L'Anglais qui gagnait de l'argent sur le dos de la pub par téléphone

 |   |  452  mots
Faire surtaxer sa ligne téléphonique, un bon moyen d'échapper au démarchage ? (c) Reuters
Faire surtaxer sa ligne téléphonique, un bon moyen d'échapper au démarchage ? (c) Reuters (Crédits : Reuters)
Un Britannique excédé par les démarchages publicitaires téléphoniques a mis son numéro de ligne fixe en surtaxé. Conséquence: ce particulier reçoit moins d'appels inopportuns et s'est fait quelques centaines de livres sterling.

Aux grands maux les grands remèdes. L'adage sied fort bien à cet Anglais qui, excédé par les (trop) nombreux démarchages téléphoniques, a décidé d'agir directement sur l'outil incriminé: son téléphone, en faisant payer les interlocuteurs qui souhaitaient le joindre. C'est en tout cas ce que rapporte la BBC sur son site Internet.

L'histoire remonte à novembre 2011. Lee Beaumont n'en peut plus de ces appels téléphoniques incessants. Le Britannique reçoit près d'une trentaine de démarchages téléphoniques par mois. Il faut dire que Lee Beaumont travaille à distance. Son domicile est donc son lieu de travail. Ce qui rend les appels publicitaires d'autant plus incommodants.

>> Lire aussi : Comment échapper au démarchage téléphonique ?

L'opérateur reverse au Britannique un peu plus de 8 centimes d'euro par minute...

Alors un jour, l'Anglais décide de demander un numéro surtaxé à son opérateur. Certes, il lui en coûtera 10 livres (11,70 euros) de TVA supplémentaire pour mettre en place un tel numéro. Mais qu'à cela ne tienne, Lee Beaumont préfère payer un peu plus cher, pourvu qu'il ait la paix. Sachant que sur les 10 pence (12 centimes d'euro) par minute que les interlocuteurs payent à l'opérateur pour le joindre, 7 pence (8,4 centimes d'euro) vont directement dans son porte-monnaie.

Comme on pouvait s'y attendre, l'effet ne s'est pas fait attendre. Lee Beaumont ne reçoit désormais plus qu'une douzaine d'appels publicitaires par mois. Ce pourrait être la fin de l'histoire. Sauf que Lee Beaumont a commencé à prendre goût à ces démarchages téléphoniques. La ligne surtaxée a rapporté 300 livres (environ 350 euros) rien que le mois dernier, rapporte la BBC. 

...Lee Beaumont commence donc à prendre goût au démarchage téléphonique

Du coup, le Britannique n'écourte plus les conversations téléphoniques comme avant. Et si une agence marketing le contacte, il n'hésite pas à faire durer l'appel en posant des questions et en demandant plusieurs précisions. Une manière "honnête" selon lui de mettre chaque mois un peu de beurre dans les épinards.

L'opérateur déconseille toutefois aux particuliers d'en faire autant. Pour une raison simple: avec un tel numéro, leur responsabilité peut être engagée en vertu du code de protection des consommateurs. En France, ces numéros restent réservés aux professionnels. "Il faut un numéro de Siret", explique-t-on chez Orange. Alors à moins d'être auto-entrepreneur, il ne sera pas possible pour un Français d'imiter Lee Beaumont. Car si le démarchage est encadré par une loi pénalisante depuis 2011, il n'en demeure pas moins d'actualité. Reste cependant la possibilité de s'inscrire sur liste rouge...

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 03/09/2013 à 7:56 :
J ai fait ca en france avec un 0892 il y a 6 ou 7 ans. C etait plus elaboré.... je choppais automatiquement le spam. Reconnaissais les emails en francais et disais automatiquement que j etais interessé avec un : merci de me rappeler au 0892xxxxxx demandez le poste yyyy. Le teleoperateur tombait sur un IVR qui le baladait vers une musique d attente et a bout d une minute le logiciel serveur vocal lui disait de ne plu spammer... lol. Le logiciel etait un script perl sous linux/asterix.
a écrit le 03/09/2013 à 7:07 :
Qui parle de "liste rouge" ? Ni La Tribune ni Gratos. Il serait temps d'apprendre à relire sa copie ! L'opposition à la publication des numéros est parfaitement prévue.
Voici ce que je viens à l'instant de copier / coller depuis la page web de paramétrage de mon FAI et de ligne fixe:
" Qu'est-ce que l'annuaire universel ?

Conformément à la réglementation en vigueur,(...) est tenue de communiquer aux éditeurs d'annuaires et fournisseurs de services de renseignements ses listes d'abonnés au service téléphonique. C'est ce qu'on appelle l'Annuaire Universel, pour lequel la publication des abonnés à un service de téléphonie fixe est automatique (contrairement aux mobiles).

Sauf opposition de votre part, la publication des numéros associés à votre compte (...) est automatique et gratuite. Vous pouvez également choisir de faire figurer dans votre inscription des mentions complémentaires relatives par exemple à d'éventuels autres utilisateurs de votre ligne ou à votre activité professionnelle. ...."
a écrit le 02/09/2013 à 21:52 :
La liste rouge a été supprimée... il serait temps que latribune revoit sa copie !
a écrit le 02/09/2013 à 19:24 :
Si vous en avez assez d'être dérangé par des centres d'appels où l'on exploite des smicards, voire pire encore lorsqu'ils sont basés à l'étranger, faites comme moi (tout est gratuit):
1 - inscrivez vous sur le site www.pacitel.fr afin d'indiquer que vous ne souhaitez pas être sollicité par téléphone
2 - Dans la page web de configuration de votre téléphone fixe ou bien en appelant votre FAI et de fixe: cocher la case " rejet des numéros masqué". Le centre d'appel appelle toujours en "numéro masqué". Un message lui indique (sans que le téléphone sonne chez vous), que vous ne voulez pas des "numéros masqués"
3 - Dans la page web de configuration de votre téléphone fixe, ou bien en appelant votre FAI et de fixe, indiquez que vous ne désirez par faire apparaitre votre numéro sur l'annuaire universel.
4 - Quand vous souscrivez un contrat écrit important (assurances, crédits, abonnement... ) vous pouvez préciser que vous ne souhaitez pas être appelé sauf cas d'urgence (vol, accident...)

Croyez-moi, maintenant, je maitrise qui peut m'appeler et suis bien tranquille ! :-))
a écrit le 02/09/2013 à 16:17 :
350 Euros divisé par 0,084 Euros = 4166 minutes par mois soit 69 heures / mois soit des conversations de 69/(12*4) = 1,44 heure. Ce qui est quand même beaucoup.
a écrit le 02/09/2013 à 15:50 :
mouais... pour gagner les 300 livres annoncés j ai calculé qu' à hauteur de 0.07 par minute, il faut passser 428 heures par mois au téléphone. sachant qu'il dit n'etre appelé plus que 12 fois par semaine, cela fait des conversations de 9h chacune.... j suis pas sur que les hotline soient si patentes..
a écrit le 02/09/2013 à 15:41 :
l'autre moyen de lutter contre les call center , c'est de s'attaquer à leur rentabilité donc de faire du temps aux télé-vendeurs et de véroler leurs fichiers.
quand j'ai le temps, je laisse durer la conversation et je fournis un maximum de fausses informations , ça peut même devenir amusant.
a écrit le 02/09/2013 à 15:16 :
ça me parait tiré par les cheveux parce que d'une c'est difficile pour un particulier de souscrire à un numéro surtaxé mais de plus ceux-ci sont souvent inaccessibles depuis l'étranger où sont basée la plupart des usines de téléprospection
a écrit le 02/09/2013 à 15:11 :
Voila une excellente méthode pour vacciner une bonne fois pour toutes ces importuns inutiles et en prime désagréables ! Je vais faire pareil tout de suite...

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :