La corruption représente près de 1% du PIB de l'Union européenne

 |   |  384  mots
En France, les politiques français ont souvent été accusés de corruption et de népotisme
En France, les politiques français ont souvent été accusés de corruption et de népotisme (Crédits : DR)
La Commission européenne publie pour la première fois un rapport faisant l'état des lieux de la lutte anti-corruption au sein de l'Union européenne.

120 milliards d'euros (soit environ 1% du PIB de l'UE), c'est ce que coûte chaque année la corruption à l'économie de l'Union européenne, selon un rapport publié lundi par la Commission européenne. Résultat d'une initiative lancée en juin 2011, la publication n'établit pas de classement des pays européens mais vise à améliorer la lutte anti-corruption en relevant ses lacunes.  

"Les Etats membres ont beaucoup fait au cours des dernières années pour lutter contre la corruption, mais le rapport publié aujourd'hui montre que ces efforts sont loin d'être suffisants", a souligné dans un communiqué Cecilia Malmström, la commissaire européenne chargée des Affaires intérieures.

La commission critique notamment l'insuffisance de contrôle interne portant sur les procédures au sein des administrations publiques, ainsi que l'absence de cohérence des règles relatives aux conflits d'intérêts au sein de l'Union européenne. Les marchés publics sont également cités parmi les points les plus sensibles. Ils avaient déjà fait l'objet d'une étude de l'Office européen de lutte anti-fraude en juin 2013 

La France, élève moyen

La France n'apparaît ni comme un bon élément (les pays nordiques et le Royaume-Uni), ni comme un mauvais (l'Europe centrale et les pays méditerranéens).

Le rapport note néanmoins que les politiques français ont souvent été accusés de corruption et de népotisme. Le chapitre consacré à l'Hexagone critique particulièrement les conflits d'intérêts qui touchent notamment les parlementaires, dont 70 à 80% occupent un autre emploi. Pour la commission, le pays doit aller dans le sens des recommandations du comité Jospin, qui plaidait fin 2012 "pour un renouveau démocratique".

D'après l'Eurobaromètre spécial 2013, réalisé en février et mars 2013, 68% des Français interrogés pensent que la corruption est courante, contre 76% en moyenne pour l'Union européenne.

Si 6% des Français ayant répondu au sondage reconnaissent être personnellement affectés par la corruption dans leur quotidien (contre 26% en moyenne pour l'UE), ils ne sont que 2% a avoir rapporté s'être vus réclamer ou suggérer un pot de vin en échange d'un service dans les 12 derniers mois, contre 4% en moyenne pour l'UE.

 

Crédit image : Schmiergeld par Dierk Shaefer. Via Flickr CC License by

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 05/02/2014 à 8:40 :
La corruption commence chez les parlementaires européen, puis chez nos politiques français...... Car comme nous ne pouvons pas contrôler leur vote électronique, il n'y a pas de démocratie dans nos pays..... Voilà la réalité ....
a écrit le 04/02/2014 à 14:04 :
C'est marrant les 2 titres qui se suivent sur la corruption dans les pays de l'UE et la possibilité de voir l'ancien premier ministre du Luxembourg comme président de l'UE...
a écrit le 04/02/2014 à 8:45 :
Et ça fait combien de temps que les auditeurs/cour des comptes n'ont pas validé le budget européen que la comission contrôle?
a écrit le 03/02/2014 à 22:13 :
68% des Français interrogés pensent que la corruption est courante, même si seulement 6% des Français reconnaissent être personnellement affectés par la corruption ! Le ressenti est souvent lié à la pression médiatique et à l'idée que l'on se fait des nos gouvernants. Selon le rapport la corruption en France touche plutôt les conflits d'intérêts des parlementaires qu'une corruption des agents de la fonction publique, douaniers, policiers, service des impôts, juges etc.
a écrit le 03/02/2014 à 21:53 :
à lire le livre " la caste cannibale" beaucoup de révélations
a écrit le 03/02/2014 à 18:08 :
Quand la corruption est évaluée par des corrompus, elle ne peut être que négligeable.
Réponse de le 03/02/2014 à 18:30 :
oh , qu'en termes choisis ces choses sont bien dites !
a écrit le 03/02/2014 à 18:05 :
Z'inquiétez pas, on n'en parlera pas au 20 H....
a écrit le 03/02/2014 à 16:41 :
Il semble que la corruption ait encore de bons jours devant elle. Les yeux dans les yeux ça n'existe que chez les autres. Cela ne se traduit pas toujours par de l'argent, en dehors des cadeaux en nature ( combien de piscines offertes aux élus) il y a aussi le chantage pour avoir un service ou accepter telle ou telle chose. je te rends service tu me rends service, n'en parle à personne.
a écrit le 03/02/2014 à 16:39 :
A lire "French corruption", édifiant.
a écrit le 03/02/2014 à 15:53 :
En France, les gens trouvent assez normal ce qui se passe. Comme quoi on s'habitue à tout, y compris à la corruption qui semble donc être entrée dans les moeurs françaises :-)
Réponse de le 03/02/2014 à 18:11 :
La Graisse et les eurocrates nous a montré la voie, zéro impôts, zéro tickets, l'économie de la main à la main est la plus efficace. Tout se négocie!
a écrit le 03/02/2014 à 15:52 :
1 % du PIB de l'UE. mais il ne s'agit que de la corruption connue et dévoilée. C'est-à-dire uniquement la partie émergée de l'iceberg. Et, dans les faits, on peut aisément multiplier ces chiffres par au moins 10. Exemple frappant : la france. depuis le flic de base et le fiscard insignifiant jusqu'au politicien de haut vol (et quand on dit "vol" ...), tous les fonctionnaires sont corrompus. En france, expérience vécue à de nombreuses reprises, il est d'une facilité déconcertante de ne pas se faire verbaliser par le flic planqué en bord de route : un billet glissé comme par hasard dans les papiers du véhicule suffit à arranger bien des choses.Et offrir, comme je le fais chaque année sans le moindre scrupule, un cadeau amical au petit fonctionnaire du fisc qui me donne rendez-vous quasiment tous les ans est devenu une tradition ..; qui fait passer mon dossier mieux qu'une lettre à la poste. Deux exemples vécus à de nombreuses reprises. Et il en est de même pour les permis de construire notamment. C'est hyper-facile et tout aussi généralisé. montrez-moi un fonctionnaire et je vous montrerai un corrompu. Et ceux qui jouent les vierges effarouchées ne sont que des menteurs et sont probablement encore plsu corrompus et voleurs que les autres qui arrondissent sans sourciller leurs minables fins de mois. J'adore ce système où l'argent permet beaucoup. ca m'arrange. Et tant pis pour les autres; chacun ses problèmes après tout. Mais que tout le monde se rassure : vu l'état et le futur de la france, la corruption galopante ne va faire que se développer, ce qui est logique. A chacun d'en user, d'en abuser et d'en profiter à son niveau. La france est une république bananière et il faut l'utiliser comme telle.
a écrit le 03/02/2014 à 15:49 :
de l'état "pourri". La corruption sur les marchés publiques pour les syndicats est connu mais jamais personne n'a engagé une action.
Pole Emploi ... ce temps là a l'obligation chaque mois de supprimer 10% des demandeurs d'emploi avant la publication des chiffres et ensuite remet ces 10% jusqu'au mois suivant. Et ainsi les chiffres publiés nous donnent l'impression d'un ralentissement. Incroyable !!!! et ceci avec une pyramide des ages favorables à la baisse. C'est une vrai double crise. Economique et d'un état qui a toujours été mal géré et qui continue à l'etre. Quand aurons nous des gens sérieux et professionnels pour diriger le pays ?

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :