Grèce : Bild Zeitung sort l'arme du mensonge pour sauver le contribuable allemand...

 |   |  645  mots
L'édition de Bild de ce mercredi 5 février. Les Grecs, plus riches que nous
L'édition de Bild de ce mercredi 5 février. "Les Grecs, plus riches que nous" (Crédits : DR)
Le tabloïd allemand fait encore ce mercredi matin une "manchette" au vitriol sur la richesse des Grecs au moment où se négocie un troisième plan d'aide. Mais leur argumentation est entièrement fausse.

C'est une sorte d'habitude. Lorsqu'un nouveau plan d'aide à la Grèce se prépare, le tabloïd allemand Bild Zeitung lance une campagne pour s'insurger contre la mise en croix (supposée) des contribuables allemands. Alors que le ministre des Finances fédéral Wolfgang Schäuble travaille désormais à la constitution d'un nouveau programme pour Athènes, Bild a titré ce mercredi matin dans sa typographie criarde habituelle : « Les Grecs sont plus riches que nous ! » Et d'ajouter : « C'est officiel : la fortune moyenne est deux fois plus importantes qu'en Allemagne, mais le gouvernement prépare une nouvelle aide de plusieurs milliards. »

Les explications du tabloïd

Tout l'article qui se déploie sur la page 2 est à l'avenant. Parmi les raisons de la « richesse grecque », Bild condamne la faiblesse des impôts (alors qu'il fustige la pression fiscale française), la propriété immobilière, les retraites trop élevées et… l'évasion fiscale (« ils trichent avec leurs impôts ! »). Et de reprendre une proposition du chef de la FDP libérale Christian Lindner de remplacer le troisième plan d'aide à la Grèce par un « impôt sur la fortune. » Là encore, cette proposition est cocasse lorsque l'on se souvient que la proposition française d'une tranche à 75 % de l'impôt sur le revenu avait déclenché une réaction vive de la presse allemande, Bild compris.

Médian n'est pas moyen

Qu'en est-il en réalité ? Bild a été cherché une étude de la BCE publiée en 2013. Et on peut dire qu'il l'a particulièrement maltraité. Bild écrit : « en moyenne un ménage grec a 101.900 euros. (…) Un ménage allemand n'a au contraire que 52.000 euros. » Un coup d'œil sur les données de la BCE permet de montrer que ce qu'écrit Bild est faux. Ces chiffres se réfèrent à la valeur « médiane » (Median Net Wealth), autrement dit à la fortune qui coupe la population en deux. Ceci signifie que la moitié des ménages allemands disposent de plus de 52.000 euros, tandis que la moitié des ménages grecs ont, eux, plus de 101.900 euros. Ce chiffre ne dit donc rien de la « moyenne » des fortunes.

Pour cela, il faut se référer à la fortune moyenne des ménages, chiffre également donné par la BCE sous la rubrique Mean Net Wealth. Mais l'ennui, c'est que, cette fois, la moyenne allemande est supérieure à la moyenne grecque de 25 %. La fortune nette moyenne des ménages allemands est de 195.200 euros contre 147.800 euros pour les Grecs… On comprend que Bild n'ait pas pris le bon chiffre.

Etude de 2010

Par ailleurs, l'étude de la BCE utilise des données qui datent de 2010. Depuis, les mesures « d'ajustement » préconisées par le gouvernement allemand sous la pression de journaux comme Bild a nettement réduit la fortune des Grecs. L'office statistique grec Elstat lui-même a estimé qu'entre 2008 et 2012, la perte de revenu disponible a atteint 40 % en Grèce. Les arguments avancés par Bild ne tiennent plus depuis longtemps : les impôts ont été relevé et rentrent nettement mieux dans les caisse de l'Etat. Les retraites ont été à plusieurs reprises réduites et les Grecs vont voir l'âge de départ à la retraite passer à 68 ans en 2030, date à laquelle les Allemands partiront à 67 ans (et pas avant, comme on l'entend trop souvent). Enfin, selon la Banque centrale grecque, la valeur des biens immobiliers grecs a chuté de 34 % depuis 2010 et la réalisation de l'étude de la BCE.

Article mensonger

L'article de Bild semble tout droit sortir de 2010. C'est un article qui, en réalité, nie tous les efforts du peuple grec et toutes ses souffrances dans le seul but de flatter l'ego allemand et de faire du sensationnel. Cet article mensonger a cependant été distribué ce matin dans toute l'Allemagne a plus de 3 millions d'exemplaires… Les donneurs de leçons devraient parfois en prendre quelques-unes.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 08/02/2014 à 12:27 :
En Grece la plupart des caisses enregistreuses sont HS. Bizarre ! Et pour cette raison les commercants n acceptent plus des paiements en liquide .
Et quand un ministre du transport se fait choper avec des plaques d´immatricuation truquées pour ne pas payer de vignette cela en dit long sur la morale de paiement des taxes et impots en Grece.
a écrit le 05/02/2014 à 22:20 :
L'article de Bild ne parle pas de l'impôt "théorique", mais de l'impôt réel payé par les grecs. Il faut savoir que moins de la moitié de la TVA y est réellement perçue, et je ne parle pas des impôts fonciers ! Là, c'est même pire qu'en Corse... R Godin aurait pu rappeler ces décalages. Son article aurait gagné en clarté
a écrit le 05/02/2014 à 18:37 :
J'étais en Grèce il n'y a pas très longtemps et j'ai pu constater que les taxes étaient en effet fortes. La TVA par exemple est à 23%. Avec un salaire de 10 000 euros par an, on paie 720 euros d'impôts. La immobilière est de 10% + les frais d'avocat, de notaire, de contrôle technique, voire d'agence immobilière. Je crois que certains se la racontent en pensant que l'herbe est plus verte chez les autres. Et je ne parle même pas du taux de chômage faramineux !!!
Réponse de le 05/02/2014 à 19:05 :
La TVA est-elle réelle perçue? Idem pour les impôts direct. Pas si sûr...
a écrit le 05/02/2014 à 17:12 :
ayant vécu pendant 30 ans en Allemagne, je connais très bien Bild Zeitung,
ça ne coûte pas cher, c'est lu le matin très tôt dans le métro mais par qui ??
en lisant les titres cela suffit, car le reste ....
Réponse de le 06/02/2014 à 11:12 :
encore un truc qui raconte des bêtises et que les gens ingurgitent tous les matins
a écrit le 05/02/2014 à 14:51 :
Coquille "Bild a été cherché une étude " "a été chercher", ou mieux "est allé chercher"
a écrit le 05/02/2014 à 13:31 :
Bild écrit : « en moyenne un ménage grec a 101.900 euros. (…) Un ménage allemand n'a au contraire que 52.000 euros. » et les gens vont y croire ??
a écrit le 05/02/2014 à 13:27 :
L'article de Bild ne parle pas de l'impôt "théorique", mais de l'impôt réel payé par les grecs. Il faut savoir que moins de la TVA y est réellement perçue, et je ne parle pas des impôts fonciers ! Là, c'est même pire qu'en Corse... R Godin aurait pu rappeler ces décalages. Son article aurait gagné en clarté.
Réponse de le 06/02/2014 à 10:33 :
Et tout le monde sait qu'en Allemagne, il n'y a pas d'évasion fiscale, que le Luxembourg n'existe pas et que les allemands ne perçoivent pas d’intérêts sur les sommes prêtées à la Grèce .... et que les marmottes enveloppent le chocolat au pays des bisounours
a écrit le 05/02/2014 à 13:18 :
Ce que vous ne dites pas, c'est dès 70 ans l'allemand doit indiquer un genre de tuteur, L'enquête de leur fortune va jusqu'à demander ce que vous possédez y compris la valeur des bijoux que vous possédez. J'avais lu dans la presse helvétique il y a un "lustre" que les avoirs des riches "grecques" était le montant de leur dette ?qui croire ?
a écrit le 05/02/2014 à 13:14 :
hé oui il n'y a pas que l'Afp et autres soi disant médias qui mentent , toute la presse n'est pas la pour informer , mais pour agir en tant qu'organe de propagandepour avoir de l'info il faut lire les médias hors europe et encore en faisant des recoupements ,tout est à prendre avec des pincettes
a écrit le 05/02/2014 à 12:51 :
désolé mais ce cher Journaliste Mr Godin utilise un argumentaire un peu faux au sujet de la valeur moyenne et médiane car pour calculer la répartition des revenus dans un pays, c'est la valeur médiane qui donne l'image la plus juste car le problème de la valeur moyenne c'est qu'elle est faussé par les 1à 5 % de la population extrêmement riche, qui mécaniquement font élever fortement la valeur moyenne .. donc si les grecs ont un revenu médian supérieur aux allemands, cela signifie qu'ils sont relativement plus "riche" que ces derniers, même si on en doute fort !!
Réponse de le 05/02/2014 à 13:53 :
Oui, visiblement l'auteur ne comprend pas grand chose aux mathématiques, il arrive à discréditer son discours en citant les chiffres, c'est effarant de bêtise.
Hélas la plèbe ne retiendra que le titre et le ton de ce "rétablissement" de la vérité.
a écrit le 05/02/2014 à 12:46 :
Moyenne ou Médiane ? Les 2 ont une signification, on ne peut pas considérer la médiane comme sans valeur. Ici l'Allemagne est plus riche que la Grèce mais certains grecs sont très très riches... Effectivement, créer un ISF n'est pas sans fondement !
a écrit le 05/02/2014 à 12:39 :
Ont-ils vraiment tort ? A voir.
Réponse de le 06/02/2014 à 19:26 :
@ Gilles 1 Oui oui, ils ont tort. Pas difficile à vérifier quand on va parfois en Grèce.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :