En affichant une baisse surprise, la production industrielle allemande déçoit

 |   |  509  mots
Les incertitudes liées aux élections allemandes pourraient être responsable d'une baisse de la production industrielle inattendue en Allemagne. Mais un doute est tout de même jeté sur la qualité de la reprise outre-Rhin. (Photo : Reuters)
Les incertitudes liées aux élections allemandes pourraient être responsable d'une baisse de la production industrielle inattendue en Allemagne. Mais un doute est tout de même jeté sur la qualité de la reprise outre-Rhin. (Photo : Reuters) (Crédits : reuters.com)
La production industrielle allemande a baissé pour le deuxième mois consécutif alors qu'un rebond était attendu. Mais elle devrait rebondir au cours des deux derniers mois de l'année, selon les analystes.

La production industrielle, pilier de l'économie allemande, marquerait-elle le pas ? Avec une contraction pour le deuxième mois consécutif, cela y ressemble fort. L'industrie de la première économie européenne a en effet vu sa production se contracter de 1,2% sur un mois en octobre, d'après un chiffre provisoire corrigé des variations saisonnières et calendaires publié lundi par le ministère de l'économie. C'est très décevant par rapport à la progression de 0,8% qu'attendaient en moyenne les économistes interrogés par l'agence Dow Jones Newswires.

Sur deux mois, septembre-octobre comparé à juillet-août, l'indicateur affiche une baisse plus limitée, de 0,5%. Notamment parce que le ministère a par ailleurs revu en légère hausse le chiffre de septembre, à -0,7% contre -0,9% auparavant.

Tous les secteurs sont touchés

Le repli enregistré en octobre est imputable à tous les secteurs, qu'il s'agisse de l'industrie manufacturière (-1,1%), de l'énergie(-1,9%) ou du BTP (-1,7%). Dans l'industrie manufacturière, par exemple, la seule amélioration est venue des biens intermédiaires (+0,9%). La production de biens d'équipement (-3,0%), le fer de lance de l'économie du pays, et de biens de consommation (-0,8%) s'est au contraire dégradée.

Berlin reste optimiste

La production industrielle dans son ensemble a commencé le quatrième trimestre en petite forme "après un haut niveau cet été dû en partie à des effets de rattrapage", a commenté le ministère de l'Economie dans un communiqué. En août, elle avait grimpé de 1,6% sur un mois.

"Les entrées de commandes à l'industrie restent orientées à la hausse et le niveau des commandes dans le secteur de la construction est bon", a-t-il toutefois souligné.

Dans la mesure où divers indicateurs montrent "une confiance croissante dans l'économie", le ministère s'attend à une hausse de la production industrielle dans les mois à venir.

Doutes sur la solidité de la reprise

C'est aussi l'avis de la plupart des analystes, qui ne manquent toutefois pas de relever que le chiffre d'octobre "fait surgir certains doutes sur la stabilité de la reprise économique" du pays, à l'instar de Thilo Heidrich de Postbank.

"Nous attendons une amélioration du tableau dans le futur" après une production industrielle "très décevante" en octobre, commente dans une note Annalisa Piazza, du courtier Newedge. "Les chiffres d'aujourd'hui sont tout sauf un bon début de quatrième trimestre et ils représentent une limite à une expansion solide", ajoute-t-elle.

L'instabilité liée aux récentes élections mise en cause

"Les entreprises allemandes ont sans doute brièvement remis à après les élections leurs programmes d'investissement", analyse son confrère Christian Schulz, de la banque Berenberg, qui mise sur un retournement de tendance prochainement.

Le bon niveau des baromètres de confiance des entrepreneurs (Ifo) et des investisseurs (ZEW) en novembre va dans ce sens. Si les commandes à l'industrie allemande sont reparties à la baisse en octobre, reculant de 2,2% sur un mois, après avoir progressé de 3,1% en septembre, elles restent en hausse de 1,9% sur deux mois, septembre-octobre par rapport à juillet-août.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 10/12/2013 à 17:27 :
Après la pluie vient le beau temps... selon mon analyse.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :