Les Suisses jugent les Français paresseux et arrogants

 |   |  371  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : © 2009 Thomson Reuters)
Le journal suisse Le Matin Dimanche rapporte que les employeurs suisses préfèrent éviter les Français, jugés paresseux, arrogants et revendicateurs. Une discrimination illégale qu'ils parviennent à dissimuler derrière des critères de sélection.

Les Suisses jugent les Français paresseux, arrogants, revendicateurs, râleurs. Rien que ça. En tout cas, c'est ce que semble vouloir dire le journal suisse Le Matin Dimanche en publiant un article expliquant que les recruteurs suisses écartent de plus en plus les candidatures de « personnes de nationalité française ». Ces recruteurs affirment alors répondre aux souhaits et exigences des employeurs qui ont déjà eu de mauvaises expériences avec des Français. La mention « Suisse et résidence suisse » apparaît ainsi de plus en plus souvent sur les annonces dans les critères de sélection.

>> Lire aussi : Paresseux, les salariés français?

Des Français ont donné une mauvaise image

En février 2013, dans une lettre au vitriol adressée à Arnaud Montebourg, le PDG de Titan accusait déjà les Français d'être fainéant, de travailler seulement trois heures par jours. En Suisse, on accuse les Français d'être souvent malades le lundi ou le vendredi. Ils ont fait mauvaise impression aussi, avec Pierre Condamin-Gerbier, ancien collaborateur de la banque Reyl & Cie, qui est aujourd'hui en prison à Berne à la suite de son témoignage dans l'affaire Cahuzac. Hervé Falciani également a laissé un mauvais souvenir : cet ancien informaticien de la banque HSBC en Suisse a vendu un fichier volé qui comportait une liste d'évadés fiscaux en 2009.

Une discrimination à l'encontre de la libre circulation dans l'UE

Ces a priori sur les Français en général peuvent cependant paraître bien abusifs. Et la discrimination illégale. La Suisse a signé en 1999 un accord de libre circulation avec l'Union Européenne. Cet accord rend valide, d'un point de vue juridique, le principe de l'égalité de traitement entre les Suisses et les ressortissants de l'UE, dont les Français font partie.

Plutôt que d'enfreindre clairement ce principe, les recruteurs suisses font en sorte d'exclure subtilement les Français des offres d'emploi. Alors que l'on sait que l'Allemand n'est pas la langue la mieux parlée par les Français, bon nombre d'annonces demandent alors un excellent niveau d'allemand, même si ce critère n'est en soi pas nécessaire pour le poste en question.
 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 03/09/2016 à 18:40 :
Et pour finir on ne juge pas une personne ou un peuple à son pouvoir d'achat mais à sa culture éducation et son intégrité .
Et si on ne juge pas c'est encore mieux ;)
a écrit le 03/09/2016 à 18:29 :
Suisse = opportunisme et ingratitude
Pk?
Tout simplement parce que tout ce dont vous vous vantez est basé sur le savoir faire , créations , culture , main d'œuvre et innovation des pays qui vous bordent donc la France qui a joué un grand rôle dans l'évolution de votre culture et votre renomme vous êtes nos élèves et vous êtes ingrats (horlogerie joaillerie gastronomie viticulture et fromage ) sont le résultat de nos instructions on vous a civilisé vous les romands vous le savez et c'est votre Talon d'Achille
Vous êtes des complexes et vous avez bien raison pas de comparaison à faire entre la magnifique France et la Suisse monotone on ne mélange pas les torchons et les serviettes
Et Calvin votre idole est un français....
Réponse de le 19/10/2018 à 13:54 :
Bon, déjà Clavin est estimé dans le canton de Genève principalement.
De plus la Suisse romande ne représente qu'une petite partie du territoire, la Suisse allemande qui représente la majorité est très éloigné de la culture Française...
La Suisse à appris de la France, c'est un fait. Mais l'inverse est tout aussi valable, on aurait même à apprendre d'eux encore à notre époque (système démocratique mieux développé et initiative populaire respecté par exemple).
Vos propos puent l'ingratitude et le manque de culture cité par certains Suisses, Belges ou encore Canadiens comme cliché du Français moyen. Malheureusement tu ne fais que renforcer ce cliché On voit sent bien que ton commentaire est écrit avec l'émotion et non la réflexion.
Aussi je te conseil vivement d'ouvrir un livre d'histoire.

Et viens pas me dire que je suis anti français, je suis français...
a écrit le 30/05/2016 à 9:17 :
Dommage que l'on ne puisse pas répondre a Winkelried !!!
Il faut qu'il soir vraiment fanatisé par l'extrême droite pour dire des choses semblables !!
a écrit le 18/08/2014 à 18:55 :
Tous ces commentaires sont assez amusants finalement. Les chinois rachètent vos vignes, Renault et PSA roulent pour Toyota et Mitsubishi, vos chefs d'enterprises se sont cassés (et pas chez nous, aux US ou UK) et seul reste prisonnière une classe moyenne asphyxiée qui sombre au fond du marécage européen, tiré par les assistés qui plombent sa société. Les entreprises ne dégagent plus de bénéfice, ne peuvent plus engager, plus personne n'a d'argent à investir. Seul subsiste le frêle espoir d'une assistance germanique, comme au bon vieux temps. C'est d'ailleurs pour ça que tant de platanes bordent les routes de France, pour que l'armée allemande puisse marcher à l'ombre!
Réponse de le 28/05/2016 à 11:59 :
Toi tu dois être un sacré nationaliste ( voir un peu facho ....)
Mais avant tout ta connerie est bien représentative des suisses !!!!!!
a écrit le 03/08/2014 à 23:04 :
Ce qui fait qu'un français passe pour un râleur et fait des grèves , c'est qu'il n'a pas d'autres moyens pour se faire entendre. Il nous manque le référendum d'iniciative citoyenne, qui permettrait de pouvoir régler pas mal de problèmes. Et faudrait il encore que tous les français en prennent connaissance, ce qui est loin d'être le cas ...
a écrit le 01/04/2014 à 2:58 :
la suisse est aussi connu pour être l'un des pays les plus alcoolisé du Monde. mais aussi c'elle qui a un taux de suicide incomparable.sans compter les africains qui fournissent a gogo coke et bonheur...
a écrit le 01/04/2014 à 2:44 :
ok j'ai compris , je vais juste dire que si je devais décrire le suisse tel que je le connais, je suis certain qu'il dégueulera ses origines.
Réponse de le 01/04/2014 à 2:52 :
je réponds à moi même. t'as déjà vu un pays en europe qui ne peux pas se puer, tel un suisse allemands et un romand ??? le suisse est raciste envers lui même c'est bien connu, et il a besoin d'avoir un bouc émissaire tel que le français qui pourtant lui a fourni son dictionnaire (larousse) car effectivement il n'existe pas de dictionnaire suisse … cherchez le blâme mdr
a écrit le 18/08/2013 à 14:25 :
Après avoir juger les français paresseux et arrogants, les Suisses souffrirait d'un stress au travail, les pauvres. Peut être ce stress vient t'il d'un patron paresseux et arrogant de nationalité Suisse. Comment aurait t'il pu attraper ce vilain symptôme? Peut être aurait t'il passer des vacances en France, ou peut être et t'il marié a une françaises, ou peut être des surdose de tf1 va savoir ? ET bien non se mal et seulement un défaut humain et nous remercieront nos amis Suisse d'arrétais de nous juger.
Réponse de le 18/08/2013 à 15:56 :
C'est vrai que le "stress au travail" est une maladie inconnue dans l'Hexagone; surtout chez les fonctionnaires où la principale maladie est içi "l'ennui au travail"
a écrit le 10/08/2013 à 16:37 :
Que de commentaires populaires comme dans le journal Le Matin.... Heureusement la Suisse peut se reposer sur d autres secteurs économiques très dynamiques : la recherche, la biotechnologie, la chimie, l innovation (classe 1 nation dernièrement) et aussi sur sa stabilité économique et politique. Le respect du travail, l encouragement a la création d entreprises. Dire que notre prospérité émane des banques seulement c est méconnaître et faire preuve de grande ignorance basée sur des clichés comme celui du français râleurs, arrogants et paresseux.
Réponse de le 18/08/2013 à 14:06 :
Nous sommes râleurs et paresseux merci de me l'apprendre je n'étais pas au courant Peut être autre chose a nous signaler, en tout cas juger un peuple tout entier qui se bat actuellement contre la crise c'est un petit peu minable. Auriez vous oublier votre neutralité
dans un de vos coffre?
Réponse de le 23/07/2014 à 13:58 :
Suisse1 a parlé de cliché quand ila dit que les français étaient raleurs et parresseux de ce fait ton commentaire est inutile et contient lui aussi de magnifique cliché raciste ^^
a écrit le 06/08/2013 à 15:44 :
Aucune leçon a recevoir de ce pays qui vie de l'argent sale des grandes entreprises ou de la mafia.
a écrit le 03/08/2013 à 14:48 :
Le Matin est un journal grand boulevard qui cherche la polémique et les articles à sensation. Néanmoins, lorsque l équilibre n est plus là dans une entreprise les comportements peuvent effectivement changés. Quand certaines entreprises emploient plus de 40 % voir plus de leur effectif en recrutant de l autre côté de la frontière cela commence à poser problème tant au niveau du travail, des valeurs et des façons de faire que d exclusion des employés domiciliés en suisse. Quand le prud' homme genevois constate une large augmentation des plaintes et de conflits entre employeurs et employés et que ceux-ci émanent en grande partie des français... On peut comprendre comment naissent ce genre de raccourcis et constats. En suisse nous sommes avant tout dans le concieusus et le dialogue. Quand et je suis suisse vous entendez continuellement des critiques de français sur notre pays, des moqueries sur nos accents, notre soi-disant lenteur, que nous sommes des délateurs, des moutons, qu on n ose rien dire et j en passe. Lorsque l on est accueilli dans un pays on respecte ses valeurs, ses habitudes, ses lois et ses façons de faire. Et malheureusement le nombre très élevé voire trop élevé à Genève de français crée un réel déséquilibre dans les entreprises. Ce n est pas seulement la nationalité mais le phénomène de groupe ...qui est malsain et comment les gens interagissent. Plus de 40% de la population à Genève est étrangère et ce depuis plus de 30 ans. Alors il serait bon que bon nombre de français se rejettent en question. D ailleurs rien de nouveau, de nombreux magazines et journaux en parlent : taper français râleurs ou les français sont râleurs... Et taper la même chose pour les Suisses: étonnant....
Réponse de le 08/08/2013 à 17:53 :
Mettre tout les poissons dans le méme bocal doit certainement venir de la lenteur ciclique de votre cerveaux cher ami. Je suis Français et fier de l?être refuser nous des emplois chez vous et nous refuserons de cacher notre argent chez argent( ceux a quoi votre pays est dynamique)
Réponse de le 08/08/2013 à 18:05 :
Pourquoi la Suisse est t'elle connu? Sont chocolat qui est excellent et ces banquiers qui quand on les questionne sont muet comme des tombes et plus rien. Pourquoi la France est t'elle connu , sont champagne, sa gastronomie, le festival de Cannes, ces voitures, ces paysages magnifique et varié, ces grand groupes de luxe, son terroir, sa vodka Grey Goose etc etc. Sans aucun doute je préfère être français qu?être Suisse abandonné donc votre système bancaire et votre protectionnisme et je vous donne comme seul avenir de devenir une région Française si non pour vous sa sera la faillite sans aucun doute. En attendant les réjouissances malgré votre accent mi chti mi savoyard nous vous accueillons quand vous voulez dans notre beau pays.
Réponse de le 08/08/2013 à 23:32 :
Il faut que vous sortiez des frontières de la France pour savoir pourquoi la France est connue: La France est connue pour ses magouilles politiciennes, ses grèves, ses 22% de fonctionnaires dont certains partent à la retraite dès 52 ans, ses 35 heures, ses aides sociales généreuses qui attirent les profiteurs du monde entier, etc... Lorsqu'on veut connaître son image, il faut regarder des 2 côté du miroir...
Réponse de le 08/08/2013 à 23:38 :
Suisse au 1er rang mondial des pays les plus innovants, la France? 24ème! Dette suisse: 31% du PIB, dette française: supérieure à 80% du PIB. Suisse décide de son destin, France régie par les lois écrites à Bruxelles. Suisse 3 - France 0!
Réponse de le 09/08/2013 à 12:34 :
Dette de la suisse 56% selon le fmi, quand on parle il vaut mieux connaitre son dossier.
Réponse de le 09/08/2013 à 12:44 :
La Suisse est au 1er rang mondial due a son protectionnisme et a son secret bancaire, je connais très bien le dossier car j'y est travailler. Je redis mes propos le jour ou elle arrêtera cette politique elle sera perdu. NA ton pas entendu également des scandale coté Suisse ces dernier temps??? Notamment au niveau du groupe Danone sur le lait en chine et l?enquête menait par ce même gouvernement pour entente illicite avec d'autre groupe. NA ton pas entendu parler également de problème au niveau d'un groupe pharmaceutique Suisse(tribune de genéve)? Ah peut être me dirait vous! Il faut mieux connaitre ces dossier messieurs.
Réponse de le 09/08/2013 à 12:46 :
Ou étais les Suisses pendant la 1ére et 2nd guerre mondiale????
Réponse de le 09/08/2013 à 13:52 :
@Réponse: Le recentiment envers la Suisse vous égare... DANONE est un groupe 100% français (aucun lien avec la Suisse!) Effectivement Danone est à l'origine d'un scandale en Chine comme l'est Alstom au Brésil (également un groupe 100% français!).
Réponse de le 09/08/2013 à 13:58 :
Ou étais la France et son gouvernement entre 1940 et le 6 juin 1944? Quel pays a demandé à sa propre police d'aider l'occupant à organiser des rafles? Quel pays a vu fleurir des bouquets de partisans prêts à se battre contre l'occupant seulement en 1944, après le débarquement allié quand il était sûr que la guerre était perdue pour l'Allemagne? En temps de guerre, l'être humain montre son vrai visage. Ce visage est ideux et ne dépend pas de sa nationalité!
Réponse de le 09/08/2013 à 15:32 :
Pour les cas de corruption des sociétés françaises, un petit coup d'oeil à l'article de la tribune de ce jour: Corruption : Alstom accusé au Brésil, Sanofi mis en cause en Chine... Et après cela, on arrête de critiquer les pays voisins et on lave notre linge sale en famille. A noter que les critiques nationalistes sont particulièrement ridicules car il est de notoriété publique que ces multinationales n'ont plus de nationalité; il y a bien longtemps que la seule nationalité de ces grands groupes, c'est la FINANCE; ces groupes se foutent royalement du pays qui les a vu naitre...
Réponse de le 09/08/2013 à 15:36 :
Dette publique de la Suisse pour 2011: 34,9 % Et la dette publique de la France n'est plus à 80% mais atteint un niveau record à 91,7% du PIB
Réponse de le 09/08/2013 à 19:55 :
Oprah Winfrey, la star américaine du talk-show, s?est plainte du traitement qu?elle a reçu dans une boutique de Zurich, où une vendeuse a eu un comportement raciste envers elle.
Venue à Zurich pour assister au mariage de Tina Turner et d?Erwin Bach à la fin du mois de juillet, Oprah Winfrey n?a pas vécu une expérience aussi heureuse que prévue. Séjournant dans un hôtel cinq étoiles, la papesse du talk-show s?est dit qu?elle allait faire un peu de shopping et y bénéficier d?un accueil aussi agréable que dans son palace. Ce n?est pas vraiment ce qu?Oprah a découvert, comme elle l?a raconté dans une interview au quotidien suisse Tages-Anzeiger.
« Excusez-moi, pourrais-je voir ce sac ? », a demandé Oprah devant un sac en croco, sans se douter une seconde qu?on lui répondrait violemment : « Non, il est trop cher. » Devant l?insistance de l?Américaine, la vendeuse a continué : « Non, non. Vous ne pouvez pas vous payer ce sac. Prenez plutôt celui-ci. » Un comble quand on sait que la présentatrice pèse 2,5 milliards de dollars et aurait bien pu racheter le magasin entier. Une idée qui lui a traversé l?esprit, mais qu?elle n?a pas mise à exécution, pour ne pas offrir à la vendeuse impolie une commission si grande.
Sa vengeance a d?ailleurs été prise en charge par internet : sur Twitter, les internautes se sont moqués de l?ignare qui ignorait qui était Oprah, et on vite retrouvé le nom du magasin, forçant la propriétaire à s?excuser. Celle-ci l?a d?ailleurs fait, en prétendant néanmoins un simple « malentendu ». Un peu léger comme explication?
Réponse de le 09/08/2013 à 19:58 :
Suisse : 3,2% en mars

"Bientôt 150.000 chômeurs en Suisse", semblait s'effrayer le journal suisse Le Temps, en janvier. "La Suisse a une prospérité liée à son rôle de place financière", explique Jacques Freyssinet, économiste au Centre d'études sur l'emploi. Mais elle n'échappe pas à la morosité européenne : elle attend une croissance de 1,3% du PIB en 2013, et de 2,1% en 2014. Et la presse nationale s'inquiète des restructurations, notamment dans le secteur bancaire.

"Elle utilise très largement la régulation de l'immigration, qui est surtout sur des contrats courts", poursuit Jacques Freyssinet. Difficile de décrocher un CDI si l'on n'est pas suisse, la préférence nationale est effective. Il se murmure également que, de honte, certains Suisses au chômage ne s'inscriraient pas...
le début de la crise commence les gars acrocher votre ceinture.
Réponse de le 10/08/2013 à 9:17 :
Jacques Freyssinet, c'est qui? Un expert de l'économie suisse? Qu'il n'hésite surtout pas à donner la recette à Hollande, ce dernier a un pays en faillite à redresser.
Réponse de le 12/08/2013 à 0:11 :
Cher Monsieur, si la Suisse est un pays prospère, qui n'a que très peu de chômage, c'est avant tout grâce à son industrie, très diversifiée qui représente 20% de son PIB (secteur industriel français : 12% de son PIB) le secteur financier suisse ne représente que 10% de son PIB. En fait, la Suisse est l'un des pays les plus industrialisés au monde, le plus compétitif et le plus innovant.
a écrit le 30/07/2013 à 23:17 :
Intéressant comme article.
Réponse de le 31/07/2013 à 15:34 :
Puissant comme analyse.
a écrit le 30/07/2013 à 23:10 :
Interessant comme article.
a écrit le 30/07/2013 à 22:11 :
Je n'avais pas jusqu'à présent fait le rapprochement que Diogène rime avec Haine phonétiquement parlant , moi je préfére de beaucoup un bon Suisse qu'un mauvais Français qui course les femmes sur le Net , il m'a encore avec son Trofimov bloqué , je ne unis répondre sous l'article où il me harcèle , pas grave je le fais ici comme hier au soir ..... Waouh..... Tel est pris qui croyait prendre.
a écrit le 30/07/2013 à 12:31 :
Nouvel article :

les francais jugent les suisses de lent....

a écrit le 30/07/2013 à 11:24 :
C'est décidé, j'arrête d'acheter du chocolat suisse !
Réponse de le 20/06/2014 à 23:47 :
C'est bien Ivan éclate toi bien... Allez bisous .
a écrit le 30/07/2013 à 11:07 :
Ouais, ben pour y travailler ( à mon compte ) je peux vous dire que les Suisses ils sont xénophobes...et ils vous le font bien sentir...
Réponse de le 30/07/2013 à 12:39 :
je doute qu'ils soient venus vous chercher...
Réponse de le 31/07/2013 à 15:36 :
Et alors ! Pourquoi, étant bien placé pour le faire ne donnerait-il pas son avis ?
a écrit le 30/07/2013 à 11:06 :
Le probleme c ets pas tant que les suisses preferent embaucher d autres suisses (on parle ici d ailleur que des suisses romand, je pense qu un suisse alemanique n a aucun probleme avce les francais. et la suisse alemanique c est pres des 2/3 de la suisse).
Le probleme c est qu un francais n a plus aucun avenir en france et doit s expatrier s il veut avoir un futur. Merci Mitterrand, Chirac et Sarkozy (pour Hollande, c est mal barre mais ila encore 4 ans pour faire ses preuves. Mais ne revons pas, tant qu on privilegiera la rente et les vieux, il ne sortira rien de bon)
Réponse de le 30/07/2013 à 13:55 :
Attendez d'être vieux avant de pouvoir juger , il est des incapables qui mettent toujours sur le dos des autres leurs frustrations sans jamais se remettre en cause.
Réponse de le 30/07/2013 à 14:32 :
à @cdf, vous dites que Hollande a encore quatre ans pour faire ses preuves, vous savez une année vient de s'écouler et on a pas vu de miracle et plutôt l'inverse alors ne fabuler pas sur l'avenir il est déjà là et c'est flagrant.
Votez mieux et soyez plus avisé la prochaine fois.
a écrit le 30/07/2013 à 10:47 :
Les français travaillant en suisses acceptent souvent d'accomplir des tâches de travail que les suisses pour le même salaire n'accepterai pas ... il y a toujours des brebis galeuse mais depuis que je travail en suisse (10ans ) je compte sur les doigts d'une main mes arrêts maladies et mes retards je travail bien plus que certain suisses qui se permettent de nous critiqué et payé un peu moind que ces derniers (je ne m'en plein pas j'adore mon travail et je n'en changerai pour rien au monde ) alors un peu de respect pour tous ces travailleurs qui comme moi se lèvent tous les matin depuis des années et avec joie de surcroît pour accomplir des tâches que les suisses ne veulent pas faire et en plus qui aiment ce pays qui les font travailler .. Je suis juste triste de voir comme certain font de quelques cas une généralité c'est juste navrant !!!! Essayont de vivre ensemble au lieu de vouloir faire de racisme anti frontalier car les français sont heureux de travailler en suisse et les suisses sont heureux de pouvoir acheter de belles maisons a moindre coup a la frontière française alors respectons nous les uns les autres au lieu de ce tirer dans les pâtes de cette manière cela n'aboutira a rien du tout !!! Apprenons simplement a vivre ensemble d'un côté comme de l'autre de la frontière ça sera tellement mieux pour tous !!!!
a écrit le 30/07/2013 à 10:42 :
Ca a l'air d'être une discussion de haut niveau... Et les Francais qui ont la double nationalité franco-suisse? Sont ils considéré comme Suisse ou comme moitié Francais? Ou y a t'il une règle propre aux recruteurs suisses pour estimer le potentiel de paresse en fonction du degré de pureté hélvétique? Meme si ca nous fait sourire, c'est grave. Mieux vaut être paresseux qu'emettre de tels propos indignes, car la dignité humaine est ce qu'il y a de plus cher. Et il est clair que l'on ne peut s'empécher de donner des lecons d'éthique à nos voisins suisses et de passer pour arrogant lorsque l'on entend ce genre de chose.
Réponse de le 08/08/2013 à 18:09 :
On les considère comme moitié geulard ( coté français) et moitié peureux et lent ( le coté pacifique et protectionniste Suisse)
a écrit le 30/07/2013 à 10:07 :
Ils s´embrassent au mois de Janvier,
car une nouvelle année commence,
mais depuis des éternités
l´a pas tell´ment changé la France.
Passent les jours et les semaines,
y a qu´le décor qui évolue,
la mentalité est la même :
tous des tocards, tous des faux culs.

Ils sont pas lourds, en février,
à se souvenir de Charonne,
des matraqueurs assermentés
qui fignolèrent leur besogne,
la France est un pays de flics,
à tous les coins d´rue y´en a 100,
pour faire règner l´ordre public
ils assassinent impunément.

Quand on exécute au mois d´mars,
de l´autr´ côté des Pyrénées,
un arnachiste du Pays basque,
pour lui apprendre à s´révolter,
ils crient, ils pleurent et ils s´indignent
de cette immonde mise à mort,
mais ils oublient qu´la guillotine
chez nous aussi fonctionne encore.

Etre né sous l´signe de l´hexagone,
c´est pas c´qu´on fait d´mieux en c´moment,
et le roi des cons, sur son trône,
j´parierai pas qu´il est all´mand.

On leur a dit, au mois d´avril,
à la télé, dans les journaux,
de pas se découvrir d´un fil,
que l´printemps c´était pour bientôt,
les vieux principes du seizième siècle,
et les vieilles traditions débiles,
ils les appliquent tous à la lettre,
y m´font pitié ces imbéciles.

Ils se souviennent, au mois de mai,
d´un sang qui coula rouge et noir,
d´une révolution manquée
qui faillit renverser l´Histoire,
j´me souviens surtout d´ces moutons,
effrayés par la Liberté,
s´en allant voter par millions
pour l´ordre et la sécurité.

Ils commémorent au mois de juin
un débarquement d´Normandie,
ils pensent au brave soldat ricain
qu´est v´nu se faire tuer loin d´chez lui,
ils oublient qu´à l´abri des bombes,
les Francais criaient "Vive Pétain",
qu´ils étaient bien planqués à Londres,
qu´y avait pas beaucoup d´Jean Moulin.

Etre né sous l´signe de l´hexagone,
c´est pas la gloire, en vérité,
et le roi des cons, sur son trône,
me dites pas qu´il est portugais.

Ils font la fête au mois d´juillet,
en souv´nir d´une révolution,
qui n´a jamais éliminé
la misère et l´exploitation,
ils s´abreuvent de bals populaires,
d´feux d´artifice et de flonflons,
ils pensent oublier dans la bière
qu´ils sont gourvernés comme des pions.

Au mois d´août c´est la liberté,
après une longue année d´usine,
ils crient : "Vive les congés payés",
ils oublient un peu la machine,
en Espagne, en Grèce ou en France,
ils vont polluer toutes les plages,
et par leur unique présence,
abîmer tous les paysages.

Lorsqu´en septembre on assassine,
un peuple et une liberté,
au c?ur de l´Amérique latine,
ils sont pas nombreux à gueuler,
un ambassadeur se ramène,
bras ouverts il est accueilli,
le fascisme c´est la gangrène
à Santiago comme à Paris.

Etre né sous l´signe de l´hexagone,
c´est vraiment pas une sinécure,
et le roi des cons, sur son trône,
il est français, ça j´en suis sûr.

Finies les vendanges en octobre,
le raisin fermente en tonneaux,
ils sont très fiers de leurs vignobles,
leurs "Côtes-du-Rhône" et leurs "Bordeaux",
ils exportent le sang de la terre
un peu partout à l´étranger,
leur pinard et leur camenbert
c´est leur seule gloire à ces tarrés.

En Novembre, au salon d´l´auto,
ils vont admirer par milliers
l´dernier modèle de chez Peugeot,
qu´ils pourront jamais se payer,
la bagnole, la télé, l´tiercé,
c´est l´opium du peuple de France,
lui supprimer c´est le tuer,
c´est une drogue à accoutumance.

En décembre c´est l´apothéose,
la grande bouffe et les p´tits cadeaux,
ils sont toujours aussi moroses,
mais y a d´la joie dans les ghettos,
la Terre peut s´arrêter d´tourner,
ils rat´ront pas leur réveillon;
moi j´voudrais tous les voir crever,
étouffés de dinde aux marrons.

Etre né sous l´signe de l´hexagone,
on peut pas dire qu´ca soit bandant
si l´roi des cons perdait son trône,
y aurait 50 millions de prétendants.
Réponse de le 30/07/2013 à 10:39 :
Magnifique portrait de votre famille. Bravo pour ce bel exercice d'introspection !
Réponse de le 30/07/2013 à 11:09 :
Bel exemple de xénophobie et d'intolérance. Il y a décidément quelque chose de pourri dans le royaume des Suisses... pourri par l'argent ?
Réponse de le 30/07/2013 à 13:03 :
@Hexagone a dû fumer trop d'edelweiss. Faut pas être bilieux comme ça le petit suisse!!! Côté stupidité, nous sommes rassurés, les petits pays ne sont pas épargnés, et @Hexagone sera sûrement le porte drapeau de la délégation...
Réponse de le 30/07/2013 à 13:04 :
Juste la bêtise d'un individu...
Réponse de le 30/07/2013 à 15:36 :
Quand on sait que c est une chanson de "goche" ecrite par une anar, revolte... Chti gars du nord.... On leur rappelle qu au jour d aujourd'hui les coffres de ce merveilleux pays neutres "des droit de l hommes" contiennent encore des biens spolies au juif, dont nombre d associations reclament le retour, refusé bien sur grace a sacro-saint secret bancaire......
Réponse de le 30/07/2013 à 17:24 :
Il est vrai que les coffres de la République française, pays des droits de l'homme, ne sont pas remplis de l'argent des négriers qui, à partir des ports français, ont organisé le transport d'esclaves vers les USA, ni de l'argent de tous les potentats africains des anciennes colonies qui ont gardé de très bonnes relations avec Paris, ses banques et ses politiques
a écrit le 30/07/2013 à 10:05 :
Les Français paresseux, arrogants, revendicateurs, râleurs. On croirait lire du Jules César dans "La guerre des Gaules", mais que pensait-il des Helvètes ?
Réponse de le 30/07/2013 à 10:26 :
Excellent !
Réponse de le 30/07/2013 à 10:40 :
Les helvètes étaient une tribu celte...
Réponse de le 30/07/2013 à 17:27 :
Que pensait Jules César des Helvètes? La réponse se trouvent dans son livre "La Guerre des Gaules": "Par la même raison, les Helvètes surpassent aussi en valeur les autres Gaulois ; car ils engagent contre les Germains des luttes presque journalières, soit qu'ils les repoussent de leur propre territoire, soit qu'ils envahissent celui de leurs ennemis. " A méditer...
a écrit le 30/07/2013 à 9:47 :
Les commentaires suisses sont les plus mauvais et les plus aigris. Comme quoi l'argent ne fait pas le bonheur !
Réponse de le 30/07/2013 à 10:51 :
Les commentaires sont plutôt réalistes!
Réponse de le 30/07/2013 à 12:33 :
Si c'est un Suisse qui le dit !
a écrit le 30/07/2013 à 9:02 :
Les Suisses sont normaux. Ils ont un pays qui fonctionne bien et des pays (dont la france en perdition) qui se permet de faire des leçons incessantes. Le rejet est normal.
Réponse de le 30/07/2013 à 9:53 :
Ce qui n'est pas très normal, c'est l'auto dénigrement. Vous avez consulté récemment ?
a écrit le 30/07/2013 à 7:03 :
et les Francais jugent les Suisses hypocrites et mal places pour donner des lecons de morale, Qu ' en est t 'il de l ' argent des dictateurs dans les coffres de leur banques. Les Suisses se sont enrichis avec l ' argent des Marcos, Mobutu et j ' en passe..au prix du sang des peuples opprimes . Je ne parle meme pas de l ' argent nazi extorque aux Juifs pendant la deuxieme guerre mondiale!. Alors basta et shut up!
Réponse de le 30/07/2013 à 8:27 :
Ouais bon...on est pas trop fort sur ce terrain la!....on a armé toutes les dictatures africaines. On a activement participe a la déportation de milliers de juifs et de non-juifs das les camps de concentration. On a colonisé plusieurs pays. On a activement participe a la traite négrière....Napoléon a voulu conquérir l'Europe au prix de nombreuses vies...Nous restons l'un des principaux exportateur d'armes....Peut-on encore faire la morale aux autres?...a moins que nous soyons...un peu arrogant!
Réponse de le 30/07/2013 à 10:03 :
@Ipi, c'est vrai que avant de donner des leçons aux autres, il faudrait déjà être exemplaire, se qui est loin d'être le cas.
a écrit le 29/07/2013 à 23:53 :
Vous devriez avoir l'intelligence de vous passer de publier ce genre d'article au titre volontairement racoleur et dont le seul but est de capter le lecteur. Ceci ne suscite que haine et mépris de son prochain, dans une France en crises (morale, économique, sociale, politique...) ce n'est vraiment pas ce qu'il y a de mieux à faire. Et je vais commencer par dénoncer une grave inexactitude dans votre article, quand vous parlez de la lettre du PDG de Titan qui aurait reproche aux Français de ne travailler que 3h par jour : ce raccourci est grossier et infondé. Le PDG de Titan parlait évidemment no pas des Français dans leur ensemble mais de ceux qu'il avait eu l?occasion de voir, à savoir quelques salariés de Continental en Picardie qui faisaient le piquet de grève du matin au soir. On devine l'agacement d'un type qui est candidat au rachat de cette boîte !
Réponse de le 30/07/2013 à 1:15 :
Merci.
Réponse de le 30/07/2013 à 9:48 :
Bien dit !
a écrit le 29/07/2013 à 23:52 :
C'est tout de même assez marrant et cela dénote du déclin inexorable de de la France. Et ça n'est que le début, depuis toujours les Français ont donné des leçons de morale àla terre entière, maltraité les étrangers qui travaillent chez eux (à commencer par les italiens jusqu'aux africains aujourd'hui) en lesaccusant de voler le pain des Français. Et voilà quemaintenant l'arroseur arrosé vient se plaindre. Chers amis français priez pour le meilleur et préparez-vous au pire car le siècle qui s'annonce vous réservera plein de surprises. Vous ne semblez vous en rendre compte mais ça fait longtemps que l'empire de Napoléon s'est effondré. Le seul avenir de la France c'est d'être une province de l'UE à la remorque de l'Allemagne,et au plan mondial son influence ne sera guère plus importante que celle du Luxembourg dans l'Europe actuelle.
Réponse de le 30/07/2013 à 8:54 :
C'est drôle, en visite au musée à Berne et lors de l'évocation de son histoire, fut évoquée la mise à sac de la ville par les troupes napoléoniennes, la captation des coffres bancaires est un fait marquant.
Oui l'empire napoléonien ne sied pas à certains suisses autant que le troisième reich qui avait soin d'y mettre ses trésors de guerre. La suisse , paradis fiscal va aussi comprendre ce que le démocratie et transparence veut dire, en cessant de profiter d'une situation de noyau mafieux dans la finance et le commerce mondial.
Ne parlons même pas de la délation si habituelle en suisse qui derrière un paravent d?honnêteté cache en fait la jalousie de la différence.
Réponse de le 30/07/2013 à 17:35 :
Ouahhh! Un gars qui croit encore que la France est une puissance mondiale qui fait peur.... Pour info, Napoléon a fini sur l'ile de St-Hélène avec un empire de la grandeur d'un jardin potager. Et la France se propose d'expliquer à la Suisse les termes "démocratie" et "transparence"? La France qui a une élite politique qui ne cesse de magouiller se propose d'expliquer la transparence? La France qui lorsque le peuple refuse par referendum l'Europe s'empresse de faire le contraire se propose d'expliquer ce qu'est la démocratie à un pays ou le peuple décide de tout? Heureusement que le ridicule ne tue pas...
Réponse de le 30/07/2013 à 21:43 :
et oui les Suisses décident de leur avenir et nous on passe à côté ! faut croire qu'ils sont plus adultes que nous.
a écrit le 29/07/2013 à 22:50 :
Merci à la Tribune de m'avoir comprise et permis de démasquer ce vieil hibou
qui prétend que vous auriez bloqué mes billets et ceux de mon époux , itou !
Smack .
a écrit le 29/07/2013 à 22:35 :
Mais c'est l'Amour avec un grand A qui sauvera le Monde et pas le triste sexe .
Car sans Amour on n'est rien du tout .
Ceci en réponse à celui qui utilise ce pseudo de Respect alors qu'il n'en a aucun pour les femmes qu'il insulte et course comme des proies sur le Net où il est en veille 24 heures sur 24 sous une multitude de pseudos.... et donc le sexe et lui .... ah , ah , ah !!!
Il a bloqué mes commentaires sous l'article de F. Hollande le 14 juillet 2012 , donc celui-ci je le place ici .
SANS L'AMOUR QUI SAUVERA LE MONDE ON N'EST RIEN DU TOUT , rien qu'une petite fiente d'oiseau de nuit .
a écrit le 29/07/2013 à 22:24 :
Petit complément,un paresseux est une personne qui obtient le meilleur résultat avec un minimum d'énergie.
Il faut être intelligent pour cela.!!
Rien à voir avec un fainéant.
Réponse de le 30/07/2013 à 0:18 :
+1, on m'a toujours appris en maths que les démos les plus courtes étaient les meilleures...
a écrit le 29/07/2013 à 22:13 :
La Tribune devrait arrêter de relayer des articles sans aucun intérêt. On se moque éperdument de ce que pense les suisses. Qu'ils s'occupent de leurs affaires et nous de nos problèmes et les vaches seront bien gardées.... À part ça, on les aime bien quand même....
Réponse de le 30/07/2013 à 8:51 :
Tout a fait ! D'ailleurs ca ne représente surement pas ce que pensent tous les Suisses. C'est comme si on jugeait de ce que pensent les anglais en lisant le Daily Mirror
a écrit le 29/07/2013 à 21:51 :
Paresseux est un compliment, fainéant n'en n'est pas un!
S'il vous plaît, un peu de culture messieurs les journalistes.
a écrit le 29/07/2013 à 21:46 :
J'ai tout le temps entendu dire que la Suisse était un terrain jeux pour Français riches !
a écrit le 29/07/2013 à 21:00 :
Heureusement qu'il y a des posts censurés, sinon vous auriez droit à quelques "mansuétudes" sur les Suisses et leur "irréprochable" comportement!.
a écrit le 29/07/2013 à 20:57 :
Encore un article débile et sans intérêt de latribune.
Réponse de le 30/07/2013 à 8:44 :
+11111111111
a écrit le 29/07/2013 à 20:39 :
Je suis peut-être paresseux, mais je vois pas où est le problème !
Je me taperais bien une Suissesse.
Des volontaires???
Réponse de le 30/07/2013 à 0:21 :
Moi aussi, je m'en taperai bien une pour me changer de Josiane...
Réponse de le 30/07/2013 à 6:21 :
Raymond, change plutôt l'ampoule du feu stop de ton Audi , elle est grillée depuis deux semaines ...
a écrit le 29/07/2013 à 20:30 :
pas d'avis ! c'est pour faire un 288eme post ........................sur rien .
a écrit le 29/07/2013 à 19:42 :
on n'a pas de leçon à recevoir de gens qui mettent 8 secondes pour dire que "la barre ovomaltyne c'est de la dynamite"
a écrit le 29/07/2013 à 19:20 :
La Suisse semble connaître des difficultés en terme d'emploi, et donc, répercute l'impact sur les demandeurs d'emplois étrangers. C'est donc un début de crise de l'emploi en Suisse. Voilà ce qu'il faut comprendre de l'article au lieu de vociférer FRANCAIS / SUISSES / FRANCAIS / SUISSES ...
Réponse de le 29/07/2013 à 23:40 :
Un début de crise de l'emploi avec 2.9% de chômage ? (source : Secrétariat d'Etat à l'économie - chiffres de juin 2013).
a écrit le 29/07/2013 à 19:12 :
Sacrés Français !!!
Au risque de paraître arrogant (désolé je suis français !) : je dirais qu'il doit certainement y avoir de nombreux escrocs en suisse...Alors est-ce que tous les Suisses sont de escrocs ?
Certains banquiers Suisses vivent du blanchiment d'argent "sale" : Est-ce que tous les suisses sont des blanchisseurs d'argent "sale"?
Est-ce que les français postulants en suisse sont représentatif de la France ?

Après avoir lu de nombreux commentaires publiés : tout ce que cela m'inspire est une phrase que mon grand-père me disait souvent : "Lorsqu'on remue la merde ça sent la merde et rien d'autre"...
Ecrire un article pareil : c'est un peu la même chose.....
a écrit le 29/07/2013 à 18:47 :
La Suisse est un pays merveilleux...surtout pour les Suisses!Question droits démocratiques,liberté d'opinion,liberté d'expression,les étrangers en Suisses,ça leur passe un peu au-dessus de la tête...d'ailleurs ils se fréquentent entre eux,et les autochtones les ignorent ou les méprisent...la preuve!!
a écrit le 29/07/2013 à 18:22 :
Comme la confédération helvétique a maille à partir avec les allemands et les étasuniens qui en ont ras le bol des fraudes fiscales de leurs ressortissants respectifs , la presse de caniveau suisse s'en prend à une cible facile : les français... bon on ne peut pas leur reprocher, on s'en prend bien aux belges !
Réponse de le 29/07/2013 à 18:38 :
Vous, vous vous en prenez aux Belges. Ne faites de votre cas une généralité, merci. Moi, je n'ai rien contre les Belges.
Réponse de le 29/07/2013 à 18:50 :
Moi non plus mais il n'empêche qu'on s'est bien moqué d'eux à cause de Coluche qui versait parfois dans l'humour facile...
a écrit le 29/07/2013 à 18:12 :
Tout à fait !

Cette image si bien véhiculée par les syndicats de gauche !
a écrit le 29/07/2013 à 18:11 :
Paresse et arrogance: tiens, voilà une bonne définition du socialisme.
Réponse de le 29/07/2013 à 18:39 :
et utilisation de l'argent collectif. Vous avez oublié l'essentiel.
Réponse de le 29/07/2013 à 19:01 :
Bah : comme vous vous servez de l'argent pour spéculer et créer des bulles, autant qu'on vous le prenne pour en faire un autre usage ...
a écrit le 29/07/2013 à 18:02 :
N'importe quel journal peut pondre un article chauvin et le French-bashing est à la mode, y compris en France. Donc aucun intérêt !

Pour faire bonne mesure, je me souviens de Canon venant s'installer à Liffré et nous expliquer que la main d'oeuvre bretonne était d'un excellent niveau : travailleuse et ayant un sens critique constructif.
Quant à la productivité du travailleur, elle est régulièrement saluée comme une des meilleures des pays développés.

Et oui... il y a pire que la France... et que les Français !
Réponse de le 02/08/2013 à 17:54 :
J ai lu avec beaucoup d attention tous les messages. Quand vous taper sur Google "les français râleurs" des la première page Google vous avez des journaux ou magazines français qui en parlent pour ne citer que le figaro, le monde. Donc il s agit bien d une realité ou d une tendance ou encore d un trait de caractère. Rien de nouveau donc. Lorsque vous taper la même choses pour les suisses apparemment rien ne s affiche. Chercher l erreur. Ceci dit il ne faut pas mettre tout le monde dans le même panier.. En tant que Suisse il est très difficile de travailler en France . De nombreuses entreprises sont freinées par les démarches administratives, pas les PMI bien sûre. Enfin tout est question d équilibre et surtout d avoir des DRH suisses car lorsqu un français est aux commandes il engage en priorité ses compatriotes. Lorsque dans certaines entreprises vous avez un taux de plus de 50 % de français l équilibre est rompu. De nombreuses entreprises suisse affichent un taux élevé de travailleurs étrangers avec parfois plus de 40 nationalités et il n y a pas de problème. Ceci dit, le suisse recherche avant tout le consciencius avant le conflit... Nous sommes souvent considérés par les français de moutons, de délateurs, de lents, on rigole sur nos accents continuellement et sur notre vocabulaire propre a chaque région de suisse. Acceptons les valeurs du pays qui nous accueille avec ces forces, ses faiblesses et sa culture! Enfin, la France ne fait pas mieux avec les magrehbiens mais c est un sujets tabou.
a écrit le 29/07/2013 à 17:48 :
Paresseux et arrogants c'est tout à fait ça.
Réponse de le 29/07/2013 à 18:02 :
Vous en êtes une belle illustration...
a écrit le 29/07/2013 à 17:38 :
Bien sur que oui, nous sommes... les suisses sont travailleurs, droits comme des baguettes chinoises, riches comme des paquets de nouilles...
a écrit le 29/07/2013 à 17:37 :
Désolé pour tous ceux qui vont pas aimer, mais les suisses n'ont pas tord..Le français sont des donneurs de leçons, mais globalement il rallient, donnent beaucoup de leçons sur la morale, mais ils ne s'appliquent jamais a eux mêmes ce qu'ils préconisent aux autres...les seuls perdants sont les français qui souhaitent aller travailler en Suisse et si on continue comme ça,être français, ça va être un handicap pour les personnes souhaitant aller travailler dans un pays étranger... je vous rappelle, que si les allemands ont le choix entre un espagnol et un français pour le même poste, les allemands choisissent l espagnol...
Réponse de le 29/07/2013 à 17:57 :
les Allemands, toujours les Allemands, on s'en TAPE des Allemands, des fois qu'ils auraient toutes des qualités MDR
Réponse de le 29/07/2013 à 18:31 :
Et d'où tirez-vous vos doctes conclusions ? Vos sources ?
Réponse de le 30/07/2013 à 10:55 :
Postulez sur des postes en Allemagne et surtout si vous avez des amis espagnols demandez leur de postuler au même poste. On verra qui sera contacté en premier...
Réponse de le 30/07/2013 à 11:24 :
Vous c'est sûr, vous pouvez toujours postuler...un espagnol (ou un ivoirien ou un guatémaltèque) vous passera toujours devant...
a écrit le 29/07/2013 à 17:36 :
Oui, en sachant de plus que ça fait des années que les Suisses disent que les français viennent leur prendre le travail mais bon..on est dans un pays ou l'autoflagellation est un sport national alors.
a écrit le 29/07/2013 à 17:28 :
La Suisse, "Paradis fiscal" qui ose ne pas trop taxer sa population à l'inverse d'une France surtaxée, a deux fois plus d'industries que la France. Le secteur industriel suisse est largement supérieur au secteur bancaire à 20% de PIB contre 12% pour la France.
La Suisse est la première compétitivité mondiale, et la France est loin derrière. La Suisse est une démocratie exemplaire qui fonctionne de manière participative alors que la France est officiellement classée comme démocratie imparfaite, pourrie de corruption. De ces deux pays, qui est le moins utile à l'économie mondiale ?...
Réponse de le 29/07/2013 à 17:40 :
La France est surtout "riche" de ses petits rentiers moisis, les enrichis sans cause de la spéculation immobilière... J'échangerai volontiers 6 millions de ces "créateurs de richesse" contre 6 millions de vaillants travailleurs suisses !
Réponse de le 29/07/2013 à 17:48 :
Il est vrai que la France avec son président omnipotent et souvent impotent d'ailleurs , n'est pas encore une démocratie mais de là à faire de la Suisse un modèle démocratique ! Une fricocratie , une flouzezocratie ,une pognoncratie, oui sûrement ! Facile de faire marcher son économie avec l'argent des autres !
Réponse de le 29/07/2013 à 17:59 :
Nous en France on aime pas l'argent, cela tombe bien , bientôt on en aura plus, mais alors plus du tout.
Réponse de le 29/07/2013 à 18:32 :
De toutes façons, vous ne savez pas quoi en faire, alors autant qu'on vous le prenne...
Réponse de le 23/07/2014 à 14:18 :
bous parlez d'agent sale
mais ce n'est pas les banques suisse qui en sont responsable mais ceux qui y versent de l'argent.
cela reviendrait au même qu'amender le constructeur automobile car la voiture qu'il construit à la possibilité de dépasser les limites de vitesses autorisées.
a écrit le 29/07/2013 à 17:27 :
58 % des Suisses ne parlent pas allemand. 10 % apprennent le roumain, et 18 le chinois.
Réponse de le 29/07/2013 à 18:14 :
D'où viennent vos statistiques?
Dire que 58% ne parlent pas allemand quand 65% de la population est suisse allemande, c'est un peu fort de café.
http://fr.wikipedia.org/wiki/Suisse
Merci de réviser.
Réponse de le 29/07/2013 à 18:31 :
L, vos statistiques semblent dater... de 1999.
Réponse de le 29/07/2013 à 18:44 :
Surtout que les suisses allemands parlent un dialecte germanique que les allemands du nord ne comprennent pas par exemple...
a écrit le 29/07/2013 à 17:25 :
Nous avions déjà l'éventuel repreneur Goodyear, M. Taylor, PDG de Titan, maintenant les Suisses, qui jugent les Français de la sorte. La France de M. Hollande se fait une réputation internationale. Munissons nous d'une loupe pour voir les malheureux investisseurs étrangers venir en France, ceux qui n'ont ni Internet, ni les journaux....
Réponse de le 29/07/2013 à 17:43 :
En Franceon a pas de pétrole mais heureusement on a les rentiers héritiers paresseux et les enrichis sans cause de l'immobilier, les chouchous fidèles électeurs de UMP, le parti qui taxe les entreprises plus vite que son ombre ! Et ça c'est un sacré atout dans la compétition mondiale !
a écrit le 29/07/2013 à 17:23 :
Français : paresseux, arrogants, revendicateurs, râleurs. Une bonne définition pour le Larousse. Et il n'y a pas que les que les Suisses qui le pensent. Alors . . paresseux, sans doute un peu plus que leurs voisins en Europe, mais bon il y a pire. Arrogants . . en effet . . quel plaisir d'essayer d'expliquer quelque chose à un collègue en France . . il sait déjà tout mieux que vous avant d'avoir compris de quoi il s'agit. Revendicateurs . . . pas une mauvaise chose, faut-il encore avoir quelque chose à donner en retour. Râleurs . . . alors là . . ça râle du matin au soir pour n'importe quoi en plus. Franchement ce n'est pas pour rien qu'en Europe on dit que la France est le plus beau pays du monde mais que c'est dommage qu'il y a tellement de Français.
Réponse de le 29/07/2013 à 17:45 :
On dit la même chose des corses en Corse... Pourtant notre beau pays serait-il le même sans les générations de paysans, d'artisans, de commerçants, d'ouvriers qui l'ont façonné ? En vérité les commentaires rapportés des soit disant étrangers émanent de français aigris...
Réponse de le 29/07/2013 à 18:17 :
@ Europe: Si vous étiez quelqu'un d'objectif, vous pourriez dire aussi le plus beau pays du monde grâce aux Français mais votre ego en souffrirait...
Réponse de le 30/07/2013 à 11:55 :
Biens sur que c'est grâce aux Français . . .surtout les anciennes générations et puis le situation géographique est comme elle est.
a écrit le 29/07/2013 à 17:19 :
La haine et l'aigreur qui transparait au travers des commentaires des petits rentiers de service est assez jouissive. Continuez à nous faire rire mes petits, pendant ce temps Flamby invente chaque jour une nouvelle taxe pour vous dépouiller de vos précieuses cassettes accumulées du temps où vous faisiez payer vos impôts par les autres...
Réponse de le 29/07/2013 à 18:38 :
Mais lorsqu'on est rentier, on est surtout malins et on tient à sa cassette. La jalousie, l'aigreur et l'envie ne suffiront pas à vous la donner, il va falloir vous mettre au boulot.
Réponse de le 29/07/2013 à 18:55 :
Par définition, les rentiers ont une connaissance assez théorique du travail (je vois d'ailleurs que cela vous a échappé...) En attendant, l'état va leur reprendre petit à petit l'impôt auquel ils ont cru échapper...Je me pourlèche par avance à l'idée de l'effet que cela va produire sur eux...
Réponse de le 29/07/2013 à 19:03 :
Il faut être malin pour hériter et ne pas en foutre une ramée de la journée, tout en pleurant sur ses impôts ? Ah bon !
a écrit le 29/07/2013 à 17:11 :
C'est quoi ce paradis fiscal qui accapare l'argent des riches , des mafias et plus généralement de tous ceux qui veulent échapper au fisc dans leur pays, non mais c'est quoi ce pays qui se permet de juger les autres , ce pays coucou qui vit dans les nids argentés construits par d'autres ! La Suisse nuit à l'économie mondiale faut-il le répéter encore et encore ?
Réponse de le 29/07/2013 à 17:28 :
C'est un pays qui travaille et où on ne (sur)vit pas uniquement en volant ceux qui créent des richesses...
Réponse de le 29/07/2013 à 17:35 :
Ce pays comme vous dites permet à 130'000 frontalier français de vivre décemment.
Ce pays est la 19ème économie du monde
Ce pays est le plus innovant au monde
Ce pays est le plus compétitif au monde
Ce pays possède un tissu industriel très diversifié tourné vers l'avenir, son industrie représente 23% de son PIB.
Ce pays en a marre d'avoir pour voisin une dictature socialo-communiste ringarde, qui se regarde le nombril.
Réponse de le 29/07/2013 à 17:38 :
Et ils s'assurent même qu'on ne vole pas celles des autres en leur permettant de mettre leur pognon à gauche pendant que de plus en plus de gens subissent la crise de plein fouet..quel beau pays !!!
Réponse de le 29/07/2013 à 18:00 :
La stupidité et l'aigreur font vraiment écrire n'importe quoi ... une "dictature" : pff tout ça parce qu'on a le culot de demander à mossieur de régler les impôts qu'il n'a pas payé pendant des années grâce à la complaisance de gouvernements successifs moutonniers de bêtise et lâcheté, au point de surendetter le pays...
Réponse de le 29/07/2013 à 21:25 :
Rappelles-moi le PIB de la France ? Bon d'accord, tu ne sais pas... Oui, c'est ça ! La FRANCE est la 5ième économie du monde. Alors, il va prendre sa camomille et il va se coucher le @stone1...
Réponse de le 30/07/2013 à 10:48 :
Le Brésil, la Russie et l'Inde ne vont pas tarder à passer devant la France, si ce n'est déjà le cas...Cela dépend comment on calcule le PIB global d'un pays....

Le PIB global français est 4 fois plus élevé que le PIB global suisse, mais avec 8 fois plus d'habitants.....Il n'y a vraiment pas de quoi se vanter.
Réponse de le 30/07/2013 à 10:57 :
On accuse souvent les Suisses d'être bien sagement assis sur l'or des dictatures et l'argent des Français fraudeurs. Mais ce ne sont pas les Suisses qui ouvrent un compte en banque dans un pays étranger et qui cachent leur petit bonus. Contrôlez d'abord vos politiciens, vos sportifs de haut niveau qui s'expatrient sur la riviéra suisse et surtout votre taux de chômage .
Les journaux, informations télévisées se tirent eux-mêmes une balle dans le pied. Les Français se dénigrent eux-mêmes en ne passant que des articles sur les grèves, le chômage, la délocalisation, les affaires de pot de vin. Nous Suisses en regardant vos chaines de télévision voyons que cela, une bien piètre image de la France, sans compter tous ces français interviewés pour se plaindre sur une énième réforme ou sur la menace d'en finir avec les 35 heures. Vos chaines de télévision occultent tous les travailleurs qui triment bien au-delà de ces misérables 35 heures. On ne montre que les fonctionnaires et leur grève qui emmerdent la vie des autres. Chez nous en Suisse cela serait un scandale d'annuler des trains sous prétexte de droits quelconque défendus par des syndicats. La France va mal, certes mais changer les images que vous laissez filtrer de votre comportement. Ne montrez plus ces pauvres français moyens qui devront réduire leur sortie cinéma à deux fois par mois...
Réponse de le 30/07/2013 à 11:25 :
"Il n'y a vraiment pas de quoi se vanter" : c'est ce que vous dit souvent Madame votre épouse, non ?
a écrit le 29/07/2013 à 17:07 :
La Tribune
Le seul site soi-disant consacré à l'économie qui n'écrit même pas une ligne sur l'événement du jour: le fusion Publicis Omnicom...
Il faut se réveiller un peu!
Réponse de le 29/07/2013 à 17:19 :
eh bien réveillez-vous vous aussi. Ils en ont parlé, qui plus est, pas la peine d'en faire un fromage. (fromage suisse?)
a écrit le 29/07/2013 à 17:07 :
Je suis un bon paresseux pour avoir le méme rendement qu une personne pleines de courage je dois être efficace....responsable d exploitation
a écrit le 29/07/2013 à 17:06 :
Franchement, ce que les Suisses pensent de nous, on s'en f...........
Réponse de le 29/07/2013 à 18:05 :
Vous avez de la chance que votre commentaire soit publié, il apporte beaucoup au débat !!!
Le mien (de commentaire) n'a pas eu l'honneur d'être publié, pourtant, j'ai respecté les règles de publication et suis restée bien plus polie que d'autres...
Réponse de le 29/07/2013 à 18:17 :
Vous voulez un kleenex ?
Réponse de le 29/07/2013 à 18:43 :
ce n'est pas un modérateur, mais la "machine robot" qui fait le boulot...Si vous vousprésentez au bon moment", vous avez tout bon...De temps en temps, quand même il y a, la "modération qui sévi, mais vous trouvez que TRE n'est pas resté poli?? vous devriez en lire certains......!
a écrit le 29/07/2013 à 16:59 :
dans la presse suisse-alémanique de ce jour une nouvelle qui interesse une certaine catégorie des
donneurs des leçons au camenbert: des familles aisées ont demandés aux autorités suisses
de s'installer dans le Pays pour échapper aux taxes de succession.
Alors les problèmes sont ou? Faire un " mea culpa " une seule fois ça aidera beaucoup.
Réponse de le 29/07/2013 à 21:56 :
Des familles aisées ont demandés...blabla... Alors là bravo, le grand pays suisse 19 ième économie mondiale, le pays le plus innovant au monde s'enorgueillie d'accueillir des déserteurs et des fraudeurs.
a écrit le 29/07/2013 à 16:53 :
Je suis né en Suisse, j'ai fait l'équivalent de l'école primaire en Suisse (et les fameuses promotions), mais comme j'étais français pas ma mère et pas suisse par mon père, je n'étais pas assez bien pour faire un "bon suisse".
Alors oui, je peux juger ces suisses d'austères rétrogrades, conservateurs et un poil racistes, et tant mieux au moins je peux bosser bien plus de 35heures à Paris pour mon pays !!
Réponse de le 29/07/2013 à 17:38 :
Les mariages blanc (ou gris) ne datent pas d'hier... je plains tout ceux qui sont complètement déracinés ni français ni étranger fruit d'une union intéressée. Le multiculturalisme a ses limites...
Réponse de le 29/07/2013 à 18:44 :
Peuchères " !
a écrit le 29/07/2013 à 16:43 :
Dans les deux pays, les citoyens confient la politique aux politiques, et les recrutements aux drh. Alors forcément, on débouche sur une cacophonie de déresponsabilisations respectives.
a écrit le 29/07/2013 à 16:43 :
Je pense qu'il n'y a pas que les Suisses pour penser cela
Réponse de le 29/07/2013 à 17:12 :
Ah Bond ? James Bond vous m'apprenez quelque chose. Je me demande bien qui d'ailleurs.
Réponse de le 29/07/2013 à 18:01 :
cxe que l'on dit de nous, on s'en FOUT ROYALEMENT !
Réponse de le 29/07/2013 à 20:21 :
C'est vraiment le monde à l'envers ! Les suisses n'aiment pas les français : mince alors ! Je voulais les inviter à boire l'apéro : mais là c'est plus possible !!!
Au fait la Suisse c'est où ?
a écrit le 29/07/2013 à 16:43 :
Bonjour,
J'ai vécu plus de 20 ans en Suisse, j'ai également obtenu la nationalité Helvétique par naturalisation. Il est utile je pense de modérer les propos selon lesquels les Suisses trouvent les Français "paresseux".

Tout d'abord l'élite managériale qui dirige les grandes entreprises en Suisse n'est pas Suisse, mais principalement d'origine étrangère.

La Suisse est un magnifique pays, calme et bien organisé mais n'a aucun penchant pour développer ses managers encore moins ses élites. Les jeunes Suisses aspirent pour la plupart à un job (banque ou assurance) fort bien rémunéré dès le départ dans lequel ils progresseront sans trop de difficulté jusqu'à des postes de Direction. Tout est fondé sur l'empirisme et cela a de fortes limites (Cf. le cas de Marcel Ospel...)

En ce qui concerne les qualificatifs peu engageants envers les ressortissants Français et autres frontaliers c'est principalement une réaction motivée par la crainte face à des personnels mieux formés, adaptables et dynamiques.

Enfin ces appréciations négatives quant aux ressortissants Français doivent être également tempérées au vu de l'importance des touristes Suisses qui viennent passer leur vacances en France... Cette année sur la Côte d'Azur c'est particulièrement flagrant.

En conclusion je dirai que la Suisse est une marque absolument formidable avec un fort pouvoir de persuasion à l'étranger (finances, écoles privées, ...), la réalité est bien différente lorsque vue de l'intérieur.
a écrit le 29/07/2013 à 16:43 :
Première précision : le journal le matin est considéré comme un torchon en Suisse, juste bon à parler des faits divers tels que les chiens écrasés et j'en passe... Deuxième précision : la Suisse est entrain de lâcher son secret bancaire, car la branche a bien compris que cette exception n'était pas pérenne dans une Europe en proie aux restrictions et à un environnement qui évolue. D'ailleurs, n'en déplaise à certains la proportion mondiale des avoirs privés gérés depuis la Suisse est de 35% environ (la même proportion qu'avant la crise des subprimes), ce qui tend à démontrer qu'avec ou sans secret bancaire, c'est bien la stabilité des structures juridiques et politiques, ainsi que la longue tradition du savoir-faire dans le domaine bancaire qui prime avant tout le reste pour les principaux intéressés, les riches étrangers. Les fonds sales dont parlent certains ici ne sont qu'une partie marginale des fonds déposés. Prétendre le contraire n'est qu'une affabulation purement franco-française, on y vient... Troisième précision : Oui, les français travaillant en Suisse sont nombreux à être râleurs, je m'en foutistes, intéressés, arrogant, etc... En fait, il n'ont pas compris que la Suisse est un autre pays et pas le simple prolongement du leur. Quand on vient en Suisse pour travailler, on doit s'adapter à la culture et au savoir-vivre local et pas tenter d'imposer ses propres valeurs. D'ailleurs le journal parle essentiellement de résident suisses vs frontaliers plutôt que de Français (d'ailleurs le même problème existe avec les Allemands travaillant en Suisse), ce qui sous-entend que l'effort d'intégration n'est pas le même. Plusieurs exemples en vrac pour expliquer mon raisonnement : les CV français sont systématiquement gonflés contrairement aux CV suisses, plus sobres. Quand on découvre le pot au rose, comment ne pas penser à de l'arrogance... Combien de cadres français j'ai rencontré, comme par exemple des directeurs financiers qui ne connaissait ni le milieu économique suisse ou local, ni les lois et règlements (CO, CC, Swiss Gaap, etc) et ne parlaient pas un mot d'allemand alors que la Suisse Allémanique représente 68% du marché Suisse : bizarre pour une entreprise commerciale qui a une filiale en Suisse, non ? Ensuite, il suffit qu'un DRH français accède à un poste en Suisse, pour qu'il commence à engager systématiquement des français par méconnaissance totale des diplômes et des certificats suisse. Je sais de quoi je parle : une fois je cherchais un apprenti de commerce avec CFC et on m'a envoyé des dizaines de dossiers d'universitaires français (de là à dire que le niveau d'éducation en France est globalement faible, il n'y a qu'un pas mais c'est un autre sujet...). Quatrième précision : les Français sont souvent mal aimés et ça c'est pas un scoop suisse. Ils sont radins, car ne laissant jamais de pourboire (oui, au restaurant en Suisse on laisse facilement 5% en plus de l'addition même si le service est compris... question de savoir-vivre.), estiment que les lois ne s'appliquent pas à eux (exemple : ne pas payer l'entrée au parc nationaux aux USA, c'est considéré comme normal... seulement pour les français), font du bruit plus que nécessaire (En Egypte, les locaux les surnomment l'équivalent des Bidochons, c'est pour dire). Prétendre que les Suisses sont racistes, c'est encore une fois méconnaître ce pays et sa culture, simpliste et faire abstraction de l'image des français véhiculée à l'étranger. Il n'en demeure pas moins que les suisses sont protectionnistes et essaient de préserver leur qualité de vie, leur sécurité, leur professionnalisme, etc... Et quand 160'000 frontaliers français franchissent la frontière chaque jour pour travailler dans un canton où le chômage y est 2 x plus important que dans le reste du pays, évidemment ça crée des tensions... Maintenant, je vais en choquer plus d'un, mais en Suisse l'immigration n'est pas un sujet tabous (et pour tordre le coup aux fausses informations : la Suisse accueille proportionnément à sa population bien plus d'étrangers que nombreux pays européens). S'intégrer, travailler et être heureux en Suisse n'est donc pas insurmontable, même pour un Français...
Réponse de le 29/07/2013 à 17:18 :
tu devrais faire des commentaires encore plus longs... Personne ne lira ça.
Réponse de le 29/07/2013 à 17:28 :
@Franco-Suisse;++++++++++1 milliards de FCH. En plus, non plus ni l'anglais,l'italien et espagnol,mais eux savent tout surtout sur la bouffe (de Mc Do).
N.B.Je voudrais lire une réaction en allemand,italien ou anglais et ou ladin...
Réponse de le 29/07/2013 à 18:30 :
Ce que dit Franco-suisse me parait très objectif et clair, et remet les choses d'aplomb.
Réponse de le 29/07/2013 à 18:45 :
J'ai lu ; c'est bien plus constructif et instructif que les commentaires de 2 phrases bourrés d'ironie et/ou d'autoflagellation. Merci Franco-Suisse.
Réponse de le 29/07/2013 à 18:45 :
BZZZZZzzzzzzz, rrrrrr RRRRRRR, BZZrrrrrrrrr, BOF !
Réponse de le 29/07/2013 à 20:33 :
Voilà un témoignage précis et des faits réels. Les faits parlent d'eux-mêmes. Le franc parler et autre jugement de valeur ne servent à rien que satisfaire celui qui parle.
Réponse de le 29/07/2013 à 20:50 :
Bon c'est vrai je suis français donc arrogant et paresseux..
Mais je ne résiste pas à l'envie de te demander si tu es satisfait de ta réponse.
Parce qu'elle est vraiment très belle : on sent qu'elle est le fruit d'une mure réflexion !
C'est trop bon ! j'en reprendrais 2 fois!
Réponse de le 30/07/2013 à 11:29 :
@ Franco-Suisse : tu assènes tes propres vérités mais tu ne démontres rien : les français radins au restaurant : rien de plus normal quand le plat du jour coûte 20CHF dans la moindre gargote mal famée. Les suisses racistes : ben oui. Ils ont pas trop le choix pour l'immigration alors ils se rattrapent après. Le reste à l'avenant...
a écrit le 29/07/2013 à 16:43 :
La discrimination n'est pas propre à la Suisse. Au Canada, on dit aux gens qu'ils n'ont pas de diplômes canadiens ou d'expérience professionnelle canadienne...bien qu'on les ait fait venir parce que justement ils avaient une bonne éducation ou une bonne expérience. Alors, va savoir, chacun protège son marché, sauf peut-être la France :-)
Réponse de le 29/07/2013 à 16:56 :
..Pas peut-être , c'est plus que sûr que la France ne se protège pas et dans beaucoup de domaines !!
a écrit le 29/07/2013 à 16:41 :
Josiane, je suis decu, je pensais que vous prefereriez les eskimos
Réponse de le 29/07/2013 à 17:34 :
@eskimo: attention à ne pas déraper, aujourd'hui on doit dire "autochtones" et non pas "eskimos" sous peine d'être qualifié de raciste :-) reste bien entendu à définir qui sont les autochtones en France aujourd'hui :-)
a écrit le 29/07/2013 à 16:33 :
Moi, au dessert, j'aime bien mettre deux petits suisses dans ma bouche !
Réponse de le 29/07/2013 à 16:41 :
+1 merci de m'avoir fait sourire Josiane
Réponse de le 29/07/2013 à 16:47 :
@Josiane: et oublie surtout pas la pirouline pour accompagner les deux petits suisses dans ta bouche :-)
Réponse de le 29/07/2013 à 16:47 :
@Josiane: seulement dans la bouche? Si vous voulez un conseil!!!!
Réponse de le 29/07/2013 à 16:56 :
Remonte dans la Kia, Josiane. Et dépêche-toi.
Réponse de le 29/07/2013 à 16:57 :
Josiane fait des infidélités à Raymond! c'est pas beau ça !
Réponse de le 29/07/2013 à 17:05 :
Josiane, ce soir je rentre plus tôt, y a pas concours de boules au club...
Réponse de le 29/07/2013 à 17:10 :
oué, oué Josette, donne tes conseils :-) :-)
Réponse de le 29/07/2013 à 17:26 :
@ Patrickb, coquinou, va.
Réponse de le 29/07/2013 à 17:33 :
@Patrickb: no,pas possible,C'est entre nous et alors..... il faut faire travailler l'imagination....
Josiane sait bien ou et comment!!
Réponse de le 29/07/2013 à 17:42 :
@josette: oui, mais nous on sait pas :-) alors explique-nous :-)
Réponse de le 29/07/2013 à 18:03 :
oh!! no comment les canailloux !! vous n'en saurez pas plus, hé!hé !............
a écrit le 29/07/2013 à 16:33 :
Plus de 3 generations eduques dans le moule "socialo-marxiste-etatisme", dont le symbole ultime a ete les 35 heures, auront raison des "Lumieres".
Réponse de le 29/07/2013 à 16:51 :
@bobos,vous oubliez 5,5 millions de fonctionnaires,10 millions d'assistés partiels et totales.
Industrie à la dérive,quartiers nobles à Marseille,Nice,Grenoble,Paris,etc.etc.
Réponse de le 29/07/2013 à 17:21 :
Les assistés sont 14 millions et pas 10, ce sont nos petits amis les rentiers de la retraite Ponzi...
Réponse de le 29/07/2013 à 17:29 :
@bobos et @babas : forcément, tous ces efforts conjugués finissent par porter leurs fruits. Attendons les élèves formés par les enseignants recrutés aujourd'hui à 4/20 de moyenne, ce sera l'apothéose !
Réponse de le 29/07/2013 à 17:40 :
Mon Dieu, tant de haine qui ressort dans ces commentaires, vaut il mieux en rire ou en pleurer ?
Réponse de le 29/07/2013 à 17:41 :
Et au passage, expliquez moi ou vous voyez du marxisme dans les 30 dernières années. Rassurez vous, on a bien dérèglementé la finance comme les autres, et on est bien dans la merde comme les autres, et bientôt on se prendra une austérité qui nous mettra à tapis comme les autres. Vive le capitalisme !!!
Réponse de le 29/07/2013 à 18:04 :
@... la machine à redistribution tourne à plein régime, champions du monde les Français., Redistribuer l'argent gagné au travail, pas le travail bien sûr... Oui, vive le capitalisme, même avec des inégalités, c'est toujours mieux que le communisme, la dictature et la misère qui vont avec.
Réponse de le 29/07/2013 à 18:33 :
Les enrichis sans causes de l'immobilier sont les rois de la redistribution à l'envers...
Réponse de le 29/07/2013 à 18:57 :
des maisons en kit ça existe ou on peut aussi se la construire soi-même. Mais ça c'est pas pour vous, c'est pour les courageux, travailleurs et compétents.
Réponse de le 29/07/2013 à 19:40 :
Quel rapport entre un rentier cupide, asocial et paresseux à la tête d'un patrimoine hérité et quelqu'un qui construit sa maison en kit ?
a écrit le 29/07/2013 à 16:27 :
l etat nounou et la croyance que notre modèle anti prospérité ( 35 h, retraite a 60 ans, assistanat generalisé) s exporte dans le monde doivent en etre la cause.
Réponse de le 29/07/2013 à 16:49 :
@berenice: retaite à 60 ans pour ceux qui ont cotisé 42 ans :-) faut pas oublier les détails importants :-)
Réponse de le 29/07/2013 à 17:20 :
Des trous de mémoire berenice?
Réponse de le 29/07/2013 à 17:22 :
Cotiser rien du tout pendant 42 ans, c'est fastoche mon patoche ! "Ponzi" ton système de retraite ça s'appelle, mon ami !
Réponse de le 29/07/2013 à 18:17 :
@@Patoche: c'est facile, alors vas-y et reviens nous en parler :-)
a écrit le 29/07/2013 à 16:24 :
surtout les gauchos et les ponctionnaires le H;;; c'est HONTE A NOUS CHARLES DE GAULE CITAIT D'UN COTE VICHY DE L'AUTRE LES TRAVAILLEURS, la francisque était la seule décoration de MITTERRAND et son copain BOUSQUET
Réponse de le 29/07/2013 à 17:42 :
Il citait l'orthographe et la syntaxe aussi ?
a écrit le 29/07/2013 à 16:23 :
C'est peut-être caricatural pour un certain nombre de Français qui travaillent, mais il y a beaucoup de vrai dans le jugement des Suisses. Nous sommes tout de même le seul pays au monde à avoir inventé les 35 heures, les RTT, et la retraite à 60 ans.
Réponse de le 29/07/2013 à 16:47 :
Non, non, ce n'est pas la France qui a inventé ça, je regrette, ce sont les socialos.
Réponse de le 29/07/2013 à 16:52 :
et oui, c'est une honte quand on voit le nombre d'heures que travaillent les Chinois.
Réponse de le 29/07/2013 à 17:43 :
Faisons comme la Chine alors, déchirons le code du travail, divisons le salaires par 5 et mettons des barreaux aux fenêtres pour empêcher les gens de se suicider.
Réponse de le 29/07/2013 à 18:55 :
...et puis, faisons cadeau de la paye aux patrons....ça, ça serait bien !
Réponse de le 30/07/2013 à 11:17 :
vous etes vraiment aux 35 heures?? ah bon??? pas moi les gars . !
a écrit le 29/07/2013 à 16:20 :
Un titre provocateur ça fait vendre.
a écrit le 29/07/2013 à 16:18 :
"Les Français travaillent plus qu'on ne le croit" Mme.Ariane Dayer je vous conseille de lire cet article.
Réponse de le 29/07/2013 à 16:44 :
"Le matin dimanche"ou l'art de monter les Français contre les Suisses,
Réponse de le 29/07/2013 à 16:58 :
+ UN on croit que les Français sont des feignasses"! honte à ceux qui le croient !!!
a écrit le 29/07/2013 à 16:15 :
C'est dommage de laisser une telle impression à nos voisins, mais certains frontaliers ont peut-être trop joués sur cette corde : profiter du système suisse pendant toute leur carrière afin d'engranger des salaires plus élevés, tout en restant sous la protection du système social français (surtout une fois la retraite venue), c'est une certaine manière de voir les choses.
Après, j'ai quand même tendance à penser qu'il y a des français talentueux qui doivent très bien s'en sortir en Suisse.
a écrit le 29/07/2013 à 16:12 :
Vous pensez pas plutôt que c'est comme partout? Il y a des français paresseux comme il y a des français bosseurs, comme il y a des suisses bosseurs et des suisses paresseux! Pareil pour l'arrogance! Ça s'appelle un cliché...Chaque personne est différente et c'est tant mieux! Certains sont heureux en bossant toute la journée, en s'impliquant complètement dans leur boulot, dans une cause, en faisant avancer leur entreprise, la société à leur manière. D'autres sont heureux en bossant moins, en s'occupant plus de leur développement personnel, de leur culture, de leur relation amicale et familiale, et ils font aussi avancer la société à leur manière... Il faut de tout pour faire un monde, rien à voir avec la nationalité!
Personnellement, je me suis plus en paix depuis que je n'ai pas à dire du mal de mon voisin pour assumer mes défauts, mes qualités, me remettre en question sans me dire que je ne vaux rien. On est tous pareil: Imparfaits!
a écrit le 29/07/2013 à 16:06 :
Hélas... La quantité et la teneur de tous ces commentaires n'amène qu'une conclusion : cet article est absolument exact... Une bande de prétentieux donneurs de leçons et syndicalistes râleurs. Voilà tout ce que la France est devenue.
Réponse de le 29/07/2013 à 16:22 :
Pas très sympa. pour vos compatriotes et vous même si jamais vous êtes français.
Réponse de le 29/07/2013 à 17:23 :
Mon cher monsieur, je vous confirme que je suis bien français (et encore fier de l'être eu égard à l'Histoire et au passé culturel de notre beau pays).
Mais je vous concède que ce pays et le chemin qu'il s'est choisi me déçoivent de plus en plus.
Quant à la sympathie envers mes compatriotes, je crois que je contribue bien assez à l'économie (réelle) de notre sol pour ne pas avoir à rougir de donner mon avis.
Bébert, entrepreneur, 15 salariés, fatigué mais quand même souriant...
Réponse de le 29/07/2013 à 17:28 :
Boujour Bébert, j'ai 30ans, ingéneur et je bosse 50h par semaine, defois 60h et ironie du sort, je suis francais! Si vous n'avez pas compris où je voulais en venir, veuillez y méditer.
Réponse de le 29/07/2013 à 17:49 :
L'entrepreneur qui commente à 16:06 : très fatigué en effet...
Réponse de le 29/07/2013 à 17:53 :
Effectivement, je n'ai pas compris ce que vous voulez dire...
Le mieux serait peut-être que vous le disiez bien clairement afin que je comprenne.
Il est vrai que mon propos était, dans mon commentaire de début, assez caricatural.
Mais, dans mon boulot, comme dans le votre probablement, les sous entendus ne font pas vraiment avancer les choses et je préfère les gens qui expriment franchement leur point de vue.
Le "politiquement correct", ce mal bien de chez nous, cette espèce de cloaque intellectuel d'où l'on ne peut plus extirper la moindre idée constructive, me fait totalement horreur.
Et, donc, je n'ai pas honte de dire que, nous autres francais, qui croyons être les meilleurs, les plus forts et un modèle pour la terre entière, et bien nous sommes passablement à côté de la plaque.
Vraiment.
Réponse de le 29/07/2013 à 18:05 :
Et oui, comme vous le voyez, j'ai un gros fauteuil en cuir, un gros cigare et je lis les nouvelles sur le net pendant que mes actions grimpent ; la belle vie quoi !
Et sinon, vous, vous faites quoi de vos journées ?
Réponse de le 29/07/2013 à 18:08 :
@@bébert : il a même pas droit à la pause cigarette, en tant que patron ? votre principe, c'est faites ce que je dis et pas ce que je fais.?...
Réponse de le 29/07/2013 à 18:19 :
Merci de votre franchise sur votre vrai statut d'oisif.
Réponse de le 29/07/2013 à 18:35 :
La pause qui dure plusieurs heures ? Vous donnez raison aux journalistes suisses mon cher rectification...
a écrit le 29/07/2013 à 16:01 :
C'est dommage que certains traitent une population de raciste sur la base d'un article de journal, qui comme beaucoup d'autres, a tendance à généraliser: on demande ce que pense une poignée d'employeurs des travailleurs français et on finit par dire que "les suisses sont contre les travailleurs français".

Cela dit, à Genève 25% des travailleurs sont des frontaliers, si les suisses étaient si racistes, vous pensez qu'on atteindrait une proportion pareille ?
Réponse de le 29/07/2013 à 16:29 :
Ben non, "Suisse", si 25% des travailleurs à Genève sont tranfrontaliers, c'est qu'ils coûtent moins chers, tout simplement.
Réponse de le 29/07/2013 à 16:29 :
ft pas s'inquieter; c'est une technique de culpabilisation a la francaise, qui consiste a traiter de raciste ou de ' front national' tte personne qui n'a pas ' la bonne mentalite', et qui n'a pas ' bien vote' ( tiens, ca me rappelle les annees 30...) ; a priori ca ne marche plus trop en france, alors il ft s'en prendre aux allemands, aux suisses, etc...
Réponse de le 29/07/2013 à 16:48 :
@Suisse : ce sont des ignorants qui caricaturent des populations pour donner des leçons au nom de l'humanisme universel...Encore une qualité française : l'arrogance !! Voilà comment on fait avancer le débat en France....
Réponse de le 29/07/2013 à 17:06 :
En tant que "non français", on se rend compte que vous passez vos journées à vous intéresser à la France et aux français...
a écrit le 29/07/2013 à 15:56 :
et puis, les Suisses devraient arrêter avec leur concept de pays neutre, hein, on sait tous qu'un pays neutre ne se mouille dans aucun conflit, mais accepte l'argent verreux.
Réponse de le 29/07/2013 à 17:42 :
Parce que vous trouvez que la France se mouille elle ? Je ne parle même pas de 1940, ce serait trop facile, mais plus récemment, l'avion qui devait éviter l'espace national... hmmm?
a écrit le 29/07/2013 à 15:54 :
Paresseux, les salariés français
Non nous ne sommes simplement pas a la botte du medef qui ne cesse
de nous exploiter au profit des actionnaires
Réponse de le 29/07/2013 à 16:21 :
comment ce commentaire, ou plutôt ce pseudo a-t-il franchi les mailles de la modération de latribune.fr ?
Réponse de le 29/07/2013 à 16:27 :
Le medef n'existe pas en suisse
Réponse de le 29/07/2013 à 16:46 :
ah, bon, la MEDEF SWISS BANK n'existe pas ? Vous êtes sûr ? Vous êtes bien sûr ?
a écrit le 29/07/2013 à 15:52 :
Entre nous... je les comprend malheureusement un peu... Je suis salarié français en Suisse, et les Suisses pour lesquels je travaille me disent régulièrement que je suis l'exception qui confirme la règle, car ils ont eu quelques expériences malheureuses. Alors, même si ce n'est pas majoritaire, certains salariés français ont effectivement un comportement quelque peu "light", et donnent une mauvaise image des travailleurs français. Et comme les amalgames sont faciles et ont la vie dure, vous en voyez le résultat.

Malheureusement encore, il n'y a pas qu'en Suisse que nous ayons cette image déplorable... Mais aussi en Allemagne, en Angleterre (d'accord, ce n'est pas une référence!) et même en Slovaquie! Je ne parle bien évidemment que des pays avec lesquels j'ai eu suffisamment de contacts pour avoir un retour significatif...

Alors en ce qui concerne les commentaires de ceux qui critiquent l'avis des Suisses, je dirais qu'il s'agit typiquement du genre de personnes visées par cette discrimination...

Je lis heureusement dans ces lignes des commentaires plus réalistes de gens qui visiblement savent de quoi ils parlent...
a écrit le 29/07/2013 à 15:33 :
C'est le coup classique ! Quand il y a des problèmes à la maison, on tape sur le voisin ! Pour détourner l'attention. C'est plutôt bon signe... pour nous, pas pour eux.
Réponse de le 29/07/2013 à 15:46 :
Sauf qu'en Suisse il n'a pas de problème, l'économie et l'emploi se portent très bien. Les problèmes sont en France...
Réponse de le 29/07/2013 à 16:24 :
4 % de chomage en Suisse, le problème est de notre coté ..
Réponse de le 29/07/2013 à 17:39 :
Cet article du Matin est la preuve manifeste qu'il y a quelque chose de pourri dans le royaume des Suisses... Occupez-vous de vos problèmes au lieu de vous mêler de ceux des autres.
Réponse de le 29/07/2013 à 18:34 :
Tres fortes inquiétudes en Suisse sur l'emploi, on envisage de filtrer beaucoup plus les emplois de travailleurs étrangers (d'ou l'argumentaire les francais sont des faineants), mais surtout dans les banques : la Suisse refuge des fraudeurs fiscaux (Francais notamment, mais pas que...), de l'argent sale, c'est presque fini. Ca c'est pas bon (pour la Suisse...)
a écrit le 29/07/2013 à 15:18 :
Ils devraient balayer un peu chez cheux...paradis fiscal pour blanchir de l'argent sale de partout...
Réponse de le 29/07/2013 à 16:04 :
Un commentaire très français de quelqu'un qui ne connaît manifestement pas bien la Suisse...
Réponse de le 29/07/2013 à 16:14 :
Eh oui, paradis fiscal ! Ce qui prouve - et la france en est un bon exemple, qu'il existe des enfers fiscaux. Cela dit - et je suis le premier à pouvoir en parler - la Suisse n'est pas (plus) le meilleur paradis fiscal qui soitet il existe bien d'autres destinations à travers le monde qui sont nettement plus sûres et avantageuses. Tiens, comme c'est bizarre ! Dans tous les pays qui pratiquent la taxation zéro (ou proche) sur le revenu et le capital, les niveaux et qualités de vie de l'ensemble de la population sont à des années-lumières au-dessus de celles de la france où le populo est truandé de 7 mois de salaire/an. Et dans ces mêmes pays pratiquant l'imposition zéro, toutes les infrastrtcures (médecine, enseignement, transports, culture, ...) sont également infiniment supérieures aux infrastruxtures de brousse "merde in france". cherchez l'erreur si vous en avez l'intelligence et le courage. t je sais de quoi je parle : je vis (et fort bien, merci) dans l'un de ces petits paradis. Taxation sur mes revenus : 0 % (sauf si je fais des affaires dans mon pays d'adoption - ce sera alors 15 %). Qualité et niveau de vie : rien à voir avec la médiocrité française et le marasme européen.Quant à la Suisse : les personnes qui ne touchent que l'équivalent de 2500 euros/mois ont droit à l'aide sociale. Ce qui donne une assez bonne idée du niveau de vie très élevé du peuple suisse. Mais bon, tant que la france et les français continueront à jouer la carte de la médiocrité et du nivellement par le bas, rien ne changera chez les gaulois. C'est vrai : on ne change pas un pays et un peuple qui gagnent ... Oups ! la france, gagner ? Mais ce serait tout nouveau, ça !
Réponse de le 29/07/2013 à 16:31 :
Et n'oublions pas que la france a pillé toutes ses colonies, qu'elle vit de trafic d'armes, qu'elle fomente des coups d'état (Madagascar, Libye, Côte d'Ivoire) ou soutient des terroistes (comme en Syrie) pour tenter de s'approprier des marchés, qu'elle ferme les yeux quand des mafieux russes achètent toute la Côte d'Azur et qu'elle est un pays d'asile (d'aliénés, oui) quand il s'agit d'accueillir l'Ayatollah Komeini en grandes pompes, mais que'elle est trop lâche, perfide et médiocre que pour accorder l'asile politique mérité à Snowden. la france a des leçons de bonne conduite à prendre de l'ensemble de la planète et n'est jamais qu'un pitoyable état-voyou.
Réponse de le 29/07/2013 à 17:17 :
Mon Dieu France dictature ! on ferait bien d'être suisse alors (ou neutre comme vous voulez...).
Réponse de le 29/07/2013 à 17:45 :
Le niveau de vie est plus élevé dans les paradis fiscal...comme par hasard, étant donné que tous les riches y vont pour mettre leur argent à gauche, et que les loyers sont en général trop élevés pour que les pauvres puissent y habiter. ça c'est une solution : les riches d'un côté, les pauvres de l'autre.
Réponse de le 30/07/2013 à 10:46 :
On a un des taux les plus élevés de pauvreté en Europe. L'argent des banques comme on l'appelle si bien est justement dans les banques et non dans le porte-monnaie des citoyens suisses.
Non ne demandons pas aux Français riches ou frontaliers de venir en Suisses, c'est eux qui trouvent l'impôt fiscal ou le salaire à leur goût mais même si nous parlons la même langue, qu'ils fassent un minimum d'effort pour s'intégrer et qu'ils ne pensent pas que la Suisse soit un département de plus
Réponse de le 30/07/2013 à 12:28 :
qu'il existe beaucoup de personnes pauvres ou ayant de la peine à joindre les deux bouts à la fin du mois en Suisse, d'accord..De là à affirmer que le taux de pauvreté est l'un des plus élevés d'Europe, sauf votre respect, vous dites n'importe quoi!
a écrit le 29/07/2013 à 15:18 :
"Le journal suisse Le Matin Dimanche rapporte que les employeurs suisses préfèrent éviter les Français, jugés paresseux, arrogants et revendicateurs." Eh ben, les Suisses, ça ne donne pas envie de visiter votre pays raciste.
Un pays qui tient encore par le secret bancaire des paradis fiscaux blanchisseurs. Un pays où les maisons closes ont pignon sur rue, pour assouvir les envies des petits patrons, préférant les prostituées à leurs épouses. Alors, lavez votre linge sale en famille avant de donner des leçons.
"La Suisse a signé en 1999 un accord de libre circulation avec l'Union Européenne." Mais elle ne fait toujours pas partie de l'UE. Tiens, tiens, tu m'étonnes, tant qu'il y a du pognon à se faire, sans jamais rien devoir.
Qu'on balaie cet accord avec la Suisse. Je ne comprends pas pourquoi on a des frontières passoires avec ce genre de pays (ni même avec ceux de l'UE, d'ailleurs, source de délinquance itinérante, et d'entrave à l'emploi des Français par non-harmonisation des conditions sociales).
RAS LE BOL !
Réponse de le 29/07/2013 à 15:52 :
Ce "genre de pays" comme vous dites est la plus ancienne démocratie en Europe, son économie et son emploi fait pâlir de jalousie les franchouillards collectivismes et étatistes envieux et incapable d'accepter les faits pour se remettre en question. Heureusement la Suisse donne l'exemple dans la gestion de ses finances, de sa liberté de parole, de sa sécurité et dans l'écoute de son peuple grâce au référendum populaire et à la possibilité de discuter des lois dés l'existence de 100.000 signatures sur une liste remise au parlement. Alors qu'en France le gouvernement s'assoit sur les résultat du référendum excluant la constitution européenne, c'est le "genre de pays" qu'est la France, elle a craché sur sa constitution et elle voudrait que toute l?Europe devienne aussi étatiste qu'elle, malgré l'évidence de de sa ruine, la honte de l'Europe.
Réponse de le 29/07/2013 à 16:28 :
Cher monsieur ou madame, je suis entièrement d'accord avec vous sur le point suivant : le gouvernement français , ou plutôt la présidence sarkozyste, "s'assoit sur les résultat[s] du référendum exluant la constitution européenne". Sachez que les Français subissent tout cela, ne sont pas pour autant responsables du double jeu, tant légal, que moral, de leurs politiques. Que la France ne s'en sortira jamais, car les politiques décident de leur propre salaire, fonction. Etc. Que l'affaire Cahuzac, enfin, aurait dû déboucher sur une audition du premier ministre par la commission parlementaire, à première vue, car, c'est à la justice qu'aurait dû revenir directement ce dossier, comme si les parlementaires, étaient politiques, enquêteurs, juges.
Enfin, bon, bref, les Français en ont ras-le-bol du bordel français. Et n'acceptent pas pour autant qu'on les dénigre, à cause des dysfonctionnements, et de la malhonnêteté de leurs hommes politiques, malhonnêteté qui arrange bien les banquiers suisses, disons-le franchement.
Réponse de le 29/07/2013 à 16:43 :
@Troupeau de Cahuzac
Quel ramassis de bêtises, tout comme les 90% du fond de cet article. Ne tombez pas dans le piège..!
Quant à vos clichés d'argent sale, de maisons de prostitution, ou de traiter les Suisses de racistes, ça ne vole pas plus haut!
Vous ne connaissez rien à la Suisse, pas plus que ce que vous prétendez connaître sur la France, allez donc vous coucher.
Réponse de le 29/07/2013 à 17:13 :
Nous sommes responsables de nos propres malheurs, dans la mesure où nous revotons pour ceux qui nous ont déjà trahi une fois. A partir de combien de casseroles décident-on de virer définitivement un politique ?
Réponse de le 29/07/2013 à 17:27 :
Vous êtes très drôle : l'UMP a passé son temps à racoler ses électeurs rentiers à coup de défiscalisation immobilière au détriment des créateurs de richesses (pendant ce temps la Suisse est restée un grand pays industriel). Vos petits amis sarkophiles ont tapé dans le fonds de réserver des retraites (censé pérenniser le système de retraite par répartition) pour financer vos pensions indues et vous prétendez que seul le PS a trahi ? En fait c'est toute votre génération qui a trahi sa jeunesse en l'endettant pour plusieurs générations afin de vivre son existence de jouisseurs hédonistes irresponsables...
Réponse de le 29/07/2013 à 18:06 :
BRAVO +++++++++++ !!
a écrit le 29/07/2013 à 15:04 :
Bof ça doit être des français un peu colorés dont ils parlent, les mêmes que chez nous quoi...
Réponse de le 29/07/2013 à 15:19 :
Commentaire craignos
Réponse de le 29/07/2013 à 16:35 :
Mais partage.
Réponse de le 29/07/2013 à 16:51 :
Les masques tombent...
Réponse de le 30/07/2013 à 9:56 :
Ben quoi ils sont comme nous les suisses.....
a écrit le 29/07/2013 à 15:01 :
L'éternel rejet des immigrés par les autochtones. Quoi d'anormal à ce que les Suisses comme tous les nationaux voient d'un ?il suspicieux et critique, les immigrés français qui viennent travailler chez eux ? Ce n'est pas parce que ce sont des immigrés à la journée (ils vivent en France et font les aller-retour d'après ce que j'ai compris) qu'ils ne viennent pas voler "le pain des Suisses" comme dirait Fernand Raynaud. Les Suisses n'aiment pas qu'on leur vole leur pain, cela prouve que finalement ils sont comme tout le monde. Je pense même que, eux aussi, ils seraient dépités s'ils ne pouvaient plus manger de pain parce que ces vilains Français ne venaient plus travailler chez eux.
Réponse de le 29/07/2013 à 15:51 :
Eh bien, à ce moment-là, que les politiques suisses ne signent pas d'accord avec l'UE. D'ailleurs, les politiques Français n'auraient jamais dû signer l'entrée dans l'UE qui détruit nos emplois ! ! !
Réponse de le 29/07/2013 à 15:53 :
et oui il faut se rassurer comme on peut pour éviter de voir les choses en face, bien sur...
Réponse de le 29/07/2013 à 16:16 :
Pensez-vous que la malheureuse Ministre italienne victime de racisme a besoin de se rassurer ? Ainsi que les nombreux immigrés qui se sont finalement dilués dans la société française après avoir pourtant entendu dire qu'ils étaient fainéants, bruyants, sales... Aujourd'hui montre-t-on encore du doigt, les descendants des migrants polonais, italiens ou espagnols ? Je ne pense pas qu'ils aient tant changé, sauf bien sûr pour parler notre langue sans accent, c'est nous qui les regardons différemment.
a écrit le 29/07/2013 à 14:50 :
...et donneurs de leçon ! nos politiques ne sont pas capables de régler les problèmes franco-français autrement qu'en s'occupanr de ce qui se passe dans les autres pays...juste retour des choses.
a écrit le 29/07/2013 à 14:42 :
Arrogant, et orgueilleux... Ce n'est pas l'avis de Suisse, c'est l'avis universel : il y a le même dans le secteur du tourisme de l'Australie à la Grèce en passant par le Maroc et la Thaïlande. On se prend pour le nombril du monde, c'est un fait. Raison pour lequel on a également une haine féroce de ceux qui "réussissent" mieux que nous (et soi - (individuellement et collectivement).

Fainéant, par contre, c'est pas vrai, à l'origine en tout cas, ou pas tout à fait encore. Mais ça le devient. Une des qualités qu'avait le français par rapport à nos curés (religieux anciens et politiques modernes), il fallait bien que nous politiques la détruisent trop heureux de faire du parasitisme assumé un état social considéré comme normal.
a écrit le 29/07/2013 à 14:41 :
Malgré leurs critiques à notre égard il faut reconnaitre que leur démocratie est la pus en avance en Europe le citoyen prend part aux décisions de son avenir que cela déplaise à certains où non. Nous citoyens Français regrettons de ne pouvoir prendre les décision nécessaire à l'évolution de notre pays, jamais nous n'aurions accepté cet endettement, ainsi que le mariage pour tous et nous aurions modifié il y a très longtemps les règles des assemblées.
Réponse de le 29/07/2013 à 15:30 :
tout à fait d'accord !
Réponse de le 29/07/2013 à 15:54 :
+ 1 !!
Réponse de le 29/07/2013 à 16:44 :
cela s'appelle la démocratie participative
c'était un point de pogamme de Segolene royale, à cette idée, tout le monde l'a ridiculisé...
Réponse de le 29/07/2013 à 17:15 :
Est ce que démocratie en avance signifie, prendre part à toutes les décisions? C'est justement un problème car la majorité des gens n'ont pas toutes les informations ni notions pour prendre une décision (comme le stupide référendum pour la constitution, qui aurait permis d'avancer et mettre des regles concretes... meme si elle n'était pas optimale, mais le peuple n'a la compétence pour le faire, ce serait comme demander à un Enarc de le faire...). Du coup on élit des représentant du peuple qui sont "censé" l'avoir, et c'est la que se trouve un gros problème.

du coup faudrait avoir des gens compétents :) Mais ca les Suisse ne l'ont pas non plus... sinon tous les cantons auraient les même lois... Enfin si on considère que la Suisse est un pays... Ce qui reste difficile à prouver.

Réponse de le 29/07/2013 à 21:39 :
à @Benoit ce que vous dites c'est du pipo et vous le savez très bien, le peuple est éduqué et souvent bien mieux que ses élites et c'est justement là , que de grands changements son en cours dans les têtes de nos concitoyens , ils sont capables de s'autogérer et de modifier leurs société dans ces fondations même . Et je souhaite voir ça dans un proche avenir pour le plus grand bien des générations suivantes et a en faire revenir d'entre les morts jean Jacques Rousseau.
Réponse de le 29/07/2013 à 23:43 :
Si le peuple était capable de s'autogérer, il n'aurait pas voté Hollande, et ne se serait pas endetté...
Mais vous avez raison, le peuple s'imagine avoir des compétences qu'il n'a pas... comme dire que tous les patrons sont des escrots, menteurs etc. Moi je n'ai pas la prétention de savoir comment gérer le problème des retraites par exemple, vous peut-être.
D'ailleurs les Français sont pour l'Europe et contre la constitution (qui ne pourra jamais être aussi bonne que cela a été le cas précédament puisqu'il s'agissait d'un compromis a 15... maintenant on est 25, rien que çà, çà montre que les Français ont décidé avec le "coeur" et non le "cerveau")
Réponse de le 30/07/2013 à 10:58 :
Je pense que je parle à Benoit, vous vous contredisez , si le peuple avait pu prendre part aux décision jamais de telles choses ne seraient arrivées comme l'endettement à perpète et l'Europe qui été refoulée au dernier référendum bien heureusement , aurait été mieux construite au bénéfice des peuples . Quant aux patrons , ce sont des gens du peuple qui se débrouillent très bien dans ce qu'ils font et ne jette pas l'eau probe en vers -eux.
Réponse de le 30/07/2013 à 18:14 :
Je ne me contredis pas, le peuple peut aussi manifester quand il considère qu'il ne paye pas assez d'impot par exemple. Or ce n'est pas le cas, il ne manifeste jamais pour la réduction des salaires. Donc je consière qu'il est incapable de s'autogouverner avec un peu de bon sens (du moins les peuples latins, car moins objectifs). De plus je n'ai jamais vu de gens manifester contre la retraite à 50ans (pour certains). Donc des gens irresponsable ne sont pour moi pas aptes à prendre des décisions.

C'est comme des parents qui critiquent les enseignants sans en connaître le métier.
Moi je serais incapable de prendre une décision concernant les retraites: faut-il travailler plus ou cotiser plus? Comment devenir plus compétitif sans améliorer la qualité de nos produit ? Ou encore comment rendre l'économie francaise plus performante ? Ce sont des questions ou je peux émettre un avis certe mais pas participer à la décision car je ne connais pas tous les paramètres ni les bases pour prendre les décisions.
Et je pense que la majorité des Francais sont comme ca, ca en reviendrait à faire un compromis à 40 Millions de personnes, ce qui n'est tout simplement pas réaliste. En Suisse c'est très different, le nationalisme est bien plus présent, le pays bcp plus petit, donc plus simple à gérer, plus responsable aussi et moins assisté puisque ce n'est pas une terre d'accueuil qui accepte les gens sans revenus.
Réponse de le 31/07/2013 à 21:50 :
à Benoit vous dites en ce qui vous concerne que vous n'êtes pas apte à prendre des décisions sur l'économie sur les retraites , mais ne faite pas une généralité, la société dans son ensemble à très bien évoluée ces 30 dernières années et le niveau globale est plutôt bon par rapport à certains pays en Europe , Les suisses prennent des décisions importantes pour leur avenir et jusqu'à maintenant cela leurs a réussi, je pense que les Français auraient voté comme eux. Est-ce que d'après vous les Suisses sont plus aptes à prendre des décisions que les Français et bien j'attend votre réponse. Quant aux retraites , il y a tout à reprendre une vache y perdrait son veau , mais cela en arrange certains , la classe politique en place n'est pas de taille à se frotter à ce problème , donc seront d'autre qui transformeront la CNAV et Les retraites complémentaires gérées par multiples sociétés et les partenaires sociaux qui chacun prend son obole. Et j'en passe et des meilleurs !!!!
a écrit le 29/07/2013 à 14:39 :
Voilà le résultat catastrophique de l'image que donne la CGT, FO, SUD, UNSA... nos paresseux enseignants, fonctionnaires sncf, ratp... de la France au monde alors qu'ils ne représentent qu'une minorité des actifs français. Voilà le véritable cancer de notre économie et notre société qui ruinent notre pays et nous emmènent vers le déclin.
Réponse de le 29/07/2013 à 15:58 :
Tout à fait d'accord et c'est bien triste car notre pays a (avait ??) de telles richesses !!
Réponse de le 29/07/2013 à 17:13 :
+ 10000 : les rentiers de 68 ont détruit l'économie et les valeurs traditionnelles !
Réponse de le 29/07/2013 à 17:47 :
Je vous suggère d'aller faire un tour dans un collège, juste une fois. On verra combien de temps vous tiendriez devant une classe composée de gosses de beaufs dont, justement, les parents passent leur temps à taper sur les enseignants. Ils sont tellement planqués et privilégiés qu'en maths, anglais et sciences, il y a plus de postes que de postulants. Et grâce à qui, notamment à ceux qui leur tapent dessus.
a écrit le 29/07/2013 à 14:38 :
Pas tendre avec les français Ariane Dayer.
Réponse de le 29/07/2013 à 15:26 :
Qu'est ce qu'on s'en bat les co.illes de son avis ...
a écrit le 29/07/2013 à 14:25 :
Le seul défaut des français pour les suisses est qu'ils ne sont pas Suisse.
Un racisme naturel : à la suisse... En suisse la discrimination est interdite alors on contourne...
Par contre lorsqu'il s'agit d'exporter des médicaments nous sommes des clients très acceptables.
a écrit le 29/07/2013 à 14:20 :
je ne connaissais pas la suisse. Je reviens de vacances dans le jura, j'ai été surpris du nombre de suisses qui passent la frontière pour s'approvisionner en France !
J'ai été voir de l'autre coté, les prix sont extrêmement élevés et les "travailleurs" suisses ne frôlent pas le surmenage !
a écrit le 29/07/2013 à 14:20 :
Ah les Suisses courageux, aimables toujours à l'heure rien que des gens heureux dans ce pays. Les coffres forts qui débordent de l'argent volé à ceux qui travaillent "peu" comme ils disent. Tous ces paradis fiscaux commencent à me gonfler sérieusement ainsi que tous ces bons français collabos. qui passent leur temps à critiquer la France et ceux qui travaillent souvent durement pour un bien maigre salaire et ne peuvent pas se permettre des commentaires insultants sur le site de la Tribune.
Réponse de le 29/07/2013 à 14:57 :
Les banques représentes 9% du PIB suisse. La part de "l'argent sale" est restreinte là dedans.
La Suisse s'est avant tout construit grâce à son travail, a une formation des jeunes efficaces, à un fort investissement dans la recherche, a une collaboration active entre syndicat et patronat,... Ce n'est pas pour rien que la suisse figure au premier rang mondial de l?innovation! Prétendre que les suisses vivent en volant les français est un mensonge honteux!
D'ailleurs, sachez que la France comporte de nombreuses niches fiscales et que la majorité de "l'exil fiscale" française se passe en territoire français!
Alors cessez d'être prétentieux et d'accuser les autres et remettez vous plutôt en question. Là peut être vous avancerez.
Réponse de le 29/07/2013 à 15:55 :
+ 1 !!
Réponse de le 29/07/2013 à 15:56 :
La France s'enrichit bien du pillage de ses anciennes colonies et du commerce des armes...Sans compter le blanchiment d'argent sale des dictateurs, par le biais d'achats immobiliers dans les beaux quartiers parisiens ou sur la Côte d'Azur..
Réponse de le 29/07/2013 à 16:39 :
à un suisse, certe l'école polytechnique de Lauzanne innove mais avec beaucoup d'étudiants étrangers. Les cliniques et hôpitaux suisse ne fonctionneraient pas sans l'apport conséquent d'infirmières françaises, les CFF ont beaucoup d'ingénieurs étrangers.......quand à la formation elle pourrait dépenser plus mais se servir en France lui coûte moins cher et la liste est longue. Quand à la France si elle n'a pas de leçons à recevoir de la Suisse ses élites politiques sont en dessous de tout je vous l'accorde.
Réponse de le 29/07/2013 à 17:12 :
Je suis le rentier qui plussoie. Dégoûté de payer des impôt alors que j'espérais naïvement que le père noël de la défiscalisation ferait en sorte que je n'en paye jamais, je passe mes journées sur la Tribune à conchier la France et les français, alors que je suis le prototype du franchouillard : râleur, paresseux, grugeur, parano et un tantinet xénophobe aussi...
Réponse de le 29/07/2013 à 17:24 :
@Libre: 1) la plus ancienne démocratie est d'après ce que je crois savoir la Grèce et pas la France et 2) croire que les impôts vont disparaître pour une raison quelconque frise l'idiotie :-)
Réponse de le 29/07/2013 à 17:50 :
Je sais Patrickb mais j'y crois encore au paradis !
a écrit le 29/07/2013 à 14:16 :
Et moi qui croyait que la génération feignasse était celle des 68 tards
Réponse de le 29/07/2013 à 18:06 :
C'est le cas : retraite à 60 ans (plus près de 56 en vrai), 35 heures, 4.000 milliards de dettes laissées aux suivants... des bonnes feignasses cupides et hédonistes : tout pour plaire à une soixante-huitarde !
a écrit le 29/07/2013 à 14:16 :
Apprenons à relativiser. Cet article représente-til toute la population suisse ou seulement une partie ? Les Français sont paresseux et arriogants par rapport à qui ? Aux Suisses ? Que pensent les Suisses des habitants des autres pays frontaliers (Allemands, Italiens, Autrichiens) et des autres pays européens ? Les réponses pourraient être surprenantes.
a écrit le 29/07/2013 à 14:14 :
Jugement à l'emporte pièce. Il n'y aurait certainement pas autant de Français qui travailleraient en Suisse s'ils étaient aussi feignant que ça. Quant à l'arrogance, si c'est faire respecter ses droits, c'est on ne peut plus normal. Certains patrons Suisse comme d'autres patrons à travers l'Europe rêvent d'une main d'oeuvre docile, peu chère et avec un minimum de droits, sociaux principalement. Les Suisses ne devraient pas trop la ramener, trop heureux qu'on les ai laissé devenir un paradis fiscal au sein de l'Europe. Que la "donne" change et de la "chaine et la montre", il ne pourrait leur rester que quelques maillons. Un peu comme pour la Grèce.
Réponse de le 29/07/2013 à 15:59 :
Commentaire tjrs aussi ridicule auquel nous a habitué JB38 qui refuse de voir la réalité en face. Ce que pensent les suisses de la France est ce que pensent bcp d'autres pays. Interrogez les allemands, les anglais, les espagnols, les autrichiens, les canadiens et les australiens, par exemple, et vous verrez que cet opinion et largement partagés dans le monde. votre credo sur les méchants patrons et les gentils français est tout aussi ridicule et nié...
Réponse de le 29/07/2013 à 16:23 :
@ toto : vous semblez ignorer que ceux que les étrangers appellent "les Français" sont ceux que les Français appellent "les Parigots"... Les Parigots ne sont même pas représentatifs de la majorité des Parisiens...
Réponse de le 30/07/2013 à 8:49 :
@Toto
Le ridicule c'est que vous n'avez aucune conscience, aucun libre-arbitre et vos réactions sont le résultat du bon petit lavage de cerveau qui est distillé chaque jour par le cirque médiatico-politique. Les Suisses vous font rêver, leur argent surtout, pas moi et ce qu'ils considèrent chez nous comme de l'arrogance n'est que du mépris.
a écrit le 29/07/2013 à 14:09 :
Notre bon Président donne une certaine image de la France: 1 mois de vacances après 2 mois de travail!....Pas surpenant que nous ayons une réputation de paresseux.....
Notre bon Ministre du redressement productif (ministère que personne ne comprend à l'étranger...) insulte les entreprises américaines, coréennes, allemandes, suisses..et meme françaises....Pas étonnant que nous ayons une réputation d'arrogance!
a écrit le 29/07/2013 à 14:07 :
J'aime bien la dernière phrase, parce que si les suisses romands parlaient (tous) bien l'allemand...ça se saurait.
a écrit le 29/07/2013 à 14:03 :
Qui les suisses voient-ils de près chaque jour comme français arrogants et paresseux ? Les frontaliers et les expats français : j'en connais donc quelques uns ici qui feraient mieux de fermer leurs grandes bouches car ils vont renforcer le cliché sur leur arrogance !
a écrit le 29/07/2013 à 14:00 :
Donc les Français sont arrogants, mais en même tps, ils s'adonnent au french bashing et sont déprimés depuis des années. C'est antinomique! La vérité est que les "élites", les politiques, les expats, sont de vrais donneurs de leçons à l'étranger: EUX sont arrogants. Pas le français moyen. Pour le reste, je comprends qu'on trouve le Français moyen revendicateur et fainéant à l'étranger à cause des 35h, des 5 semaines de congés payés,etc...
Réponse de le 29/07/2013 à 14:24 :
Ok donc on revient sur les congés payés d'accord? Et on bosse tous 100h par semaine et les frais de scolarité devront passé à 10000? par an pour tout le monde...
Là où je vous rejoint par contre c'est sur l'arrogance des expats - j'ai pu l'observer en Asie. Mais attention il y a expat et expat. Je parle de ceux qui vivent aux frais de la princesse grassement payé par leur entreprise pour buller et se taper des prostituées locales. Eux oui sont des arrogants, méprisant la culture locale et je vais vous en apprendre une bonne, c'est la même chose quelque soi le pays d'où ils viennent, français comme suisses
a écrit le 29/07/2013 à 13:59 :
Et les français qui refusent d'engager qqn lorsqu'il s'appelle Mohamed? ou qu'il vient de banlieue..
Et la sélection par la classe sociale entre ceux qui peuvent se taper les bonnes facs, les soi-disant "grandes écoles" et les autres? Comment se fait il qu'aussi peu de français ayant un nom à consonance maghrébine se retrouvent en haut de l'échelle?
a écrit le 29/07/2013 à 13:55 :
Les Suisses n'apprécient que les Français fraudeurs fiscaux ... Tous les autres sont fainéants : ils viennent piquer le travail des bons suisses de souche. Et ils sont arrogants : la voix de la France est beaucoup plus entendue que la voix de la Suisse
Réponse de le 29/07/2013 à 14:17 :
C'est vrai qu'il y a deux sortes de français, vous avez raison !l y a les abrutis décérébrés qui croient qu'il est intelligent, normal et juste de travailler 7 mois par an pour un état-voyou et qui sont truandés à longueur d'année par la mafia fiscale. Ces idiots qui sont trop stupides ou lâches que pour oser penser par eux-mêmes ne se rendent même pas compte que l'impôt sur le capital et le revenu est non seulement totalement inutile, mais qu'il est contre-productif. En ponctionnant les impôts, l'état-voyou français prive les gens de pouvoir d'achat. Conséquences : ils achètent de moins en pmoins, provoquent la fermeture des commerces, sous-traitants, producteurs, suscitent les faillitent et contribuent à augmenter le chômage. Et c'est sans même évoquer le fait que les pays qui ont une fiscalité Zéro (ou tout proche) sur le capital et le revenu présentent toujours des qualités et niveaux de vie que les français crétinisés -d ociles petits moutons lobotomisés - ne sont même pas capables d'imaginer. ET puis il y a la seconde catégorie de français. ceux qui, avec énormément de justice, d'intelligence et de bon sens, se sont rendus compte que le ministère des finances est un gang mafieux, que l'impôt sur le revenu et le capital n'est qu'un racket, et qu'il ne sert qu'à permettre à vos dirigeants corrompus d'arroser généreusement leurs petits copains de l'industrie et de la finance à grands coups de travaux aussi pompeux qu'inutiles, voire nuisibles : lignes tgv, epr, armement, centrales atomiques, ... Jamais autant qu'en france, le mot impôt n'a aussi bien rimé avec le mot gogo. Quant à la "voix de la francde" ... la france n'est qu'un vulgaire état-voyou qui, même sans en avoir les moyens, fomente des coups d'état (Madagascar, CÔte d'Ivoire, Libye, ...) et soutient des groupes terroristes (comme en Syrie). Mais c'est vrai que la france fait beaucoup de bruit (pour rien) : comme tous les tonneaux vides, d'ailleurs.
Réponse de le 29/07/2013 à 14:34 :
La solidarité nationale, ça doit pas vous causer beaucoup. "Tout pour ma gueule" et "que les autres crèvent", beaucoup plus.
Réponse de le 29/07/2013 à 15:12 :
Il n'y aura pas besoin de cette escroquerie de "solidarité nationale" si les frnçais n'étaient pas aussi glandeurs, feignasses et assistés chroniques. Dans les pays vraiment civilisés qui pratiquent l'imposition zéro sur le revenu et le capital, les gens ont assez de moyens que pour ne pas vivre aux crochets de la communauté. Mais bon, dans le cas de la france et des français, c'est le nivellement par le bas. Alors oui, il faut payer plus d'impôts pour plus de "solidarité nationale". Et si avec moins d'impôt il y avait moins besoin de cette foutaise solidaire ???? mais bon, pour ça, évidemment, faut oser penser par soi-même et ne pas avoir une âme de mouton corvéable à merci ...
Réponse de le 29/07/2013 à 16:02 :
+ 1 memo !!
Réponse de le 29/07/2013 à 17:17 :
Citez-nous donc ces merveilleux pays où personne ne paye l'impôt sur le revenu et sur le capital et où les gens ont assez de moyens pour vivre ? Existent-ils ailleurs que dans le cerveau dérangé des cupides rentiers et aigris, dont le corbillard ne sera même pas suivi par leur coffre-fort ?
Réponse de le 29/07/2013 à 19:56 :
Ce pays où on ne paie pas d'impôt, c'est sans doute un pays où l'on extermine les handicapés et autres "improductifs", considérés comme des parasites.
a écrit le 29/07/2013 à 13:54 :
en fait il ne faut pas exagérer. Toutes les semaines on entend que les français sont trop payés ou qu'ils ne travaillent pas assez. Une récente étude européenne vient de contredire ces larmoiements en disant que les Francis ont une bonne productivité au moins équivalente a celles des autres grands pays occidentaux. Donc arrêtons de nous flageller sans arrêt .
Réponse de le 29/07/2013 à 16:03 :
Oui mais aussi le pays de l'OCDE le plus taxé et confiscateur qui a la grande intelligence de décourager l'entreprise et le mérite et de faire fuir les talents à l'étranger...
a écrit le 29/07/2013 à 13:52 :
et ils n ont pas tort pour une fois...
a écrit le 29/07/2013 à 13:51 :
Ce n'est pas le français qui est fainéant, c'est le système qui le pousse à le devenir....
Le mal de ce pays c'est l'assistanat à outrance amplifié par des effets de seuil qui incite à en faire le minimum...
Réponse de le 29/07/2013 à 16:10 :
d'accord avec vous
Réponse de le 29/07/2013 à 17:48 :
Vous avez bien appris votre leçon félicitations.
a écrit le 29/07/2013 à 13:45 :
Bien sûr que les français ont des défauts et non des moindres Toutefois pour en côtoyer certains nos amis suisses sont de bons exemples d arrogance. Sans compter que leur légendaire propreté ne passe pas les frontières. Suivez un suisse dans une ville française. Vous les verrez jeter leur déchets par terre sans se soucier des poubelles disponibles. Et Hébert parle pas des entreprises qui viennent enterrer des déchets en pleine nature en France.
Cet article et certaines reactions montrent simplement que la bêtise et le racisme sont en France ET en Suisse
Réponse de le 29/07/2013 à 13:55 :
le Pdg de Titan avait dit en gros la meme chose quand on voit la Cgt on part en courant ..........................................c'est l'epouvantail pour les patrons du monde entier
Réponse de le 29/07/2013 à 14:23 :
Le PDG de Titan a parlé aussi des fainéants français trop tôt partis en retraite à cause de (ou grâce à) la CGT ...
Réponse de le 29/07/2013 à 14:33 :
Mais oui mais oui, la CGT qui s'applatit devant le MEDEF (voir l'ANI)
D'ailleurs pour votre gouverne la France reste un pays attractif et les investisseurs étrangers qui viennent en France se fichent éperdument du coût du travail.
Tous ces Français qui rêvent d'une grande Allemagne éternelle alliée au magnifique modèle américain ou 1/3 de la population vit de "food stamps" comme après la WW2 en France, qui font du french bashing une religion, qui n'ont que le mot assistanant à la bouche mais n'ont jamais mis le nez dans les statistiques européennes parce que çà demande un minimum d'effort et de reflexion je leur demande gentiment d'apprendre l'allemand, de rendre leur passeport et d'abandonner leur nationalité sans oublier de rembourser à l'Etat tout ce qu'ils ont coûté en frais de santé, éducation, etc... Les vrais assistés ne sont pas ceux que l'on croit.
Vive la France !!
a écrit le 29/07/2013 à 13:45 :
ils n ont pas tord . L etatisme affligeant a rend les francais ainsi .
Un peuple qui met au pouvoir un francois hollande ne peut pas etre jugé bosseur et humble .
Réponse de le 29/07/2013 à 18:27 :
...Bérénice, c'est plein de bon sens (qui est souvent absent en France) !
Réponse de le 29/07/2013 à 19:14 :
sauf que tous les Français n'ont pas voté Hollande, ni même Sarkozy..!
a écrit le 29/07/2013 à 13:37 :
Les Français pensent la même chose des suisses.

1-1 balle au centre
Réponse de le 29/07/2013 à 14:00 :
Oui, mais les suisses, avec moins de 3% de chômage, n'ont que faire de trouver un travail en France.
Réponse de le 29/07/2013 à 15:15 :
On verra bien car grâce à Normal 1er et le Saint-Empire de l'UE, le chômage n'a qu'à bien se tenir !

Réponse de le 29/07/2013 à 15:15 :
Très bien mettez la Suisse au milieu de l'Afrique, plutôt qu'au milieu de l'Europe, sans les armées Françaises, Allemandes, Italiennes etc pour les protéger, eux et leur banques... On verra si elle reste le même pays, votre Suisse chérie. Quant au fait qu'il travailleraient plus et mieux que les français, bullshit, j'en connais des Suisses et je peux vous dire que la vie y est douce, merci le système social extrêmement généreux.
Réponse de le 29/07/2013 à 17:32 :
Vous ignorez apparemment tout du système militaire suisse et de la puissance de l'armée suisse.
Réponse de le 02/08/2013 à 2:10 :
Ha, parce que la Suisse à l'arme atomique et compte plusieurs dizaines de millions d'habitants ?
Réponse de le 02/08/2013 à 9:07 :
Non, vous avez raison en fait. la Suisse compte 19 vaches, 8 moutons, une demie douzaine de biquettes et 3 mecs qui jouent du cor des Alpes.
La Suisse est un pays pourri où on leur donne tout gratuitement, ils ne travaillent presque pas et s'enrichissent sur le dos des gens. A bas les Suisses quoi !

Je trouve ça un peu débile votre "mise en situation" de la Suisse au milieu de l'Afrique, ça a pas de sens. Ou ça en a tout autant si vous mettez n'importe quel pays, même plus grand que la Suisse.
Enfin, c'est bête de dire "j'en connais des Suisses et je peux vous dire", on connaît tous des gens !
Je suis franco-suisse et mon avis est qu'il y a en effet des soucis des deux côtés de la frontière, la Suisse est loin d'être parfaite, mais ça n'empêche pas cet article de soulever une vérité sur la France. Parce que : j'en connais des français, et je peux vous dire que.....
a écrit le 29/07/2013 à 13:34 :
Ce week-end, 9 français, qui se baignaient malgré le drapeau rouge, se sont noyés.
Arrogance, vous avez dit arrogance ?
Réponse de le 29/07/2013 à 14:00 :
Qu'en savez-vous qu'ils sont français ? Vous en revanche, aucun doute vu votre commentaire ...
a écrit le 29/07/2013 à 13:30 :
Depuis 1980, les gouvernements successifs ont tous acheté la paix sociale. 35 heures, avantages sociaux exorbitants, indemnités assedic incitant à ne pas reprendre un travail, sous-traitance des tâches "dégradantes" à l'immigration, etc. Il ne faut donc pas s'étonner que les salariés français soient désormais devenus des feignasses en puissance. Tout la France veut un job surpayé en évitant de fournir le moindre effort. Il n'y a pas qu'en Suisse que les français sont désormais pris pour des rigolos... C'est le cas, à peu près partout à travers le monde... C'est une réalité!
Voyagez un peu, vous le comprendrez en 10 mn.
Réponse de le 29/07/2013 à 14:13 :
Analyse relativement exacte, j'ajouterai le coté imbu de bons nombres de Français.
Réponse de le 29/07/2013 à 14:39 :
Exorbitants dites-vous? Si vous trouvez çà obcène, je vous en prie remboursez à l'Etat tout ce que vaous avez et continuez à nous coûter.
Pour ce qui est des congés payés et autres avantages inadmissibles, aller voir du côté d'un pays de tradition germaniques comme l'Autriche par exemple
a écrit le 29/07/2013 à 13:24 :
Oui bien-sur.... La Tribune devrait vérifier ses informations, puisque c'est une info sortie aujourd'hui qui parlait d'une poignée d'entreprises et non pas toutes les entreprises suisses. D'ailleurs quand on voit le nombre de frontaliers qui travaillent en Suisse, c'est que les francais doivent pas etre si mauvais. J'ai moi-meme travaillé en Suisse et de mon expérience, les francais travaillaient tout autant que les autres et il n'y avait pas de discrimination visible ni de conflit particulier. Cette xénophobie se limite a quelques écervelés qui écoutent l'UDC. Beaucoup d'entreprises en Suisse connaitraient des difficultés sans le renfort de travailleurs étrangers, dont les francais.
a écrit le 29/07/2013 à 13:16 :
Les français n'ont rien à envier aux suisses entre discrimination des noms à consonance étrangère, des adresses de quartiers "populaires", etc Au moins les suisses connaissent encore la valeur du mot "nation" en pratiquant la préférence nationale et en refusant de faciliter le séjour des étrangers en situation irrégulière sur leur territoire. Que les français en prennent de la graine!
Réponse de le 29/07/2013 à 13:45 :
Un français n'est pas en situation irrégulière lorsqu'il se trouve en Suisse. C'est un des principes fondateur de l'Europe. Libre circulation des personnes, des biens et des services.
Réponse de le 29/07/2013 à 14:13 :
@Ju

Malgré l'adhésion de la Suisse à l'espace Schengen les marchandises sont toujours contrôlées aux frontières suisses. La Suisse ne fait pas partie de l'UE et à juste titre. Les suisses ont négocié avec l'UE avant tout pour faciliter leur propre mobilité en Europe. Les suisses ne sont pas des européens convaincu autant que les britanniques. Un français ne peut résider plus de 90 jours en Suisse sur une période de 6 mois à moins d'avoir de la famille y résidant ou de disposer d'une activité lucrative (i.e. un emploi). Nombreux sont les français à faire la navette à la frontière pour revalider leur visa et certains ne se donnent même plus la peine de faire la navette. Par conséquent des français peuvent être en situation irrégulière en Suisse et en d'autres termes ce sont des clandestins!
a écrit le 29/07/2013 à 13:13 :
rendez nous l'argent de la fraude fiscal avant que les chomeurs de toutes l'europe viennent en suisse pour verifier la fiabilité de vos montres et on verra en combien de temps les fainéants mettrons à sac votre paradis fiscal et n'espérez pas vous planquer dans vos iles desertes elles sont déjà toutes répétoriées
Réponse de le 29/07/2013 à 14:20 :
Au moins, les montres suisses sont esthétiques et fiables. Ce qui n'est pas le cas de vos pitoyables productions "merde in france" ! Mais il est vrai que les Suisses sont travailleurs et compétents, eux !
Réponse de le 29/07/2013 à 14:36 :
Au moins, lesmontres suisses sont-elles esthétiques et fiables, ce qui est loin d'être le cas des productions "merde in france". Mais il est aussi vrai que les Suisses sont travailleurs, courageux et compétents, eux ! Ce qui fait, bien sûr, toute la différence avec un ramassis de franchouillards par définition très, très moyens ...
Réponse de le 29/07/2013 à 15:21 :
Comme français moyen, vous êtes assez représentatif ...
Réponse de le 29/07/2013 à 15:32 :
L'horlogerie de luxe Française se porte très bien, ainsi que tout le secteur du luxe en générale dont le pays est leader dans le monde loin devant la Suisse. Merci de vous en inquiéter. D'ailleurs les Suisses peuvent remercier la France à propos des montres, nos grandes marques les font faire là bas, Hermès, Cartier etc... Pas une question de savoir faire (un pays qui envoi régulièrement des satellites dans l'espace peut construire des breloques en or et en diamants pour nouveau riche), plutôt une tradition. Donc la Suisse peut remercier la France de lui apporter une masse non négligeable de travail très qualifié et donc très bien payé. Pour le même type de raisons elle peut aussi remercier l'Allemagne, l'Italie, l'Angleterre etc... Après tout, nous pourrions produire en France à l'image de Perquignet. Tiens c'est vrai ça ? Pourquoi aller faire ça en Suisse si nous savons faire la même chose ? Mmhmm, sûrement une histoire d'image, mais pas que, peut être que quelques avantages fiscaux sur le travail soient fort motivants.
Réponse de le 29/07/2013 à 15:50 :
Le fait est que nous avons d'excellents professionnels de l'horlogerie toujours formés en France qui ensuite travaillent (15 000) en Suisse (Chaux, Le Locle?) : s'ils étaient si paresseux, il y a longtemps qu'ils auraient été renvoyés. À croire que, en France, pour laisser partir ce pactole (4 ou 5 milliards de CA), ce sont surtout les patrons qui sont incapables ou trop vénaux (toujours plus de dividendes et toujours moins d'investissement)
a écrit le 29/07/2013 à 13:08 :
Que font l'auteur de l'article et le premier commentateur ? Ils râlent et revendiquent... Le Français moyens est incapable d'avoir la moindre réflexion et crache son avis comme il lui vient. Humilité, remise en question et discrétion sont des mots inconnus pour le Français de base.
a écrit le 29/07/2013 à 13:04 :
paresseux je ne pense pas....mais ARROGANT !!! HO QUE OUIIIIII
a écrit le 29/07/2013 à 13:02 :
;;; les Suisses ! Personne d'objectif et de réaliste n'oserait contester que les français par définiton fort moyens sont paresseux et arrogants. Mais s'il ne s'agissait là que de leurs pires défauts ! Pour être objectif, conscient et honnête, il faut encore ajouter qu'ils sont grossiers et même vulgaires et totalement incompétents.Les français vivent toujours au moyen-âge et ça leur va comme un gant !
Réponse de le 29/07/2013 à 14:24 :
Votre auto portrait est saisissant de ressemblance ...
Réponse de le 29/07/2013 à 15:33 :
Ben non, cher petit français. J'ai le privilège de ne pas être français et de ne pas devoir vivre dans votre pays. Contrairement à vous, tout le monde ne privilégie pas le nivellement par le bas et la médiocrité. Toutes ces "qualités" sont bien concentrées en france - un
pays et un peuple qui gagnet, ça se voit tout de suite - et je voudrais surtout pas vous traumatiser en tentanr de relever votre niveau... quis e situe tout juste à celui du comptoir du Café du Commerce.
Réponse de le 29/07/2013 à 17:07 :
Je cite : "Pour être objectif, conscient et honnête" : un peu arrogant de votre part de qualifier votre opinion "d'objective, d'honnête"???? Pour pouvoir avoir une opinion que vous qualifiez d'objective dans ce cas vous avez visité la France entière dans ses moindres recoins et rencontré tous les français?
Comment peut-onl définir plus de 65 millions de français par quelques adjectifs? Il me "semble" qu'on qualifie ces propos comme du racisme... Chacun son opinion, pour moi ce sont les racistes qui composent leplus gros de la médiocrité. Et je suis bien désolée pour vous...
a écrit le 29/07/2013 à 13:02 :
Il n'y a jamais de fumee sans feu, c'est un realite. Il n'y a pas que les Suisses (qui ont refuse les 6 semaines de conges pour garder leur competitivite, rappelons-le) qui trouvent les Francais 'globalement parresseux', il y a aussi les patrons francais qui voient des employers parler 35h avant de parler plan de carriere, formation ou progression.
Lorsqu'on inculquera la notion du travail, puis de la recompense au lieu de celle de droits acquis eternellement, on sortira du marasme actuel.
Le pire, c'est que ce sont les Francais les plus laborieux qui vont en Suisse, ceux qui savent que lq meilleure assurance chomage, c'est sa formation et son implication.
a écrit le 29/07/2013 à 13:02 :
je suis français et je pense comme les suisses ! comme disait coluche " une grande gueule et des petites mains" ;)
Réponse de le 29/07/2013 à 17:03 :
exactement arogant