Carphone Warehouse se restructure après une année de stagnation

Pour Carphone Warehouse, premier distributeur indépendant européen de téléphonie mobile, l'exercice 2001-2002 qui s'achève fin mars ne sera certainement pas à marquer d'une pierre blanche. Le groupe britannique a encaissé de plein fouet le ralentissement brutal de la croissance de son marché. L'année calendaire 2001 s'était d'ailleurs terminée brutalement, le titre chutant de 12% au cours de la seule séance du 31 décembre, après la publication par un journal britannique d'un article faisant état de ventes décevantes durant la période des fêtes (lire ci-contre).Dans une réunion organisée pour les analystes financiers, les dirigeants du groupe ont donc fait le point sur leurs prévisions de résultats : le bénéfice avant impôts, comme indiqué précédemment, devrait se situer entre 45 et 50 millions de livres, soit un peu au dessus ou un peu au dessous de celui de l'an dernier (47,4 millions). Fin janvier, le groupe avait revu à la baisse ses prévisions, expliquant que l'exercice devrait se solder par un excédent brut d'exploitation (Ebitda) de 74 à 82 millions de livres, contre 66 millions sur 2000-2001. Parallèlement, Carphone Warehouse a présenté un plan de restructuration de ses activités et de son réseau européen, qui touchera principalement l'Europe continentale. Tout en prévoyant d'ouvrir 100 magasins au cours de l'exercice à venir, il a annoncé la fermeture de 89 points de vente "parmi les moins rentables". Trente fermetures sont programmées en Allemagne, où le groupe entend "rationaliser" ses activités. Ces restructurations coûteront un total de 32 millions de livres. Charles Dunstone, le président du groupe, explique que l'activité de Carphone Warehouse continuera à se concentrer sur deux piliers : la distribution de détail, "qui continue à améliorer ses résultats dans un marché de remplacement", et les activités de services aux opérateurs (services après-vente et centres d'appel, principalement). Les comptes 2001-2002 inclueront également la dépréciation de la participation de 71% du groupe dans un fonds d'investissement spécialisé dans les télécommunications mobiles, qui passera de 40 à 25 millions de livres. Carphone Warehouse a enfin annoncé le recrutement au poste de "président non-exécutif" de Hans Snook, le fondateur d'Orange, qui avait fait le succès de l'opérateur mobile avant de quitter ce dernier, peu après son rachat par France Télécom.A la Bourse de Londres, l'action Carphone Warehouse a terminé la séance de lundi sur une hausse de 5,49% à 96 pence. Le titre, qui valait 222 pence il y a un an, était tombé en octobre sous les 70 pence, pour terminer l'année à 110 pence.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.