Italie : les vrais nouveaux billets de 5 euros seraient-ils des faux ?

 |   |  318  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2013. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
Des stations essence aux billetteries en passant par les bureaux de tabac, les nouveaux billets seraient rejetés dans 9 guichets automatiques sur 10, selon le quotidien italien la Repubblica. Un raté d'autant plus surprenant que la Banque centrale a lancé cette nouvelle série afin de lutter contre les contrefacteurs.

Voilà un phénomène inattendu. En Italie, les nouveaux billets de 5 euros, mis en circulation depuis le 2 mai, ne sont pas reconnus par les distributeurs automatiques, d'après le quotidien italien Repubblica. Après avoir fait le test sur 100 distributeurs différents dans dix villes italiennes (Milan, Turin, Bologne, Naples, Gènes, Palerme, Parme, Florence, Bari et Rome), le constat est sans appel. Des distributeurs de tickets de métro, aux péages autoroutiers en passant par les pharmacies, les bureaux de tabac ou encore les machines à sous, dans 90% des cas, les billets ont été rejetés. Ne les ayant pas reconnus, les machines les ont en effet considérés comme faux.

Or, toujours selon La Repubblica, c'est la première fois qui des distributeurs automatiques rencontrent ce type de problèmes depuis le passage à la monnaie unique européenne. Les guichets ont été pris au dépourvu étant donné que les capteurs qui lisent et reconnaissent l'argent, n'ont pas été actualisés avec les données des nouveaux billets.
 

Le phénomène est d'autant plus amusant que ces billets ont spécialement été créés afin de lutter contre la fausse monnaie. Ces nouveaux billets ont en effet des caractéristiques très particulières et très poussées en matière de sécurité. Un inconvénient tout de même: celui d'avoir une technologie tellement développée que les distributeurs ne peuvent pas les utiliser. Une mise à jour s'avère donc nécessaire. Ce qui risque d'engendrer des dépenses imprévues pour les commerçants, selon le quotidien la Stampa, mais aussi de prendre un certain temps. Il faudra ainsi attendre au moins trois mois pour mettre à jour les appareils des stations service et des bureaux de tabac, a fait savoir l'Eni, l'agence nationale des hydrocarbures.


Pour aller plus loin: Que peut-on acheter avec le nouveau billet de 5 euros ?

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 31/05/2013 à 19:16 :
Pourquoi les avoir changer aussi? Les anciens étaient très bien!
Réponse de le 11/07/2013 à 18:56 :
Ils ont été changé car les faux billets de 5? sont de plus en plus nombreux! Le changement de billets permettra donc d'enrayer la multiplication des faux (jusqu'à ce que les coyous trouvent un moyen de le copier...)
a écrit le 31/05/2013 à 8:01 :
Mafia State.
a écrit le 30/05/2013 à 23:13 :
Sur le passeport italien en ma possession est marqué ANULLATO, il est donc vrai mais inutilisable, alors si vous êtes interresé pour l'acquerir merci de contacter la rédaction de la Tribune, elle vous dira tout de suite non. En conclusion mon passeport italien n'est pas à vendre mais à moi!
a écrit le 30/05/2013 à 17:00 :
au sujet de ces billets de 5 euros qu est ce que l on en dit en FRANCE car l italie les dit faux aussi il serait peut bon de regarder de très prets les notres car si ce sont des faux d ou viennent il c'est une question peut etre idiote que je dis mais j aimerai que la Banque de France s intresse a ce probleme car cela devient urgent;
Réponse de le 30/05/2013 à 18:03 :
Ils sont "faux" car les logiciels des machines n'ont pas été mis à jour ! Ça demande du temps (un par un), et coûte aussi.
Si vous lisez un fichier Word récent avec un vieux logiciel, il ne saura pas le lire car ce format n'était pas prévu à l'époque, il a été inventé depuis pour prendre en compte plus de choses, les objets modernes.
Si vous craignez que les billets de 5 soient faux, refusez les, demandez des pièces à la place. Je m'étais dit que c'était une "occasion" pour les faussaires car on ne les connait pas encore, et on pourrait nous gruger facilement....
a écrit le 30/05/2013 à 16:59 :
Il est normal qu'un "distributeur" refuse les billets de 5 Euros (et le autres), ce n'est pas son travail.
a écrit le 30/05/2013 à 16:21 :
Ils devraient en profiter pour faire que les automates de stations service lisent les cartes bancaires étrangères, hors période d'ouverture (pareil en Finlande !). En Sardaigne, seule la carte sarde Bancomat fonctionne, ou les billets (mais pas le 5? nouveau, pas essayé). Ma MasterCard Gold a été dédaigné sur 8 stations. Pfff.
Sait-on quand tous les billets anciens seront remplacés par ces nouveaux 5 (j'en ai un !) ?
"les vrais nouveaux billets de 5 euros seraient-ils des faux?" Non, trop modernes.
Réponse de le 30/05/2013 à 18:48 :
Êtes vous sur de ce que vous avancez ?? je fais régulièrement des voyages en Italie et je n'ai jamais eu de problème a payer avec ma carte VISA , que ce soit aux péages ou dans les stations services (automates) !!
a écrit le 30/05/2013 à 15:33 :
en france , la banque ++ a le meme probleme.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :