Swissair engage une réduction massive de ses coûts

 |  | 270 mots
Lecture 1 min.
SAirGroup ne se contentera pas de la cession annoncée de son pôle français, constitué par AOM et Air Liberté, pour redresser sa situation financière. Ce matin, c'est sa filiale principale, Swissair, qui annonce d'importantes réductions de coûts.Pour faire face à la perte nette record de 2,9 milliards de francs suisses (1,9 milliard d'euros) essuyée en 2000 ainsi qu'à la poursuite de conditions difficiles d'activité, la compagnie aérienne entend réduire ses coûts d'au moins 500 millions de francs suisses, soit 330 millions d'euros, au cours du second semestre de cette année. Ce programme, baptisé "Change 2001", prévoit une simplification de la structure de management du groupe et conduira inévitablement à des suppressions d'emplois bien qu'aucune indication sur leur ampleur n'ait été donnée. L'an dernier, les coûts de Swissair avaient atteint 15,63 milliards de francs suisses au total.Cette annonce, a été bien accueillie en Bourse, l'action SAirGroup gagnant 2,26% à 136 francs suisses mardi à la Bourse de Zürich.SAirGroup avait confirmé fin avril son intention de se séparer d'AOM et d'Air Liberté qui disposaient à cette date de deux mois de sursis pour trouver un repreneur. Depuis, huit candidats se sont manifestés, dont le cabinet de conseil britannique AITI qui, vendredi dernier, a déposé une offre formelle de reprise d'une valeur de 3 milliards de francs auprès de Marc Rochet, président du pôle aérien français. Cette proposition a reçu un accueil plutôt frais de la part de ce dernier, qui a mis en doute la réalité de ces propositions et des fonds censés l'appuyer.latribune.f

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :