Budget 2015 : les ministres des Finances européens mettent la pression sur la France

 |   |  184  mots
En juin 2013, l'Eurogroupe avait déjà enjoint la France de réduire de 0,8 point de PIB son déficit structurel en 2014.
En juin 2013, l'Eurogroupe avait déjà enjoint la France de réduire de 0,8 point de PIB son déficit structurel en 2014. (Crédits : reuters.com)
L'Eurogroupe, la réunion mensuelle des ministres des Finances de la zone euro, a demandé à Paris de prendre des mesures additionnelles d'assainissement budgétaire pour ramener son déficit structurel dans les limites du pacte de stabilité.

Après la Commission européenne, c'est au tour des ministres des Finances de la zone euro de tancer la France. Dans un communiqué publié lundi 8 décembre, l'Eurogroupe dit partager l'analyse de la Commission sur la non conformité du budget français au regard du pacte de stabilité, prévoyant un déficit annuel sous les 3% du PIB. Il estime que "des mesures additionnelles seront nécessaires pour montrer une amélioration de l'effort structurel".

Première injonction en juin 2013

En juin 2013, l'Eurogroupe avait déjà enjoint la France de réduire de 0,8 point de PIB son déficit structurel - qui est calculé hors effets de la conjoncture - en 2014 et encore en 2015. Mais Paris n'aura probablement réduit celui-ci que de 0,1 point cette année et prévoit une baisse de 0,3 point en 2015, ce qui l'expose à des sanctions de la Commission européenne. Celle-ci lui a accordé un délai supplémentaire afin de retravailler son budget 2015 en mars prochain.

Mercredi 3 décembre, Michel Sapin avait annoncé par ailleurs que le déficit "sera largement en dessous" de 3% du PIB en 2017.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 12/12/2014 à 14:23 :
Demander de "réduire le déficit structurel hors effets de la conjoncture" et menacer de "sanctions" n'est pas seulement illégitime : c'est réellement assassin sur le plan socioéconomique. La raison ? Les politiciens droitiers, au pouvoir en Europe depuis la formation de la CEE, veulent simplement écraser les élus de gauche des pays récalcitrants.
a écrit le 09/12/2014 à 11:48 :
La pression ? Les ministres européens des finances - les kapos de Junker - oublient que la France et ses soldats par ses actions militaires contre le terrorisme , assurent leur sécurité...
a écrit le 09/12/2014 à 11:23 :
Déficit prévu en 2015? 75 milliards...on va les trouver où?
a écrit le 09/12/2014 à 11:22 :
il est clair que la France est la moins crédible de toute l'europe du fait du manquement systématique à la parole donnée. Le seul problème c'est que aujourd'hui demander ceci à la France est le PIRE moment de l'histoire économique de notre jeune union monétaire. Il fallait l'exiger en 2003/2004 quand l'Allemagne ET la France dépassaient les valeurs limites. Aujourd'hui si la France coupe brutalement dans ses dépenses c'est la récession garantie et à moins que les autres ne relancent leurs économies (ce que l'Allemagne refuse) ce sera la rechute dans la crise financière et économique. la France est la deuxième économie, c'est un gros paquebot auquel on ne peut pas faire faire demi tour d'un seul coup au risque de la faire chavirer et avec lui le vaisseau amiral allemand pourrait lui aussi sombrer
a écrit le 09/12/2014 à 10:20 :
Il suffit de faire comme les modèles loués par la commission : baisser le SMIC, baisser les retraites les plus faibles (modèle allemand) , et forcer les chômeurs à prendre des contrats zéro heure sinon, suppression des indemnités (modèle anglais) avec ces mesures on est sûr de diminuer les charges des entreprises et celles de l'état.
a écrit le 09/12/2014 à 7:42 :
Non, ce n'est pas possible que les ministres des finances de l'Europe mettent la pression sur la France : ils ne savent pas qu'on peut compter sur l'amitié franco-allemande ? Ah ah ah ah ah ah !
a écrit le 08/12/2014 à 23:37 :
Bah rattraper 30 ans de conneries budgétaire, forcément ça fait mal par ou ça passe... désolé pour la grossièreté mais il y en a qui n'ont visiblement pas encore compris que pour exister politiquement, avoir du poids dans notre Europe, il faut éradiquer tous nos déficits. Et cela ne règlera pas le problème des retraites des fonctionnaires, mais il faut bien commencer par un bout.
a écrit le 08/12/2014 à 23:15 :
La chine vient de passer 1ère economie mondiale devant les états unis, mais en réalité la vraie premiere puissance est encore l'Europe (peut-etre plus pour longtemps) .La France refuse de voir qu'elle est un nain, protégé oar l'Europe, mais à peine sortie, elle se fera manger toute crue!
a écrit le 08/12/2014 à 23:14 :
il y a des seigneurs qui se distribuent l'argent , alors pourquoi voulez vous que cela change !
a écrit le 08/12/2014 à 22:41 :
Le lavage de cerveau permanent des médias aux ordres nous présente sans cesse l’Espagne comme le bon élève de l’Europe, miraculeusement sauvé de la crise par une austérité toute germanique, mais à deux vitesses. Bien sûr, a contrario, la France est le très mauvais élève, à sanctionner si elle continue à refuser de détruire son résidu de classe moyenne. L'Espagne se trouve à l'abîme de la pauvreté, révéillez-vous !

Quelle propagande honteuse !
Réponse de le 08/12/2014 à 22:56 :
Atterrant. Et ce mouvement se généralise dans tous les pays du Sud.
Revolution ? Il faut croire que les gens n’ont pas encore assez perdus, qu’ils ne se révoltent pas. Peut-être que cela va venir plus vite qu'on ne l'imagine.
a écrit le 08/12/2014 à 21:20 :
ils veulent quoi?? notre peau et nos os? ! ils n'en ont pas ENCORE ASSEZ? !!!!!!!
a écrit le 08/12/2014 à 20:21 :
L’Europe ,cette construction anti démocratique ou les petits pays atlantistes nous insultent,nous volent des milliards d’impôts sur les multinationales.......américaines bien sur.Il est plus que temps de renégocier tout cela et de faire un référendum du peuple souverain.
a écrit le 08/12/2014 à 19:51 :
réduire les déficits en accéléré ruinerait la croissance et ferait augmenter le chômage.
a écrit le 08/12/2014 à 18:49 :
Le tsunami économique qui arrive sur les cotes françaises est énorme, et nos crétins de politiques pensent à 2017 ! Le naufrage est en court !!!!!!!!!!!!!!!!!
a écrit le 08/12/2014 à 18:42 :
L' Europe va faire comme les patrons ils en rajoutent toujours une couche.
Pauvre France sortons de ce carcan.......
a écrit le 08/12/2014 à 17:22 :
Qui devra mettre la pression sur la France pour soulager les Pays de la zone Franc CFA.
a écrit le 08/12/2014 à 17:22 :
Qui devra mettre la pression sur la France pour soulager les Pays de la zone Franc CFA.
a écrit le 08/12/2014 à 16:44 :
vive l'Europe
Réponse de le 08/12/2014 à 16:59 :
Abat l'UE!

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :