Bruxelles refuse la fusion à trois d'Alcan, Péchiney et Algroup.

 |  | 322 mots
La Commission européenne devrait refuser le 14 mars dans sa forme actuelle la fusion à trois entre les groupes français Péchiney, canadien Alcan et suisse Algroup, mais pourrait autoriser un rapprochement Alcan-Algroup, a-t-on appris lundi auprès des services de Mario Monti, commissaire européen à la concurrence. La semaine prochaine, la Commission prendra une décision concernant d'une part un rapprochement entre Alcan et Algroup et d'autre part entre Péchiney et Alcan, précise-t-on de même source. Si Alcan et Algroup ont des portefeuilles d'activité très complémentaires, le groupe canadien et Pechiney ont plus de territoires communs, notamment dans la boîte-boisson en aluminium, les aérosols et certains produits laminés de l'automobile, du bâtiment et autres secteurs industriels. Ces positions ont d'ailleurs poussé la Commission à ouvrir en novembre une enquête approfondie sur ce dossier.En présentant, à la mi-février, les résultats annuels du groupe, les dirigeants de Pechiney s'étaient pourtant voulus confiants. Le président Jean-Pierre Rodier avait alors déclaré que, s'il y avait des cessions d'actifs, elles seraient " marginales " et " ne modifieraient pas le projet APA " qui doit donner naissance à un géant de 24,8 milliards de dollars de chiffre d'affaires.S'il existe encore une marge de manoeuvre pour Alcan et Algroup pour un éventuel feu vert de la Commission, il n'y en a plus concernant Alcan et Péchiney. Pechiney risque ainsi de se retrouver bien isolé dans une industrie de l'aluminium en pleine concentration de part et d'autre de l'Atlantique. Les autorités américaines de la concurrence, qui n'ont pas encore rendu leur décision sur le projet APA, examinent également le mariage prévu entre le numéro un mondial Alcoa et Reynolds. Dans le cas d'APA, les industriels n'attendaient pas de difficultés particulières compte tenu de la présence relativement limitée des deux groupes européens sur le sol américain.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :