Berlin abandonne l'enquête sur l'espionnage d'Angela Merkel par la NSA

 |   |  238  mots
Le résultat (des recherches, ndlr) est presque nul. Beaucoup de vent, aucun fait, a déclaré une source proche du ministère allemand de la justice au magazine Focus.
"Le résultat (des recherches, ndlr) est presque nul. Beaucoup de vent, aucun fait", a déclaré une source proche du ministère allemand de la justice au magazine Focus. (Crédits : reuters.com)
Faute de preuves, la justice allemande va abandonner l'enquête concernant la mise sur écoute présumée d'un téléphone portable de la chancelière par l'agence de renseignement américaine (NSA), à en croire le magazine allemand Focus.

Berlin aurait fait chou blanc. Aussi la justice allemande a-t-elle décidé d'abandonner l'enquête concernant la mise sur écoute présumée d'un téléphone portable de la chancelière Angela Merkel par l'agence de renseignement américaine NSA, d'après le magazine allemand Focus.

>> Angela Merkel demande des explications à Barack Obama sur la mise sur écoute de son mobile

Pour rappel, la justice allemande avait annoncé en juin l'ouverture d'une enquête "contre X", portant sur des faits d'espionnage et activités en faveur d'un service de renseignement étranger. Le président américain Barack Obama avait alors exclu de futures opérations d'espionnage d'Angela Merkel, laissant de facto entendre qu'elle avaient eu lieu dans le passé.

Aucun indice sérieux

Six mois après le début des investigations, les experts en espionnage électronique chargés du dossier n'ont trouvé aucun indice sérieux. Faute de preuves, ils ont rédigé une ordonnance de non-lieu, selon le magazine, qui cite des sources proches du ministère allemand de la Justice. "Le résultat (des recherches, ndlr) est presque nul. Beaucoup de vent, aucun fait", a déclaré l'une d'elles à Focus.

De l'avis de sources proches des milieux judiciaires, le Parquet fédéral de Karlsruhe (ouest) devrait suivre les recommandations des experts en abandonnant les recherches, ce qui mettrait un terme au volet judiciaire de cette affaire. Un à zéro pour Washington.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 24/11/2014 à 2:14 :
Contre un deal avec les américains sur le libre échange?
Réponse de le 27/11/2014 à 18:31 :
Tout à fait,avec tous les accords secrets sur le dos de la France! Les allemands adorent les accords secrets dans le dos des français naïfs et rêveurs .Hitler déjà avec Staline qui l'aurait imaginer à l’époque!
a écrit le 23/11/2014 à 19:54 :
Par contre Frau Merkel a donné son NEIN àl'entrée de l'Ukraine à l'UE et son ministre des Affaires Etrangères vient de dire qu'il s'oppose au rattachement de Kiev à l'OTAN. Les putschistes néonazis commencent à tomber dans la réalité….
Réponse de le 23/11/2014 à 20:02 :
Le ministre des AE allemand s'appelle Steinmeier ? Frank-Walter Steinmeier ?
a écrit le 23/11/2014 à 19:51 :
On abandonne vraiment vite quand on est de connivence!

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :