Londres prive RBS de ses super-bonus

 |   |  154  mots
La banque a suscité la colère des politiciens de tous bords en février lorsqu'elle avait annoncé le versement de 576 millions de livres de primes malgré les 8,2 milliards de livres de pertes, rappelle le quotidien britannique.
La banque a suscité la colère des politiciens de tous bords en février lorsqu'elle avait annoncé le versement de 576 millions de livres de primes malgré les 8,2 milliards de livres de pertes, rappelle le quotidien britannique. (Crédits : reuters.com)
Les primes pouvaient aller jusqu'à 200% du salaire de base des banquiers. Le gouvernement s'y est opposé.

"Too much"... La Royal Bank of Scotland souhaitait augmenter les primes de ses banquiers, pouvant aller jusqu'à 200% de leur salaire de base. Mais le gouvernement a dit niet, rapporte ce vendredi le Financial Times.

Les nouvelles règles de l'Union européenne disposent en effet que les banques qui souhaitent accorder des primes d'une valeur supérieure à la rémunération de base, doivent d'abord demander leur approbation aux actionnaires.

Des millions de primes malgré des milliards de pertes

La banque a suscité la colère des responsables politiques de tous bords en février lorsqu'elle avait annoncé le versement de 576 millions de livres (environ 700 millions d'euros) de primes malgré les 8,2 milliards de livres ( environ 10 milliards d'euros) de pertes, rappelle le quotidien britannique.

Pour l'heure, la RBS devrait mettre en place un nouveau plan concernant la rémunération, qu'il soumettra aux actionnaires, selon une personne proche du dossier citée par le FT.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 25/04/2014 à 16:26 :
"mettre en place un nouveau plan concernant la rémunération"... Ouf. Leurs bonus sont sauvés. Vive les pertes. Elles sont pour les autres.
a écrit le 25/04/2014 à 15:41 :
Et de notre coté nos politiques pas bien vraiment roses semblent pour une fois être en désaccord avec la droite anglaise libérale ?? Même pas blairistes. Le CAC a encore de beaux jours devant soit

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :