Genset identifie une relation entre obésité et diabète

Au plus bas la semaine dernière, l'action Genset poursuit aujourd'hui son rebond. Elle affiche dorénavant une progression de près de 40% par rapport à son plancher du 23 novembre (46 euros). Vendredi, elle s'est adjugé plus de 17% à 64 euros, après avoir été temporairement réservée à la hausse. Raison de cet engouement, la société de biotechnologies a annoncé l'identification d'un lien entre l'obésité et le diabète. Une étude portant sur 600 jeunes obèses menée par les équipes de l'Hôpital Saint-Vincent de Paul et de Genset Corporation, filiale californienne de la société de biotechnologie française, a en effet montré que 20 % des patients développaient également un diabète dit de type 2. Ce dérèglement a la particularité de ne pouvoir être diagnostiqué que tardivement, 30 à 50 ans après le début de l'obésité. Principal intérêt pour Genset, les chercheurs pensent avoir identifié une explication d'ordre génétique à la production insuffisante d'insuline chez certains obèses. "Il s'agit d'un motif ADN, appelé VNTR (Variable Number of Tandem Repeat), qui existe sous une forme courte ou une forme longue. Les sujets obèses disposant de la forme courte produisent nettement plus d'insuline que les autres." Or, chez certains obèses -20% des patients étudiés par Genset- ce mécanisme de régulation se fait mal et la production d'insuline est insuffisante, causant le diabète.Sur un plan médical, la mise en évidence de cette corrélation pourrait notamment "contribuer à prédire, dans une certaine mesure, le risque de diabète chez certains jeunes obèses. Elle est, de plus, susceptible de conduire à la découverte de mécanismes moléculaires inconnus dont la compréhension permettrait de développer de nouveaux médicaments."Ces recherches pourraient donc constituer un moyen pour Genset d'accentuer sa spécalisation dans la résolution du problème de l'obésité. Le groupe a déjà identifié une protéine thérapeutique, la Famoxin, qui pourrait aboutir vers 2005 à la fabrication d'un médicament destiné à soigner l'obésité.Fin octobre, Genset a annoncé une perte nette de 23,5 millions d'euros pour les neuf premiers mois de son exercice 2000, contre 16,5 millions pour la même période en 1999. Un signe inquiétant sachant que Genset a également enregistré un chiffre d'affaires en recul de 12,7% au troisième trimestre.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.