La "privatisation" des funérailles de Margaret Thatcher, une vieille guerre britannique

 |  | 687 mots
Lecture 4 min.
Dame de fer? Rouille en paix peut-on lire sur ce graffiti. Copyright Reuters
"Dame de fer? Rouille en paix" peut-on lire sur ce graffiti. Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2013. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
Prévues le 17 avril, les obsèques de l'ex Premier ministre britannique disparue cette semaine divisent les Britanniques depuis plusieurs années déjà. Un coût de 10 millions de livres, évoqué par la presse, passe mal auprès des opposants à celle qui fut l'une des papesses du libéralisme et des privatisations. Elle pourrait bénéficier des funérailles les plus onéreuses de l'histoire britannique.

Même disparue la ?Dame de fer? divise. Outre-Manche, la question du moment concerne le financement des funérailles de Margaret Thatcher, disparue le 8 avril à l'âge de 87 ans. Parmi les chiffres qui circulent dans la presse ce jeudi : un coût estimé de 8 à 10 millions de livres (entre 9 et 11,7 millions d?euros). L?événement prévu pour le 17 avril est organisé conjointement par les services secrets britanniques ? le MI5 ?, les services de sécurités nationale, la police, le Buckingham, l?Eglise de Grande-Bretagne, les autorités parlementaires, le gouvernement et les représentants de la famille Thatcher. Ce comité spécial est chargé de ?l?opération True Blue?, en hommage aux couleurs du parti conservateur auquel appartenait l?ancienne hôte du 10, Downing Street.

Les funérailles les plus onéreuses de l'histoire britannique?

Plus de 700 militaires et policiers détachés devraient être détachés pour l?occasion. Des troupes ayant servi lors de la guerre des Malouines devraient également être présentes. Pourquoi un tel déploiement ? Pour assurer la sécurité d?un parcours à risque, et ce d?autant plus que des personnalités sont attendues pour ces funérailles, notamment la reine elle-même. Pour mémoire, Margaret Thatcher avait échappé à un attentat en 1984, en pleine période de tension à propos de l'Irlande du Nord.

L?opposition à la politique menée par celle qui fut Premier ministre de 1979 à 1990 reste encore très vive outre-Manche. En témoigne par exemple l?absence de 150 députés travaillistes lors de la journée d?hommage qui s?est tenue au Parlement mercredi.

Divided benches: The scene int he Commons yesterday, with dozens of empty seats on the Labour side and packed benches on the Government side

Les bancs de la Chambre des communes désertée par les travaillistes, lors de la journée d'hommage du 10 avril.

Si le montant évoqué est exact, relève le site du Guardian, il s?agirait des funérailles de personnalité les plus chères de l?histoire britannique. Celui de Winston Churchill en 1965 avait ainsi compté 2,75 millions de livres. Côté famille royale celui de la princesse Diana (1997) et celui de la mère d?Elisabeth II (2002) ont respectivement coûté 7,7 millions de livres. 

Un débat à la BBC en 2010

Ce coût passe mal auprès des opposants à l?ex Premier ministre britannique, chantre des privatisations. La question de ?privatiser? ses obsèques fait d?ailleurs l?objet d?un débat soulevé bien avant sa disparition. En 2010, la BBC avait même organisé un débat sur le sujet.

Dès la fin 2011, alors que l?ancien chef du gouvernement avait subit plusieurs attaques, le programme de ses funérailles, avec une procession passant devant Westminster suivie d?un office à la cathédrale Saint Paul, avait été dévoilé, notamment par le Daily Mail. L?éventualité d?un hommage rendu par l?aviation avec un survol du corbillard avait été écarté.  Quelques mois plus tard, une pétition officielle close en octobre 2012 en ce sens a même reçu 33.826 signatures.

#nostatefuneral

Dès la disparition de Margaret Thatcher, le débat sur d?éventuelle funérailles nationales était rouvert. Et, signe parmi d?autre : le jour même de l?annonce de sa mort, les mots-clés la plus fréquemment utilisés sur Twitter, avant même ?Thatcher?, étaient #nostatefuneral (pas de funérailles nationales).

Des obsèques privatisées, le meilleur hommage pour Ken Loach

Parmi les plus fervents défenseurs de funérailles ?privatisées? figure Ken Loach, cinéaste emblématique des années ?Thatcher?. Dans un texte cité par Le Nouvel Observateur, il la décrit comme ?le premier ministre le plus diviseur et destructeur des temps modernes?, et comme ?ennemi de la classe ouvrière?. Il suggérait ainsi, pour ?lui rendre hommage?, de ?privatiser? ses obsèques. ?Faisons jouer la concurrence et allons au moins offrant. C'est ce qu'elle aurait fait" conclue-t-il. Ce n'est visiblement pas ce qui devrait se produire.

A lire aussi:

>> Et si l'Europe manquait d'une nouvelle Margaret Thatcher?

>> Thatcher et son combat majeur face aux mineurs

>> "Margaret Thatcher n'a pas fait de véritable réforme de l'Etat"

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 12/04/2013 à 11:37 :
le libéralisme devient comique ? , la dame de fer qui fut intraitable , qui a tout privatisé et donc dans les transports les morts sont contents d'être morts , d'une remontée spectaculaire aujourd'hui le bilan est un désastre pour le royaume , en plus le contribuable va payer pour des larmes de crocodile ? , non sans rire ? , mais en plus on va subir dans nos poumons de la savoir incinérée ? , ah l'humour anglais is rich
a écrit le 11/04/2013 à 21:12 :
Ça me semble honnête de comparer 1£ de 1965 avec 1£ de 2013.
a écrit le 11/04/2013 à 18:05 :
Le graffiti sur le mur dit tout. Superbe. L'humour anglais ce n?est pas rien.
Réponse de le 11/04/2013 à 18:30 :
@Gilles1: sauf que c'est une inscription sur un mur de Belfast :-) je ne crois pas que sur un mur en Angleterre, l'inscription serait restée bien longtemps...et en plus, son auteur aurait été arrêté illico-presto manu miltari ...genre "casse-toi pov' con" ou "elles sont où les promesses" :-) faut quand même pas pousser le droit d'expression trop loin, on est en démocratie, non :-)
a écrit le 11/04/2013 à 14:28 :
Ken Loach a tout à fait raison, je ne vois pas pourquoi ce serait le contribuable anglais qui s'appuierait la note :-) Ils sont tous capitalistes, mais avec le fric des autres !!!
Réponse de le 11/04/2013 à 15:44 :
le plus simple est de créer une Ltd spécialement pour l'occasion.
Avec emprunt pour le financement des funérailles et ensuite il faut faire payer les spectateurs et l'entrée au cimetière ou alors mettre de la pub le long de l'itinéraire ou une grosse pub sur le corbillard .. je suis sur qu'il y a du fric à faire avec cet enterrement
Réponse de le 11/04/2013 à 16:15 :
les anglais reglent rubis sur l'ongle la liste civile de la royauté, et refuseraient de payer
les funerailles de "maggie" qui a fait surement beaucoup plus pour eux, que ce communiste défroqué la ferme.
Réponse de le 11/04/2013 à 16:46 :
@letroll: excellente idée qui permettrait en tout cas de ne pas faire payer le contribuable :-)
@la fourmi: c'est également scandaleux que ce soit les contribuables qui s'appuient la note des soit-disant capitalistes, royauté ou autres. Je suis pour le capitalisme, mais avec son propre fric, pas avec celui des autres !!!
Réponse de le 11/04/2013 à 17:11 :
@la fourmi : avez vous la moindre idée de ce qu'a pu subir le "petit" peuple anglais sous Thatcher ? J'imagine que pour vous la condition humaine n'est qu'une vague idée freinant votre désir de richesse coute que coute. A part à la City, je ne vois pas à qui elle a pu faire du bien, et on voit ce que la City fait du pouvoir qu'il lui a été donné....Et pour info Ken Loach n'est pas un communiste, mais il faut connaitre la définition du mot communiste pour le savoir,ce n'est clairement pas votre cas.
Réponse de le 11/04/2013 à 18:32 :
Chich: on reconnaît les retardés à ce qu'ils traitent de communistes ou de terroristes tous ceux qui ne sont pas d'accord avec eux ... et ce conformément à leurs vieux bouquins de propagande :-)
Réponse de le 11/04/2013 à 23:37 :
oups, j'ai debusqué des sacrés donneurs de lecons....
Réponse de le 12/04/2013 à 0:27 :
@la fourni: on te donne pas de leçons, on t'expliques ce que tu as du mal à comprendre :-) Te donner des leçons serait un travail de trop longue haleine vu ton niveau :-)
a écrit le 11/04/2013 à 14:25 :
Funeral very very expensive, I want my money back.
Réponse de le 11/04/2013 à 16:49 :
@England: oui, mais dans ce cas, c'est pas son argent, mais celui du contribuable, alors pas de petites économies :-) Si quelqu'un veut m'inviter au meilleur restaurant de la ville avec sa carte de crédit, ne pas hésiter pas à me contacter...et je vous promet que votre carte de crédit s'en souviendra longtemps :-)
a écrit le 11/04/2013 à 14:12 :
On aurait pu l'incinérer avec du bon charbon anglais ou gallois si elle n'avait pas fermé les mines.
Réponse de le 11/04/2013 à 16:39 :
j'aime
Réponse de le 11/04/2013 à 17:34 :
Ouarf ouarf ouarf excellent...
a écrit le 11/04/2013 à 13:41 :
la moindre des décences serait que les opérateurs de la City prennent en charge ce coût avec les avantages qu'ils ont tiré des réformes Tatcher. mais ils sont comme les footballeurs chacun pour soit dans la chasse aux options sur l'audi R8 la Porsche ou la Bugatti veyron pour les plus fortunés!

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :