Paris finit en repli modéré après une séance mouvementée

Pas d'accalmie après la tempête. Le marché parisien a beaucoup tergiversé aujourd'hui, faisant se succéder fortes baisses et légers rebonds. Et c'est finalement, comme souvent en ce moment, la note pessimiste qui l'a emportée. Les propos rassurants tenus par Alan Greenspan devant le Sénat aujourd'hui et les chiffres meilleurs que prévu de la production industrielle de juin aux Etats-Unis n'auront pas réussi à vaincre l'anxiété des intervenants. Cette dernière a été renforcée aujourd'hui par des résultats en demi-teinte en provenance des Etats-Unis, les annonces favorables de General Motors ou d'Alcan faisant face à celles moins réjouissantes de Merrill Lynch et de Continental Airlines.Autre facteur de fébrilité : la faiblesse du dollar. Le billet vert a atteint son plus bas niveau depuis janvier 2000 face à l'euro. Un repli qui entraîne des craintes quant aux performances des entreprises exportatrices ou présentes aux Etats-Unis. Au final, le CAC 40 finit sur un repli de 0,18% à 3.317,81 points.A Paris, Carrefour accuse la plus forte chute de l'indice( -4,71% à 42,52 euros). Le distributeur continue de pâtir du chiffre d'affaires semestriel en demi-teinte qu'il a publié la semaine dernière. Soitec longtemps réservée à la baisse, achève la séance sur une chute de 15,19% à 6,7 euros. Le fabricant de silice sur isolant pour l'industrie des semi-conducteurs a annoncé une progression de 63%, à 27,9 millions d'euros, de son chiffre d'affaires au premier trimestre 2002-2003. Il a par ailleurs confirmé prévoir une croissance de plus de 50% de son chiffre d'affaires, hors effet de change, sur l'exercice 2002-2003.Les technologiques terminent en ordre dispersé. Cap Gemini abandonne 1,14% à 33,85 euros, Dassault Systèmes 2,02% à 34,5 euros et Thomson Multimédia 1,23% à 22,51 euros.Seuls Alcatel (+ 1,45% à 6,29 euros) et France Télécom (+7,29% à 13,68 euros) parviennent à se reprendre. Le titre de l'opérateur public bénéficie notamment de la fermeté de sa filiale Wanadoo (+4,18% à 4,74 euros) après l'annonce d'une croissance de 35% de son chiffre d'affaires au deuxième trimestre, et de 33% sur le premier semestre. Le groupe a également indiqué que sa marge brute d'exploitation était positive à la fin du semestre.Contre la tendance, LVMH rebondit de 3,62% à 41,25 euros à la veille de la publication de son chiffre d'affaires semestriel. Goldman Sachs a abaissé son objectif de cours sur la valeur de 72 à 67 euros. Reprise également pour son rival Pinault Printemps, qui publiera son chiffre d'affaires semestriel jeudi,. Le titre monte de 0,76% à 79,65 euros.Suez progresse de 7,92% à 21,8 euros apparemment porté par des achats à bon compte alors que les analystes jugent excessive la chute de 25% du titre depuis le 5 juillet.Alstom gagne 0,2% à 10,18 euros. Le groupe a annoncé un repli de 13%, à 5,269 milliards d'euros, de son chiffre d'affaires au premier trimestre 2002-2003.Enfin, Genset termine inchangé à 9,47 euros, soit en dessous des 9,75 euros par action proposés par le suisse Serono, dont l'offre débute aujourd'hui.Jérôme LibeskindCopyright Invest
En direct dès 8h30 - Une époque formidable

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.