Les TMT tirent le CAC à la baisse, TF1 et EADS résistent

Après avoir évolué autour de son cours de clôture de la veille ce matin, le CAC 40 s'inscrit nettement dans le rouge à mi-séance. A l'impact du recul des marchés américains s'ajoute la baisse surprise de la production industrielle allemande au mois de mai (-1,3% contre +0,5% attendu). Toujours sur le plan économique, l'institut de conjoncture DIW a réduit ses prévisions de croissance de la première économie de la zone euro à 0,6% pour 2002 et 2% pour 2003, contre respectivement +0,9% et + 2,4%. Enfin, le retour de l'euro près de la parité face au dollar pourrait peser sur la compétitivité des entreprises européennes outre-Atlantique. A 12h05, le CAC 40 perdait 0,65% à 3.833,46 points, dans un chiffre d'affaires peu fourni d'environ 1 milliard d'euros échangés sur les valeurs de l'indice. Déjà alimentée par la faiblesse des volumes, l'absence d'indicateur économique américain aujourd'hui renforce la volatilité du marché.Vivendi Universal perd 0,72% à 17,89 euros. Selon des sources citées par Reuters, le groupe est parvenu à un accord sur un prêt de 1 milliard d'euros avec six banques. VU travaillerait en outre sur un autre emprunt de l'ordre de 2,5 milliards d'euros.Vivendi Environnement progresse de 1,30% à 29,51 euros. La filiale de VU a annoncé hier soir son intention de se désengager définitivement de la compagnie des eaux américaine Philadelphia Suburban Corp. (PSC) en cédant en une fois sa participation de 16%. Sur la base du cours de clôture de PSC hier à New York, VU pourrait lever près de 211 millions de dollars de cette cession, avant paiement des honoraires des banques d'affaires réalisant l'opération.France Télécom recule de 3,81% à 14,38 euros. L'agence de notation Fitch a annoncé espérer pouvoir évoquer avec le gouvernement français son éventuel soutien à l'opérateur de télécommunications. Vendredi, Fitch a déclassé la dette du groupe juste un cran au-dessus de " junk bond " (obligation spéculative). Selon L'Agefi, France Télécom a fait état d'un besoin de 15 à 20 milliards d'euros pour assainir son bilan. Sa filiale Equant gagne en revanche 7,40% à 7,11 euros alors que certains boursiers estiment que le fournisseurs de transmissions à haut débit devrait bénéficier des déboires de WorldCom et de KPNQwest.Les autres valeurs technologiques reculent à la suite du Nasdaq. Alcatel chute de 5,52% à 6,33 euros, STMicroelectronics perd 1,69% à 25,06 et Cap Gemini 1,66% à 38,46 euros. TF1 progresse de 1,11% à 27,38 euros, tout en cotant en dessous des 28,15 atteint ce matin. La Tribune rapporte que Patrick Le Lay a brisé le tabou en déclarant au magazine CB News qu'il n'excluait plus une fusion entre les bouquets numériques TPS et CanalSatellite, qu'il pourrait racheter entièrement.EADS prend 1,21% à 17,61 euros. La compagnie aérienne australienne Virgin Blue hésite entre l'achat de nouveaux Boeing et le remplacement de l'intégralité de sa flotte par des Airbus.Sodexho-Alliance plonge de 8,56% à 33,87 euros à la suite d'un chiffre d'affaires sur 9 mois jugé décevant, notamment en termes de prévisions de croissance interne. Le spécialiste de la restauration collective a par ailleurs annoncé avoir obtenu deux contrats totalisant 881 millions de dollars auprès des Marines américains.En dehors du CAC, Alstom avance de 2,55% à 10,87 euros. Lehman Brothers a relevé son opinion sur la valeur de "performance en ligne" à "achat", et relevé son objectif de cours de 10 à 18 euros. Le groupe a déclaré ne pas être intéressé par la reprise de tout ou partie de l'allemand Babcock Borsig, démentant ainsi les informations du Financial Times Deutschland.LVL Medical demeure réservé à la baisse. Selon Le Figaro économie, les négociations en cours entre la société d'aide médicale à domicile et la Cnam concernant une erreur de tarification auraient échoué. L'accord à l'amiable espéré par LVL prévoyait la rétrocession de 4,4 millions d'euros. Selon certaines sources, "l'erreur de tarification s'étendrait à d'autres produits que l'oxygène". La prochaine étude du dossier est renvoyée à septembre.John WiburgCopyright Invest

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.