et des bulles immobilières, que la BCE aurait pu é...

le 04/12/2011 à 15:59
Signaler
Comprenons-nous bien. La crise peut être analysée sous différents angles. La BCE est un outil et les dirigeants doivent s'accomoder de cet outil.Il fallait savoir gérer en bon père de famille, ce qui pour des raisons électoralistes et aussi par manqu...

le 04/12/2011 à 18:59
Signaler
par contre vous ce que vous avancez est totalement une vue personnelle étroite voire bornée. Vous êtes socialiste car vous, ces gens là détiennent toujours la vérité, affirmez péremptoirement des choses sans amener AUCUN élément que du blabla, en pa...

à écrit le 04/12/2011 à 11:10
Signaler
Delors est un pauvre type ! C'est tout bonnement scandaleux de dire qu'on savait depuis le début que l'Euro était une c...nerie alors qu'on a soutenu sa création sans aucune retenue ! Bravo, monsieur Delors, vous venez de fournir des arguments très...

à écrit le 04/12/2011 à 10:04
Signaler
Je suis le trois cents soixante seiziemes ...Si vous voulez faire reagir le peuple, la jalousie reste la meilleure arme.

à écrit le 04/12/2011 à 9:52
Signaler
Moi je stigmatise Delors de ne pas s'être présenté a la présidentielle en son temps! Il vient dire quoi aujourd'hui? Quand on sait tout et qu' on est si intelligent on affronte ses responsabilités ou on la ferme. Il fait partie des gens de gauche qui...

le 04/12/2011 à 10:27
Signaler
Je crois qu'il faut relativiser la responsabilité des dirigeants car il ne s'agit pas de surhommes mais de personnes ordinaires. Un homme très intelligent peut échouer en ayant une stratégie rationnelle excellente. En fait, pour réussir il faut fourn...

le 04/12/2011 à 11:01
Signaler
nous avons tous une part de responsabilité, en ayant voté depuis des années pour ceux qui promettaient toujours plus, sans nous demander d'où venaient les financements.... mur droit devant !! attachez vos ceintures ça va faire mal

le 04/12/2011 à 11:32
Signaler
Oui, Letroll nous avons les dirigeants que nous méritons, c'est-à-dire des gens qui ne sont pas des professionnels mais des charlatans. Mario Monti est un professionnel, un économiste qui remplace in extremis mais trop tard, un charlatan comme nous a...

à écrit le 04/12/2011 à 7:46
Signaler
Ce qui n'était pas prévu, c'est que les politiques européens et notamment français endettent les Etats à un niveau insoutenable. Curieusement, la France a un niveau d'endettement qui est aussi important que les "immenses" réserves de change de la Chi...

à écrit le 04/12/2011 à 2:26
Signaler
Comment va finir la crise ? Dificile à déviner ! Facile à entendre que il aura tj " Les uns et Les autres ".

le 04/12/2011 à 6:36
Signaler
la crise ne finira pas parce que ce n'est pas une crise, c'est juste la fin d'un monde.

le 04/12/2011 à 8:17
Signaler
@letroll, je ne peux pas partager votre point de vue ! C'est une crise, la crise des la dette des etats !!!! Si les états européen équilibraient coute coute leur budget en 2 ans !! ils n'y auraient plus de crise de la dette!!!!!!

le 04/12/2011 à 10:58
Signaler
c'est la crise de la dette du public et du privé + l'insolvabilité de tout le monde + un déficit structurel du à nos modes de fonctionnement + une crise énergétique + une crise écologique + .... l'équilibre du budget est impossible dans l'état actuel...

le 04/12/2011 à 12:31
Signaler
C'est surtout la crise de l'Euro. Certains pays sont bien plus endettes que nous et ne subissent pas d'attaques des marches ( US, UK, Japon par exemple ). L'Eurozone actuelle est un patchwork de pays devenus trop differents du au manque de politique ...

le 04/12/2011 à 13:11
Signaler
le cas des USA est un peu différent , ils ne sont pas attaqués par les marchés car ils achètent eux-mêmes leurs propres dettes avec les dollars qu'ils impriment en pagaille :-)) je ne suis pas sur que la situation soit meilleure.

le 04/12/2011 à 23:08
Signaler
Et bien ! Il aura tj Les uns et Les autres !

à écrit le 03/12/2011 à 19:41
Signaler
Jean-Pierre Chevènement : La France est-elle finie ? Editions Fayard. Pages 38, 39 Trois cents directives pour déréglementer Le cap avait changé : on peut dire, pour résumer, que la politique mise en ?uvre par Jacques Delors, devenu présid...

