Moody's relève à nouveau la note de l'Irlande

 |   |  261  mots
« Moody's s'attend à ce que l'économie irlandaise progresse à moyen terme beaucoup plus vite que la moyenne de la zone euro. »
« Moody's s'attend à ce que l'économie irlandaise progresse à moyen terme beaucoup plus vite que la moyenne de la zone euro. » (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2011. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
L'agence de notation souligne « l'accélération de la dynamique de croissance » du pays pour justifier le relèvement de deux crans de la note de crédit à Baa1.

L'agence Moody's a relevé de deux crans la note de solvabilité de l'Irlande, de Baa3 à Baa1. L'agence de notation souligne « l'accélération de la dynamique de croissance » dans le pays au cours des derniers mois, dans son communiqué publié vendredi soir. Elle considère que la trajectoire de la dette du pays s'est améliorée, ce qui justifie une perspective stable à cette nouvelle note.

 

« Moody's s'attend à ce que l'économie irlandaise progresse à moyen terme beaucoup plus vite que la moyenne de la zone euro », écrit  l'agence dans son communiqué.

 

Retour sur les marchés

Le produit intérieur brut (PIB) irlandais a reculé de 0,3% en 2013 mais il devrait, selon la Commission européenne, gagner 1,8% en 2014 et 2,9% en 2015. En décembre dernier, l'Irlande a été le premier pays de la zone euro à sortir du plan d'aide massif qui lui avait été accordé en 2010 par les Européens et le Fonds monétaire international. La crise immobilière et bancaire avait précipité le pays au bord du gouffre. Moody's avait réintégré l'Irlande en catégorie d'investissement en janvier, ce qui lui a permis de revenir sur les marchés financiers. En mars, et pour la première fois depuis 2010, le pays a pu revenir emprunter de l'argent à long terme. L'agence observe que la reprise du marché de l'immobilier contribue à réduire sensiblement le passif des finances publiques. Moody's met cependant en garde contre « le niveau élevé de la dette publique » qui dépassait les 120% du PIB irlandais l'an passé.

 

> lire le communiqué de l'agence Moody's (en anglais)

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 18/05/2014 à 20:39 :
Bon, s'ils ont retrouvé le chemin de la croissance, peut-être serait-il temps d'arrêter les subventions de l'UE à ce pays pauvre et aussi leur demander d'avoir une fiscalité digne de ce nom plutôt que leur dumping pour attirer les entreprises étrangères :-)
a écrit le 17/05/2014 à 16:21 :
Les agences de notation anglo-saxonnes et leur yo-yo selon les accords avec Wall Street et quelques gouvernements. Juste pour le rappel, Portugal vient d'arrêter ses prêts du FMI et vient déjà de monter un cran dans ces drôles de notation. Les médias européens exultent. Par contre ce qu'ils ne disent pas c'est que Portugal quitte ce programme de prêts avec une dette de 214 millards d'euros et son PIB se trouve actuellement 4% plus bas qu'avant le prêt ! La France en fera-t-elle de même ?
a écrit le 17/05/2014 à 15:48 :
Ils vont pouvoir continuer leur dumping fiscal!!

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :