Le CAC 40 en hausse pour la dernière séance de la semaine

 |  | 422 mots
Lecture 2 min.
L'indice parisien clôture à 4.554,69 points en hausse de 0,87 %, alors que les intervenants jouent la carte de la prudence avant l'intervention, ce soir, d'Alan Greenspan sur l'état de l'économie américaine. Les tensions politiques et les menaces nucléaires entre l'Inde et le Pakistan n'ont pas poussé le marché à l'optimisme aujourd'hui. Du côté des valeurs, Carrefour s'arroge la plus forte hausse du CAC 40. L'action s'envole de 5,38 % à 57,75 euros. Certes la hausse de 7 % du chiffre d'affaires du groupe l'an dernier était attendue mais l'objectif d'une croissance d'environ 15 % de son résultat net courant constitue une bonne surprise. Les investisseurs saluent cette perspective, tout comme Merrill Lynch qui relève sa recommandation sur le titre en passant de « neutre » à « achat ». L'autre grand groupe de la distribution coté à Paris, Casino, enregistre, en revanche, un recul de 0,8 % à 80,15 euros.Séance plus difficile pour les technologiques. Alcatel, qui gagnait jusqu'à 2,54 % ce matin, termine en baisse de 0,42 % à 19,34 euros. Sa filiale Alcatel Space va supprimer 450 emplois. France Télécom poursuit son mouvement de repli (- 0,23 % à 43,4 euros). Les investisseurs s'inquiètent de l'importance de la dette de l'opérateur, ce qui lui vaut d'être, avec Deutsche Telekom, la valeur du secteur qui inspire le plus de réserves aux analystes. Autre TMT en repli, Thomson Multimedia (- 1,52 % à 34,91 euros).Parmi les valeurs plus classiques qui soutiennent la cote, TotalFinaElf avance de 1,1 % à 156,7 euros, dans le sillage du prix du brut à Londres. Suez s'adjuge 1,08 % à 31,82 euros grâce à la mise en place d'une mission pour étudier les possibles synergies entre ses pôles Eau et Propreté. Sanofi-Synthélabo gagne 1,71 % à 80,5 euros sous le coup d'un relèvement d'opinion du Crédit Suisse First Boston qui est passé de « conserver » à « achat » sur la valeur.EADS décolle de 2,81 % à 14,62 euros. Le groupe a confirmé la perspective d'une progression de 15 % de son résultat d'exploitation en 2001 et d'au moins 20 % du chiffre d'affaires. Ce dernier devrait toutefois stagner en 2002.La Rochette progresse de 22,65 % à 12,02 euros pour sa reprise de cotation. Le projet d'offre publique d'achat de Mondi International, filiale d'Anglo American, sur le groupe papetier français a été jugée recevable par le Conseil des Marchés Financiers (CMF). Mondi International propose 11,60 euros par action La Rochette, soit un montant total de 300 millions d'euros. Les boursiers semblent espérer une réaction de l'espagnol Saica, qui détient 33,26% du capital du groupe.Enfin, Neopost s'offre 0,75 % à 35 euros, après avoir obtenu l'aval des autorités américaines pour le rachat d'Ascom Hasler, le pôle de système d'affranchissement du suisse Ascom.Jérôme LibeskindCopyright Investir.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :