Les pertes de Paris s’amplifient avec le recul de Wall Street

 |  | 351 mots
Lecture 2 min.
Les publications de résultats très attendus aux Etats-Unis cette semaine pèsent sur les indices européens, et notamment sur les technologiques. Et une baisse des taux par la Réserve Fédérale ne devrait pas aider à soutenir le cours des actions.Vivendi Universal, dont l'action recule de 3,82% à 55,4 euros, pèse le plus lourdement sur le CAC 40. Alcatel concède 4,34% à 18,5 euros avec les autres équipementiers télécoms, après les commentaires du fabricant de capots en plastique pour téléphones mobiles Balda AG, qui pense ne pas atteindre ses objectifs en 2001 et réduit ses prévisions de croissance pour 2002.STMicroelectronics, qui vient d'être remplacé par l'allemand Infineon dans la liste des valeurs européennes recommandées de Lehman Brothers, perd 4,1% à 35,8 euros.Chez les opérateurs de télécommunications, France Télécom recule de 3,11% à 42,05 euros. Sa filiale Orange, candidate à la reprise des actifs mobiles de l'opérateur tchèque Cesky Telekom, perd 1,98% à 9,39 euros. Equant abandonne 2,66% à 13,88 euros. Enfin Wanadoo cède 2,35% à 5,81 euros.Quelques rares technologiques parviennent à résister, comme Thomson Multimedia qui a signé un contrat significatif avec l'américain EchoStar. L'action gagne 0,6% à 35,12 euros.Seevia Consulting a enregistré une forte baisse de sa rentabilité. L'action chute de 6,79% à 13,05 euros.Du côté des valeurs traditionnelles, Axa trébuche de 4,71% à 22,25 euros (plus forte baisse du CAC), après un changement de recommandation de JP Morgan d'achat à performance en ligne. Le groupe d'assurance indique qu'il est à la recherche d'acquisitions pour se renforcer en Allemagne et dans d'autres pays.Schneider Electric, également dégradée mais par Salomon Smith Barney, cède 3,07% à 53,75 euros.GFI Industries dont l'activité a ralenti au quatrième trimestre, enregistre une baisse de 4,46% de l'action à 21 euros.Deveaux SA annonce une baisse de 40% de son résultat net en 2001 et indique que 2002 sera également un exercice difficile. Le titre recule de 0,9% à 71,5 euros.Vinci a démenti être intéressé par le rachat de 730.000 places de parking en Grande-Bretagne. L'action prend 1,11% à 63,9 euros. Parmi les rares valeurs à la hausse sur le CAC, outre TMM, on relève : Casino (+1,06% à 81 euros) et Vivendi Environnement (+0,13% à 37,25 euros).Jocelyn JovèneCopyright Invest

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :