Le CAC 40 résiste grâce à Aventis, Vivendi et TF1 chutent

 |  | 765 mots
Lecture 4 min.
L'environnement économique reste incertain, mais la perspective d'un rebond de Wall Street cet après-midi permet au CAC de contenir ses pertes. La Bourse de Paris évolue sur une note irrégulière, dans un marché déstabilisé par les nouvelles pertes accusées par Vivendi Universal, ainsi que par le manque de visibilité concernant l'activité de TF1 ou de France Télécom. La résistance du CAC 40 repose pour une bonne part sur la performance meilleure que prévu d'Aventis au premier trimestre, mais également sur la progression des contrats futures sur indices américains, qui laisse espérer un rebond de Wall Street cet après-midi. A 12h10, le CAC 40 cédait 0,10% à 4.426,09 points, dans un volume d'affaires particulièrement étoffé avec plus de 1,7 milliard d'euros traités sur les valeurs de l'indice. L'arrivée à échéance, cet après-midi, des options et contrats futures sur CAC 40 explique pour une bonne part le niveau élevé des transactions.Sur le plan économique, le chômage a de nouveau progressé en France au mois de mars, ressortant à 9,1%, contre 9% en février. Les investisseurs attendent, cet après-midi, l'indice de confiance des consommateurs américains et celui des directeurs d'achats de Chicago en avril. Les économistes tablent sur un recul de ces deux indicateurs.Vivendi Universal recule de 5,08% à 34,55 euros, son plus bas niveau depuis novembre 1997. Le groupe de médias a fait état d'une perte de 17 milliards d'euros au premier trimestre, liée à de lourdes dépréciations d'actifs. Hors ces dépréciations, le résultat est bénéficiaire de 51 millions d'euros, selon les méthodes comptables en vigueur aux Etats-Unis. Par ailleurs, le Financial Times rapporte ce matin que Jean-Marie Messier envisage une purge dans les activités internet du groupe passant par la cession de sa participation dans les portails Vizzavi et Scoot.Plus forte baisse du CAC 40, TF1 plonge de 5,90% à 30,60 euros. Si la chaîne a publié un chiffre d'affaires conforme aux attentes (+6,4% à 645,7 millions d'euros), les investisseurs s'inquiètent des perspectives du marché publicitaire, qualifié de " très volatil " par le groupe qui a également souligné le manque de visibilité. Dexia a d'ailleurs dégradé le titre d'" accumuler " à " neutre ".Sa maison-mère Bouygues cède 0,66% à 33,05 euros. Le groupe de BTP a annoncé l'émission de 750 millions d'euros d'obligations à échéance mai 2009.Les opérateurs de télécommunications s'inscrivent en baisse, affectés notamment par les craintes concernant les capacités de l'américain WorldCom d'honorer sa dette. France Télécom perd 2,29% à 27,69 euros. Si l'opérateur de télécommunications a annoncé une hausse de 5,6% de son chiffre d'affaires trimestriel, le marché relève que le groupe n'a pas trouvé de solution dans son différend avec sa filiale MobilCom.En hausse à l'ouverture, Orange cède 0,76% à 6,50 euros, alors que la croissance de 16% de son activité au premier trimestre est conforme aux attentes des analystes.Egalement en hausse ce matin grâce à l'amélioration de son carnet de commandes, Equant perd 2,76% à 10,20 euros. Le spécialiste des services de télécommunications à haut débit a annoncé une baisse de 4,4%, à 733,9 millions de dollars, de son chiffre d'affaires au premier trimestre.Aventis progresse de 2,22% à 78,35 euros après la hausse de 42% de son bénéfice net à 430 millions d'euros au premier trimestre. La presse anglo-saxonne signale que le groupe pharmaceutique va investir 480 millions de dollars pour le développement et la commercialisation d'un traitement contre le cancer, fabriqué par Genta.Sanofi-Synthélabo avance de 1,52% à 70 euros. Le groupe a indiqué avoir obtenu une procédure d'examen accélérée des autorités sanitaires américaines pour sa demande d'autorisation de l'Oxaliplatine, son traitement pour le cancer.TotalFinaElf reprend 0,78% à 168,20 euros alors que Yukos s'est dit ouvert aux offres des compagnies occidentales. Selon des sources de marché, le groupe français serait déjà sur les rangs pour entrer dans le capital du premier producteur de pétrole russe.Suez gagne 0,46% à 32,83 euros. Selon Le Figaro, le groupe pourrait céder rapidement le contrôle de l'opérateur de boucle locale radio FirstMark à Louis Dreyfus.BNP Paribas s'adjuge 2,10% à 58,30 euros après l'annonce du rachat, par sa filiale Cortal, de 66,43% de Consors Discount Broker pour un montant de 287 millions d'euros. La première banque française crée ainsi le premier courtier en ligne européen avec près de 1,2 millions de clients.Air Liquide avance de 1,54% à 171,20 euros alors que le groupe tient son assemblée générale.Enfin, et en dehors du CAC, Bouygues Offshore prend 4,66% à 49,40 euros après l'annonce d'une croissance de 8,1%, à 269,1 millions d'euros, de son chiffre d'affaires au premier trimestre.John WiburgCopyright Invest

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :