L'Allemagne répond diplomatiquement au tweet de Mélenchon

 |   |  224  mots
Principale intéressée, la chancelière allemande n'a pas réagi.
Principale intéressée, la chancelière allemande n'a pas réagi. (Crédits : reuters.com)
Les médias allemands ont répondu au tweet insultant de Jean-Luc Mélenchon dans lequel il s'en prenait à la chancelière allemande.

"Fermez-la, madame Merkel ! La France est libre", s'était exclamé dimanche 7 décembre Jean-Luc Mélenchon sur Twitter. Outre-Rhin, ce cri du cœur a trouvé un écho fort dans la presse lundi 8 décembre. Alors que le ministre des Finances Michel Sapin avait qualifié le tweet du leader du Parti de gauche "grossier, injurieux et imbécile", les Allemands y sont allés plus en finesse.

Mélenchon, "fiché" en Allemagne

Principale intéressée, la chancelière allemande n'a pas réagi. Son porte-parole Steffen Seibert a toutefois reconnu que la liberté d'expression s'applique à Jean-Luc Mélenchon mais s'interroge : "on pourrait sinon se demander si une autre formulation, plus amicale, n'aurait pas été possible". L'eurodéputé est en effet bien connu outre-Rhin pour "ses dérapages verbaux", commente la correspondante à Paris du Frankfurter Allgemeine.

Même constat pour Die Welt, qui parle d'"entreprise politique quotidienne". Le quotidien conservateur note "non pas le tweet, mais la banalité de son événement", provoqué par une interview d'Angela Merkel (à ce même journal) dans laquelle elle rejoint l'opinion de la Commission européenne concernant le manque de réformes en France. Pour le journal, Angela Merkel ne doit non pas "la fermer" mais au contraire "l'ouvrir" ("maul zu" et "maul auf" en allemand).

| Lire aussi Merkel appelle la France et l'Italie à réformer plus

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 13/12/2014 à 23:44 :
Les patriotes attendent une réponse de la France à la provocation de la nationaliste allemande Merkel! On commence a perdre patience..........
Réponse de le 15/12/2014 à 22:08 :
Donc pour vous dire que l'on est d'accord avec la commission européenne est une provocation nationaliste? Eh beh faut pas vous chatouillez vous.
a écrit le 11/12/2014 à 18:47 :
La question qui est dans toutes les bouches en ce moment, dans toutes les conversations, dans les bistrots, dans la rue éclairée pour le Père Noël c'est : jusqu'à quand la presse atlantiste de Paris continuera à faire le jeu de l'Union Européenne de Bruxelles ? merci de vos réponses.
Réponse de le 11/12/2014 à 20:05 :
Bonne question. :-)
a écrit le 11/12/2014 à 17:44 :
Elle l'a bien mérité, la Mère Quelle, elle l'a bien mérité. Il est maintenant clair pour tout le monde, même pour un intellectuel d’exception comme le Premier ministre britannique Cameron, que la crise mondiale prend de l’ampleur et se dirige vers une confrontation militaire avec la Russie. Or Frau Merkel a dit que la prochaine grosse crise était devant nous, pour ensuite devenir une va-t-en guerre à faire pâlir un von Rasmussen. On note une hystérie grandissante chez divers dirigeants occidentaux, c'est d'ailleurs un trait psychologique fondamentale du comportement-marionnette de nos dirigeants européens.
Réponse de le 11/12/2014 à 18:00 :
C’est le strabisme divergent lorsqu’il devient eschatologique.
Réponse de le 11/12/2014 à 19:38 :
Oui, c'est le tabagisme dissident lorsqu'il devient anthropophagique.
a écrit le 10/12/2014 à 18:04 :
La chancelière perd les pédales,comment peut on pour faire plaisir aux ayatollah de son parti,insulter et manquer de respect à son principal partenaire en Europe,devant les médias.
Elle n'est pas digne d’être chancelière et devient de plus en plus nationaliste,elle n'est pas à la hauteur de ses prédécesseurs!
Réponse de le 11/12/2014 à 17:46 :
Par la plume d'un analyste (néocon) américain, on apprend que Merkel avait dit à quelques journalistes de Berlin que Poutine "vit dans un autre monde". Or si l'on compare les agissements d'un et d'autre je dirais que c'est plutôt Merkel, la va-t-en guerre, qui vit dans un autre monde !!
Réponse de le 12/12/2014 à 17:45 :
Bien sûr, dans le cas d'une guerre, le premier missile ICBM russe laisserait Berlin aplati, vitrifié et gorgé de radioactivité pour au moins une quinzaine d'années.
a écrit le 10/12/2014 à 12:12 :
Sur le fond il a raison, sur la forme il a tord :)
Réponse de le 11/12/2014 à 23:41 :
Sur le fond il a tort. En quoi est il choquant que la Chanceliere soit sur la meme ligne que la Commission Europeenne ??!!! Sur la forme, il demontre une fois de plus qu'il n'est qu'un minable populiste.
a écrit le 10/12/2014 à 5:43 :
l Allemagne tire son excédent commercial pour 60% intra Europe, 30% Russie, 10% Etats Unis. Si les pays de CEE se tournait vers un autre pays exportateur quel serait le résultat de la politique Shauble Merkel ? N oubliez pas aussi qu avec l ancienne RDA l Allemagne a pu conserver une main d oeuvre à bas cout ce qui n aurait pas été possible avec les citoyens RFA. Notre pays la France à surtout besoin de réformer sa politique des Abus du secteur HAUTS FONCTIONNAIRES ET PRIVILEGES PUBLICS;
Réponse de le 11/12/2014 à 23:54 :
Le solde commercial le plus important pour l'Allemagne est avec les Etats-Unis soit 39,8 Milliards sur 193 Milliards d'excedents en 2013. C'est plutot 20% que 10%. Vous ne mentionnez meme pas le solde commercial significatif 12% (15 Milliards) avec l'arabie Saoudite et les EAU. Ne tordez pas la realite.
Réponse de le 12/12/2014 à 17:47 :
C'est du n'importe quoi ce que vous écrivez, moi-me je me sens assez gênée.
Réponse de le 12/12/2014 à 21:52 :
Kris !!!!! tu me déçois !!!!!
a écrit le 09/12/2014 à 23:58 :
j'aurai mieux aimé deux fois Merkel que Nicolas et François et on peut aussi mettre les précédents !
a écrit le 09/12/2014 à 20:50 :
Tant de morts au nom de la liberté pour en arriver à s’aplatir devant l’Allemagne ; cette Europe je n'en veux pas..
Réponse de le 10/12/2014 à 22:42 :
+10000
Réponse de le 11/12/2014 à 23:44 :
Le bon sens n'a pas de pays. Melenchon ferait mieux de la fermer.
a écrit le 09/12/2014 à 20:33 :
Maintenant que la violence verbale est en marche, soyons agressif aussi sur le plan économique et géopolitique. L'Allemagne doit comprendre que la France ne peut pas et ne veut pas être plus longtemps le souffre douleur. Nous avons tout perdu pour ces ingrats, notre économie, notre influence, notre amour propre, TOUT !
Réponse de le 10/12/2014 à 0:02 :
Oh mon pauvre, l'Allemagne a encore été méchante avec la si gentille et adorable France, c'est vraiment trop injuste. Oui il faut punir cette vilaine Allemagne...
Réponse de le 10/12/2014 à 0:02 :
Oh mon pauvre, l'Allemagne a encore été méchante avec la si gentille et adorable France, c'est vraiment trop injuste. Oui il faut punir cette vilaine Allemagne...
Réponse de le 10/12/2014 à 5:58 :
.... De plus il serait bon que nos MEDIAS reportent un peu plus souvent que si la France a le cout du travail le ,plus élevé des pays de l OCDE il n en demeure pas moins que le NET perçu par les employés reste le plus BAS des pays de l OCDE.
Réponse de le 12/12/2014 à 0:25 :
Commentaire aveugle. La France assure un niveau de vie superieure a ses habitants a celui de l'Allemagne en s'endettant massivement dans la monnaie commune. La France produit moins, mais consomme plus et a credit. Evidemment que l'on ne veut rien changer en France, car tout changement sera douloureux. Merkel a raison sur le fond, et c'est la France qui est isolee en Europe sur le sujet.
a écrit le 09/12/2014 à 18:26 :
Mr Melanchon a commis une très grave faute diplomatique, à mon avis !
Réponse de le 09/12/2014 à 18:51 :
La France du XXIème siècle est une collection de graves fautes diplomatiques, commerciales, économiques, politiques…..
Réponse de le 11/12/2014 à 18:06 :
Mme Merkel a commis au minimum deux très graves fautes diplomatiques :

1. en obligeant son pays, l'Allemagne, à voter "abstention" lors du projet d'une loi contre le nacional-socialisme présentée à l'ONU, un véritable scandale;

2. en s'alliant à une junte néonazie et d'oligarques en Ukraine contre un pays qui a toujours été un marché et un fournisseur d'énergie fiable comme la Russie.

Mélenchon (dont je ne suis pas partisan) a dit ce qu'il fallait dire et tant pis pour la forme.
a écrit le 09/12/2014 à 17:22 :
Certes nous sommes peut-être libre, mais nous faisons d'abord partie de l'Europe ; puis entre la bêtise et la jalousie les Français ne savent pas s'exprimer et où aller pour améliorer Les Qualités que La France devraient avoir, pour affronter le futur. L'Allemagne nous montre la discipline et la rigueur, mais il y a aussi les pays comme La Norvège, La Suède et La Suisse. Cela fait à mon avis Quatre Pays qui ont La Tête Sur Les Epaules. En France, on transforme le pays en poubelle. on accueille n'importe qui, n'importe comment, et on fait surtout n'importe quoi. Et nos dirigeants, représente la honte par rapport à ce qui devrait être fait, pour affronter L'Avenir.
Réponse de le 09/12/2014 à 17:47 :
Tout à fait d'accord avec vous! Mr Melenchon ne vaut pas une tune (pardonnez l'expression!) En France , les réformes ne sont toujours pas faites et nous pouvons attendre encore longtemps! Nos politiques ne vont rien faire car la place est très bonne et ils ne veulent surtout pas perdre leur poste!
D'ailleurs, ils disent que se sont les autres qui sont responsables comme ça c'est plus facile à faire avaler aux Français:
Réponse de le 09/12/2014 à 18:52 :
Hmmmm…. une tune je trouve peu mais deux tunes c'est bien payé.
Réponse de le 09/12/2014 à 21:01 :
L'europe toute entière est une poubelle. La France est même la seule à défendre des valeurs non économiques de beau, de l''harmonie et de la morale.
a écrit le 09/12/2014 à 15:46 :
Décidément Mélenchon ne se distingue pas par son éducation!
Réponse de le 09/12/2014 à 18:23 :
et bien entendu, pas de sanctions pour lui du gouvernement français pour grave faute diplomatique.Au lieu de se ridiculiser en demandant des comptes sur l'emprunt du fn, notre gouvernement ferait mieux de se regarder lui-même. La france est la risée du monde entier. A quand un chef d'état digne de ce nom ? Et bien, désolé, je ne vois que mme lepen pour l'instant
a écrit le 09/12/2014 à 14:37 :
Au moins il n'est pas passé inaperçu, s'en était le but!
a écrit le 09/12/2014 à 13:44 :
@pipou: " l'Allemagne ferait bien de s'occuper de ses "pauvres" et de ses "équipements en ruines". Rassurez vous, elle s'y attèle, tout en demandant à ses partenaires de tenir leurs engagements.
Réponse de le 09/12/2014 à 15:03 :
Ah bon?!
a écrit le 09/12/2014 à 13:42 :
Ces dérapages verbaux coutumiers me rappellent un ancien leader du FN !
a écrit le 09/12/2014 à 13:19 :
cela dit, il est vrai que l'Allemagne ferait bien de s'occuper de ses "pauvres" et de ses "équipements en ruines !"
Réponse de le 09/12/2014 à 13:45 :
Tous ces savants commentateurs de LT ne veulent pas comprendre que c´est l´Allemagne avec en tête Angela Merkel qui maintient à flot l´épave du «France»sur les marchés financier.
Sans la contribution de l Allemagne la France serait forcée de réfinancer ses déficits à des taux «à la gréco-romaine» de 6 ou 8 % et le radeau coulerait sur le champ.
Le pire des scénarios pour les Français serait de ne pas se réformer ce qui impitoyablement conduirait à une scission de la zone Euro et le retour au Franc. voudrait dire :
Dévalutaiton de 30 a 40 % en 2 ans.
Perte de pouvoir d achat au même rythme .
Diminution des salaires, des retraites et des prestations sociales au même rythme !

Allez, continuez de gueuler sur Angela Merkel.Heureusement qu ´il a en France encore suffisament de gens intelligents pour le comprendre !
Réponse de le 09/12/2014 à 16:08 :
il est clair que a France bénéficie du parapluie allemand. C'est indéniable. Mais si laFrance a de sérieux efforts à faire doit on pour autant considérer que Mme Merkel a raison sur la politique économique qu'elle impose à l' Europe ? On peut sérieusement en douter suffit de regarder quelques chiffres. En allemagne et en Europe. L'allemagne a un chomage très bas .... davantage dû à une démographie en bernes , la croissance y est désormais inférieur à 1% en tendance (a voir si la tendance Q4 se confirme ou change). Quant à la zone Euro si cette politique était s bonne pourriez vous m'expliquer alors pourquoi l'union européenne (zone euro devrais je dire) ne tourne pas à 2.5 - 3% de croissance comme les USA ou la Grande bretagne. Pourquoi les déficits publics et les dettes n'ont pas baissé d'un iota ? et alors que Mme Merkel nous promet des lendemains qui chantent depuis le début de la crise en 2008. Pourquoi constate on par ailleurs que la pauvreté a explosé en Europe avec des cas scandaleux de mal nutrition en Europe du sud ? Mme Merkel ne propose AUCUN projet pour l'Europe et se "contente" de gérer à la petite semaine les affaires courantes en espérant qu'une fois la tempête passée les choses iront mieux. Bref Mme Merkel fait du hollande .... de droite ! l'immobilisme à droite comme à gauche ce n'est pas bon pour un continent dont les institutions ont montré leurs défaillances. C'est bon pour l'Allemagne car Mr Schroder a fait le sale boulot et Mme Merkel n'a plus qu'à surfer sur cette vague.
Le seul européen aujourd'hui capable et décidé c'est Draghi si il avait écouté Mme Merkel l'Union aurait déjà explosée.
Si la France est coupable de négligences et de ne faire ses devoirs, cela ne dédouane pas Mme Merkel de ses responsabilités et de son aveuglement. elle est la femme la plus puissante du monde cela implique des privilèges mais aussi des responsabiltés.
Réponse de le 09/12/2014 à 16:22 :
"c´est l´Allemagne avec en tête Angela Merkel qui maintient à flot l´épave du France sur les marchés financier".
Que vous soyez un inconditionnel de l'Allemagne, c'est votre droit le plus strict.
Après tout, cela rejoint une pratique historique d'une partie de la population française.
Mais savez vous que la France est le deuxième contributeur net de l'Europe avec 6 milliards (estimation de 2011, et cette contribution ne cesse d'augmenter avec la BEI, le MES....).
Quant au taux d'intérêt sur les marchés financiers, demandez si les américains ou la GB s'en préoccupent en empruntant à leur banque centrale à taux zéro.
On peut rajouter aussi que les excédents allemands sont payés en partie par les dettes des autres pays.
Réponse de le 09/12/2014 à 17:40 :
En économie, reconnaitre que l'on ne peut pas avoir de certitude sur l'impact de tel ou tel décision est un signe d'intelligence.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :