Thomson Multimédia subit l'avertissement de DirecTV

 |  | 231 mots
Lecture 1 min.
Thomson Multimédia (TMM) accuse l'une des plus fortes chutes de l'indice CAC 40 cet après-midi à la suite de la révision à la baisse des objectifs de croissance du bouquet satellitaire américain DirecTV, l'un des principaux clients des décodeurs numériques du groupe français aux Etats-Unis. DirecTV a annoncé que le nombre de ses nouveaux abonnés devrait atteindre 1,3 million cette année au lieu des 1,5 à 1,7 million initialement prévus. Résultat : son chiffre d'affaires s'établira en-deçà des estimations, soit entre 5,5 et 5,6 milliards de dollars. TMM ne précise pas la part que représentent ses relations commerciales avec DirecTV dans son chiffre d'affaires global mais celle-ci est évaluée à environ 10% par le marché. Toute baisse des commandes de DirecTV constituerait donc un manque à gagner non négligeable pour le groupe d'électronique grand public.Pourtant, TMM s'est empressé de réaffirmer sa prévision d'une croissance de 40% de son résultat opérationnel au premier semestre, indiquant que ses ventes de décodeurs aux Etats-Unis sur la période considérée étaient en ligne avec ses objectifs. "Thomson (...) constate une croissance importante (+20%) de sa part de marché sur ce produit", ajoute le groupe. Des déclarations qui ont pour effet de limiter la baisse du titre. En recul de plus de 8% à 41,3 euros vers 16 heures, l'action TMM revient à 42,52 euros (-5,51%) une heure plus tard.latribune.f

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :