Les Européens aux urnes : combien de sièges pour les europhobes ?

 |   |  928  mots
(Crédits : Rémi Benoit)
Après les Britanniques et les Néerlandais jeudi, les Tchèques et les Irlandais vendredi, les Slovaques, les Lettons et les Maltais samedi, les Européens des 21 autres pays de l’Union européenne se rendent aux urnes ce dimanche pour désigner près de 600 eurodéputés sur un total de 751. Dominé par des enjeux nationaux, le vote est menacé par l'abstention et la montée des anti-européens.

Après les Britanniques et les Néerlandais jeudi, les Tchèques et les Irlandais vendredi, les Slovaques, les Lettons et les Maltais samedi, les Européens des 21 autres pays de l'Union européenne se rendent aux urnes ce dimanche pour désigner près de 600 eurodéputés sur un total de 751. Les électeurs grecs, roumains et lituaniens ont été les premiers à se rendre aux urnes à 04H00 GMT. Aucun résultat ne pourra être révélé avant la fermeture des derniers bureaux de vote en Italie à 21H00 GMT. Le Parlement européen diffusera vers 20H00 (GMT) une première projection basée sur des sondages sortie des urnes.

Election présidentielle en Ukraine

Ce scrutin se déroule le même jour que l'élection présidentielle en Ukraine, au bord de la guerre civile entre le gouvernement pro-européen et les pro-Russes dans l'Est du pays. Et au lendemain de la fusillade meurtrière dans un musée juif à Bruxelles, qualifiée par le président de la Commission européenne, José Manuel Barroso, "d'attaque contre les valeurs mêmes de l'Europe".

Abstention

Dominé par des enjeux nationaux, le vote est menacé par l'abstention et la montée des eurosceptiques après des années de crise, et pleines d'incertitudes sur la prochaine Commission. Considéré dans la plupart des pays comme de second rang car sans conséquence directe, peine traditionnellement à mobiliser. Le taux d'abstention, déjà à un record de 57% en 2009, pourrait être battu. Il a atteint environ 80% en République tchèque, selon l'agence de presse CTK.

Poussée des anti-européens

Mais ce qui inquiète plus encore est la poussée attendue des anti-européens. Si le parti anti-islam PVV a subi un échec aux Pays-Bas, en n'obtenant que 12% des voix contre près de 18% il y a cinq ans, l'Ukip britannique semble en passe de réaliser un score historique, si l'on en juge par ses résultats aux élections locales.

Une percée de l'extrême droite est attendue en France (qui élit 74 députés), où le Front national se voit déjà premier parti de France lundi . Selon le baromètre quotidien Ipsos/Steria publié vendredi soir, le Front national, avec 24% d'intentions de vote, devance toujours l'UMP à 21% et le PS est en recul d'un point à 16,5%, Selon la dernière vague de cette enquête réalisée pour Le Monde, le Cevipof et Terra Nova, l'alliance UDI-MoDem est créditée de 9,5%, EELV de 8,5% (-1) et le Front de gauche de 7,5% (-1). Debout la France (droite souverainiste) est donné à 3%, Nouvelle Donne (centre gauche) serait à 2,5% (+1).

Une centaine de sièges pour les anti-européens

 La défiance vis-à-vis de l'Europe s'exprimera aussi à travers le populiste Beppe Grillo en Italie, les anti-euro de l'AfD en Allemagne ou la gauche radicale de Syriza en Grèce. L'euroscepticisme ambiant va être "renforcé par le vote contestataire contre les partis de gouvernement", souligne Jean-Dominique Giuliani, le président de la Fondation Robert Schuman.

Au total, les forces anti-européennes pourraient décrocher une centaine de sièges. Pas assez pour bloquer la construction européenne, mais suffisamment pour donner de la voix et bousculer les partis traditionnels.

Une poussée de ces partis "ne va pas changer la façon dont le Parlement travaille", estime Jan Techau, le directeur de Carnegie Europe. Mais cela aura des conséquences "sur les scènes politiques nationales et sur la façon dont les dirigeants nationaux agiront au sein de l'UE", ajoute-t-il.

La concurrence va être rude entre les europhobes pilotés par l'Ukip et l'extrême droite emmenée par le FN de Marine Le Pen pour former un groupe, puisqu'il faut pour cela un minimum de 25 députés issus de sept pays. D'autant que Beppe Grillo serait lui aussi tenté de créer un groupe autour de sa vingtaine de députés. "C'est une grosse pagaille qui s'annonce", souligne M. Giuliani.

Quel président de la Commission 

Et ce ne sera que le début. Une autre bataille se profile pour la présidence de la Commission.

Les trois groupes centraux du Parlement européen ne devraient plus peser que 60% des sièges, contre plus de 70% dans le Parlement sortant. La seule majorité possible sera donc une grande coalition entre la droite et la gauche modérées, avec ou sans l'appoint des centristes. Malgré une légère progression des socialistes, le PPE (qui réunit la CDU allemande et l'UMP française, mais aussi les troupes de Silvio Berlusconi qui a mené une campagne très anti-allemande et le Fidesz hongrois de Viktor Orban en délicatesse permanente avec l'Union européenne) devrait rester le premier groupe.

Pour tenter de motiver les électeurs, les principaux partis ont présenté des candidats. Sur le bâtiment de la Commission européenne, une grande bannière proclame: "Cette fois, c'est différent, votre vote compte".

Parlement fragmenté

Mais plusieurs dirigeants européens, à commencer par Angela Merkel et son homologue britannique David Cameron, refusent cette logique parlementaire et les postulants, que ce soit le chrétien-démocrate Jean-Claude Juncker, le social-démocrate Martin Schulz ou le centriste Guy Verhofstadt.

Face à un Parlement plus fragmenté que jamais, les chefs d'Etat et de gouvernement devraient tenter de garder la main sur la Commission, en trouvant une autre personnalité acceptable par les députés. Ils se réuniront dès mardi prochain, deux jours seulement après les élections.

>> Retrouvez tous les résultats des élections européennes, pays par pays

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 25/05/2014 à 23:43 :
Les politiques ont trop pris l'habitude de se préoccuper de leur petites magouilles entre amis plutôt que d'appliquer les règles qu'ils ont promis lors de leur campagne...
"Tu n'écoutes pas le peuple, le peuple te le fait payer" !!!!
Je pense même que le FN n'arrêtera plus de monter puisque la gauche a raté son essai et la droite vend des poèmes...
Que l'avenir continue !!!!!
TRIPLE 6
a écrit le 25/05/2014 à 19:12 :
"En Italie, la prostitution et la drogue pour doper le PIB"
Réponse de le 25/05/2014 à 19:41 :
... ça peut aussi arriver en France, on sait jamais.
a écrit le 25/05/2014 à 18:36 :
Bon nous sommes dimanche 25 Mai .... je vais sortir les poubelles pas électorales bien-sur devant la maison !
a écrit le 25/05/2014 à 16:28 :
Les Euroseptiques de droite gèrent l'Europe depuis 10 ans...!!! Voyez le résultat : aucune perspective de l'harmonisation fiscale ou sociale avec eux.....!!
Réponse de le 25/05/2014 à 17:57 :
.... ils ne gèrent rien .... mais perçoivent les indemnités ! (comme Marine)
a écrit le 25/05/2014 à 14:57 :
il est urgent que les préfets arretent le vote ,truquage au detriment du front national,evry etc
Réponse de le 25/05/2014 à 15:32 :
n'importe quoi.....!!!
a écrit le 25/05/2014 à 14:36 :
ce ne sont pas des europhobes mais des euroalternatifs !
Réponse de le 25/05/2014 à 17:44 :
Bien dit.
a écrit le 25/05/2014 à 14:08 :
Ce ne sont pas des sièges qu' ils leur faut mais des lits.....ils dorment tous !!!!!
a écrit le 25/05/2014 à 13:55 :
C'est affligeant, L'Europe se rend aux urnes sous la menace partielle des européïstes.
Réponse de le 25/05/2014 à 15:36 :
Vive l'Europe.... payer des indemnités (total par mois, plus de 20 000€.....) à des députés anti-europe.... c'est un peu fort de café...!!!!!!!!! Le FN anti-europe qui se fait financer par l'Europe....à travers les indemnités de ses parlementaires....!!!
Réponse de le 25/05/2014 à 17:57 :
Sur ce point je suis d'accord avec vous, car se faire payer par une institution dont on se veut ennemi ce n'est pas cohérent. Du tout.
a écrit le 25/05/2014 à 13:48 :
Le système s'affole ! Il est prêt à tout pour conserver ses privilèges ! Attention au bourrage d'urne et autres magouilles, spécialités des mauvais perdants !
Réponse de le 25/05/2014 à 13:57 :
Vous vous inquiétez pour rien. La droite était majoritaire au parlement européen et le restera. Pourquoi s'inquiéterait elle ? Il n'y que peu de risque qu'elle bascule à gauche. Pas besoin de bourrer les urnes.
a écrit le 25/05/2014 à 13:47 :
A tout fini...Maintenant popo et dodo. Je prendrais l’Europe telle qu'elle est...parce que je devrais la subir ou partir.
a écrit le 25/05/2014 à 13:42 :
Si aimer sa Maman, son Papa et son Pays c'est être Facho et europhobe, alors je suis fier de l'être !
Réponse de le 25/05/2014 à 13:52 :
Personne ne dit ça. Être fasciste, c'est apprécier le régime italien, voire allemand des années de la seconde guerre mondiale. C'est une dérive guerrière et criminelle, antidémocratique du populisme. C'est croire en un déclin dont les causes seraient simples : immigration (surtout musulmane), faute des élites, faute de tout ce qui est supra national (FMI, ONU, UE...) et que se débarrasser de ces causes permettrait de résoudre les problèmes des gens.
Réponse de le 25/05/2014 à 13:56 :
z'avez tout compris, bravo !
a écrit le 25/05/2014 à 13:34 :
Je suis allé voter Marine ce matin non pas pour qu'elle siège, mais avec l'espoir que cela foute la merde dans cette Europe dont 55% des français ne voulaient pas.
Réponse de le 25/05/2014 à 13:55 :
55% des personnes ne voulait pas d'une constitution européenne et d'un président de l'UE élu au suffrage universel. Le referendum de 2005 ne portait pas sur autre chose. Le problème des référendum c'est que les gens en profite pour sanctionner le pouvoir en place plutôt que de répondre à la question. Trop de personnes font des référendums, voire l'élections locales, des enjeux uniquement nationaux.
Réponse de le 25/05/2014 à 14:22 :
@Ben : ah les pauvres Suisses qui ont des referendums, quel peuple et dirigeants suisses irresponsables ! .... La democrature europeenne avec sa caste de politiciens rentiers et incompetents pseudo moralisateurs qui a peur des referendums et trouve toutes les excuses pour denigrer les referendums.
Réponse de le 25/05/2014 à 14:33 :
Marine +1
Réponse de le 25/05/2014 à 14:47 :
Et donc, il faut interdire les référendums, en attendant d'interdire toute autre consultation ! Pauvre tartuffe, elle est belle ta démocratie !
Réponse de le 25/05/2014 à 14:56 :
Marine + 2
Réponse de le 25/05/2014 à 15:39 :
Marine + 22000€/mois toutes indemnités confondues dans sa poche...!! pour quelqu'un qui n'aime pas l'Europe....elle encaisse quand même.... belle morale...!!
Réponse de le 25/05/2014 à 16:21 :
@ Nana
Mais moi aussi, je les encaisserais !
Si vous trouvez 50 euro dans la rue, vous en faites quoi ?????
a écrit le 25/05/2014 à 13:15 :
Le titre de cet article est déjà un aveu de l'impuissance de Bruxelles à faire tourner les choses à sa faveur. Le début de la fin de l'Union Européenne et son euro ?
a écrit le 25/05/2014 à 13:05 :
Le seul pouvoir qui peut sauver l'europe est le grand parti de l'allemagne que le monde a detruit
a écrit le 25/05/2014 à 13:04 :
L'UE deviendra un navire sans gouvernail. L'élargissement permanent sans consentement des peuples a été un erreur qui se paiera tôt ou tard.
Réponse de le 25/05/2014 à 13:42 :
+ 1
a écrit le 25/05/2014 à 12:57 :
Ne confondons pas les euro-septiques et les euro-phobes. Mais pour qui va voter un euro-septique qu'il soit socialiste ou UMPeiste, probablement pas à faire élire un Juncker ou un Schulz et trahir son désir de changement. Cette élection est européenne et n'est pas franco-française.
a écrit le 25/05/2014 à 12:53 :
J'ai été voter ce matin et j'ai été surprise de voir une liste vote blanc, avec des noms alors qu'elle ne figurait pas dans les professions de foi. Est-ce normale ou y a t'il entourloupe ?
Réponse de le 25/05/2014 à 15:23 :
Non ,c'est normal,vous vous etes trompé,vous etes allé a l'église au lieu de la mairie
Réponse de le 25/05/2014 à 15:43 :
oui c'est normal; certaines listes n'ont pas souhaite éditer des bulletins de propagande ; elles en ont le droit. Idem pour les listes qui n'avaient pas souhaité fournir des bulletins de votes qu'il faut éditer sur internet...
a écrit le 25/05/2014 à 12:39 :
C'est n'importe quoi cet article... Vous confondez des gens opposés à leur gouvernement et les gens opposés à l'UE. Depuis quand Beppe Grillo est anti-Europe ?
a écrit le 25/05/2014 à 12:17 :
Et combien pour les anti France?
Réponse de le 25/05/2014 à 12:21 :
Mis à part le FN, je ne vois pas d'anti France.
a écrit le 25/05/2014 à 12:01 :
Les Français ne se rendent pas compte de l'importance de ce scrutin car nos guignols du parlement ne décident que des augmentations d' impôts ou du mariage gay ...et du maintien de leur avantages acquis.
Aprés ce scrutin il va bien falloir tomber le masque et affronter l'austérité, la vraie.
a écrit le 25/05/2014 à 11:57 :
Je crois en l'EUROPE !

Mais pas celle là qui possède des frontières passoires, fait du dumping social avec "nos sous" et s'élargit sans tenir compte de la réalité économique nationale des nouveaux venus ! Donc sanction ? !!!! Bien méritée !
a écrit le 25/05/2014 à 11:47 :
Curieux d'être Europhobe et se présenter pour briguer un siège...Pour l'argent de cette Europe tant haïe?
Réponse de le 25/05/2014 à 11:58 :
Pas plus curieux que la saga des rentiers roitelets de la politique qui sont recyclés depuis 30 ans entre copains : Fabius, Royal, Juppé ...
Réponse de le 25/05/2014 à 12:08 :
+10000000000000000000000 !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
Réponse de le 25/05/2014 à 12:46 :
Curieux d'être fédéraliste et souhaiter la dissolution de l'État nation et de se présenter aux élections nationales ( ex: EELV)
Réponse de le 25/05/2014 à 12:56 :
Je suis bien europhobe et je me suis bien déplacé pour voter pour Marine. Où est le problème ?
Réponse de le 25/05/2014 à 12:56 :
Non, pour la démonter de l'intérieur, la vider de sa substance et rendre aux états leur souveraineté.
a écrit le 25/05/2014 à 11:45 :
Votez pour la droite et la gauche comme d'habitude ! et nous entamerons les milles milliards de dette pour compléter les exercices précédents 2 mille milliards de dette + 1 bientôt = qui feront 3 milles milliards de dette pour les années qui viennent .
Réponse de le 25/05/2014 à 11:50 :
La dette n'est pas le fait de l'Europe mais des pays. La politique budgétaire relève des états et pas de l'UE. L'UE est au contraire la première et longtemps la seule qui a souhaité limiter les déficits et les dettes.
a écrit le 25/05/2014 à 11:27 :
Ça n'est pas parceque l'on vote contre CETTE Europe que l'on est europhobe...
Réponse de le 25/05/2014 à 11:48 :
Tout dépend si vous votez pour des partis qui sont contre la politique actuelle de l'Europe (pse, verts, gauche unitaire, voire alde) , pour les partis qui sont pour la politique actuelle (ppe , voire alde) ou pour les partis qui veulent sortir de l'union européenne (souvenairistes, extrême droite, extrême gauche...)
a écrit le 25/05/2014 à 10:46 :
Pour une sortie de l'UE, de l'euro, et de l'OTAN, sans extremisme, je voterai UPR a ces européennes.
Réponse de le 25/05/2014 à 10:54 :
Voilà, c'est le vote qui convient à la majorité des Français à ce moment, bravo !
Réponse de le 25/05/2014 à 13:44 :
L'upr présentant une liste dans chaque circonscription, nous verrons bien ce que "pèse" vraiment l'après. Je doute très très fortement que ce soit une majorité !
a écrit le 25/05/2014 à 10:44 :
... je viens de voter ... BLANC !
Réponse de le 25/05/2014 à 11:58 :
Super vous vous êtes donc déplacé pour rien !!!!
Réponse de le 25/05/2014 à 13:01 :
Alors vous vous êtes déplacés pour rien...Le vote utile était de ne pas se déplacer ou voter FN.
Réponse de le 25/05/2014 à 15:49 :
bravo pour votre déplacement aux urnes... tant de pays n'ont pas la chance de pouvoir voter librement... les votes blancs seront comptabilisés à part et ne seront plus comptabilisés avec les votes nuls....
Réponse de le 25/05/2014 à 15:52 :
je préfère voter blanc , n'ayant pas envie de financer les Le pen et le FN avec les indemnités mensuelles (toutes confondues + de 20 000€) avec une présence à hauteur de 51% du temps....c'est cher payé ces anti européens absents
à ce Parlement....!!!!
Réponse de le 25/05/2014 à 17:00 :
Vous dites avoir "préféré voter blanc". N'est ce pas une préférence nationale ça ? MDR x 2
a écrit le 25/05/2014 à 10:25 :
Beaucoup, car les nation de l'Europe sont très très peux satisfait du fonctionnement de cette union ( économique) car il n'y a pas de travail, peux de démocratie, pas de défense, enfin rien de correcte... La seul avancer s'est l'euro cette monnaie commune a nos nations.
a écrit le 25/05/2014 à 10:16 :
Europhobes ou pas, ils seront députés européens. Et ce sera tant mieux pour eux. Je me marre.
Réponse de le 25/05/2014 à 11:19 :
... et payés par nos impôts !
a écrit le 25/05/2014 à 10:12 :
Puisque nous sommes en élection, pouvez-vous commenter: une croissance molle ou musclée? La guerre des sièges, c'est pour se mettre à table, on est dans le menu du régime? Le Parlement européen prendra-t-il des directives contre le chômage et une croissance forte, ça nous changerait. Popeye aurait mangé des épinards? Encore faut-il la financer! On joue les coupeurs de tête avec une oreille cassée pour cause de sifflets ou bien aux coupeurs de cheveux en 4, aux 4zamis ou bien aux coupeurs de citrons? On assiste à la reprise, on tend la cébille et on affamine la population! On parle surprooduction d'œufs, on va faire un décret de destruction ou bien une relance par des quotas et des tva? Pourquoi ne pas exporter? On nous sert l'histoire de la poule, de l'œuf et du poussin? On oublie le coquelette! Voila qui est fulligineux, et point de vente ça veut dire quoi? L'Europe serait une hydre bureaucratique atteinte de normite sévère, une énorme mite! On serait insermenté? L'hémorragie de chômage continue, on est bons, la croissance est dans une autre galaxie, l'Allemagne et l'Angleterre? Les grands palais de la Républiques sont des ventres mous, de bonnes brioches à ceinturer... alors on fait une petite crise de foie ou de régime? On vent des salades, des gabelles on vire les douaniers roussets on soutien la contrebande, plus de contredanse aux frontières, voila le déficit? Dégraisser le mamouth, c'est des paroles, ça veut dire quoi, autant dire graisser les poules dans la marmite! Pas de croissance, pas d'emplois, pas d'emploi, pas de pouvoir d'achat, on gèle... c'est les saints de sucre glace? Si on fait du vélo en haute montagne pour cause d'impôts et de croissance molle, alors mettez-vous en danceuse! On nous sert le french coco? On entend dire libérez le logement, on fait comme pour l'emploi on libère par le chômage, alors routes de la servitude? La croissance, c'est pas de la tarte, c'est du gâteau? On parle des grues de la république, c'est celles qui sont à côté des tractopelles dans les préfectures? Si on fait régime, qu'avons-nous comme mise en bouche? Une bière bien fraîche? Si j'avais su j'aurais pas venu...
Réponse de le 25/05/2014 à 10:30 :
Le problème c'est que les Français n'ont pas eu d'informations. Moi même je n'ai reçu les professions de foi qu'hier Samedi. On voit bien l'intérêt que porte notre gouvernement sur l'Europe et des citoyens français.
a écrit le 25/05/2014 à 10:07 :
La France a été annexée à l'Europe de Bruxelles malgré un avis défavorable des Français en 2005. Aujourd'hui je vote FN.
a écrit le 25/05/2014 à 9:57 :
Ne mettez pas tout le monde dans le même panier!!!!!!!il y a les antieuropéens OK mais il y a surtout des électeurs qui desaprouvent la façon dont elle est gerée en commençant par les PRIVILEGES ET L'ABSENTEISME des élus .CETTE SEMAINE par exemple bruxelles reconnait que le tourisme social n'est pas légal ,,,,,un autre exemple la presse a publié le revenu moyen 97 000 euros est il normal qu'il soit subventionnes , nous en sommes encore à un demenagement tous les six depuis le temps à la place de s'occuper de la grosseur des pommes !!!!!!!!!etc etc
a écrit le 25/05/2014 à 9:54 :
Bonjour Marine, j'arrive ! Bon dimanche a tous, la revolution est en marche
Réponse de le 25/05/2014 à 10:19 :
@en avant! Vous me faites bien rigoler : les députés FN au Parlement Européen seront des députés européens, tout europhobes qu'ils soient. Encore une belle révolution en peau de lapin en perspective.
Réponse de le 25/05/2014 à 11:55 :
@Asimon : continuez a voter pour la meme caste de politiciens recycles decennie apres decennie (Fabius, Royal, Juppe ...) La clique des roitelets rentiers de la politique compte sur vous !
a écrit le 25/05/2014 à 9:43 :
Comment peut on s'intéresser a ce genre d'élection? Il n'y a même pas toutes les listes dans les bureau de votes... Les affiches s'est pareil. Et en plus il n'y a que des incompétent dans les gouvernement, il n'y a plus aucun choix car tous les partie fond les même politiques (j'espère d’ailleurs que le FN passera en première position comme ça on verra que l'on restera quand même dans l'Europe malgré leur campagne: ce qui prouvera qu'il n'y a pas que la gauche ou la droite a faire la même politique !!!). Il serait temps de corriger ces problèmes et les citoyens reviendront pour faire leur choix car ils en auront vraiment un !
a écrit le 25/05/2014 à 9:35 :
Merci de cet éclairement. Je ne devais pas aller voter mais il faut que j'aille soutenir les eurosceptiques. Marine prépare ton urne, j'arrive.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :