Deutsche Telekom revoit les conditions d'achat de VoiceStream

 |  | 338 mots
Plus de six mois après l'annonce du rachat de VoiceStream, Deutsche Telekom a annoncé une légère révision des conditions de son offre, qui ne devrait pas être bouclée avant le mois de juin. En acceptant d'augmenter le prix d'acquisition de l'Américain, l'opérateur allemand a obtenu que la reprise de VoiceStream ne soit bouclée qu'après le 31 mai, date de son assemblée générale. Ainsi, Deutsche Telekom n'aura pas à verser de dividendes au titre de l'exercice 2000 aux actionnaires de VoiceStream. Ces derniers se prononceront définitivement sur l'opération lors de l'assemblée générale de VoiceStream prévue le 13 mars prochain.En juillet dernier, au moment de l'annonce de l'opération, Deutsche Telekom offrait aux actionnaires de VoiceStream 3,2 actions plus 30 dollars. Cette opération valorisait VoiceStream 212,74 euros l'action (soit 55,1 milliards pour l'ensemble de VoiceStream) sur la base du cours de Deutsche Telekom à l'époque. Pour compenser l'absence de dividende, les actionnaires de VoiceStream vont recevoir 0,0075 action nouvelle par titre détenu. Des fractions de titres qui seront changées en actions Deutsche Telekom une fois la transaction bouclée. La réévaluation de l'offre de l'opérateur allemand passe ainsi par une augmentation de capital de sa cible. Les termes retenus désormais valorisent l'action VoiceStream 136,16 euros sur la base du cours de clôture de Deutsche Telekom jeudi soir, soit 35,5 milliards d'euros pour 100% du capital. La valeur d'achat a donc diminué de plus d'un tiers depuis juillet, alors que l'action Deutsche Telekom a chuté de plus de 54% sur la même période. L'opérateur allemand a refuté l'interprétation selon laquelle il aurait voulu évité le versement des dividendes aux actionnaires de VoiceStream. Cependant, selon les calculs effectués par des analystes, Deutsche Telekom économiserait ainsi 350 millions de dollars, la moitié de ce qu'il aurait dû verser si VoiceStream avait exigé le paiement du dividende 2000 en liquide. A Franckfort, Deutsche Telekom perdait 4,75% à 31,68 euros vendredi en fin de journée. Sur le Nasdaq, VoiceStream abandonnait 3,02% à 114,375 dollars.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :