Quam paiera 150 millions d'euros à E-Plus

 |  | 328 mots
Lecture 2 min.
Suite à l'arrêt des investissements dans l'UMTS de ses deux maisons mères, Sonera et Telefonica, l'opérateur allemand Quam a conclu un accord de compensation amiable avec son ancien partenaire commercial E-Plus. Quam s'est engagé à verser 150 millions d'euros à cette filiale de KPN avant la fin de l'année en raison de l'arrêt des accords commerciaux qui unissaient les deux opérateurs.Quam, la société créée de toute pièce par Sonera et Telefonica dans le but d'être présent dans l'UMTS allemand, est partie de zéro outre-Rhin. Ne possédant pas de réseau GSM, elle vendait des services de communications en utilisant le réseau d'E-Plus. Quam a cessé toute activité le 15 novembre dernier, et a dû transférer ses 200.000 clients à T-Mobile, filiale de Deutsche Telekom. Quam avait acheté il y a deux ans une licence UMTS, comme cinq autres opérateurs, à savoir Deutsche Telekom, Vodafone D2, E-Plus (KPN), MobilCom (France Télécom) et Viag Interkom (mmO2). Pour acquérir le précieux sésame, Quam, et donc ses deux propriétaires, Telefonica Moviles (57,2%) et Sonera (42,8%), avaient déboursé pas moins de 8 milliards d'euros. Volte-face stratégique en juillet: Telefonica a annoncé le gel pur et simple de ses investissements dans la téléphonie mobile de troisième génération dans tous les pays sauf en Espagne, une décision qui a donc conduit à la fermeture définitive de Quam le mois dernier. L'opérateur espagnol a par ailleurs annoncé que les dommages qui seront versés à E-Plus ne pèseraient pas dans ses comptes, dans la mesure où ils avaient déjà été provisionnés.Quant à E-Plus, l'opérateur reprendra également les sites d'émetteurs UMTS construits par Quam. L'opérateur envisage de faire de même avec ceux de MobilCom, qui a lui aussi mis un coup d'arrêt à ses projets dans l'UMTS, après le refus de France Télécom de remettre au pot.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :