L'opposition exige la démission de Michèle Alliot-Marie

 |   |  658  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : Reuters)
Mise sous pression par le PS lors des questions à l'Assemblée, MAM a refusé de donner sa démission. La ministre des Affaires étrangères a reconnu avoir voyagé dans un jet privé mis à sa disposition par un homme d'affaires tunisien pendant les fêtes pour se rendre sur son lieu de villégiature, mais elle nie que ce dernier soit un proche du président déchu Ben Ali.

Le Parti socialiste a réclamé mercredi la démission de la ministre française des Affaires étrangères à la suite de révélations sur ses rapports avec l'ancien régime tunisien, qui ont semé le trouble à droite. Michèle Alliot-Marie, qui a exclu de démissionner, a été également sommée de s'expliquer ou de partir, lors des questions d'actualité à l'Assemblée nationale.

"Très amicalement, je vous le dis, madame, partez !", a ainsi lancé le député écologiste de Paris Yves Cochet dans une ambiance houleuse. La socialiste Marylise Lebranchu a ensuite douté que les réponses de la ministre et de son compagnon Patrick Ollier contribuent "à la construction d'une République irréprochable."

Michèle Alliot-Marie avait auparavant confirmé avoir voyagé avec son compagnon, le ministre des Relations avec le Parlement, dans le jet privé d'un homme d'affaires tunisien entre Tunis et la station balnéaire de Tabarka fin 2010, en pleine révolte populaire en Tunisie.

"Des assertions fausses"

L'homme d'affaires Aziz Miled, "nous a proposé de faire le vol avec lui plutôt que de faire (...) deux heures de voiture", a-t-elle dit sa sortie du conseil des ministres. "Il n'a pas mis son avion à disposition", a-t-elle ajouté en précisant qu'elle avait "toujours payé (ses) vacances".

Selon Michèle Alliot-Marie, Aziz Miled n'était pas un proche du président déchu Zine ben Ali, comme l'affirme Le Canard enchaîné, qui publie l'information mercredi. "Ce Monsieur est surtout une victime du clan Ben Ali", a-t-elle dit en refusant catégoriquement d'envisager de démissionner. "Pour des choses qui sont fausses, pour des assertions qui sont fausses ? Non, pas du tout."

Aziz Miled a cosigné l'an passé une tribune appelant le président Ben Ali à se présenter à l'élection de 2014, a fait partie de ses comités de campagne électorale et figure sur la liste des personnes dont la Suisse a gelé les avoirs après la fuite de Ben Ali sous la pression de la rue, le 14 janvier.

Selon la ministre, l'homme d'affaires a été spolié par Belhassen Trabelsi - beau-frère de Ben Ali - qui lui aurait pris 20% de sa compagnie aérienne, qu'il possédait totalement. Aziz Miled, aujourd'hui en exil au Canada, a retrouvé, après le départ du président tunisien, la présidence de l'entreprise qu'il avait cédée à Belhassen Trabelsi, signe selon la ministre qu'il n'était pas proche de l'ancien régime.

Des critiques venues aussi des rangs de la majorité

Michèle Alliot-Marie avait déjà été vivement critiquée pour avoir proposé l'aide de la France à la police tunisienne au moment où celle-ci réprimait des manifestations et validé l'envoi de grenades lacrymogènes en Tunisie deux jours avant la fuite de Ben Ali.

Le chef de file des députés socialistes, Jean-Marc Ayrault, a demandé sa démission. "La ministre des Affaires étrangères est aujourd'hui totalement disqualifiée pour représenter la France. Elle n'a plus sa place au gouvernement et doit donc démissionner", a-t-il dit aux agences de presse.

Une partie de la droite a également demandé des comptes. "Vous n'aurez pas (...) de réaction de ma part tant que je ne l'aurai pas entendue s'exprimer", a déclaré lors d'un point de presse le secrétaire général de l'UMP, Jean-François Copé, ajoutant: "On va voir ce qu'il y a dans cette affaire." Le chef de file des sénateurs UMP, Gérard Longuet, a jugé que "la ministre des Affaires étrangères aurait pu passer ses vacances en France".

Mais le gouvernement soutient Michèle Alliot-Marie. "Il y a quelque chose de dérisoire à voir le Parti socialiste demander la tête d'un ministre chaque semaine pour mieux marquer, en creux, son absence de contre-proposition sur le fond de la politique que nous menons", a déclaré son porte-parole, François Baroin, lors du compte rendu du conseil des ministres.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 08/02/2011 à 15:21 :
Et de PIERRE MAUROY aussi ?
a écrit le 04/02/2011 à 14:11 :
Un soutien de Cope serait le bienvenu .
Réponse de le 07/02/2011 à 14:51 :
Toutes ces MamOlliezitudes fatiguent AUSSI les électeurs de l'UMP. Quelle chianlie !
a écrit le 04/02/2011 à 12:13 :
laissez les dire, ce n'est pas important.
a écrit le 03/02/2011 à 20:24 :
l'opposition a t elle oublié les nombreux voyages de françois Mitterand à Assouan à l'hotel Old Cataract auwan ou il séjourné avec sa deuxième famille durant les 14 années
de son passage à l'élysée et tout cela à la charges des citoyens français
Réponse de le 04/02/2011 à 11:18 :
Tout à fait d'accord, que les aigris de 2007 commencent par balayer devant leur porte !
a écrit le 03/02/2011 à 10:40 :
L'homme d'affaire Aziz Miled à contribué à la perte de "Virginité.......morale" (je précise bien!!) de MAM.!!!
a écrit le 03/02/2011 à 9:43 :
Les politiques en général et MAM en particulier ont oublié que "noblesse oblige"!
A force de vivre dans les ors de la république et au frais du contribuable ils perdent le sens des valeurs, ou de la mesures; il;s leur faut aussi vivre au frais de riches étrangers (voir Chirac!) et son somptueux appartement
a écrit le 03/02/2011 à 9:29 :
J'ai confiance en MAM. Si j'avais une crituque à lui faire c'est d'avoir déclaré au'elle avait été imprudente ! C'est toujours facike après.
a écrit le 03/02/2011 à 9:28 :
Les politiques sont responsables d'abord des bêtises qu'ils racontent . L'état français n'a pas a cautionner les propos s'ils mettent en cause la nation . Et c'est bien là le problème !
a écrit le 03/02/2011 à 9:08 :
Le PS n'a qu'à se mélere de ses affaires et de ses dissensions internes. Jusqu'à preuve du contraire c'est le Président qui décide du gouvernement. A moins que le PS ne respecte pas la Constitution ?
a écrit le 03/02/2011 à 7:07 :
L'ami tunisien de MAM est un pauvre malheureux spolié par le clan Ben Ali!

Enfin, il lui reste quand même un jet privé qu'il peut prêter gracieusement à des ministres de la République Française...
Réponse de le 03/02/2011 à 8:23 :
Sans compter que MAM est également une pauvre nécessiteuse qui est contrainte de compter chaque sous dépensé car elle a bien précisé que le séjour était à ses frais hélas, et non pas sur le compte de la république. Tout compte fait,que l'on ne compte pas sur elle au bout du compte pour démissionner !
a écrit le 03/02/2011 à 5:43 :
bonjour
Hier soir sur F2, si vous aviez bien écouter, Madame Alliot-Marie, elle a confirmé, quelle à abuser de ces prérogatives, vive la République .
Avec Sarkozi, vive la Monarchie
a écrit le 02/02/2011 à 20:40 :
c'est étrange ce matin le président socialiste de la communauté urbaine de Marseille
Eugéne CASELLI a été placé en garde à vue pour affaires de marchés publics présumés frauduleux , étrange votre journal, comme beaucoup d'autres ainsi que le P.S
personne n'en parle (sauf TF1)
Réponse de le 02/02/2011 à 22:52 :
Merci de nous donner l'info. Nous n'étions pas au courant.
Réponse de le 03/02/2011 à 18:53 :
guytout. Ne savez-vous pas que TF1 appartient à Bouygues qui protège les intérêts de son pote Sarkozy. Rappelez-vous, ils ont viré quelqu'un, apprécié de tous, parce qu'il avait osé critiquer Sarkonaparte 1er...Pauvre France ! Jean-Claude Meslin
Réponse de le 03/02/2011 à 19:09 :
Bravo à La Tribune qui semble constater qu'il y a de plus en plus de français écoeurés et qui censure moins que les autres médias...Jean-Claude Meslin
a écrit le 02/02/2011 à 20:08 :
il n'y a qu'en france où nos politicards ne démissionnent jamais. Vive la france et sa république bananière. Notre gouvernement est presque l'égal de toute ces pseudo-démocratie à la tunisienne!!!
Réponse de le 03/02/2011 à 19:01 :
bb. Votre commentaire est le plus juste que j'ai lu. Notre république royale est vraiment malade. Elle est tellement gangrénée que je doute qu'elle puisse être sauvée. Tout du moins pas avec ce que l'on nous prépare pour 2012. JCM
a écrit le 02/02/2011 à 19:53 :
Qu'elle soit encore en poste est incroyable, ces politiciens n'ont pas de pudeur.....et son compagnon qui tente d'expliquer l'inexplicable!
Réponse de le 02/02/2011 à 21:28 :
@ Alan John: le plus fort en la matière demeure encore Juppé !!!
a écrit le 02/02/2011 à 19:23 :
C'est la chianlie en France ... nos politicards sont indignes ... mal élevés ... profiteurs ... chianlie dans notre République, République bananière ...
a écrit le 02/02/2011 à 19:10 :
J'avais cru en Nicolas Sarkozy et son discours sur le travail, il n'y a que cela si on veut avancer socialement. J'ai déchiré ma carte de l'UMP le lendemain de l'élection présidentielle, à la vue de notre Cher Président Ray Ban, Rolex sur le yacht de son ami.
MAM doit démissionner ainsi que tout ce gouvernement fantoche à la solde de la finance. Ce n'est plus possible. Elle a trahit les valeurs de la République, ainsi que tous les autres de sa caste.
a écrit le 02/02/2011 à 17:35 :
MAM vs devez partir vs êtes la honte des gaullistes et de ceux qui ont cru en vs, j'étais des vôtres lors de votre nomination à la présidence du RPR lors de votre venue à Montpellier?, je vs croyais honnête....., aujourd'hui je trouve que votre attitude vos paroles ne sont plus dignes d'une représentante de la France et que vs avez trop abuser de vos prérogatives, dehors, dégagez si vs avez encore un peu d'honneur ce dont je doute!!!!!!!!!!!

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :