Embellie pour le marché des serveurs en Europe

Après un premier semestre morose, le marché européen des serveurs a confirmé en fin d'année 2000 l'embellie entamée au troisième trimestre, selon les chiffre du Gartner Group, qui marquent une nouvelle croissance des ventes. Malgré le ralentissement de l'économie américaine, le marché européen s'installe peu à peu dans une phase de croissance solide, souligne le Gartner Group. Les ventes de serveurs pour le quatrième trimestre 2000 se sont élevées à 313.000 unités, franchissant pour la première fois la barre des 300.000 unités vendues et progressant de 12% par rapport à 1999. Le prix moyen par machine a également augmenté. Par rapport au troisième trimestre les ventes ont progressé de 5%. Elles avaient déjà progressé de 4% au troisième trimestre, tandis qu'elles avaient été très déprimées sur les six premiers mois de l'année 2000, les entreprises ayant à cette époque fortement ralenti leurs dépenses informatiques après le passage à l'an 2000."A la lumière de la situation américaine actuelle, le marché européen pourrait être, cette année, le principal vecteur de la croissance des ventes", estime Karen Benson, analyste chez Gartner Group. Sur l'année, les ventes totales en Europe se sont élevées à plus d'un million d'unités vendues, soit 1% de moins qu'en 1999.Les ventes de serveurs construits autour des systèmes d'exploitation Unix, particulièrement cotés auprès des sites Internet et des entreprises utilisatrices de grandes bases de données, ont progressé de 34% par rapport à 99, et de 35% sur l'année. Le prix par machine Unix a, dans le même temps, reculé de 16%.Ces machines ont devancé les serveurs équipés de Windows, le système d'exploitation de Microsoft, et des micro-processeurs Intel, qui ont reculé de 4% sur l'année. Le quarté de tête des fabricants reste inchangé en 2000 : le leader Compaq a encore gagné 2 points de parts de marché à 32%, devant IBM stable à 20%, suivi par Hewlett Packard et Dell.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.