à écrit le 03/12/2011 à 19:39
Signaler
il fait partie de l'architecte et il n'a jamais évoqué le problème bien avant cette crise !! C très bizarre

le 04/12/2011 à 8:19
Signaler
Nombreux sont ceux qui après cout !!! disent, si l'on m'avait écouté avant, ou je l'ai toujours dit !!! Alors qu'ils étaient pleinement d'accord !! C'est l'age

à écrit le 03/12/2011 à 18:59
Signaler
Tiens ? Il critique l'Allemagne et on ne le taxe pas de germanophobie ? Ben alors, où sont les censeurs politiquement corrects ?! C'est presque du populisme !

à écrit le 03/12/2011 à 18:09
Signaler
L'hopital qui se moque de la charit?Malgr?out le respect que j'ai pour vous M. Delors vous faites partie de ceux qui contribu?nt ?a cr?ion de l'euro, mais surtout des crit?s de convergence du Traite de Maastricht pour les pays y adh?nt.

à écrit le 03/12/2011 à 18:02
Signaler
Merci a Mr Delors de pointer du doigt ce qu'il n'a pu anticiper car c'était une première! L'idéologie peut être détourné à des fins particuliers et l'Europe en a subit les conséquences!

à écrit le 03/12/2011 à 17:38
Signaler
A propos de la BCE, ,Delors me fait penser (comme tous les socialistes) à L Blum qui en 1936 disait « nous allons faire de la banque de France ,la banque de la France » On a vu la suite. Si les Allemands ne veulent pas céder (pour l'instant, car...

à écrit le 03/12/2011 à 17:37
Signaler
le mec a été president de la commission et donc bien placé pour dire à l'epoque ce qu'il souligne à present et il ne l'a pas fait .pathetique ce mec !!

à écrit le 03/12/2011 à 17:32
Signaler
Finalement on fait 70 ans plus tard ce que les Allemands voulaient faire .On aurait laissé faire ça aurait fait 50millions de morts en moins et plus de 100 millions de blessés;sans compter une Europe à moitié détruite.

le 04/12/2011 à 8:21
Signaler
La domination par la guerre n'a jamais fonctionnée !!! C'est vrai pour Alexendre, Napoleon, Gengis Khan, etc.... Par contre la domination économique semble etre en vogue depuis 1945!!

à écrit le 03/12/2011 à 17:25
Signaler
En somme il boit sa propre pisse

à écrit le 03/12/2011 à 16:46
Signaler
Nous sommes dans un continent que les Pères de l'Europe" ont construits; J Delors en est un et il faut lui reconnaître bien des mérites et un idéalisme à toute épreuve. Que ceux qui préfèrent conflits entre peuple, replis sur les tribus et frontières...

le 03/12/2011 à 17:18
Signaler
<3 la pensee unique et la diabolisation de la pensee adverse. Est-ce ainsi que vous comptez evangeliser les egares de l'Europe synonyme entre autre d'ouverture aux autres ? a coup de 'moi etre le bien toi etre le mal '? Vous faites rever, autant q...

le 03/12/2011 à 17:24
Signaler
Vous revez ! Patientez encore quelques jours .... l'Euro et l'Europe vont disparaître Enfin !!

le 03/12/2011 à 17:27
Signaler
Bravo^pour avoir dirigé une Europe dont il savait qu'il y'avait plein de manquement

le 03/12/2011 à 17:42
Signaler
j'espère que vous avez compris que Delors voyait l'europe dans un rétroviseur !

le 03/12/2011 à 17:43
Signaler
Je suis d'accord avec vous.... pas sûr que les Bastien et autre Popeye the sailor man le soient...

à écrit le 03/12/2011 à 16:44
Signaler
Cette Europe dont vous parlez est une Europe antidémocratique, qui ne tient compte ni des référendums, ni des avis des dirigeants de cespays qui veulent consulter leur peuple (Papandréou). Quant au nationalisme on y en plein dedans, il n'y a pas eu d...

à écrit le 03/12/2011 à 16:36
Signaler
Les erreurs dénoncées étaient de complaisances et non intentionnelles. En conséquence nous devons les rectifier et mettre l'économie en bon ordre de marche. l'allemagne à parfaitement raison de tenir sur des principes nécessaires à un changement réel...

à écrit le 03/12/2011 à 15:46
Signaler
Nous vivons en paix depuis plus de 60 ans, avons une maison commune, des frontières établies mais ouvertes, des politiques économiques communes, une monnaie commune et une citoyenneté commune et nous serions prêts à renoncer à notre confort, certes m...

le 03/12/2011 à 16:42
Signaler
Decidemment eurofederal vous essaimez votre eurobeatitude sur tous les sujets :) Cessez de melanger paix et Euro, ces 2 choses la n'ayant rien a voir. Le premier partenaire commercial de l'Allemagne en 39 etait la France. Le commerce n'empeche en ri...

le 03/12/2011 à 17:22
Signaler
L'Euro et l'Europe nous ont "foutus dans la m...." Qu'on en sorte et vite !!

le 03/12/2011 à 17:42
Signaler
Cette eurobéatitude est partagée par une majorité de citoyens de cette Union que vous détestez tant... Merci; Quant aux déficits, les seuls responsables sont nos industriels qui recherchent le moindre coût....et cessez de faire porter le chapeau à l...

le 03/12/2011 à 19:00
Signaler
@eurofederal Vous avez raison, laissez donc les rétrogrades pédaler à l?envers. Leur discours n?est que le reflet de leur hargne et de leurs complexes. Bien sûr que nous avons besoin d?Europe, elle a existé beaucoup plus qu?on ne pense du temps de la...

le 04/12/2011 à 1:11
Signaler
Ce n'est pas la construction européenne qui amène la paix. Qui voudrait encore partir en guerre et contre qui ? Les communications étant ceux qu'elles sont, personne n'a envie d'aller se faire trouer la paillasse au nom de quel idéal ? Autrement je ...

le 04/12/2011 à 9:21
Signaler
Il est vrai que suite à un bref passage à Mulhouse, j'ai été fort impressionné par une ville dont on ne sait plus très bien dans quel pays elle est située. Je ne me suis pas senti en sécurité du tout et certains quartiers dénotent une tristesse et u...

à écrit le 03/12/2011 à 15:20
Signaler
C'est tout de même un comble de voir qu'un homme politique français qui a eu des responsabilités en France et en Europe choisit un journal britannique pour donner son opinion sur des problèmes qui concernent la zone euro et son pays. Encore, il aurai...

à écrit le 03/12/2011 à 14:34
Signaler
Le papa de madame Aubry vient à la rescousse d'un Ps en panne sèche d'idées sur l'Euro, avec des remèdes de social-catho. On fait un groupe de prière entre Etats membres qui ont abusé, et on demande à la fille qui a réussi (l'Allemagne) en se serrant...

le 03/12/2011 à 17:34
Signaler
il y'a du vrai

le 03/12/2011 à 18:10
Signaler
mais papa a 87ans et ou ira t elle puise .....

à écrit le 03/12/2011 à 14:19
Signaler
DELORS ne croyait sans doute pas à l'avenir de l'Europe fondée autour de l'Euro, de la méfiance des peuples qui à maintes reprises ont refusé soit l'Euro soit un traité. Aujourd'hui hors de la politique il vient donner des leçons sur une politique ca...

à écrit le 03/12/2011 à 14:10
Signaler
Delors nous a foutu dans la merde avec sa vision irresponsable de l'Europe d'une part (c'est à dire la fuite en avant perpétuelle) et en même temps ce syndicaliste (il y en a des bons mais pas lui) a ouvert en grand les portes au mondialisme, il a ac...

le 03/12/2011 à 17:36
Signaler
mieux dit c'est mal

le 03/12/2011 à 18:11
Signaler
absolument

à écrit le 03/12/2011 à 13:46
Signaler
Conclusion : L'Euro n'est pas viable. Il faut en sortir.

à écrit le 03/12/2011 à 13:18
Signaler
En résumé, le socialiste Delors voudrait que les fourmis acceptent de se laisser dépouiller au profit des cigales surendettées. Comme quoi les vieilles rangaines sont pérennes, malgré leur stupidité !

le 03/12/2011 à 13:47
Signaler
Les allemands sont autant endettés que nous. Ce qui les sauve c'est une meilleure croissance. Il faut arrêter de raconter n'importe quoi.

le 03/12/2011 à 15:48
Signaler
Vous oubliez l'économie, deux fois plus puissante que celle de la Grande Nation ( la France) et quelque 200 milliards d'excédents.... c'est vrai cela calme tout de suite!

le 03/12/2011 à 17:39
Signaler
Mr winterfell ,relisez bien ce que dit Mr enerm;pourquoi une meilleure croissance ,car ils beaucent comme des fourmis pigé!

à écrit le 03/12/2011 à 13:09
Signaler
C'est quand même lunaire de lire des trucs pareils... Ce type est l'un des créateurs de l'euro et de cette Europe absurde, et il se permet de venir donner des leçons !

à écrit le 03/12/2011 à 13:04
Signaler
ce monsieur qui s est DEGONFLE au lieu de prendre ses responsabilités MERCI .et bonne retraite .

à écrit le 03/12/2011 à 12:12
Signaler
la pudeur voudrait que vous utilisiez la première personne et non la troisième(mais là c'est difficile pour un socialiste)

à écrit le 03/12/2011 à 12:09
Signaler
même combat. Lui a élargi l'Union Européenne pour en arriver où nous en sommes aujourd'hui, ruine des Grecs et autres, la fille avec ses idées lumineuses telle que les 35 heures, prime de ci primes de là, a ruiné notre économie notamment nos PME-PMI....

à écrit le 03/12/2011 à 12:06
Signaler
En résumé DELORS dit que l'on a mis le charrue avant les b?ufs ! ce qui est vrai !

à écrit le 03/12/2011 à 12:05
Signaler
C'est très piquant de voir que le socialiste Delors met la faute sur les Allemands, donc les autres de son incurie, car c'est bien le Monsieur Delors qui a mis en place cette situation bancale qui finira un jour ou l'autre par éclater, mais c'est trè...

à écrit le 03/12/2011 à 11:52
Signaler
Père et fille même adn d'incompétence Mr Delors ferait mieux de se taire et de rester tranquille dans sa maison de retraite dorée Nous n'avons pas besoin de lire ses écrits stupides.

à écrit le 03/12/2011 à 11:24
Signaler
Ce monsieur est à l'évidence l'un des plus mal placés pour venir donner des leçons. Le système qu'il a largement contribué à mettre en place était pourri dès l'origine mais cela ne l'a pas empêché d'y être favorable !!

à écrit le 03/12/2011 à 11:24
Signaler
Si le père fondateur de l'Euro le dit, alors, nous n'avons pas de quoi être rassurés....

à écrit le 03/12/2011 à 11:19
Signaler
"UP YOURS DELORS" : le gros titre bien gras du SUN le 1er Novembre 1990 en disait donc plus long sur la pertinence de la pensée deloriste que tous les discours Lepéno-friedmaniens qui démontraient de maniere plus universitaire et électoraliste l'im...

à écrit le 03/12/2011 à 10:59
Signaler
C'est lui et tous ses "amis" qui ont mis en place cette usine à gaz. Il serait intéressant de savoir ce qu'il touche comme retraite. Sans doute pas le minimum vieillesse !

le 03/12/2011 à 12:34
Signaler
En effet, ceux qui ont le plus à perdre de la sortie de l'euro, ce sont les très riches, les riches, les traders, les banquiers, et les pays qui profitent de la mondialisation comme la Chine. Le peuple français, le Français moyen, n'ont rien à crain...

le 03/12/2011 à 14:00
Signaler
Sortie de l'euro : défaut de l'Etat, comptes courants évaporés, livrets A et assurances-vie liquidés, pourvoir d'achat laminé, litre de gasoil à 200 francs, smic gelé à 1000 francs, salaires non payés, 9 français sur 10 sous le seuil de pauvreté. Sûr...

le 03/12/2011 à 15:15
Signaler
la vieille rengaine trop mdr !! j'espère tout de même que vous ne croyez pas en ce que vous copiez/collez........

le 03/12/2011 à 15:52
Signaler
@ déjà trop taxé: En effet ce sont les anti-EU qui voudraient nous faire croire que la fin de l'UE serait indolore...soit ils sont stupides, idiots et ne lisent pas, soit les 3 à la fois. Il est bon de rappeler certaines vérités. la fin de l'euro ...

le 03/12/2011 à 18:16
Signaler
Les Français n'ont pas le moral et pas confiance en leur avenir il faut dire qu'ils n'ont surement pas tort -

le 03/12/2011 à 18:23
Signaler
@Eurofederal Tut tut, nous n'avons jamais dit que cela serait indolore mais ce ne sont pas les détracteurs de l'UE actuelle qui vous ont mis dans la panades, ce sont les européistes dont vous êtes. En revanche, je préfère une dévaluation de 30 % de ...

le 03/12/2011 à 18:30
Signaler
@eurofederal, je crains hélas, que vous ne vous rendiez pas compte que nous sommes à un point de rupture de l'euro avec un risque d'explosion qui va hélas, entraîner toutes les conséquences énumérées plus haut par "déjàtroptaxé"

le 04/12/2011 à 17:11
Signaler
@ tous les anti de tous poils:) Vive le franc qui dévalue! Hourra!! Vive le retour à avant quand tout allait bien....On croit être en plein délire! Et ceux qui écrivent ces c####ries sont convaincus que sortir de l'euro et de l'EU aurait comme vertu ...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.