Retournement en fin de séance, Paris abandonne 0,84 %

Le diktat des statistiques ! Voilà comment on peut résumer une séance marquée par l'envolée de près de 2 % de l'indice puis son effondrement après l'annonce de l'indice ISM manufacturier. Si celui-ci progresse quelque peu, il n'en est pas moins inférieur aux attentes des analystes et surtout, il reste en-dessous de la barre psychologique des 50 points. Après la parution de cette statistique, le CAC 40 s'est retourné à la baisse et à la clôture, il abandonne 0,84 % à 3.298,76 points. Les volumes d'échanges atteignent 3,35 milliards d'euros.Séance identique à Londres et à Francfort. Le footsie termine en baisse de 0,43 % et le Dax limite son avance à 2 % alors qu'il gagnait 4,5 % au plus fort de la journée. Belle journée en revanche pour l'euro qui se reprend vivement face au billet vert. Un euro vaut désormais 0,9931 dollar.Sur le front des valeurs, Alcatel signe la meilleure performance avec un gain de 8,7% à 6,25 euros. Les investisseurs reviennent massivement sur le secteur alors que Nokia, un de ses principaux concurrents, dévoilera ses perspectives pour 2003 dans la soirée à Dallas.Suez monte sur la deuxième marche du podium avec un gain de 6,68 % à 19,63 euros alors que son concurrent Vivendi Environnement recule de 2,2 % à 24,5 euros. Déception également pour Vivendi Universal. La valeur termine la séance sur un léger gain de 0,31 % à 16,44 euros, alors qu'elle gagnait plus de 4 % dans la journée. Le groupe réunira dans deux jours son conseil d'administration afin de prendre une position définitive sur le dossier Cegetel.Bien orientée pendant la majeure partie de la journée, France Télécom termine finalement en baisse de 1,17 % à 17,79 euros. L'opérateur a signé un accord final avec les banques créditrices de MobilCom ainsi qu'avec celles de ses fournisseurs pour le rachat de sa dette. Thierry Breton doit présenter, mercredi soir, son plan de sauvetage au conseil d'administration de l'opérateur historique.Le secteur bancaire est une nouvelle fois recherché. Le Crédit Lyonnais progresse de 3,48% à 52 euros mais BNP Paribas cède 3,29% à 39,65 euros. Cette dernière a acquis 5,32% supplémentaires du capital du Lyonnais, portant sa participation à 16,23%. Jean Peyrelevade a convoqué un conseil d'administration de la banque publique pour jeudi prochain, rapporte Les Echos. La Société Générale avance de 0,71% à 57 euros. La banque a confirmé le rachat de Hertz Lease, filiale de gestion de flotte automobile du constructeur Ford, sans en révéler le montant.Séance difficile également pour le secteur pharmaceutique : Aventis enregistre la plus forte baisse du CAC 40 à 53,45 euros (- 4,47 %) et Sanofi-Synthélabo recule de 2,36 % à 58 euros.Prise de bénéfices pour l'Oréal qui abandonne 3,48% à 69,25 euros et pour le géant de la cote, TotalFinaElf, qui abandonne 1,55% à 133 euros. Morgan Stanley a abaissé sa recommandation sur le groupe de "surpondérer" à "pondération neutre", avec un objectif de cours de 155 euros. L'intermédiaire anticipe une forte baisse des cours du brut au premier trimestre 2003. Le groupe pétrolier français et le sud-coréen Samsung ont par ailleurs signé une lettre d'intention en vue de la création d'une coentreprise à 50-50 dans le secteur de la pétrochimie en Corée du sud. TotalFinaElf investira environ 750 millions de dollars dans la coentrepriseScheider Electric recule de 0,74 % à 48,49 euros alors que la fusion avec Legrand est menacée après la confirmation par la cour d'appel de Versailles du référé ayant donné raison aux dirigeants de Legrand. Havas progresse de 7,81% à 5,8 euros. Le groupe publicitaire a confirmé son objectif d'une marge d'exploitation de 11,4% en 2002 et prévoit une amélioration sensible en 2003, grâce aux mesures d'économies, a déclaré Alain de Pouzilhac dans un entretien à Investir hebdo.JCDecaux cède 0,61% à 11,50 euros. Le groupe d'affichage et de mobilier urbain s'est dit ouvert à un rapprochement ou à une alliance avec son rival Maiden Group afin de se renforcer sur le marché britannique, rapporte l'agence Bloomberg.Johan DeschampsCopyright Invest

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.