Rebond confirmé, de 1,26 %

L'indice phare de la Bourse de Paris est soutenu par les valeurs de technologie et des médias, ainsi que par un certain optimisme des dirigeants du G7 sur la prochaine reprise des grands pays industrialisés.La valeur du jour est Vivendi Universal : le titre gagne 2,63 % à 48,03 euros. Selon le groupe de médias et de communication, l'objectif de croissance pour 2001 devrait être atteint. Pour 2002, la compagnie attend une progression de 10 % de ses facturations. Ces commentaires ont rassuré et profitent aux autres grandes valeurs médias : Lagardère progresse de 2,34 % à 44,21 euros et TF1 de 3,27 % à 26,85 euros. Lagardere profite également de l'annonce par EADS d'une commande de plus de 1,5 milliard de dollars pour 30 Airbus de la part de la deuxième compagnie australienne Tesna. EADS avance de 2,14 % à 13,38 euros.Parmi les autres valeurs technologiques, Cap Gemini Ernst & Young progresse de 4,28 % à 76,75 euros. L'action du groupe de services informatiques bénéficie du bon accueil réservé au programme de rachat d'actions de 5,48 millions de titres, sur-souscrit quatre fois. CGIP gagne 2,95 % à 38,4 euros.La distribution et le luxe profitent des perspectives d'une reprise prochaine de l'économie dans les grands pays industrialisés. PPR, dont le président du directoire, Serge Weinberg, a confirmé la bonne santé tout en soulignant une accalmie dans le secteur du luxe (PPR contrôle 53,2 % du capital de Gucci), termine sur une hausse de 4,27 % à 117,2 euros. LMVH de son côté s'adjuge 3,84 % à 46,83 euros.A la baisse ce soir, Renault concède 2,87 % à 40,6 euros. Le constructeur automobile doit publier ses résultats annuels demain. Le marché anticipe une baisse significative des profits au deuxième semestre. Peugeot de son côté gagne 0,35 % à 45,36 euros.Eurotunnel trébuche de 3,92 % à 0,98 euro. Le groupe affiche une perte nette de 188 millions d'euros en 2001, contre un déficit de 173 millions un an plus tôt. Son président a confirmé une situation économique incertaine, même s'il attend une amélioration des résultats de l'opérateur du tunnel sous la Manche en 2002.JC Decaux cède 4,74 % à 11,05 euros. Le groupe a annoncé une croissance de 8,9 % de son chiffre d'affaires en 2001 à 1,54 milliard d'euros. Un chiffre en ligne avec les estimations annoncées par le groupe lors de l'annonce des ventes au troisième trimestre. Néanmoins, le groupe précise que la visibilité demeure très faible dans l'affichage, même si la baisse des ventes semble se ralentir.Jocelyn JoveneCopyright Invest

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.