Zurich Financial accroît la pression sur les assureurs européens

Le secteur de l'assurance inquiète les marchés. Jeudi, les valeurs européennes du secteur ont perdu 5,7% selon l'indice EuroStoxx assurance, ce qui porte à plus de 23% leur plongeon depuis le début de l'année. Ce nouvel accès de faiblesse suit la publication des résultats médiocres de l'assureur suisse Zurich Financial Services pour son exercice 2000.Celui-ci, qui avait déjà déjà prévenu en février qu'il n'atteindrait pas ses objectifs, a annoncé jeudi un bénéfice en baisse de 5,5% à 2,096 milliards de dollars. Lors de son "profit warning", le sixième assureur européen avait dit que son bénéfice serait inférieur de "moins de cinq pour cent" à celui de 1999. Et la conjoncture ne devrait pas s'améliorer sensiblement cette année. Zurich dit s'attendre à un bénéfice net normalisé compris entre 1,8 et 2,0 milliards de dollars, soit une baisse de 5 à 14% par rapport à 2000.La sanction boursière ne s'est pas fait attendre. Sur le marché suisse, l'action Zurich Financial a fini la séance en baisse de 20,03% à 551 francs suisses. Et les valeurs françaises de l'assurance ne sont pas vraiment en meilleure posture. A la clôture, le titre Axa, lanterne rouge du CAC 40, dégringolait de 9,44% à 111,3 euros. En plus des problèmes de Zurich, le premier assureur européen est affecté par la décision d'UBS Warburg de réduire son objectif de cours de 150 à 125 euros sur l'action. AGF, qui a mieux résisté qu'Axa depuis le début de l'année, s'est replié de 3,53% à 65,6 euros, alors que sa maison-mère allemande Allianz a perdu 4,87% à 310,6 euros.latribune.f

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.