Le PS souhaite la création d'une commission d'enquête sur la spéculation contre l'euro

 |   |  73  mots
(Crédits : © 2009 Thomson Reuters)
Le porte parole du PS Benoît Hamon a annoncé lundi matin que le groupe parlementaire socialiste demanderait ce mardi l'ouverture d'une commission d'enquête pour savoir qui sont les spéculateurs et quelles sont leurs méthodes.

C'est Benoît Hamon qui en a fait l'annonce lors de son point presse hebdomadaire : les députés socialistes vont demander ce mardi la création d'une commission d'enquête sur la spéculation qui affecte la zone euro .

Le porte-parole du PS a précisé la vocation de cette commission parlementaire : "Savoir qui spécule contre les intérêts des peuples" et identifier les "méthodes" qu'utilisent les spéculateurs.
 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 22/05/2010 à 14:38 :
Aaah henry ....

Si seulement votre proposition voyait le jour, je crois qu'on serait sur la voie d'un énorme changement de société .... très bénéfique. Savez-vous qu'en Chine, plus de 3000 officielset jusqu'à des gens haut placés sont en train d'être jugé pour faits irréguliers, corruption, clientélisme, bidoullages dans l'attribution des marchés publics, ce genre de choses tellement courantes chez les politiciens quoi ... Et les peines sont des 10-15-20 ans de prison ferme ! Il ne faut pas s'étonner qu'ils soient en train de nous bouffer, les Asiatiques.
a écrit le 20/05/2010 à 13:56 :
Ils sont vraiment très très fort sur les commissions d'enquête. Est-ce que par hasard çà ne serait pas rémunéré et qu'ils en font partie. Le poids des mots le choc de rien.
a écrit le 20/05/2010 à 9:38 :
Et pourquoi, tout Benoîtement, ne pas poursuivre les responsables, ministres et élus, qui ont aggravé l'endettement de la France depuis les années 1980?
a écrit le 20/05/2010 à 7:15 :
Franchement, le niveau technique de nos politiques est affigeant et la volonté d'apparaitre dans les journaux leur fait dire toutes les betises du monde
a écrit le 17/05/2010 à 19:23 :
il faudrait chercher dans le monde c'est impossible et comment vouez vous agir ????
a écrit le 17/05/2010 à 16:40 :
Il me semble que voilà une demande qui pue le racolage électoral à plein nez ...
Aah bien sûr si cette enquête peut contribuer à mettre des bâtons dans les roues des grandes entités financières qui manipulent les marchés, alors alleluia je souhaite qu'elle soit active dès ce soir ! Et notamment qu'on empêche Goldman Sachs et JPMmorgan de distordre complètement le cours de l'or et de l'argent.
a écrit le 17/05/2010 à 16:26 :
Monsieur Hamon ne devrait pas tenter de condamner les spéculateurs... Ce sont eux qui montrent que les dépenses de l'Etat sont trop grandes et que ses citoyens courent le risque de sa faillite... (à l'heure actuelle, ils sont donc le meilleur atout de l'opposition).

Par ailleurs, tenter de punir les individus et institutions qui acceptent de confier leurs capitaux aux Etats endettés, revient à tenter de punir les consommateurs lorsqu'ils ne consomment pas comme l'on voudrait...
a écrit le 17/05/2010 à 15:38 :
Monsieur B.Hamon a tout a fait raison,le peuple contribuables a le droit de savoir.

Les banques renfloués,les traedeurs s'en mettent pleins les poches,aucunes taxes sur les transactions sur les monnaies européenne via vers d'autres pays.
Ah une monnaies unique alors pas de banque national mais une banque européenne équilibrant les pays (masse humaine)européenne.
@ DarkVador la corruption se trouve a tout les niveaux et des bons hommes politiques y travaillent pour faire valoir la justice du droit équitable.
a écrit le 17/05/2010 à 14:21 :
probleme europeen = enquete europeenne. Enfin j'espere
Car la solution ne pourra etre que europeene. Si une demande doit etre faite , c'est bien à l'assemblée europeene et pas nationale. C'est pas précisé dans l'article...enfin je crois connaitre la réponse
a écrit le 17/05/2010 à 13:57 :
Décidément les politiques feraient bien de chercher comment dépenser moins plutôt de courir après les boucs-émissaires d'une crise dont ils sont largement responsables. Et pour une fois ces spéculateurs font l'affaire des peuples d'Europe en permettant à leurs entreprises de redevenir enfin compétitives sur les marchés internationaux notamment émergents. Et enfin ils voudraient nous faire oublier les dévaluations de feu le Franc ou encore la parité de l'Euro quelques mois aprés son introduction à 1 EUR contre 1.23 USD ce soir, ni les EUROpéens ni nos investisseurs étrangers ne se portent mal !

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :